AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un entremetteur indésirable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Un entremetteur indésirable   04.08.13 13:42

Pile à l'heure, comme toujours, Lilia attendait à l'entrée du Wonderland Circus, piochant dans un petit paquet de bonbons pour patienter.
Pourquoi déjà ? A cause de Claus, évidemment. La convaincre de venir n'avait pas été si facile : si elle n'avait rien contre les sorties en groupe, le cirque ne la tentait pas plus que ça, mais à force d'insister... au final, on peut dire qu'il l'a eue à l'usure.
Il lui avait promis que tout le monde serait là, que ce serait vraiment bon pour l'équipe, tous les arguments y étaient passés...

" Allez, ce sera sympa je te jure, toute l'équipe sera là, ce sera vraiment bizarre si tu viens pas. Même le capitaine sera là, il dit que c'est important pour la cohésion de l'équipe de pas faire que des missions tous ensemble. "

La dernière phrase valut à Claus un regard plus que dubitatif de la part de Lilia.

" Tu serais pas en train de te foutre de moi un peu ? Je sais ce que le capitaine O'Fallon dit, mais s'il y en a bien un que je peux pas imaginer sur un manège c'est lui. "

" Non mais je dis pas qu'il va monter sur un manège, mais il sera avec nous. Et puis, c'est pas comme si t'avais prévu quelque chose pour ce week-end... à moins que t'ai quelqu'un à voir ?


Regard noir en réaction au sous-entendu du collègue. Lilia n'était pas une nonne, mais elle n'avait pas eu de relation sérieuse depuis des années. Ceci dit, elle n'en recherchait pas spécialement. On peut même dire qu'elle les évitait.

" Je vois pas le rapport. Mais si ça peut te faire taire, je viendrai. "


Ainsi donc, Claus avait gagné la bataille, et Lilia était venue. Pour l'occasion, elle avait abandonné le tailleur pantalon qu'elle portait au travail au profit d'une robe d'été un peu plus adaptée à la chaleur de ce samedi après-midi. Elle avait quand même pris son arme de service dans son sac à mains, au cas où : un agent doit toujours être disponible, rappelez-vous.

Son paquet de bonbons commençait à être sérieusement entamé quand son téléphone vibra. Un message.

Citation :
D'accord, je t'ai un peu menti, mais il fallait bien que quelqu'un vous pousse à faire le premier pas. Tu me remercieras plus tard !
Il a pas fait ça...
Oh si, il l'a fait. Ce coup là, elle l'avait vraiment pas vu venir. Restait à savoir avec qui il avait bien pu essayer de la caser.

" Je vais le tuer... "

Juste un murmure, à peine audible. Lilia leva les yeux au ciel, excédée. Si elle n'avait pas déjà acheté sa place, elle se serait peut-être bien enfuie... ou pas, après tout, ce serait pas très sympa de poser un lapin à la deuxième victime de la blague de Claus.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 13
▬ Profession : Tacticien FSR ~ Hacker

▬ Fiche : James Bond.

Tacticien
[F.S.R. • Unité Beta]


MessageSujet: Re: Un entremetteur indésirable   07.09.13 17:57

Je suis là! Et toi t'es où?
... God. James, Master en confusion. Être plus clair, ce n'était pas possible? Plus précis? Plus... Non. Shaun en avait déjà marre. Il continua quand même à pianoter furieusement sur son téléphone pour renvoyer un message à cet idiot d'américain. Comment pouvait-on être si nul en informatique qu'on ne pouvait pas utiliser convenablement les sms? Si seulement James ne lui avait pas mis un lapin au moment de partir... s'il avait juste répondu à la porte lorsqu'il avait frappé... Ils ne seraient pas en train de se chercher bêtement.

Wonderland.
Si le rouquin y était depuis un bon moment, il ignorait totalement que son collègue était à des kilomètres de là. Kidnappé par Claus le machiavélique. Évidemment, pour convaincre le tacticien de faire une sortie de groupe sans le groupe, il fallait avoir James dans la poche. Même inconsciemment. Un plan risqué mais qui avait marché. Shaun cherchait son équipe alors que James les attendait sagement dans un bar... avec Claus. Revenons à nos moutons. Enfin notre mouton. Celui qui venait de bousculer une pauvre demoiselle.

« Sorry... » Et il leva les yeux. Juste une seconde. Une toute petite seconde. Flegme anglais oblige, Shaun n'eut pas de réaction exagéré. En fait, il n'en eut aucune. Rien. Il comprenait bien que devant lui se tenait un membre du groupe tant recherché mais il avait du mal à accepter que ce soit bien elle. Lilia dans une jolie robe. Contraste effarant avec ce dont elle les avait habitué au boulot. Le regard du rouquin passa donc de la dite tenue au visage de cette dernière. Deux fois. Shaun remonta ses lunettes sur son nez.

« Miss Svetlana, bonjour... »

Sans commentaire. C'était mieux comme ça. Le rouquin en profita pour ranger son téléphone dans la poche de son short, non sans un dernier message à l'idiot de service. Puisqu'il avait finalement trouvé l'équipe... Une seconde.

Le paquet de bonbons.

Si son attention avait été détourné de ce petit sachet, il fini tout de même par y poser les yeux. Et l'estomac aussi. Il n'en demanda pas, à la place, il invita Lilia à le suivre vers un stand un peu plus loin. Il comptait bien s'acheter des bonbons lui aussi!

« James m'a dit qu'il était déjà à l'intérieur avec Claus. Vous attendez le Captain? »

Ou alors il s'était éclipsé de cette fourbe machination? O'Fallon aurait-il anticipé les paris qui auraient volé dans son dos afin de le pousser, littéralement, sur un manège quelconque histoire de se moquer de lui jusqu'à la fin des temps? Ah... Pauvre rouquin inconscient du piège de Claus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Un entremetteur indésirable   09.09.13 22:07

Le rencard mystère était donc Shaun. Fidèle à lui-même, il ne la vit pas avant de lui foncer dedans. Lilia ne lui en tint pas rigueur, il n'était pas connu pour être particulièrement attentif à son entourage à partir de son moment où ce dernier n'était pas constitué d'ordinateurs.
Il aurait presque eu l'air surpris en la voyant, s'il n'était pas toujours si impassible. Lilia l'était nettement moins, et elle ne cacha pas sa stupeur en le voyant arriver. En y regardant bien, on pouvait facilement voir qu'elle était également un peu contrariée. Pas qu'elle ait quelque chose contre Shaun, dans d'autres circonstances, le petit génie de l'unité Beta aurait éventuellement pu être considéré comme quelqu'un d'envisageable, mais outre le fait qu'elle ne voulait pas d'une quelconque relation, c'était un collègue. Et la situation commençait déjà à la mettre mal à l'aise.

Plus que contrariée, elle commençait sérieusement à en vouloir à Claus de l'avoir mis dans cette situation, surtout que pour couronner le tout, Shaun n'avait pas du tout l'air d'être au courant de ce qu'il se passait, ce qui signifiait que c'était à elle de le lui annoncer.
Gé-nial.
Elle lui rendit son salut et le suivit jusqu'au stand de bonbons en soupirant, estimant qu'un peu de réconfort sucré ne serait pas de trop. Son paquet était presque vide.

" Désolée de vous l'annoncer, mais je crois qu'on va rester tous les deux. Claus a... décidé qu'on avait besoin d'un tête à tête. "

Sur ces paroles elle lui montra le fameux SMS, lui prouvant s'il le fallait qu'elle ne rigolait pas. Ce genre de farce n'était de toute façon pas son genre. Ce qui était malheureux, c'est qu'elle n'était pas si surprise que ça des actes de Claus. Elle l'imaginait parfaitement en train de rire de ce qu'il devait prendre pour une bonne blague.
Objectivement, la scène devait avoir quelque chose de drôle : un an de service ensemble, et ils se vouvoyaient encore. Leur relation n'était pas froide pour autant, simplement, il s'était montré réservé au départ, et elle n'avait pas voulu le brusquer. Ça ne les avait pas empêché de discuter, de temps en temps. Ça n'avait pas empêché Lilia de lui remonter les bretelles lorsqu'elle avait appris qu'il s'était amusé à pirater son dossier.

" Croyez-moi, ça me plaît autant qu'à vous, mais maintenant qu'on est là... je sais pas, autant rester un peu. "

Elle ne pouvait que supposer que l'initiative de Claus ne plaisait pas à Shaun, mais elle n'avait jamais eu l'impression qu'il était intéressé par elle. En tout cas, si elle se trompait, il avait su rester très très discret. Cette éventualité était néanmoins peu probable.

D'un air énervé, elle mordit dans le dernier bonbon de son paquet, le déchiquetant comme s'il était responsable de cette situation. Pile à temps pour en racheter un autre au stand, maintenant qu'ils avaient fini de faire la queue. Tout le sucre du monde ne suffirait pas à l'apaiser en ce moment précis. Elle était vraiment furieuse contre Claus, et un peu contre elle-même de n'avoir rien vu venir.
Sur ce coup-là, elle s'était faite avoir comme une bleue.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 13
▬ Profession : Tacticien FSR ~ Hacker

▬ Fiche : James Bond.

Tacticien
[F.S.R. • Unité Beta]


MessageSujet: Re: Un entremetteur indésirable   07.11.13 23:16

« Pardon? »

Tête à tête.
Shaun eut un temps d'arrêt face à la révélation de la demoiselle. Pas qu'il soit lent à la détente, le message avait été très clair. C'était juste... l'aberration de la chose en elle-même. De toutes les personnes que Claus aurait pu choisir, pourquoi lui? Mieux, pourquoi Claus ne s'était-il pas rencardé lui-même? Le rouquin se rabattit sur la preuve tangible de cette histoire bien réelle. Il fixa longuement l'écran du portable de Lilia.

Impassible sauf...

Il fronça les sourcils en relisant encore une fois le sms qu'elle avait reçu puis lui rendit son téléphone. Lentement. Très lentement. Son regard s'égara vers quelques idées lointaines et dangereuses. L'en-foi-ré. Oh, il allait le tuer. Non, pas Claus. JAMES! Sa vengeance serait terrible! Le rouquin ressortit son propre portable pour passer toute sa haine dans un message très spécifique et pas du tout explicatif envers son détestable collègue. Non mais quand même, se foutre de sa gueule comme ça, alors même qu'il le cherchait et tout. Unforgivable.

"Croyez-moi, ça me plaît autant qu'à vous..."

Compréhension mutuelle. Pas que la demoiselle le dérange, au contraire. Objectivement parlant, il a toujours trouvé qu'elle était très jolie. Froide mais jolie. Il ne lui a jamais dit. Toutefois, il n'avait jamais ne serait-ce que pensé ou envisagé quoique ce soit de l'ordre de la... romance si on peut nommer la chose ainsi. Il la respectait trop pour ça. À la limite, il aurait pu lui offrir une tasse de thé. Stop thinking. Shaun termina son sms en insérant l'image d'une tête de mort en lien. Puis, il le rangea comme si de rien n'était.

"Je sais pas, autant rester un peu."

What? Lui qui était en train d'anticiper la fin de cette phrase. Il avait tout passé en revue... sauf ça. Il remonta ses lunettes en la regardant de nouveau. Là, il était en train de l'analyser. Elle était en colère. Un peu plus et ce serait écrit sur son front. Et il comprenait bien son malaise. Il n'était pas un dieu niveau sociabilité et elle n'avait pas choisi d'être là. Ça tombait bien, lui non plus. Il s'acheta son propre paquet de bonbons avant de sortir son billet d'entrée.

« Vous êtes sure? Si vous voulez inviter une autre personne... je comprendrais, vous savez. »

Une porte de sortie.

Mode tactique. Il était en train de lui offrir une échappatoire. Bon, dit comme ça, ce n'était pas terrible. En y repensant, ça donnait surtout l'impression qu'il n'avait pas envie de rester là. Correction. Erm... Il tirailla le col de son t-shirt.

« Je voulais pas dire que je veux pas rester ici, avec vous. Ça me ferait plaisir même, enfin ça m'aurait fait plaisir en temps normal, si c'était venu de vous mais je vois bien que vous êtes mal à l'aise en ma présence alors si vous préférez que je donne mon billet à un autre ou... »

Oh my god... Shut up!

Mange tes bonbons. Il a parfaitement conscience qu'il vient d'avoir l'air con et qu'il s'est embrouillé tout seul dans sa tentative de justifier une phrase qui n'aurait pas forcément eu besoin de justification à la base. La demoiselle le mettait mal à l'aise... parce qu'elle l'était aussi. Le rouquin leva la main comme pour lui indiquer que ce n'était pas nécessaire de faire un commentaire sur ses paroles précédentes. Par pitié.

This is a bad day...

Les choses seraient plus simple si les autres étaient présent... Et s'ils se débarrassaient de ce malaise généralisé. Voilà, il fallait commencer par ça. Illumination! Il y avait bien un moyen de laisser la demoiselle se défouler et, avec un peu de chance, apprécier un minimum sa journée. Le rouquin fit un pas, avant de s'arrêter et de regarder Lilia. Son regard passa de ses yeux, à sa main, puis à son bras, avant de remonter à ses yeux. Il voulait la conduire quelque part mais ce serait malvenu de lui prendre la main. Ce serait grossier de lui prendre le bras pour la forcer. En plus, elle serait bien capable de le mettre k.o. par réflexe. Poser sa main dans son dos ou sur sa taille? Please, stop making me look stupid. Lui offrir son bras en gentleman alors? Just. Stop. Shaun se contenta donc d'indiquer le chemin de la main.

« Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, y a un endroit qui pourrait vous plaire. Enfin c'est pas sûr mais... ça défoule. »


Stand de tir.

Où conduire une tireuse d'élite en colère, si ce n'est dans cette magnifique allée rempli de jeux plus bêtes les uns que les autres. Mauvais choix? Un risque à prendre. C'était toujours mieux que de poireauter à l'entrée. Oh, le rouquin connaissait le chemin. Il était déjà venu ici. Souvent. Avant les derniers événements qui avaient maltraités la ville, Shaun embarquait régulièrement les gamins de James pour une virée en manège. On est parrain ou on ne l'est pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Un entremetteur indésirable   19.11.13 0:10

Manifestement, Shaun était aussi mal-à-l'aise qu'elle. Peut-être même plus, quand on l'entendait parler. Si l'envoi de sms n'était pas une surprise, la proposition qu'il lui fit ensuite était plus étonnante. Inviter quelqu'un d'autre ? Pourquoi pas, mais qui ? Elle avait peu d'amis hors du travail, surtout que ce dernier était plutôt prenant et limitait ses interactions sociales. De toute manière, elle n'avait pas spécialement envie de les appeler pour leur expliquer qu'elle avait besoin d'être sauvée d'un étrange rencard forcé.
Que répondre alors, au lieu de le regarder d'un air presque ahuri, les sourcils froncés ? Le silence eut à peine le temps de s'installer qu'il se reprit déjà, s'enfonçant encore plus dans ses explications, rendant ce moment encore plus gênant pour eux deux. Heureusement, il sembla s'en rendre compte et finit par s'arrêter.
Nouveau silence gênant que Lilia se sentit obligée de meubler.

" Je... il leva la main dans un geste universellement connu pour indiquer l'abandon, ce qui était probablement pour le mieux. Ouais, laissons tomber. "

Finalement, le silence n'aurait pas été pire. Encore heureux qu'il l'ait interrompu ceci dit, elle n'avait aucune idée de la manière dont elle aurait pu finir sa phrase.

Intriguée et soulagée qu'il leur propose quelque chose à faire, elle le suivit volontiers jusqu'à leur destination, essayant de se détendre.
Lorsqu'elle comprit ce qu'il avait en tête, son visage s'éclaira d'un sourire pour la première fois depuis qu'elle était arrivée.

" Oh oui, ça me plaît, vous me connaissez bien. Vous permettez que je commence ? "

Sans vraiment attendre sa réponse - Shaun était un gentlemen après tout - elle se dirigea vers un stand où le but était de tirer sur des ballons de baudruche. Inutile d'essayer le stand avec les cibles fixes, ce serait trop facile. Arrivée devant le forain, elle paya son ticket et prit la carabine à air comprimé. Amusant, comme la sensation était différente des armes qu'elle côtoyait d'habitude. Manifestement, la précision ne serait pas la même, mais pour tirer sur des ballons à une si courte distance, ça lui suffisait largement.
Quatre coups, un par ballon, et elle rendit la carabine à son propriétaire, dont le sourire était un peu plus crispé que lorsqu'elle était arrivée. C'était toujours agréable, ce petit moment où le regard des gens changeait, changement qui était un peu plus évident lorsqu'elle était habillée de manière féminine comme aujourd'hui.
Elle se tourna vers Shaun, souriante.

" Vous aviez raison, ça défoule. Je vous offre un lot ou vous voulez tenter votre chance ? C'est pas difficile, il suffit d'imaginer Claus... "

Oui, tirer avait toujours un effet relaxant sur elle, surtout lorsqu'elle avait des bonbons sur elle pour accompagner. Évidemment, les sensations n'étaient pas les mêmes qu'avec une vraie arme à feu, ne serait-ce que pour l'odeur de poudre qui était absente, mais ça faisait quand même du bien.
Presque inconsciemment, elle caressa son arme de service dans son sac, comme pour s'assurer qu'elle était toujours là.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Un entremetteur indésirable   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un entremetteur indésirable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Minami :: la distraction :: Wonderland Circus-