AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le gros chat de la voisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Le gros chat de la voisine    10.07.13 20:29

Encore une journée qui se finit...cela fait combien de temps que je ne ressens plus la fatigue que procurent les travaux manuels?
Je ne me sentais pas fatigué ni courbaturé...peut-être une particularité de ma race...je ne voulais pas y penser et...mais depuis combien de temps je croise cette petite fille sur le chemin de la maison?

Oui tous les soirs et depuis que j'avais emménagé avec Tante Mai je voyais une petite fille rentrer seule. C'était ma petite voisine du dessus, la vieille Mai disait qu'elle vivait avec un homme peu bavard mais pas méchant.

Kaede aurait plus ou moins son âge si...si...oui...si je n'avais pas été là ...
Au début je n'y prêtais pas attention puis malgré moi je me suis mis à l’observer, à la suivre du regard, à la suivre et à veiller sur elle lorsqu’elle rentre.

Je lui disais bonjour en souriant et je m’assurais qu’elle rentre en fermant bien la porte de l’appartement. Je n’avais jamais vu l’homme avec qui elle vivait mais je pouvais m’empêcher d’être curieux ou disons plutôt de me faire du souci.

Sans vraiment m’en rendre compte un jour je remonta la trace de la petite fille jusqu’à l’école. Mon flaire animal m’avait bien aidé mais je n’avais aucune arrières pensées, je voulais voir si tout allait bien. Je me tenais non loin d’elle, la regardant, habillé de ma salopette verte couverte de trace de terre, ma casquette sur la tête et mes rangers toutes crottées. Pas très présentable et pour le moins très louche…

« Maman regarde le monsieur il est grand et il sent fort…

-Non le regarde pas, viens ! C’est dangereux de parler au type louche »

…AH…AAAH !! Le choc ! Je ressemblais à un type super louche ! Je baissa la tête et soupira. Pourquoi j’étais là ? bien sur que c’était bizarre et j’étais venu avec des pâtisseries en plus ! …Je perdais la tête voilà…je commençais à devenir un vieux tigre gâteux à la recherche d’un peu d’affection… je voulais juste voir cette petite fille sourire… je me faisais du souci pour elle…elle que je voyais toujours toute seule…

Bon je ne vais pas l’aborder mais la suivre de loin, oui c’était ce qu’il y avait de mieux à faire…ou pas…MAIS C’EST ENCORE PLUS LOUCHE ! je vais pas l’épiller …

C’est trop tard maintenant, je vais juste rentrer avec elle enfin en la suivant de loin…c’est bien beau de dire ça mais qu’est-ce que je fais devant sa porte ?...
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    10.07.13 21:18

Une autre journée de taff, comme d'hab'. Une journée épuisante, qui foutait le rital sur les rotules. Sur les rotules ET de mauvaise humeur, sinon c'est pas drôle. Aprés tout, il fallait bien une bonne raison à Teo pour être de mauvaise humeur, vu que c'était à peu près la seule chose qu'il était capable de faire sans trop se foirer coté socialisation.

Il avait travaillé toute la journée d'hier. Et toute la nuit. Et toute la journée d'aujourd'hui. Sans. Une seule. PUTAIN. De pause.

Autant dire que là, maintenant, tout de suite, la prochaine personne qui le fait chier, il la bouffe. Tout cru et sans sauce mayo.

Arrivé chez lui, il dépose son barda professionnel sur son lit (parce que laisser traîner ses armes en plein salon avec Alessa qui va bientôt rentrer, c'est pas le top), vire sa veste et défait un peu sa cravate. Bordel, si ce n'était pas pour son job qu'il devait s'habiller comme ça... Mais bon. Parait que le look costard, ça impressionne facilement le péquenaud moyen. Difficile de dire quelque chose contre ça.

Il entre dans la cuisine et remarque que ses cadavres de bière de la veille traîne. Pas top non plus. Tout papa consciencieux qu'il est, il balance tout dans un sac poubelle, direction les ordures en bas.

C'est seulement en sortant sur le pallier qu'il remarque sa gamine en train de monter les escaliers, revenant de l'école. Immédiatement, sa tronche à faire peur s'adoucit un peu, un tout petit peu, et l'ex-soldat esquisse un sourire imperceptible quand Alessa vient le saluer d'un câlin. Décidément, elle est la seule personne qui compte pour lui. Elle lui résume rapidement sa journée, avec l'excitation de la môme qui ne peut pas attendre, et lui suit attentivement ses signes et les mouvements de ses lèvres, accroupi à sa hauteur le menton posé dans le creux de sa main, acquiesçant à chaque phrase.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    10.07.13 22:36

Ils faisaient quoi là ? non sérieux… il se passait quoi là ?! …Je me suis rapidement cacher en voyant le type sortir de l’appart’…la gamine semble aller bien et le type …le type bah il a l’air un peu froid et dur mais vu comment il l’a prise dans ses bras je pense que j’ai aucun souci à me faire.

Je vais attendre dehors qu’ils rentrent et rentrer moi aussi. Je suis allé faire un tour et s’en m’en rendre compte la nuit était tombé…la pluie aussi tombait…pour un félin je ne suis en rien craintif de l’eau…mais je suis boueux, puant avec un sac de pâtisserie à la crème, trempé et mourant de faim aaah il est temps de rentrer !

Je trainais longuement des pieds sur le chemin du retour. Je me sentais seul parfois…parfois…bref j’entrai dans le hall et montait doucement à l’appart’.

J’espère que tout ira bien pour la petite…demain est-ce qu’elle ira à l’école toute seule de nouveau ? Je vais continuer à garder un œil sur elle…je me sentirai plus rassurer…

Je me demande si …je ne deviens pas bizarre ? Probablement que si mais malgré moi je continuerai de la suivre et de veiller sur elle de loin lorsque que son papa ne pourra pas le faire. Étrangement c’est plus fort que moi et tant pis si ça fait de moi un type louche !

Sauf qu'un soir je me suis retrouvé à l'inviter chez moi...juste parce qu'elle avait oublié ses clefs et que son papa n'était pas à la maison... imaginz : un grand type (louche) qui aborde une petite fille et l'invite à prendre le gouté chez lui en attendant son père, précisant qu'il ne lui fera aucun mal...

Tillian t'es bon pour retourner en taule mon gars
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    10.07.13 23:00

Le quotidien. Passionnant. Le jeune papa avait des horaires impossibles au taff, l'obligeant à laisser Alessa se débrouiller seule pour pas mal de chose. Le réveil, les repas, le trajets jusqu'à l'école... Il n'en avait pas l'air, mais Teo s'en voulait terriblement de ne pas pouvoir assister sa gamine régulièrement.
Oh, c'est quand même un bon paternel, faut pas croire. Dés qu'il a un chouïa de temps libre, c'est avec elle qu'il le passe. Mais ce n'est pas assez, faut dire ce qui est. Et en bon papa poule, il ne peut pas s'empêcher de s’inquiéter non-stop pour sa progéniture. Alessa, c'est sa princesse, il pourrai en crever s'il lui arrivait quelque chose, c'est dire.

Aujourd'hui encore, il n'avait pas pu aller la récupérer à l'école. Ça ne s'était joué qu'à quelques heures près pourtant. Karma de merde, loi de Murphy, toussa toussa...

Du coup, pour se faire pardonner, le rital était passé acheter des pizzas avant de rentrer. Il était tard, mais la miss n'aurait surement pas encore mangé, il la connaissait top bien, elle aimait trop manger avec son père pour dîner seule. Une bonne petite soirée pizza, voila qui leur ferait du bien à tout les deux.

Sauf qu'étrangement, une fois à l'appartement, il ne trouva personne.

La porte d'entrée était fermée à clé, bien sur. Normal vu que Teo disait toujours à sa fille de s'enfermer quand il n'était pas là. Mais elle était introuvable. Elle n'était ni dans le salon, ni dans la salle de bain, ni en train de dormir tranquillement dans son lit. Nul part. Il tenta de l’appeler via le visiophone portable qu'il lui avait offert, mais il le trouva dans la cuisine. Elle avait oublié.

Il commença à paniquer.

Il repensa soudainement à la vieille vivant à coté. Il ne l'appréciait pas plus que ça et ne lui faisait pas plus confiance qu'aux autres, mais elle avait déjà gardé Alessa une fois ou deux, il y a très longtemps, quand elle était encore trop petite pour se débrouiller seule. Peut-être qu'elle pouvait le rassurer.
Le soldat sortit de l'appartement en panique et frappa à la porte de la voisine en tentant de garder son calme.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    11.07.13 10:53

Je suis définitivement bon pour un retour en taule. C’est CLAIR !

La petite m’avait suivi et comme prévue nous avions pris le goûter avec Tante Mai, par sécurité pour la gamine j’avais personnellement préparé la collation.

Alessa, c’était mignon comme prénom…je suis sûr qu’elle serait devenu très amie avec Kaede. A mais oui…Kaede n’était plus…étrangement je n’avais aucun mal à l’imaginer et pourtant le visage de ma femme était de plus en plus flou…

Voilà que je fais mon vieux tigre sentimental ! Reprend-toi tu es un mâle à toutes épreuves ! La petite Alessa mange bien, elle est poli mais une chose me dérange…elle ne se comporte pas vraiment comme une petite fille de son âge… j’ai beau dire ça je connais rien de enfant…

Je ne peux soupirer et fermer les yeux rapidement. Quelque flash de mon passé me rattrape mais je dois garder mon calme.

J’aide la petite à faire ses devoirs mais l’heure passe….toujours rien, bien sûr entre temps je suis plusieurs fois descendu voir chez elle si quelqu’un était rentré mais perso, j’ai même laissé un petit mot sur la porte. J’espère qu’il ne c’était pas envolé !

L’heure du dîner approche et je cuisine le repas du soir…Pour Tante Mai, moi et la petite mais elle disait que son père reviendrai vite alors elle l’attendrait pour manger.

Je crois qu’elle a bien failli me faire pleurer, au cas où je lui gardai une part de côté et servit la Tante. De mon côté je préférais attendre avec elle devant la télé lorsqu’on sonna à la porte.
Je me lève et ouvre. Ah c’est l’homme que j’avais déjà vu, son père donc, il ne semble pas très bien…je suppose qu’il n’a pas vu le mot…qui avait dû s’envoler …

« Bonsoir, je suis Tillian vous venez chercher Alessa ? Oui elle est là ! »

Merde merde merde dit quelque chose grand benêt ! Sinon il ne va pas être content ! oui bien sûr je kidnappe sa fille ~je vais retourner en taule…je voulais juste je …DIT QUELQUE CHOSE POUR PARAITRE NORMAL !

« Elle a été très sage elle a fait ses devoirs elle est poli mais je pense que vous devriez passer plus de temps avec elle c’est dangereux de a laisser toute seule ! je la suis depuis quelque temps et je me fais du soucis n’y voyez rien de bizarre mais je m’inquiétais un peu vous semblez prendre soin d’elle mais vous semblez aussi très occupé alors je …je veux bien être sa nounou."

C’est sorti tout seul ! Tillian fait tes bagages…j’ai encore tout foiré…
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    11.07.13 23:41

Le type qui ouvre la porte, Teo ne le connait pas, ne l'a même jamais croisé dans le coin.  Mais ce qui est sur, c'est qu'il est grand, costaud, barbu, et n'a pas une tronche à s’appeler Mémé Mai.

Level de suspicion : MAX.

Si la disparition de sa gosse ne lui emplissait pas l'esprit, Teo se serai surement demandé ce que foutait un type pareil chez cette vieille femme - non pas que ça l’intéressait, il s'en foutait un peu, mais la curiosité était humaine. Mais voila. Pour le moment, il voulait juste retrouver sa fille.
Décontenancé, le rital est face à un autre petit soucis tout minuscule :  Ce gars ne sait rien de son handicap. Donc on oubli la communication, vu que Teo n'était pas prés de gaspiller sa salive pour un inconnu. Au moins, la vieille chouette comprenait un peu le langage des signes. Putain.

Toujours la panique au ventre, Teo réfléchit à toute vitesse à la façon de faire piger à l'autre type de lui amener Mai. Mais le barbu est plus rapide et le devance. Et quand l'ex-soldat lit sur ses lèvres, sa tronche se décompose au fur et à mesure des mots.

Ce type a fait QUOI ?

Suivit Alessa ? Stalké sa gamine façon pedo creepy qui erre dans les rues ? Pour finalement se la jouer Super Nanny avec elle ?! Non mais. Foutage de gueule non ? Enfin, c'est comme ça que Te et sa parano maladive interprète les choses. Pour lui, ce type est un malade voulant lui enlever sa fille. Oui, l'italien perd  vite la boule quand il s'agit de 'Lessa.
Il bouscule le gars et fonce dans le salon. Notre bonhomme laisse exploser son soulagement en voyant la chair de sa chair saine et sauve. Elle se jette dans ses bras avec un sourire tranquille et lui la garde contre lui, refusant de la lâcher.

- Pardon papa. J'ai oublié mes clés. Le monsieur m'a dit que c'était dangereux de rester toute seule dehors alors je suis restée chez Mamie Mai avec lui.

Elle est désolée, parce qu'elle sait très bien que son papounet lui a TOUJOURS interdit de suivre les inconnus. Et bien que l'inconnu en question semblait ne lui avoir rien fait, ça ne l’empêchait pas d'être méfiant à mort et de lui balancer un regard noir en attendant des explications. Ce type s'était mêlé de ce qui ne le regardait pas.


_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    12.07.13 16:46

Ok, ok ok j’ai compris je la ferme. Il est normal qu’il m’en veuille et qu’il se méfie de moi. Je n’aurai probablement pas dû agir ainsi mais je me faisais vraiment des soucis pour la petite et tant pis s’il m’en veut ! Je suis rassurer qu’elle aille bien et qu’elle soit tombé sur moi plutôt qu’un type louche…en l’occurrence là le type louche : C’est moi !

Je laisse Alessa avec son père quelque instant pour aller ranger les affaire de celle-ci avant de revenir et de les donner à l’homme qui me foudroie de sale regards noir depuis que j’ai tenté de me justifier. J’ai bien compris que je n’avais fait que m’enfoncer !

-La petite à bien fait ses devoirs, il faudra juste qu’elle fasse attention à bien faire la pause après « L’oiseau chantant » lorsqu’elle récitera sa poésie demain…

Je ne peux que baisser les yeux, je comprends mon erreur…

-Je m’excuse de…vous avoir causé du souci, je me rends compte que mon comportement est suspect mais je préfère être franc je ne suis pas rassuré du fait que votre fille…se retrouve à faire les trajets seul…

Je lève la tête et sourit. C’est un père, qui prend soin de sa fille mais beaucoup trop absent. Pour moi le mot « parents » est très vague. Tout ce que je peux en dire c’est ce que j’en ai lu et ce que j’en ai vu… Je ne suis pas le mieux placé pour faire la morale. Enfaite peut-être bien que si, il y a tellement de chose que je regrette dans ma vie que pour le moment je veux juste voir cette petite sourire, comme maintenant lorsqu’elle se blottit contre son père.
Kaede m’aurait-elle serrer avec autant de joie ? Plus j’y pense plus je me perds…Je ne suis qu’un idiot !
-Je…, je me mets à rire nerveusement. Je mordille mes lèvres et fronce quelque peu les sourcils détournant les yeux. Je pense que maintenant tout ira bien ahahah bonne soirée !

Smile Smile ! Allez il faut se quitter en bon terme ! Au finale j’avais peut-être raison…sans m’en rendre compte je suis bizarre…il faudrait m’enfermer~
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    13.07.13 0:17

Ok. Ok. Dis comme ça, ça se tient. Calme tes ardeurs mon bon Teo, ce type n'est pas un mec envoyé à tes trousses depuis ton pays natal. Calme ta joie. (et ta parano accessoirement)
Enfin, il faut le comprendre un peu aussi. Le jeune papa a sacrement les boules de réaliser qu'il était si facile pour Alessa de se faire embarquer par le premier venu. Il s'en veut comme jamais. Teo mon pote, t'as pas été assez méfiant. Tu t'es relâché. Sait-on jamais quel genre de malades peu traîner dans le coin.

A partir de maintenant, il sera plus prudent, c'est clair.

Teo a pigé que le type n'est pas un mauvais bougre. Mais soyons honnête, ce n'est pas pour cette simple raison qu'il va lui faire confiance comme ça, si facilement. Surtout que l'italien digère très mal de se voir donner des leçons sur l'éducation de sa fille par un parfait inconnu qui a eu le culot de l'embarquer comme ça, comme si c'était normal. Teo est du genre susceptible, et ça, ça l’énerve.

Mais alors qu'il va se relever pour quitter l'appartement sans rien de plus, c'est Alessa qui l'en empêche en le prenant par la main pour le forcer à rester avant de prendre la parole. En s’adressant à l'apprenti kidnappeur.

- C'est pas la faute de papa ! Il travaille beaucoup pour que je puisse manger, et aller à l'école, et m'acheter mes livres, et, et... Il a pas le choix, c'est pas un mauvais papa !

Les paroles de sa fille lui donne un peu de baume au cœur, il doit l'avouer. Au moins, elle est consciente qu'il fait ça pour elle, ça le rassure un peu. Par contre, la suite ne le réjouit pas plus que ça. Car Alessa s'avance timidement vers l'autre et lève la tête vers lui, un grand sourire illuminant son visage.

- Merci pour aujourd'hui monsieur. C’était rigolo.

...

Teo laisse échapper un soupir agacé. Sa fille est décidément trop gentille. Mais au moins, ça lui aura donné à réfléchir. Le papa prend sa progéniture par la main et se dirige vers la porte d'entrée. Avant de s'arrêter une brève seconde, le temps d'un signe de tête à l'attention du barbu pour le saluer avant de retourner chez lui, dans l'appartement d'à coté. Apparemment, il n'avait pas finit d'entendre parler de lui. Pour le meilleur ou le pire.


_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    15.07.13 0:23

Ah, apparemment mes « explications » ont rassuré le père qui se fait moins tendu et l’atmosphère moins menaçante. C’était une grande avancé !
La petite est vraiment mignonne, on ne pouvait pas rêver mieux. L’homme semble pressé de partir mais l’enfant le retint.

- C'est pas la faute de papa ! Il travaille beaucoup pour que je puisse manger, et aller à l'école, et m'acheter mes livres, et, et... Il a pas le choix, c'est pas un mauvais papa !

Je souris à mon tour, je suis content qu’elle aille bien et que je ne lui ai pas fait peur. Le sourire de d’Alessa est rayonnant, son père prend soin d’elle il n’y a pas à s’en faire. Une enfant qui à un si beau sourire en parlant de son père ne peut qu’aller bien.

-Ton papa t’aime vraiment beaucoup et tu es une gentille fille, il en a de la chance .

Je lui réponds gentiment, c’est ce que je pense. Oui cet homme à une chance immense, il n’est pas seul et elle le comprend.

- Merci pour aujourd'hui monsieur. C’était rigolo.

Je la regarde et lui sourit plus tendrement, comme un père l’aurai fait. Les enfants sont comme des petites étoiles et elle, elle est comme un petit soleil. Je l’ai vu si sérieuse et prudente lorsqu’elle rentrait sur le chemin de l’école que je m’en suis fait du souci mais là, la voir si aimante et souriante m’as réchauffé le cœur.

Je suis devenu un vieux tigre gâteux et gaga. Une peluche… j’aimerai mais la réalité était tout autre. L’infime partie de moi qui préserve mon instinct de père n’a pas lieux d’être…Alessa est la fille du voisin. En la voyant j’avais été faible et au fond de moi j’avais reporté mon affection sur elle pensant à Kaede…

Etre gentil avec Alessa ne me l’a ramènera pas ! Ni elle ni ma femme ! Le père en moi n’existe pas ! l’homme en moi n’existe pas…tout ce que je tente de faire c’est refouler la bête que je suis…
Malgré tout je veux la revoir, elle est son père… Je ne les lâche pas des yeux jusqu’à entre leur porte se claquer. Cet homme ne parle pas beaucoup… cet homme…quelque chose m’intrigue en lui je voudrais lui parler…moi qui ne m’intéresse jamais au gens, je ne sais pas pourquoi mais au fond de moi je sens…je sais que je dois aller vers lui…

Pour le moment je reste « l’étrange voisin qui à kidnapper Alessa » mais si un jour ils ont besoin de moi , je ferais mon possible, si un jour il a besoin de moi…il n’aura qu’à frapper à ma porte…

Enfin celle de Tante Mai !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    15.07.13 23:34

A présent, ça fait un petit bail que cette histoire s'était terminée. Quelques jours en fait. Après être rentrés à l'appartement, Alessa n'avait bien évidement pas échappé au sermon du "règle numéro 2 : On ne suit PAS les inconnus qui vous aborde dans la rue." Bon. Le papa n'est pas resté bien longtemps en rogne contre la naïveté de sa fille. Faut dire qu'une bouille d'ange qui vous fixe avec de grands yeux désolés et miroitants de larmes, ça a tendance à vite calmer.

Mais depuis, autant avouer que le calme était revenu et que les choses avaient reprit leur cour normal. Teo avait plus ou moins occulté l'homme vivant à coté et ne l'avait d’ailleurs pas recroisé depuis cette histoire. Tout allait bien dans le meilleur des mondes quoi.

Sauf depuis ce matin en vérité.

Le rital reste planté comme une mangrove dans sa jungle, pensif. C'est le dilemme là. Son sac, contenant ses affaires pour quelques jours, est sagement posé dans l'entrée et il est prêt à partir dans quelques heures. Mais c'est la guigne.

Pour sa prochaine mission, Teo part pour la superbe et froide Mère Patrie, la Russie. Il est le garde du corps d'un homme d'affaire partant en voyage pour traiter avec des actionnaires étrangers. Le truc, c'est qu'il ne peut pas se permettre de laisser Alessa seule ici pendant toute la semaine entière que va durer le voyage.

Sauf que Teo est un asocial hein. On le sait. Et donc, personne pour garder sa môme. Et surtout, personne de confiance. Paye ton karma vieux.

Alors le rital fait les cents pas dans son salon, inquiet pour l'avenir proche de sa progéniture. A la limite, il peut toujours la laisser ici en demandant à quelqu'un de venir régulièrement pour lui faire à manger, l'aider avec les devoirs et autres détails du quotidien. Il soupire d'agacement. Il n'a plus qu'à demander à sa vieille chouette de voisine.

Avec la tronche du gars qui n'a pas d'autre choix, Teo sort de son appartement pour frapper à la porte d'à coté, s'attendant déjà à devoir poireauter un bon moment le temps que mémé réussisse à se lever de son fauteuil pour venir lui ouvrir.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    16.07.13 0:15

Quelque jours c’était écoulés depuis « l’incident » et rien. J’ai préféré me noyer dans le boulot pour éviter de m’attirer une nouvelle fois les foudres du voisin. Si j’ai croisé Alessa une voir deux fois depuis MAIS rien de plus !

Je m’occupais de tante mai, pour me consoler…mais c’est pas pareil ~
Elle est moins mignonne, moins souriante et sa voix est plus irritable. Voilà voilà que dire d’autre ? le frigo est vide bien bien je vais faire les courses.

La vieille Mai a un régime assez précis alors je dois faire bien attention à son alimentation... Il n’y a pas à dire la vie avec les personnes âgées c’est pas facile mais elle est tout de même très gentille. Un peu glauque et flippante mais gentille…

Ce jour là en rentrant il se produisit une chose à laquelle je dois avouer, je ne m’attendais pas. J’espérais plus vraiment revoir mes voisins mais après être rentré, enfaite 30sec après avoir claqué la porte j’entends frapper.

Il est bien tard pour le facteur, aaaah ça doit être à nouveau le type du porte à porte… il commence à me courir celui-là, parfois la gentillesse ça sert à rien !

J’ouvre la porte et là !

-Ah !

Reste normale ! Le fixe pas ! sourit ! invite-le à entrer ! du thé ? du café ? merde un problème avec Alessa ?!

-Bonjour, tout va bien ?

Oui voilà doucement, progressivement lui fait pas peur…

-Vous désirez entrer et parler à Tante Mai ?

T’en fait trop là ! et ce type c’est pas un chat ! quoique …un chat, tout noir, un petit museau retroussé et les moustache dressé, trop mignon ! Je crois que je rougis à cette pensée…merde…
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    16.07.13 23:51

Ah.

Punaise, mais il est encore là lui ?!

Teo reste un bref instant abasourdi. Franchement, il avait réussit à oublier ce gars et n’imaginait clairement pas qu'il puisse être encore ici. Non mais sans déconner. Qu'est-ce qu'il fout là au juste ? Il a tué la voisine pour lui piquer son appart en toute tranquillité ou quoi ?

Enfin. Le gars a l'air aussi surprit que lui ceci étant dit. Ben mon colon, tu m'étonne. Parce que pour que le rital demande de l'aide à quelqu'un, fallait y aller. Le journal doit surement annoncer que la première poule a dents est née aujourd'hui.

Bon. Au moins, le gaillard fait profil bas. Et... Hein ? Il rougit là ? Mais W-H-Y ? Teo lui jette un regard suspect, façon "oooookaaaayyyy ?" (si, tu sais bien. Cette tronche-là) et laisse tomber ses interrogations pour le moment. Ouais. La vieille. enfin, NON ! Merde ! Il n'avait pas le temps, bordel. A tout les coups, elle était en train de faire sa sieste. Et comme le troisième age, c'est terrible, c'est joie, c'est fifou, la Mai, on pouvait organiser une rave dans son salon qu'elle ne se réveillerai pas. Pas le choix. Apparemment, ce type pieute ici. C'est sur lui qu'il doit compter. Putain.

Avec une mauvaise volonté évidente et les sourcils froncés, Teo fait signe au type de l'attendre ici. Et très vite, il va chercher sa gosse. Une fois de retour, il signe.

「explique-lui.」


- Hum... P-... Papa doit s'en aller. Pour le travail. Et il peut pas m'emmener alors... Est-ce que ça dérangerai Mémé Mai que s'occuper de moi pendant ce temps ?

「dis-lui qu'il doit juste t'amener de quoi manger et vérifier que tout va bien.」

Parce qu'il faut pas trop déconner non plus.

La gosse s’exécute et les réactions du père et de la fille sont aux antipodes, carrément. La petite regarde le sol, trop timide pour lever les yeux. Le paternel fixe franco le barbu, attendant sa réponse.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    17.07.13 11:00

-Elle peut rester.

Quelque chose ne va pas. Je regarde le père et la fille tour à tour et je trouve que quelque chose ne va pas. Pourquoi il ne me parle pas ? Il a besoin d’Alessa pour me communiquer…maintenant que j’y pense…il fait plein de geste et je n’ai jamais entendu le son de sa voix.

-Je peux rester chez vous ou elle peut rester avec nous je peux m’occuper d’elle, ça ne me dérange pas. Je sais que vous ne me fait pas confiance mais c’est toujours mieux que de la laisser seule, non ?

Alors finalement son voisin avait besoin de lui. Bizarrement je suis un peu content, et puis non vraiment il ressemblait à un chat noir se méfiant de tout. Mais comment pouvait-il dire ça ? Venir juste lui donner à manger ? Sa fille n’était pas un animal de compagnie… Je me souviens de mon enfance, je me souviens de l’enfant que j’étais…l’enfant qui ne faisait que donner à manger à sa mère…comme nourrir un précieux animal en cage.

-Je resterai avec elle jusqu’à votre retour !

Il n’a pas le choix.

-Je l’emmènerai à l’école, et j’irai la chercher, je surveillerai ses devoir et lui donnerai ses repas et ce jusqu’à votre retours. C’est un contrat non négociable, je veillerai sur votre fille.


J’abuse un peu là ? Je pense même qu’il va me frapper mais peu importe ! Hors de question que je laisse la petite seule et ce même si c’est son père qui me le demande ! Je vais devoir à mettre entre parenthèse un de mes petits boulots pour avoir du temps à lui consacrer.

Mais j’y pense ce type…il ne serait pas muet?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    18.07.13 14:27

Oui mec, t'abuse un peu là. T'aurai pas un touuuuut petit peu l'impression de t"imposer ?

...

Enfin. Quand on a pas le choix. Son avion décolle dans une heure, c'est à peine s'il a le temps d'aller à l'aéroport sans avoir à sprinter. Ça l'empêche clairement pas de lui balancer un regard assassin - oui, l'idée de devoir confier sa fille à quelqu'un, et encore plus à ce gugusse, il va avoir du mal à s'en remettre.

Au moins, il n'a... Pas l'air méchant. Enfin, les psychopathes, les tarés et ce genre de types à la morale répréhensible et douteuse, Teo les connait pas cœur, les cotoit souvent et les repères à des kilomètres. Pire qu'un clébs. Et lui là, avec son air un peu benêt, sa barbe taillée bizarrement et sa grande carcasse, il a clairement pas la tronche du violeur en série décérébré.

Bon, ça reste quand même un kidnappeur du dimanche, faut pas pousser mémé Mai dans les égouts non plus.

Le rital a un peu la blase mais. Contre mauvaise fortune bon cœur comme on dit (bon cœur. Si si. Bon cœur, LUI. C'est rare, c'est beau, c'est incroyable, ça n'arrive que quand Alessa est impliquée, mais ça arrive) Il signe à Alessa et la môme traduit, un peu moins timide et plus souriante.

- Vous vous appelez comment monsieur ?


_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    19.07.13 13:54

Je vois bien que ça l’agace, que j’abuse et lui impose sans vraiment lui laisser une porte de sortie mais je pense au bien de la petite, à partir de ce moment-là plus rien ne comptait.
Je ne la connais pas plus que ça mais je sais que cette petite est fantastique. Alessa soutient son père du mieux qu’elle peu.  Alors moi aussi je vais la soutenir !

Je le regarde signer et hausse un peu les sourcils. Alors il ne parlait vraiment pas ? Okay.  Je reporte mon regarde sur la gamine qui a pris la parole.

-Mon nom est Tillian Gertenbugrr, appelez-moi juste Tillian. Je vis ici avec Tante Mai, je m’occupe d’elle en échange elle me loge. Je travaille à temps partiel au zoo et en ce moment mon deuxième boulot c’est jardiner…pour les espaces verts de la ville.


Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter que j’ai un job de nuit dans un casino, en tant que serveur…

-J’espère que vous serez moins méfiant en sachant tout cela. Et vous quel est votre nom ? Enfin votre prénom.

Oui en gardant Alessa la dernière fois j’ai vu leur nom de famille sur les cahiers mais je voudrai bien savoir comment appeler ce petit chat sauvage, autrement que par « Vous » et « Monsieur » car c’est bien joli mais pour le moment il s’appelle « le papa d’Alessa ».

A bien regarder cet homme il ne devait pas être plus âgé que moi, enfin si oui de pas énormément. Il n’a rien d’un mannequin mais il a un…quelque chose…quoi ? Je sais pas mais bon je pense que je l’analyse pour me rassurer un peu. Il doit vraiment me détester… Je souris et m’accroupit près de la petite.

-On va bien s’amuser tous les deux !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    19.07.13 18:33

Bon. Okay. Soit. Il en sait un peu plus à présent. Bien joué mec... Tillian, c'est ça ? Teo ne pense pas s'être trompé en lisant sur ses lèvres. Plutôt étrange comme prénom, mais au final, ça ne le regarde pas. Donc. Well played Tillian. Well played.

Maintenant, sans non plus te faire aussi confiance qu'un vieux pote d'armée, Teo se méfie un tout petit peu moins de toi. Et au fond, en y réfléchissant, faut dire que Mai est vieille et sénile, mais pas stupide. Elle n’hébergerai pas un type dangereux.

Ok. Tillian. On va dire que t'as gagné pour cette fois. De toute façon, Teo à pas franchement le choix. Ni le temps.

Ah. Il lui demande son nom à lui. Hm. Bon. Teo n'est pas un salopard non plus - enfin, pas trop - et il a beau être bourru, il est quand même un minimum poli. Il peut bien se présenter à son tour.

...Bon. Inspiration. Gars, tu vas pas y couper. Attention.... Prêt... ? Partez !

- ...Teo.

Tillian, grave dans la mémoire le son de sa voix, tu ne l'entendra pas souvent.
Il soupire légèrement en le voyant se pencher vers Alessa. Le progrès, c'est que ça ne sonne pas comme un soupir agacé. Plutôt résigné. Bon. Vu comme il la regarde, papounet se dit qu'elle n'est pas entre de mauvaises mans. Même si ça lui arrache le cerveau de penser ça. Les premières impressions ont la vie dure.

Teo se penche à son tour à la hauteur de sa gosse et signe pour qu'elle fasse à nouveau l’interprète.

- Il dit merci. Et il dit qu'il heu... Vous en voudra beaucoup beaucoup s'il m'arrive quelque chose.

...Hm. Il n'a pas VRAIMENT formulé ça comme ça. Mais disons que 'Lessa a donné la version édulcorée. Teo esquisse un micro sourire avant de prendre sa fille dans ses bras pour un long câlin d'au revoir. Sa pitchoune va lui manquer. Puis finalement, il se redresse et tend la main à Tillian. En lui lançant un regard à mi-chemin entre le "merci" et le "tu foire, je te bouffe" avant de finalement s'en aller pour l'aéroport.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    20.07.13 0:26

Et bien il y a du progrès. C’est bien c’est bien…enfin juste que j’ai une épée de Damoclès sur la tête mais sinon tout roule !

Teo…Il n’est pas muet mais sa voix et comme un murmure. Comme celle d’un enfant qui a peur de dire une bêtise. J’en ai eu des frissons… Je crois que j’apprécie sa voix, elle n’est pas comme je pensais.

J’ai comme l’impression qu’on a fait un pas, l’un vers l’autre. Non, vraiment ce petit mot, son prénom…ça m’a fait un effet étrange…mais pas désagréable.
Je le vois s’accroupir et signer à sa fille. Il est peut-être…non ? Vraiment ? Alors il…Ma pensée se fait interrompre par la voix d’Alessa.

-Merci ? bien…Ne vous inquiétez pas, il est évidant que je suis responsable d’elle.

Un ton enjoué, oui enjoué ! Il faut que je continue à faire une bonne impression, sinon il va encore plus me détester et ça serait pas vraiment cool…Même si je sens bien que c’était pas comme ça que c’était à la base le message à faire passer…

Tient maintenant que j’y pense, il est à ma hauteur et plutôt proche de moi. Ça me fait bizarre de le voir comme ça si…près…hum…

Lorsqu’il se redresse, je suis sens vraiment savoir pourquoi le mouvement et le fixe. Je sers sa main et soupire de soulagement en esquissant un sourire qui répondait vaguement un «  Un peu de confiance ça fait de mal »

Je regarde Alessa et une fois son père partie…et si nous prenions le gouter ?! Après je pense prendre quelque affaire pour me préparer à séjourner un petit moment chez mon voisin ~
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    20.07.13 20:48

- Une semaine plus tard -

Les voyages en avions, c'est tellement pas son truc.

Teo est fourbu. Tout cassé de partout. Non seulement à cause des douze heures à rester bloqué dans l'avion de retour pour cause d'alerte lycanthrope (ouais, partir dans un pays étranger pendant une pleine lune, c'est pas top, sachez-le les enfants) mais aussi et surtout à cause de l’attaque terroriste perpétré sur son client. Si si, ça compte aussi.

Le type avait décidé de la jouer kamikaze comme un gros con et s'était jeté sur le type qu'il devait protégé avec le genre de petites bombes artisanales que le premier hacker du dimanche peut faire avec les trucs qu'il trouve dans son placard. Tu vois le genre. Et évidement, en bon professionnel qu'il était, Teo s'était interposé et s'était mangé dans la face le joli petit souffle de la déflagration. C'est-y pas génial ça ?

Bon, que les fan du rital se rassure, il est toujours en vie (qui a dit "zut" ?) mais il a encore plus de pansements et de bandages que d'ordinaire sur la tronche. Et surtout, il voulait juste pioncer et rattraper ses trois nuits blanches d’affilées.

La gars soupire de soulagement une fois en bas de son immeuble. Bientôt la paix. Bientôt son lit. Et bientôt sa petite puce. Il lui faut au moins tout ça pour avoir le courage de grimper les escaliers à pattes. (comment ça l'ascenseur ? Non, Teo n'a JAMAIS la patience d'attendre l'ascenseur)

Il débarque devant sa porte et, main sur la poignée, hésite un court instant : C'est qu'avant d'entrer, il doit se mettre en condition pour massacrer ce... Tillian au cas où l'ex-soldat ne repère quoi que ce soit de louche concernant sa fille. Et sans plus attendre, il investit l'appartement.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    22.07.13 10:24

Tout ce passa pour le mieux. Vraiment….non vraiment. Alessa est une petite très débrouillarde mais je remarque qu’elle ne pense pas à se reposer sur les autres. C’est l’impression qu’elle me donne… Mais cette semaine a été une des meilleur de ma vie…si je peux m’exprimer ainsi~

Je me suis sentit si normale ! Mais je suis triste en même temps…C’est donc ça que j’ai détruit par le passé… Même si je voulais prendre soin de ma petit voisine elle n’est pas mienne…c’est la fille d’un autre et un homme qui, malgré son absence, l’aime et prend déjà soin d’elle. Je veux aider…

Peut-être pas au fond. Je veux simplement expirer mes propres péchés. Suis-je si ignoble que ça ? Même si je pense à tout ça, je ne peux m’empêcher de poser sur Alessa un regarde qui se veut protecteur, un regard de père…

On est en fin de semaine et il fait particulièrement chaud…aaaaaah ce que j’aime pas ça ! La chaleur m’oblige à prendre ma forme féline pour être plus à l’aise. Il n’est pas obligatoire que je me transforme mais je suis vraiment mieux en félin…avec la petite dans les parages, il faut que je sois plus que vigilant ! En plus, je lui ai promis que demain on irait au zoo de la ville, où je travaille. Je veux lui faire une surprise.

Alessa fait une petite sieste dans le salon. Il fait frais c’est bien climatisé~ Je m’assois et la regarde dormir, je pense que je devrais faire comme elle, non ? … Je me couche doucement pas loin d’elle et ferme les yeux.

Lorsque j’ouvre les yeux, seulement quelque heure se sont écoulés. Je me lève et avance à pas feutrés vers Alessa. Mes oreilles sont à l’affut et ma queue ondule gracieusement derrière moi. Je me penche sur son visage et renifle la petite frottant mon museau humide et frais contre sa joue. Elle se repose toujours…

Je fais le tour et me couche contre elle, lui faisant un coussin bien moelleux et doux, au pelage frais.(grâce à la cliiiim !)
Je pense que je vais continuer ma sieste aussi…mais lorsque que je recommence à sombrer doucement dans les bras de Morphée, un bruit attire rapidement mon attention ! Ou disons plutôt que mon instinct me dit que quelque chose va se passer !

Teo…viens de rentrer  dans l’appart’, dans son appart’…
Je pense qu’un petit résumé s’impose.

Il m’a demandé de m’occuper de sa fille pendant qu’il part en voyage pour son travail. Il ne m’apprécie pas vraiment (Pas. non enfaite il m’apprécie PAS ! tout simplement) et lorsqu’il rentre il voit : Un tigre, donc moi, coucher près de sa petit fille…

Prenons tout ça avec humour…j’espère surtout avoir un bon cardio car s’il décroche le fusil de chasse…je finis en tapis de salon… je suis presque sûr qu’il m’utiliserait en trophée pour menacer les futurs petit-ami de sa fille…

Si je reprends ma forme humaine ça ne ferait qu’aggraver les choses…car je serais …NU...




Ps: je suis pas trop satisfait de ce poste car je le trouve moche et mal écrit mais bon je pouvait passer par quatre chemins, disons que c'est la rep explication XD
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    22.07.13 21:51

Run bitch. Run.

C'est GROSSO MERDO une des premières choses qui arrivent à l'esprit de Teo. Parce qu'étrangement, il s'est mentalement préparé à ce que Tillian ai fait une connerie plus grosse que lui en son absence. Va savoir, peut-être que ce type a un karma de boulet maladroit et qu'on se dit forcément qu'il fait toujours des conneries. Ou se retrouve dans les pires emmerdes juste parce qu'il est au mauvais endroit au mauvais moment.

La deuxième chose qui lui traverse l'esprit genre, maintenant tout de suite... C'est un bluescreen. Un gros bluescreen d'erreur bien flashy et violent.

En même temps, hé. Me dite pas que vous n'auriez pas eu le même genre de bug à sa place, franchement. En ouvrant la porte, Teo s'est attendu à tout. TOUT. Même une mini-guerre nucléaire. Mais pas à ça.

Teo, ya un putain de tigre dans ton salon, je sais pas si tu réalise.

Mais Teo n'est pas un ex-militaire pour rien. Ni une ni deux, il se débarrasse de son paquetage et sort son arme. Ouais, dans ce genre de situation, vaut mieux pas paniquer et bouger le plus lentement possible. Le problème, c'est que Teo ne panique pas là. Il est juste passé en mode combat. Et au final, c'est pire. Il pointe le canon de son flingue sur l'animal au cas où et sans jamais le lâcher des yeux, il se déplace de façon à se poster entre la bête et sa  fille. Il ne sait même pas si elle dort ou est évanouit. Ou pire.

Mais. Teo a un brusque sursaut de bon sens (si si, c'est possible) ...Où est passé Tillian ? Ce type était censé être ici non ? Me dites pas que c'est lui qui a amené cette chose ici, ça serai trop délirant.

... Trop délirant.

De nos jours, on voit des trucs chelous pas vrai ? L'autre jour, t'as même eu le soit-disant Marchand de Sable qui, pour l'occase, avait abandonné Pimprenelle et Nicolas juste pour te rendre un p'tite visite. Alors un tigre en pleine ville, ailleurs que dans un zoo, ça ne peut vouloir dire qu'une seule chose.

Et c'est en baissant à peine son arme que Teo pose sa question silencieuse à la bestiole.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    23.07.13 0:05

Je ne dois faire aucun mouvement brusque. Si Teo me prend pour un danger potentiel…il faut que je m’éloigne de la petite rapidement. Je le fixe comme pour tenter de lui transmettre mes pensées.

Allez putain, fait pas le co*, réfléchit …Je le vois poser son sac et sortir son arme pour me mettre en joue. Merde je viens de te dire de pas jouer au con !

En tigre, je me déplace aussi doucement que possible loin d’Alessa tout en le fixant. Jamais  je ne lâche son regard. Je me poste à un coin de la pièce et me couche au sol. En gros félin que je suis, (oui il est beaucoup plus gros qu’un tigre ordinaire) je pose ma tête au sol entre mes pattes et j’attends. Sans le quitter des yeux je reste ainsi coucher au sol. Je veux montrer que je suis une gentille bête, je ne vais vous faire aucun mal.

Même si je pense cela très fort je ne pense pas que ça aide beaucoup à la situation.  Teo, enfin mon actuel chasseur basse son arme et tout en ne me lâchant pas des yeux, il semble s’interroger sur plusieurs choses. C’est ma chance ! Alors faut pas se foirer !

Toujours ventre à terre la tête bien entre les patounes je rampe vers lui prudemment étant à l’affut de ses moindres gestes. Et, je ne sais comment, j’arrive près de lui et me met sur le dos ronronnant puissamment toujours en le fixant. Mon regarde se veut au maximum doux et point menaçant. J’attends   peu et je vérifie qu’il me cache suffisamment pour tenter l’impensable…

Ça passe ou il m’abat.

Alors, peu sur de moi mais n’ayant d’autre choix, je me transforme sous ses yeux… Je n’avais que très rarement montré ce spectacle…c’est quelque chose de plutôt intime mais là c’était disons une urgence. Je me retrouve à ses pieds, transpirant et nu. Je me retrouve à quatre pas, la tête à présent baissé incapable de vraiment lui faire face.

Je ne sais pas quoi dire pour expliquer ce qu’il s’est passé. Je suis surtout fatigué de me justifier. Il n’aura qu’à tirer sa propre conclusion. Il est père du moment qu’il pense à protéger sa fille tout va pour le mieux.

Ahh il fait vraiment beaucoup trop chaud, pour une fin de journée… Je voudrai un bon bain et ensuite … ensuite quoi ? ah je sais plus trop~
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    23.07.13 15:07

Ses doutes se confirme petit à petit. Faut dire qu'il a un comportement chelou ce tigre aussi. Genre au lieu de grogner et de lui sauter dessus pour lui arracher la tête parce qu'il se sent menacé, il... S'étale de tout son long et ronronne. Whaaat ?

Et même si Teo entrevoit de plus en plus nettement l'explication de cette situation délirante, ça lui fait quand même faire une face wtf. C'est que jusqu'à présent, ce genre de truc, il n'en a jamais vu ailleurs que dans les séries telé pour pré-ado que regarde parfois Alessa.

Mais coté what the fuck, on a pas encore atteint le summum. Oooooh nooon. Le summum, il est LA. Oui, là. Quand la bestiole commence à se transformer. Sous ses yeux.
Plus de poils - enfin, si, mais pas autant qu'avant dirons-nous -, plus de pattes, plus de griffes, plus de queue - là encore, si en fait, mais pas la même - et plus de mâchoires capables d'arracher un parpaing du béton.

Alors comme ça, ce con est un lycan.

Teo le fixe un moment. L'incrédulité cède sa place à sa pokerface habituelle. Tillian aurait une petite explication à lui fournir sur ce coup. Et des excuses. Mais avant, il y avait plus important. Teo se retourne vers sa fille qui dort toujours du sommeil du juste. La pauvre doit vraiment être épuisée pour ne pas avoir ouvert l'oeil après cette agitation autours d'elle. Il la prend délicatement dans ses bras et la porte dans son lit, refermant soigneusement la porte de la chambre après l'avoir embrassé sur le front.

Il revient dans le salon et chope le bras du lycan pour le redresser et l'obligé à lui faire face.

- Pourquoi tu m'as rien dit ?!

Sa voix est rauque, avec un chouïa de rancœur. Teo se fiche pas mal des anges, des vampires, des lycans et de toutes ces autres joyeusetés. Chacun vit comme il peut, et les gens ne choisissent pas de naître avec des ailes dans le dos ou des putains de crocs à la place des dents. MAIS PUTAIN, il a la haine d'avoir laissé Alessa a un type dont il ne connaissait rien du tout finalement. Il n'a jamais aimé qu'on lui taise des choses. Et à partir du moment où ça touche sa fille, c'est encore pire.

... Bon. Calme-toi dude. Ce qui est fait est fait, ça servira à rien de t'énerver. Si si j'te jure. Garde ton sang-froid. Tu vois que ce pauvre bougre a remplit son rôle pendant ton absence ?

Tch.

Teo jette nonchalamment un jean qu'il a récupéré dans sa chambre sur les épaules du barbu. Et, épuisé et tentant de paraître calme, il se laisse tomber dans le canapé, sans jamais quitter des yeux Tillian.

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    23.07.13 16:13

Ce n’est que lorsque Teo bouge pour aller prendre et mettre Alessa au lit que je lève la tête et le suit du regard. Il semble ne pas vouloir me tuer, et il semble surtout avoir compris. Je me sens soulagé, vraiment mais ce n’est pas pour autant que je bouge.

Mais lui en a décidé autrement ! Teo m’attrape par le bras et me tient droit face à lui. Il est plus petit que moi et cette vision me fait presque…presque sourire.
Ahhh ça voix. Ce type à une voix…est qu’il sent rend compte ? que ça voix fait frémir ? Moi, je la trouve particulière. Pourquoi ? hum Pourquoi je n’ai rien dit…et quand aurais-je pu le lui dire ?

Ça l’aurai pas beaucoup fait …peut-importe où je le place, mais je n’ai pas eu le temps de lui répondre qu’il me balance un jean…un jean que j’enfile aussitôt tout en le regardant allez s’installer dans le canapé. Ah ! je peux pas fermer complètement le pantalon, tant pis…le jean tout seul ça gratte un peu mais sagement je vais vers mon voisin et m’assoit face à lui.

-Vous ne m’auriez pas fait confiance si je vous l’avais dit ? Je…

Mais mauvaise manies reviennent ! Je passe ma main gauche dans mes cheveux et lèche mon auriculaire, je fais ce geste en bouuuucle lorsque je suis embarrassé ! Et c’est encore plus gênant quand je suis observé… Je tente de freiner mon envie féline de faire ce geste mais pour combler je mordille ma lèvre inférieure. Oui je suis une personne qui a appris à intérioriser mais les tics que j’ai récupérés sont nombreux.

-Je suis lycan de type tigre. Je contrôle parfaitement ma forme animale Alessa ne risquait rien, j’avais chaud et en tigre je suis plus à l’aise.

Je soupire et poursuit en articulant. La semaine c’est très bien passer mais avec ce qui vient de se produire je…,il faut que je continue de parler, je dois rester calme, je comprendrai si vous n’aviez plus confiance en moi mais ! Mais…j’ai promis à Alessa de l’emmener au zoo la semaine prochaine alors laissez-moi juste tenir cette promesse…vous viendrez avec nous cela va de soit

Je soupire à nouveau. Pas facile la réhabilitation dans le monde des libres…

-Je m'excuse...de vous causez du soucis...


Je me lève, je pense en avoir suffisamment fait. D'un signe de tête j'entreprend de quitter l'appartement du père et de la fille.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 258
▬ Humeur : Osef.
▬ Profession : Garde du corps

▬ Fiche :

▬ Topics : Mission impossible chez les Vettini ft. Theo
KABOOM (aka le rp au titre trop long) ft. Conquête
Bodyguard ft. Charlie

« - I'm dying, I can see Heaven.
- That's the lightbulb, jackass. »


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    27.07.13 12:43

Ce type s'installe bien en face de lui après s'être refroqué. Bien. Comme ça, le rital peut parfaitement lire distinctement sur ses lèvres les explications qu'il a à fournir. Et clairement, ça l'enchante pas, le paternel.

Encore heureux qu'il soit capable de maîtriser ses transformations ouais.

Bordel. Il imagine la tête de sa fille si elle s'était réveillée face à une montagne de muscles pareille. Gros chat ou pas, pas sur qu'elle aurait apprécié. Elle tient de papa après tout. Mais ce qui fout le plus les boules à Teo, c'est l'irresponsabilité de ce mec. Ça le sidère franchement. Ou alors, c'est juste qu'il ne réfléchit pas ? L'un comme l'autre, c'est dangereux. Trop dangereux. Merde quoi.

Et que Tillian soit un lycan tigre, babouin, mangouste ou escargot, ça ne change rien ! On ne s'amuse à faire ça dans un appartement inconnu, chez des gens inconnus, avec des risques inconnus ! Enfin, Teo est mal placé pour faire la morale, vu son statut de simple humain, mais il imagine bien que dans une telle situation, jamais il n'aurait fait une connerie pareille.

Sa gosse ira au zoo ouais. Parce qu'une promesse est un promesse, même s'il y a matière à la regretter après. Et bien sur qu'il les accompagnera. Parce qu'il est hors de question qu'Alessa se retrouve à nouveau seule avec ce type.

Teo soupire profondément d'agacement, se redresse, se relève et va récupérer son sac, histoire de ranger son arme par la même occasion. C'est ça, ou elle termine dans la face du lycan, au choix. Puis, sans prévenir, le rital se tourne vers l'autre gars et lui balance une mandale bien sentie sur la tronche.

Après une brève seconde, il secoue vigoureusement sa main histoire d'en chasser les fourmis que l'impact venait de lui offrir. Puis il croise les bras et libère le passage de la porte en glissant sur Tillian un regard voulant grosso merdo dire "on est quittes pour cette fois".


Spoiler:
 

_________________
Cadeaux dlamorkitu:
 


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    31.07.13 22:15

Voilà. C’est fini. Ahhh la vie avec les autres me cause encore pas mal de soucis et j’ai encore du mal à m’adapter à chaque type de personne. Les joyeuses. Les mélancoliques. Les dépressifs. Les sérieux. Les conviviales et chaleureux, ceux qui sont tactiles et rit. Mais Teo était l’espèce que je comprenais le moins à comprendre : Les méfiants et solitaires.

Moi-même solitaire je tentais malgré tout de me fondre dans la masse pour être un peu dans le moule mais je plante toujours tout. J’ai beau essayer je ne vois mes erreur que quand je l’ai fais. Ah croire qu’il faut constamment que je sois au pied du mur et que je perde tout pour comprendre que je dois rester à ma place.

Les souvenirs de mon enfance n’eurent même pas le temps de refaire surface qu’une violente douleur m’atteint à la joue. Je dois avoir la radiographie de sa main sur le visage, il n’y est pas aller de main morte mais…je ne réplique pas vraiment son geste est justifié.

Le principal c’est que la petite n’ai pas vu ça. En dirait que la gifle a été plus douloureuse pour lui que pour moi. Le passa de la sortie m’est ouvert…Il m’invite à rapidement quitter l’appartement.
Je pense bien que c’est la dernière fois qui j’y mets un pied. Pour la sortie au zoo je ne sais pas encore si il y aura suite…J’ouvre la porte :

-Si vous…avez besoin…je…

Qu’est-ce que je raconte ? Je crois que je ramollis. Ce type ne me parlera plus jamais, et je crois que je l’approcherais plus du tout ! Lui ou sa fille. Les choses sont ainsi je suis un Lycan. Et j’ai merdé.
Je pars en fermant la porte derrière moi et retourne auprès de Tante Mai.

-Alors tu t’amuses bien mon grand ?!

Je soupire et souris à Tante Mai qui me fixe, pas vraiment dupe, elle dit même que si je continue je retournerai en prison et pour une chose idiote. Elle n’a pas tort mamie.

Les semaines passe et ma vie continue. Une petite routine tout ce qu’il y a de plus simple. De temps en temps je vois Alessa mais je ne fais qu’un signe de tête et poursuit mon travail. Dernièrement je crois que je…fuis un peu mon voisin, je fais en sorte de ne plus le rencontrer même si pour cela je dois faire un détours pour rentrer ou me cacher dans les escaliers. Quel bel idiot je fais…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Le gros chat de la voisine    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le gros chat de la voisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Tennoji :: zone habitable :: Teo & Alessa-