AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ô! Le dur retour à la réalité!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Ô! Le dur retour à la réalité!   21.11.08 7:47

Ouvrir les yeux, respirer un grand coup, s'éveiller brutalement à la réalité. Sigrid fronça le nez de dépit et de dégoût à la fois : les remugles qu'elle respirait était tout, sauf agréables, pour elle. Elle se releva, remarquant qu'elle était allongée dans un lit spartiate au confort plus que sommaire, et se rappella brutalement -ô! dur retour à la réalité! Que les rêves étaient doux dans leur comateux enchantements!- qu'elle était dans un hôpital délabré, ou, finalement, rien n'était fait pour être accueillant. Et cela l'ennuyait au plus haut point, le contraire eu d'ailleurs été particulièrement surprenant...

Elle s'étira, sentant parfaitement que ses muscles n'avaient pas appréciés la dureté de l'ensemble, et regarda autour d'elle, n'ayant pas eu l'occasion d'approfondir la vision assez ennuyeuse et surtout sombre de cette endroit. Un lit -sur lequel elle était-, une table branlante -sur laquelle il n'y avait rien- et... et rien d'autre, si ce n'est quatre murs sales et lézardés, dont la couleur était difficile à distinguer... si cen'est qu'elle était sombre.


-Hé bien... Joyeux retour dans la réalité! Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu ici... plus de quatre ans, au moins...

Réfléchir à voix haute était l'un de ses mauvais tics, surtout quand elle était seule. Elle se mordit la lèvre inférieure. Le silence l'obsédait, ici, car il lui donnait l'impressionqu'elle pouvait devenir folle, ce qu'elle savait ne pas être. Ni folle, ni psychopathe, ni rien, juste... particulièrement stressée malgré son calme.

Elle remua le pied, vérifia qu'il n'y avait rien de coupant au sol -elle y tenait, à ses pieds!- et se mit debout, commençant à faire des cent pas, plongée dans une réflexion intérieur se résumant à "qu'est-ce que je fiche bien ici, rappellez-le moi?" et qui l'occupait assez pour qu'elle puisse, finalement, calmer la colère qui commençait à sourde en elle, et elle se rassit.


-Il va falloir attendre... Prend ton mal en patience, quelqu'un viendra, comme la dernière fois. Et je n'arrive même pas à me souvenir pourquoi je suis revenue ici, diantre!
Revenir en haut Aller en bas
 

Ô! Le dur retour à la réalité!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs Abandonnés-