AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 60
▬ Humeur : >:::;D
▬ Profession : ...travailler ? lol

▬ Fiche : Allez, fais-moi un sept !... 'chier.
▬ Topics : • Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]

[Fourth Leaf]


MessageSujet: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   21.07.13 18:59

Y'a des jours comme ça où il aurait mieux vallu pas s'lever.
Aujourd'hui était l'un de ces jours.
Encore.

Virée du lit à 7h à cause d'un foutu moustique, et foutrement incapable d'me rendormir avec la bestiole encore dans le secteur, j'étais partie pour me faire un p'tit déjeuné. Après tout ça f'sait un bail que j'm'étais pas levée assez tôt pour y avoir droit. J'm'approchais d'mon frigo avec des airs de princesse, et j'ouvrais la porte.
Observation. Réalisation. Déception.
J'avais pas fait les courses hier à cause d'la pluie. Et les restes de pizza aux anchois et de bière étaient pas vraiment sexy aux yeux d'mon estomac dans l'immédiat.

Je balançais la porte du frigo avec violence pour venger l'affront, et me callais dans mon fauteuil, zapette en main. Avec un peu d'chance les résultats du loto d'hier s'raient affichés sur pariTV... Méoui, à qui tu voudrais faire croire ça blaireautte ? La chance est pour toi ce que le sexe est aux anges.
Autrement dit tu connais juste de nom.
...C'est con quand même... pour les anges j'veux dire...

...Bon et cette télé elle m'faisait quoi là ? Pas moyen de l'allumer, et ce malgré le viol pur et dur que j'infligeais au bouton ON. Kess tu baves, "abonnement non..." ...
Observation. Réalisation. ...why are you doing this to me, darling ?
A tous les coups la daronne de l'immeuble avait fini par griller qu'j'avais pas payé ce mois-ci. Bordel. Une clope, vite. J'ai besoin d'un cancer du poumon.

Comme il me restait encore pas mal de temps avant mon horaire de levé normale, j'décidais de faire un peu d'peinture. Histoire de, vous savez... me détendre, et priver définitivement mon cerveau d'oxygène. L'odeur du dissolvant au p'tit matin, mon plaisir secret. Eh ben pour le coup, croyez-le ou non, ce fut la meilleure idée de la journée, et de loin. Parc'que c'qui allait suivre relevait de la GUIGNE, même pour moi.

D'habitude, j'balargais mes pièces fraîchement finies derrière mon lit en attendant d'avoir la foi de les ranger correctement. "Correctement" étant pour moi un mot avec une définition personnalisée ; et ça voulait dire "sur le meuble d'ma salle de bain". Pas comme si y'avait la place ailleurs t'façon.
Pour une fois qu'j'avais décidé d'être ordonnée... plus jamais j'ai des idées pareilles, sérieux. C'est dangereux pour la vie.
Bref, j'm'approchais d'mon meuble, tableau sous le coude, tabouret dans l'aut' main. Et là tu vois pas qu'le tout s'casse la gueule sur ma pomme ? Tout. Le. Meuble. ♥. Et même pas par ma faute hein, j'ai pas eu l'temps de l'toucher...

Le temps qu'je réalise the fuck just happened, mon réveil-matin exceptionnel, ce baveux, en avait profité pour s'faire un buffet d'mon bras. Et c't'à ce moment là qu'j'ai claqué ma porte.


Et me v'là maintenant, dehors, à clopiner en m'disant qu'faudra qu'je range tout ça en rentrant. Pas sexy...
J'passerais bien la soirée chez quelqu'un d'autre, sauf qu'apparemment j'ai juste un tout p'tit peu trop d'bitch en moi pour avoir des amis dans c'monde-là. Et j'ai épuisé ma réserve de coups d'un soir...faudrait qu'j'reparte en chasse.

...Tiens. Cette nana, c'pas ma voisine du dessus par hasard ? Elle a un rythme d'boulot aussi chelou que moi, c'bien la dernière personne que j'm'attendais à croiser à c't'heure-là. Et maintenant que j'la regarde, elle a un beau p'tit cul en fait. Gni. J'ai toujours eu un faible pour les rouquines bien roulées. Je craque. Je vais la voir.

« Salut ma chouette, on s'est déjà croisées non ? Tu vas quelque part~ ? »




#grls hunting #success #redhair #quality ass #hey bby whats with all the clothing
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


MessageSujet: Re: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   30.07.13 10:00

Personne ne sait vraiment pourquoi, mais depuis quelques jours t’as vraiment un caractère de cochon. Enfin plus que d’habitude quoi. La pleine lune est passée depuis deux ou trois jours pourtant et d’habitude, une fois la nuit fatidique passée, ton effervescence et ton attitude de lionne mal léchée retombent un peu comme un soufflé. Mais nan, là c’est tenace.
Peut-être que c’est parce que tu commences sérieusement à t’emmerder à force de faire ce job de cimetière, toi qui de base, t’étais lancé dans les études d’architecture. Et en parlant d’architecture tiens, faut voir l’appart’ où tu crèches aussi. C’est moche, c’est vieux et décrépi, ça pue. La lionne que tu es a arraché au moins les trois-quarts du papier peint qui servait à rendre moins moche l’ensemble, à donner du « cachet » au logement. Bref, chez toi c’est un peu comme une maison hantée au final. A la seule différence près c’est que le frigo est rempli – de bières et de viande crue -, que l’électricité fonctionne encore – dieu merci – et qu’il y a relativement peu de toiles d’araignées.
Bon, mais ça, c’est juste pour parler du lieu en lui-même hein ? Parce que si on veut en rajouter une couche, on peut aussi aborder le sujet des voisins. Ouai, le sujet qui fâche. Tous des paumés et des mecs louches. Tu me diras, ils te classent sans doute dans ces mêmes catégories hein ?! Mais au fond, c’est peut-être pas tant eux qui dérangent, mais plutôt le fait que l’immeuble est tellement mal insonorisé qu’on entendrait une mouche volée trois étages plus hauts. Si, véridique. Véridique avec un peu d’exagération…

En tout cas, ce matin, il y en a une que t’as bien entendu, et vu le barouf qu’elle a foutu, c’était pas une mouche ! T’étais en train de prendre le petit déjeuner tranquille, ton grand bol de lait chaud, comme tous les matins. Et avec la surprise causée par le bruit d’avalanche chez la voisine du dessous, tu t’es tout renversée dessus. Génial. De quoi rajouter à ta bonne humeur.
Du coup, t’as pris les premières fringues de rechange qui te tombaient sous la main. Un petit coup de gant de toilette pour te nettoyer un peu, et tu es partie, prête à taper une soufflante à l’autre empotée. Empotée que tu as dû rater de peu. La plaie.

Reniflant d’agacement, tu fouilles machinalement dans tes poches. Il te reste encore un peu de temps avant d’aller bosser, et tu découvres avec joie quelques yens bien planqués. Juste de quoi te choper un croissant à la boulangerie du coin.
Dingue comment la simple idée de manger un petit pain tout chaud te fout un peu de baume au cœur n’empêche. Tu marches de ta dégaine super féminine, un air non plus mécontent, mais désormais neutre sur le visage. Et puis là, deuxième grande interruption de la journée :

« Salut ma chouette, on s'est déjà croisées non ? Tu vas quelque part~ ? »

Malgré la phrase qui t’est clairement adressée – enfin clairement…ma chouette ? Sérieux ? -, tu ne fais que ralentir le pas le temps que la demoiselle te rejoigne. Un peu surprise - tu n’as pas vraiment l’habitude de te faire aborder ainsi en pleine rue - tu la dévisages d’un regard suspect avant de prendre tout de même la parole.

« Hm…ça me dit rien… ». Pensive, tu la dévisages une nouvelle fois et tu ajoutes, un petit sourire malicieux et pleins de sous-entendus sur les lèvres :  « Je pense que je m’en serais sans doute souvenu. »

Ben ouai, il faut avouer qu’elle est quand même plutôt pas mal la madame là. Alors, cervelle de piaf ou pas, si tu l’avais déjà vu, tu t’en rappellerais, c’est…sûr…... Attends…ne me dites pas que c’est…LA VOISINE ?!!!

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute
Vava et signa par Koko d'amûr ♥


Dernière édition par Lorelei Lübeln le 13.01.14 10:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 60
▬ Humeur : >:::;D
▬ Profession : ...travailler ? lol

▬ Fiche : Allez, fais-moi un sept !... 'chier.
▬ Topics : • Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]

[Fourth Leaf]


MessageSujet: Re: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   01.08.13 15:47

Spoiler:
 

Vous savez quoi ? J'aime les jolies paires de fesses. ♥
Me regardez pas avec ces grands yeux d'morue, chuis sûre que vous êtes tous pareils. Personne résiste à un beau p'tit cul bien moulé dans son pantalon. Et pour le coup, c'était ce qui venait d'me passer d'vant le nez. Un charmant croupion, pas spécialement rond ou musclé, mais juste à point.
Forcément dans ces conditions, j'avais pas trop d'autres choix que d'aborder la proprio.

Non pas d'autre choix, j'te dis.

C'était donc c'que j'avais fait. Et avec grand succès j'dois dire. Regardez-la, avec ses yeux de shojo écarquillés, sa p'tite bouche juste assez entrouverte pour que j'y installe mes lèvres, sa chevelure rouge dressée sur sa tête par les palpitements incontrôlables de son cœur... C't'évident qu'elle est déjà sous mon charme.
Personne peut m'contredire là dessus, y'a un lapin rose qu'est dans l'même état dans le rp d'à côté.

En tout cas elle a l'air genre vach'ment plus choupette que c'que j'm'imaginais. J'espère qu'c'est juste une façade ; j'm'en prends pas aux p'tites puces. Chuis p't'être une grosse conne par moments OKAY la plupart du temps, mais j'déteste faire pleurer les gens choupis. Surtout quand j'fais pas exprès. Après j'me sens trop mal et j'dois essayer d'm'excusez, et chuis trop une looseuse en excuses. Et c'est pas sexy.
Mais bref, on va pas s'éterniser sur moi. Enfin sauf si ça vous branche ? J'vous glisse mon 06 en bas du rp, call me 'kay ? ♥

Et donc où j'en étais ? AH OUI. La choupette. Ben du coup, juste au cas où, j'enfile quand même ma cape blanche de prince bishounen, c'est t'jours mieux pour une première impression.

« Vraiment ? On devrait bien s'entendre alors : un visage aussi cute que le tiens s'oublie pas non plus, p'tite souris. »

J'ai dit "visage" ? Je voulais dire poitrine ! Sérieus'ment vous avez déjà maté des clémentines plus choupinoupinettes ?

« Et donc, je ne sais toujours pas dans quelle direction tu vas mon chaton. »

Oui. Avant qu'vous posiez la question. J'ai encore pleeeeeeeeein d'autres surnoms affectueux dans ce genre-là, ouais. C'est mon p'tit kiff ♥ faut bien s'faire plaiz.


Call me maybe:
 



#nicknames #bishounen #princes in white capes #cutie #reminds me of a bunny #trollin


Dernière édition par Milena Arseniev le 19.03.14 4:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


MessageSujet: Re: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   17.01.14 10:08

Dans ta tête, c’est actuellement la panique. Enfin, non. Pas tout à fait. En vérité, c’est plutôt un cocktail d’émotions relativement contradictoires qui vient de t’exploser à la tronche, à l’instant même où tu as réalisé que ton interlocutrice n’est autre que la voisine que tu as eu envie d’étriper quelques minutes plus tôt. Putain, pour une fois qu’une belle nana vient t’aborder, c’est vraiment pas de cul n’empêche…
Du coup, entre le petit contentement qu’elle t’offre en venant flirter avec toi et ta rancune tenace, tu ne sais pas trop quoi choisir, pas trop comment réagir. Mais va falloir te décider à un moment chérie, parce qu’à part te faire passer pour une demeurée, rester béate devant la brunette ne va pas mener à grand-chose.

Eeeet…en fait, au vu du sourire crispé – très peu engageant - qui étire maintenant tes lèvres, je me demande si rester en mode bug neuronal n’était finalement pas un meilleur choix. Sauf bien sûr, si tu optes pour ton côté obscur. La rancune. L’agressivité. La mesquinerie. La désolation. La solitude. Tu es sûre de toi ? Non parce que de l’autre côté, il y a l’amûr, la bonne humeur, et surtout l’annonce d’une nuit fort sympathique ! Non, toujours pas ? Allez, soit Forte – soit un Jedi -, tu sais quelle est la bonne décision. De quoi ? « Va te faire foutre maître Yoda » ? Okay. Okay. Soit.
Qu’est-ce qu’on disait donc déjà ? Le sourire, oui. C’est fou comme cette petite expression peut faire passer des sentiments bien opposés. Il peut être doux et charmeur, mesquin, ou carnassier dans notre cas. Laisses-moi deviner : ce n’est plus le croissant que t’as envie de te mettre sous la dent, mais plutôt un bon steak de biche bitch, c’est ça ?

« On s’est déjà croisé en fait, hein ? » Un début de réponse plutôt encourageant, un ton pas trop désagréable ; c’est vil de continuer de feindre la joie, alors que… « Mais je pense qu’il aurait mieux valu pour toi que je ne m’en souvienne pas. »

C’est peut-être le « chaton », la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Quoiqu’il en soit, tes lèvres laissent entrapercevoir tes petites canines de gros matou désormais. Tu l’as relativement mauvaise, et en même temps, tu n’as pas non plus envie de trop bousculer la jolie brune. Tu te dis que la mener simplement par le bout du nez pendant un temps pourrait être amusant. La manipulation ce n’est pas trop ton fort pourtant, tu le sais. Tu t’emportes trop vite, tu tiques trop facilement lorsqu’on te fait une remarque désobligeante, et la demoiselle là, elle a pas spécialement l’air d’être une nana que l’on mène en bateau sans en faire de-même en retour. Est-ce donc bien une bonne idée, de vouloir faire la maligne plus que nécessaire ? Tu hésites une micro seconde à couper court à cette conversation, et… :

« Je vais à la boulangerie. Je pensais me prendre un croissant mais…tu peux bien me l’offrir, non ? En guise de dédommagement pour tout à l’heure, c’est bien le minimum que tu puisses faire. »

…tu choisis très certainement la mauvaise option.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 60
▬ Humeur : >:::;D
▬ Profession : ...travailler ? lol

▬ Fiche : Allez, fais-moi un sept !... 'chier.
▬ Topics : • Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]

[Fourth Leaf]


MessageSujet: Re: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   19.03.14 4:10

« On s’est déjà croisé en fait, hein ?
― Euh...
― Mais je pense qu’il aurait mieux valu pour toi que je ne m’en souvienne pas. »

HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA. Putain.
Une jolie minette de voisine qui se laisse aborder gentiment par une plouc comme moi, mais BIEN SUR que c'est parce qu'elle m'en veut à mort. Non mais à quoi j'm'attendais sérieux ? Je devrais être habituée à mon karma pourtant, depuis l'temps qu'je me l'traîne. Qu'est-ce que j'pouvais être couillonne des fois...

En plus c'était pas pour dire mais ...mais quoi déjà ? Chais plus, fichez moi la paix, quand ils m'ont conçue ces sales nerds de scientifiques ont dû oublier deux ou trois cases à mon cerveau. V'là.

Je. Suis. Blasée.

Je. Boude.

J'arrête. C'bon là j'en ai ma claque. J'me tire. Tcho les burritos. C'était bien sympa, tu t'es bien foutu d'ma gueule et d'mon karma durant ces deux derniers posts, j'remballe le peu d'dignité qui m'reste maint'nant, va t'faire cuire un œuf. Une omelette. Et m'regarde pas avec ces yeux là hein. Ça prend trop pas avec moi, p'tain. T'as bien rigolé, maint'nant c'est mon tour. HA. HA. HA. T'peux plus te moquer de c'te pauv' cruche de Milena mais que va devenir ta p'tite vie ? Fallait y penser avant d'me mettre ce joli bout d'chaton abandonné sous l'pif et d'le transformer en tigrou rancunier la s'conde qui suit. Non mais regardez moi ça. C'est. Pas. Sexy. Du tout.

..mais kess tu fous, Milena, à qui tu causes ?

Tu débloques ma fille.

Ouais donc pour en revenir à nos brebis, si j'avais pu ragequit ma life right now je l'aurais fait. Sauf que malheureusement, Dieu là-haut a décidé que le Ctrl Z c'était pas pour nous pauvres charognes donc euh... Improvisation.
Imaginez-moi dire ça avec l'air niais et des arc-en-ciels au dessus de la tête.

« Je vais à la boulangerie. Je pensais me prendre un croissant mais…tu peux bien me l’offrir, non ? En guise de dédommagement pour tout à l’heure, c’est bien le minimum que tu puisses faire. »

Okay.

Donc là, traduction en gros, ça fait euh :
« J't'en veux mais pas trop non plus, et j'te trouve sexy. Paye-moi un croissant et on est quittes et j'te trouve sexy. »

Yyyyyyyyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaayyyyyy.
C'aurait pu être Tellement Pire. Bon ç'aurait pu être Tellement Mieux aussi, mais on va pas faire sa princesse hein.
Go Go les pains chauds.

...putain. Tuez moi pitié.

« S'il n'y a que ça, je me fais pardonner tout ce que tu veux, tigresse. Et en passant, je te fais même crédit des croissants que tu me dois~ »

Oui parce qu'entre temps, je me suis souvenue d'un tout petit mini détail qui a son importance. Miss voisine du dessus, là, aka chouette/souris/chaton/tigresse (j'te jure je fais tout le zoo jusqu'à trouver le bon), y'a des soirs où elle aussi décide de refaire la déco de son appart' en commençant par le frigo. Alors je sais pas si c'est intentionnel ou si, comme pour moi, c'est plutôt l'frigo qui a décidé de venir lui papouiller la tronche, mais moi dans l'immédiat ça m'arrange. Et comme on dit, pas d'pitié pour les croiss...bon faut qu'je pense à m'refaire une vie moi.

Note aussi comment je cause trop relax et posée, genre je gère, alors que j'me suis mentalement braqué un flingue sur la tempe y'a pas trente secondes. Des années d'entrainement mon gars.

Mais arrêtons de parler d'moi, et parlons plutôt... de moi. Et de comment je paye un croissant à cette charmante gazelle (tout le zoo j'te dis) alors que j'ai tellement pas de thune que j'ai sincèrement considéré des restes de pizza aux anchois en guise de ptit dej'. Mate-moi l'artiste.

  • Etape 1 : Embarquer poliment la euh...très jolie girafe (taggle c'est très bien les girafes) jusqu'à la boulangerie la plus proche.
  • Etape 2 : Ramasser un caillou par terre.
  • Etape 3 : Faire un ptit tour de passe-passe à la sauce clover avec le caillou pour le transformer en billet et du même coup épater la galerie.
  • Etape 4 : Payer avec le caillou. C'est dans la poche.

Et bien sûr, récupérer la vraie monnaie et songer à un paquet d'clopes, tout en gratifiant la demoiselle d'une réplique cool, du genre euh..

« Y'a-t-il autre chose que je puisse faire pour toi, poulette ? »

Comment que je suis grave sexy des fois quand même.




#sass #4th wall breaking #Ctrl+Z #life hacks #don't try it at home #tw suicide
#girafes #tigers #the whole fucking zoo actually #too many tags
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


MessageSujet: Re: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   04.09.14 15:00

Ohoho.

Et je dirais même plus « Ohohoho ».
Une façon bien incongrue de commencer ce post, et vous allez d’ailleurs sans vous demander : mais pourquoi donc ce rire idiot ? Et bien c’est une excellente question. Parce qu’en effet, tout aurait très bien pu commencer par Hihihi ou Hahaha – quoi que Huhuhu aurait mieux convenu encore.
Mais non. Définitivement. Ohoho. Car notez la forme. Notez le ton ! La rondeur des lettres tranchée par cette ponctuation abrupte. Pas d’exclamation. Pas d’interrogation. Juste un point. Un simple et minuscule point que l’on pourrait croire insignifiant mais qui, au contraire, est le point d’orgue (!!!) de cette formulation.
Notez la forme. Notez le ton. Et réalisez que ce rire n’est en fait rien de moins qu’un mauvais présage pour la brunette.

Puisqu’en réalité, la dernière chose que tu as envie de faire, c’est rigoler. N’est-ce pas, Lo ? Tu la pensais un peu plus intelligente que ça, cette voisine. Mais il faut croire qu’il s’agit là d’un spécimen kinder surprise ; blond à l’intérieur, brun à l’extérieur.
Non, parce que sérieusement. Etait-ce vraiment utile d’insinuer qu’à toi aussi, il t’arrive de foutre le bordel ? Etait-ce NECESSAIRE ?!! Non, je n’crois pas !! D’autant plus que ce n’est pas particulièrement souvent le cas. Une fois par mois grosso merdo quoi…

Du coup, le désir de choper la demoiselle par le colbac est dur à réprimer. Mais tu penses à tes croissants. Tes petits croissants tout chauds. Et décides de rester zen et parfaitement civilisée. Du moins jusqu’à ce que l’autre ait raqué pour le p’tit dej.
Allez, tu te permets même un sourire. Ça te donne un peu un air de débile, mais en vrai, il faut plutôt y voir une grimace crispée façon « Haha, hahaha ! …Bitch. ». Bref, zen et civilisée, comme on l’a dit.

Le coup du caillou te passe à des kilomètres au-dessus de la tête. Heureusement pour la donzelle, parce que nul doute que t’apprécierais pas qu’on se rachète de la sorte avec toi. C’est trop facile.
Mais le croissant est là, entre tes petites mimines, et comme nous le disions, tu as été aussi dupe que la boulangère. Aussitôt sortie, tu croque avidement dans la viennoiserie. Hmm, ce délicieux petit goût de beurre, cette odeur alléchante de petit pain chaud,…le parad-

« Y'a-t-il autre chose que je puisse faire pour toi, poulette ? »

Okay. Okay. Pas pour tout de suite le paradis, on a compris.
Tu prends ton temps pour avaler ta bouchée, tout en regardant fixement ton interlocutrice. C’est qu’ça cogite dur sous ta crinière. Tu ouvres la bouche – avec des petites miettes à chaque coin ; parce que, c’est bien connu, ça fout toujours pleins de petites miettes partout les croissants - pour dire un truc, mais restes en suspens. Et puis le couperet tombe finalement :

« Hm. Déménager peut-être ? » Narquoise, tu la dévisages et montres les crocs. « Ou bien laisse-moi t’montrer à quel point était déplacée ton allusion à ton supposé crédit de croissants. Dragueuse de mes deux. »

POPOPO. Ça, c’était de la répartie messieurs, dames. Oh ta gueule, toi.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 60
▬ Humeur : >:::;D
▬ Profession : ...travailler ? lol

▬ Fiche : Allez, fais-moi un sept !... 'chier.
▬ Topics : • Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]

[Fourth Leaf]


MessageSujet: Re: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   13.02.15 20:05

Spoiler:
 

Attends, attends...
Ça sortait d'où ça ?

Non parce que, arrêtez-moi si j'me trompe, mais y m'semblerait que ma p'tite colombe vienne de se changer en vilain crapaud sans me d'mander mon avis. Et même pas un bisou pour ma peine, j'me fais bien entuber comme je crois oubien ?

Kess t'en penses toi, Kevin ?

Non. Parce que. Arrêtez-moi encore. Mais. Sans allez jusqu'à penser que j'avais volé son cœur gentleman cambrioleur-style -chuis teubé mais pas béjaune- y m'semblait que ça s'passait plutôt pas mal avec grenouille jolie. Jusqu'à ce qu'elle ne récupère son croissant j'veux dire. M'aurait-elle prise pour un gentil pigeon roucoulant par hasard ? Ou un bon dindon ? Une dindonette ?

Bon ok j'l'avais pas vraiment payé c'croissant. T'façon j'ai pas d'thunes. Mais c'pas l'problème. 'Fin si, c'en est un, mais là de suite on s'en fout. 'Fin non, on s'en fout pas mais bREF. T'as compris. Chut. chut.

Et donc j'disais, mon p'tit Kevin, j'en ai p'têt pas l'air comme ça mais chuis pas un canard. Sisi chut jédit. Et l'truc c'est qu'c'est pas parce que t'as d'beaux yeux et des miettes mignonnes aux coins des lèvres qu'tu peux m'parler comme à un ch'val. T'vois l'genre ?

« Wow. J'remonte mes lunettes devant mon pif megane nerd-style. Pardon princesse, mais si j'avais les moyens de déménager, ça fait longtemps qu'j'aurais rompu avec c'te boite de conserve.

U know what i'm sayin'.

― Comme ça j'aurais plus à m'battre pour ma survie tous les quatre matins qu'cet appart' aura décidé de s'écrouler sur ma g-...tête.

Sauf qu'c'est plutôt mon langage qui s'est cassé la gueule lol. J'fais genre j'ai rien vu. Ça va passer. J'envoie mes mains à l'aventure dans les poches surpeuplées d'ma veste.

― J'imagine que c'est pareil pour toi t'façon. Alors c'est bon, tu peux ranger tes crocs ouais ?

Clin d’œil obligé.

Ma main droite sort un paquet d'mouchoirs encore propres. Ma main gauche un paquet d'clopes pas vide. Putain, faut qu'je joue au loto. J'lui fais signe que j'vais balancer les mouchoirs dans sa direction avant de m'exécuter. Même après qu'elle m'ait traité comme un babouin ouais. J'y peux rien, chuis trop bonne. J'pince une cigarette entre mes lèvres.

― Tu fumes, jolie panthère ? »

J'replonge mes mains dans mes poches pour sortir mon... briquet. Mon briquet. Briquet... Briquet ?......

...'chier.




#excuuuuuuuuuuse me princess #taking none of ur shit #the zoo returns #gentleman style #megane style #looser style #fuck me
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse au Chaperon Rouge [Lorelei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Bay Area :: zone habitable-