AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   01.10.13 12:44

Pendant un instant, celui où Lise ne réagit pas, Bunny se demande s'il a fait une bêtise. S'il avait le droit. Si Lise va le repousser. Pas parce qu'il aurait des raisons de le penser, simplement parce que c'est le genre de questions que Bunny se pose, toujours. Mais non. Les bras de Lise se referment sur lui à son tour. Fort. Trop fort, peut-être. Mais Bunny s'en fiche. Bunny ne veut pas que Lise le lâche. Ne veut pas le lâcher non plus.

Les ailes de métal se referment sur eux. Protectrices. Le tic-tac des multiples horloges est toujours présent, mais étouffé. Étrange, pour celui y est tellement habitué. Mais ce n'est qu'une vague pensée, vite oubliée. Bunny se sent bien. À l'abri du monde. À l'abri de ce passé qu'ils partagent sans l'avoir vraiment partagé.

Lise parle. Bunny écoute. Sa voix est différente. Bunny ne comprend pas, à nouveau. N'imagine pas pouvoir être le premier à les trouver belles, ces ailes. Et pourtant... C'est comme ses coucous. Comme ses oreilles aussi, peut-être, quelque part. Les gens regardent sans voir. Ne comprennent pas. Lui, si. Peut-être que Bunny est bon à quelque chose, en fin de compte...

Et puis un mot. Inattendu. Méconnu. Presque oublié. Les oreilles frémissent. Le cœur manquent un battement. Bunny serre Lise un peu plus fort. Ami ? Bunny n'a pas d'amis. N'en a jamais eu. Bunny n'a jamais été l'ami de personne. Bunny n'est qu'un pauvre petit lapin raté, cassé, inachevé, incomplet. Et pourtant, Lise... Oui. Lise est l'ami de Bunny. Bunny veut être l'ami de Lise. Une larme s'échappe, roule sur sa joue. Il comprend celles de Lise maintenant, il pense. Bunny est heureux.

Le temps s'efface, s'étire, s'efface. Bunny oublie tout le reste. Il est bien là, simplement, dans son cocon de métal. Avec Lise. Contre Lise. La chaleur de Lise, l'odeur de Lise, la douceur de Lise, les battements de cœur de Lise. Comme un nouveau tic-tac qu'il apprivoise, dont il veut apprendre le rythme changeant.

C'est comme s'ils pouvaient rester là pour toujours, comme si le temps s'était arrêté. Mais il continue de s'écouler, à l'extérieur de leur bulle de douceur, et ne compte pas se laisser oublier. Surtout ici. L'heure sonne. Coucous, horloges, pendules, vacarme impromptu d'un orchestre trop bien réglé. Bunny sursaute. C'est bien la première fois qu'il se laisse surprendre par ses amies mécaniques.

Sa surprise le fait rire, même s'il est un peu triste. L'instant est brisé, le temps à recommencé à passer. Tant pis. Tant mieux. La vie continue. D'autres instants reviendront. Bunny desserre son étreinte, à regret, s'écarte de Lise. Le regarde en souriant. Amis. Ce n'est pas un fin, c'est le commencement de quelque chose. Bunny veut y croire. Alors il lance, d'un ton joyeux, amusé :

- Tu voulais un coucou ? Maintenant qu'ils ont tous chanté pour toi, tu n'as plus qu'à choisir celui qui te plaît le plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   01.10.13 15:43

Doux. Chaud. Sécurité. Sentiment nouveau. Inconnu. Apaisant. Très. Trop. Le monde extérieur est dangereux. Les havres de paix ne sont que ça. Des illusions. Des moments perdus. Délectables. Détestables. Non... Magnifiques. Ils émoussent sa vigilance. Aiguisent ses sens. Sur sa peau nue, il sent la larme de Bunny. Est-ce de la tristesse? A-t-il dit ce qu'il n'aurait pas dû? Ou a-t-il justement dit exactement ce qu'il fallait? Difficile à comprendre. Les gens le sont. Lui aussi, bien sûr. Même pour lui, parfois.

Et pourtant, dans ce cocon, il pourrait rester. Longtemps. Indéfiniment. Jusqu'à être prêt à émerger de sa chrysalide. Enfin changé. Autre. Meilleur. Ou moins bon. Tout dépend du point de vue. Un meilleur humain. Un moins bon Clover. Mais il n'a jamais été un bon Clover. Trop peu de contrôle. Pourtant, il a trouvé son maître. Quelqu'un qui l'apaise, véritablement. Un ami, comme il lui a dit. Comme il le pense. Comme il le ressent. Dans chaque fibre de son être. Dans son cœur. Ou son âme? Parce que ce n'est qu'un muscle. Mais l'âme... Existe-t-elle? Pourrait-il ressentir si elle...

Les dizaines de sonneries, de musiques, de tintements, de bruits de clochettes retentissent. Simultanément. Dans un tonnerre assourdissant. Lise sursaute. Écarte les ailes. Libère Bunny. Son estomac s'est serré. Dans sa poitrine, son cœur palpite bien trop vite. Quelques secondes, il reste immobile. Entend le rire de Bunny. Pas un danger. Pas un danger. Juste les horloges. Il soupire. Rit à son tour. De sa peur. De leur peur. Le temps les a rattrapés.

Alors, doucement, presque sans bruit, comme si c'était la chose la plus naturelle au monde, il laisse ses ailes repartir d'où elles sont venues. Disparaître aux yeux de tous. Réintégrer le corps qu'elles n'auraient jamais dû occuper. Mais dont elles font partie.

Il ramasse la chemise qu'il a laissée glisser au sol, la secoue pour la défroisser, la passe à nouveau. Et éclate de rire devant la proposition de Bunny. Il attrape un morceau de salade qu'il mâchonne tout en lui répondant, souriant toujours:

"J'étais bien trop perdu dans un petit univers hors de ce monde pour écouter ne serait-ce que la moitié de ce qu'on a entendu! Et puis... Tu es l'expert, après tout. Ce ne serait pas la même chose si je choisissais. Ce serait une partie de moi. Or, pour moi, c'est une partie de Bunny que je veux."

Avide. Exigeant. Il va vite. Trop vite. En demande beaucoup. Trop. Il ne veut pas effrayer l'horloger. Son ami. Mais s'il doit être lui... Eh bien, il sera lui, et personne d'autre. Quitte ou double. En croquant un tomate, il entreprend de reboutonner sa chemise. Lui laisse le temps de réfléchir. De répondre... Peut-être qu'il lui a fait peur. Ou pas... Seul le temps, ironiquement, le dira...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   01.10.13 17:12

Lise aussi a eu peur des horloges. Mais lui, c'est normal. Tout le monde se laisse surprendre. Sauf Bunny, d'habitude. Certains n'aiment pas, d'ailleurs. Le prennent mal, se vexent. Mais Lise rit, lui aussi, après Bunny. Alors tout va bien.

Bunny admire les ailes se replier doucement, presque triste de les voir partir. Si belles. Fasciné encore, toujours, sans chercher à le dissimuler. Mais Bunny aime Lise aussi sans ses ailes. Il continue de le regarder, pendant qu'il remet sa chemise. Simplement, sans arrière-pensée. Juste parce que ça lui fait plaisir. Parce qu'il aime bien voir Lise, qu'il soit.

Bunny sourit à la première réplique de Lise. Perdu oui. Ou retrouvé peut-être. Trouvé, simplement. C'est un peu l'impression qu'il a. Qu'ils se sont trouvés, tous les deux. L'un l'autre. Mais peu importe les mots, au fond. Ils étaient bien, voilà tout.

Le sourire s'éteint un peu, sans pour autant disparaître complètement, en entendant la suite. Choisir. Encore. Bunny ne sait pas choisir. Bunny n'est qu'un pauvre petit lapin. Mais Lise a demandé. Alors Bunny va choisir. Pas parce qu'il doit obéir. Pas cette fois. Mais parce que Bunny veut faire plaisir à Lise.

Les oreilles s'agitent. Se baissent, se relèvent. Ensemble ou une par une. Réflexion. Hésitation. Choisir. Le regard passe sur les objets accrochés, examine, évalue. Une part de Bunny. Ses joues rougissent légèrement à l'idée. Content. Il pense au petit coucou un peu cabossé, jamais tout à fait réparé. Bunny... Mais non. Pas pour Lise. Autre chose. Quelque chose de beau. À la hauteur...

Et puis le sourire de Bunny s'éclaire. Les oreilles se redressent. Illumination. Bien sûr. C'est pourtant évident. Bunny revient derrière le comptoir, vers le coucou déréglé. Celui qu'il a utilisé pour faire sa démonstration un peu plus. Pas à vendre. Mais donner... Oui, donner il peut. Les doigts caressent le bois doucement, affectueusement. Bunny le décroche doucement, avec précaution, et le ramène sur le comptoir, pousse les plateaux pour lui faire de la place.

- Celui-ci alors. Il avait l'air de te plaire... Et puis c'est mon préféré. Et celui qui m'a pris le plus de temps, je crois.

Bunny regarde Lise en souriant. Un peu étonné de ne pas y avoir pensé tout de suite, un peu fier d'avoir réussi à choisir, tout seul, finalement. Puis il se souvient d'une des questions que Lise avait posées, et rajoute :

- Je pourrai te changer l'oiseau, si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   01.10.13 18:34

Lise ne termine pas de reboutonner sa chemise. Il est bien trop fasciné par le ballet des oreilles de Bunny. Elles montent, descendent, ensemble, séparément. Il les suit en grignotant distraitement le contenu d'un plateau. Chacune d'entre elle, chaque mouvement, était une expression. Qu'il découvrait. Qu'il apprenait. Jamais il n'avait fait autant d'effort pour comprendre quelqu'un. Jamais ça ne lui avait paru moins pénible.

Il pouvait presque suivre la réflexion intense au rythme de ses appendices. Il l'imagina comme le chef d'orchestre des horloges. L'image le fit sourire. Finalement, ça lui allait bien. Il s'était demandé, quelques instants, s'il prendrait bien cette demande. Mais apparemment, il s'était inquiété pour rien. C'était étrange de le penser. De se dire qu'il n'était pas forcément obligé de modifier ses plans pour lui faire plaisir. Que ce n'était pas une corvée. Qu'il en avait vraiment envie. Qu'il l'aimait vraiment bien, ce Bunny.

Il vit son visage s'éclairer. Ah, il avait enfin trouvé l'idée. Il sourit. Puis il pencha la tête. Il avait l'air de tellement aimer ce coucou. Et pourtant, il était prêt à s'en séparer pour lui. Pour Lise. Parce qu'il estimait que... Qu'il le méritait? Qu'il en valait la peine? Il découvrit, gêné, la sensation de ses joues brûlantes. Il était embarrassé. Incertain. Touché. Ému. Il entendit à peine la question. Se pencha. Remercia de la seule façon qu'il connaissait.

Ses lèvres glissent sur la joue de Bunny, douce, veloutée. Il inspire son odeur. Sucrée. Il s'attarde un peu. Trop longtemps, peut-être. Sa peau est fraîche contre la sienne. Mais il sourit toujours. Quand il reprend sa place, il ne détourne pas le regard. Du bout du doigt, il effleure la petite horloge de bois, comme s'il caressait un amant depuis longtemps recherché. Il a l'impression de goûter le grain. Impossible. Mais il aura tout le temps de s'y faire, désormais.

Le sourire s'accentue, alors qu'il répond à la question, pensif:

"Je pensais à un oiseau mécanique. Mais ce serait comme installer un petit Lise dans une boîte. Chez moi, ça n'aurait pas grand intérêt... Je sais déjà ce que je suis, je n'ai besoin de rien pour me le rappeler."

Les paroles pouvaient paraître dures. Elles n'en étaient pas moins vraies. Et sa voix était douce. La fossette refait son apparition alors qu'il pioche à nouveau dans le plateau. Reprend:

"S'il te plaît, Bunny, il me plaît. Il est parfait comme ça. J'ai presque l'impression de sentir ton attention et ton travail. Ton amour pour lui. Et parce que tu l'as choisi pour moi, ce sera magnifique, j'en suis certain. Et dis-moi..."

Il s'apprêtait d'ailleurs à demander quand il préférait qu'il repasse, quand il entendit le téléphone. Il ne s'y était pas attendu. Mais il se tut. Sourit. Attendit. Se concentra sur le plateau pour oublier les murs. Quand personne ne parlait, il s'en souvenait. Il avait faim, à nouveau. Autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   01.10.13 20:40

Lise rougit. Lise a l'air content. Bunny sourit. Content d'avoir réussi à faire plaisir à Lise. Les oreilles frétillent quand les lèvres de Lise effleurent la joue de Bunny. C'est tout doux. Ça lui fait penser à un papillon. Ou aux battements d'ailes d'un petit oiseau. Quelque chose de joli en tout cas. Bunny aime bien. Bunny est content.

Il regarde Lise effleurer son coucou du bout du doigt, tout doucement. Un peu comme Bunny l'a fait quelques instants plus tôt. Voit qu'il l'aime déjà. Oui, Bunny a bien choisi. Ils seront bien tous les deux Lise et son coucou. C'est étrange, il n'avait jamais imaginé s'en séparer, de celui-là. Et pourtant, Bunny ne regrette pas, sait qu'il ne lui manquera pas. Au contraire, ça lui fait plaisir de penser qu'il sera chez Lise.

Bunny grignote en écoutant Lise parler. Un oiseau mécanique. C'est une bonne idée, il pourrait essayer. Pas pour Lise, puisqu'il dit qu'il n'en a pas besoin. Mais pour Bunny. Après tout il faut bien qu'il remplace son coucou préféré. Un petit oiseau, avec des grandes ailes de métal qui se déplient en faisant clac. Mais ce ne sera pas forcément facile d'en récupérer un, ils se font rares, même en mauvais état. À moins que... Il repense au petit coucou cabossé. Une part de Bunny... Oui, ça lui plaît comme idée...

Le téléphone interrompt Lise alors qu'il allait demander quelque chose. Bunny sursaute presque. Décidément, c'est une journée étonnamment remplie pour la petite boutique d'habitude si déserte. Il ne viendrait pas à l'idée de Bunny de s'en plaindre, cela dit. Au contraire. Il attrape le téléphone en se demandant qui ça peut bien être. Le client de tout à l'heure qui veut des nouvelles de ses réparations ?

- Slipped Cogs bonjour ? Lavi...?

D'habitude ça lui fait toujours plaisir, quand Lavi appelle. Pas si souvent que ça, d'ailleurs. Mais cette fois, il n'arrive pas à ressentir le même en train que d'habitude. Parce qu'il sait déjà ce que ça veut dire. Et que, pour une fois, ça lui aurait plaisir que la journée dure plus longtemps, plutôt que moins. Bunny regarde Lise. Hoche la tête en écoutant comme si celui qui lui parlait pouvait le voir le voir.

- Oui. D'accord Lavi. J'arrive. À tout de suite.

Bunny raccroche. Bunny regarde Lise. Bunny sourit. Mais pas ses yeux. Ils sont un peu tristes. Déçus peut-être. Désolés, manifestement. Pour une fois, il aurait voulu... Plus de temps, peut-être. Il ne sait pas trop. Quelque chose, en tout cas, ce qui est déjà beaucoup, pour Bunny. Mais il se force à se rappeler que ce n'est pas si grave. C'est simplement pour cette fois. Il y en aura d'autres. Lise reviendra. Il espère...

- Je vais devoir y aller... Je... Il faut que je rentre. Désolé...

Bunny s'en veut, à l'impression de chasser Lise, espère qu'il ne le prendra pas comme ça, qu'il comprendra. Mais Lavi a appelé, alors Bunny doit rentrer. Tout de suite. Il prend quand même le temps de chercher une boîte, pour ranger le coucou. Le remet à l'heure en passant, d'un coup d’œil sur une des nombreuses horloges à disposition.

- Tiens. Mais tu reviendras, hein ? Quand tu voudras. Tu veux mon numéro ? Je dois avoir une carte quelque part... Comme ça tu peux juste appeler pour être sûr que je serai là. Et si je réponds pas tu laisses un message, comme ça je pourrai te rappeler. D'accord ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   01.10.13 22:05

Lise observe, pendant que Bunny répond au téléphone. Lavi? La personne avec qui il vit. Bien... Il sourit. Finalement, heureusement qu'il a été interrompu, plus tôt. Il n'aurait plus manqué qu'il fasse quelque chose qui le froisse, et qu'ils ne vivent pas tous ces moments merveilleux. Il a encore du mal à s'y faire. A assimiler. A prendre conscience qu'une personne sait, et qu'une personne aime quand même. C'est perturbant. Et rassurant. Peut-être... peut-être aura-t-il un refuge, désormais? Une personne qui le soutiendra? Ne pas trop s'avancer. Se reposer sur les autres est dangereux. Pourtant il veut y croire. Parce qu'il comprend. Mais con dernier ami comprenait aussi. Et il a dû le tuer lui-même. Ca ne recommencera pas. Jun n'est plus là... Il est... L'est-il?

Il le voit s'agiter, l'entend s'excuser, emballer le coucou. Il doit partir. Parce qu'un autre l'a demandé? Est-ce simplement une façon de se débarrasser de lui? Ou le doit-il vraiment? Mais il voit le regard déçu. A du mal à ne pas le croire. Abandonne. Il lui fait confiance, déjà. A l'impression qu'il ne pourrait être trahi. S'illusionne, peut-être. C'est sa spécialité, après tout. Distraitement, il fouille ses poches. Il y en a une, normalement, qu'il n'a pas vidée. Dont il connaît le contenu. Il en sort une carte. Elle est un peu pliée, un peu abîmée. Il n'en a plus beaucoup, de celles-ci. Ne les distribue pas à tout le monde. Dessus, il n'y a rien. Véritablement. Un petit carton vierge, orné d'un dessin. De deux ailes. Un nouveau clin d’œil.

Il cherche un peu. Trouve un stylo. Griffonne "Lise" et un numéro de téléphone. Un portable. Il se promet de le garder avec lui, désormais. Puis la dépose, en évidence. Prend la carte. Le coucou. Sourit, à nouveau:

"Ma carte. Comme ça, tu as mon numéro aussi. Appelle quand tu veux. Quelle que soit l'heure. Quoi qu'il arrive. Et je viendrai. Ou je passerai des heures à discuter s'il le faut. Et bien sûr que je reviendrai. Nous sommes amis, Bunny. En plus, si je ne suis pas là, qui s'occupera de cette tignasse en friche?"

Il rit. Lui ébouriffe les cheveux. Lui effleure les oreilles. Lui caresse la joue du dos de la main. De la tendresse. Bien sûr. Il sourit, le regard brillant. Il sait déjà qu'il reviendra. Malgré la peur, anticipée, de la déception. Malgré les murs, bien trop proches, qui lui rappellent sa cellule. Juste pour lui. Il prend le coucou, avec précaution. Salue de la main. Marche vers la porte, sa chemise à moitié boutonnée dévoilant son ventre plat et blanc. Se retourne, sur le pas de la porte:

"Je t'appelle demain pour le rendez-vous! J'ai hâte de pouvoir toucher ça d'un peu plus près..."

Il ne s'est pas trompé dans ses termes. Ou peut-être. Peu importe. Quand il franchit la porte, sous le carillon, il a l'impression de quitter un monde. Il se sent décalé. Comme s'il avait laissé la réalité derrière lui. Un autre monde. Il se tourne une dernière fois. Espère apercevoir Bunny. Veut vérifier qu'il n'a pas rêvé cet instant. Qu'il ne va pas ouvrir les yeux dans une chambre d'hôtel un peu moins minable que d'habitude, courbaturé et insatisfait. Le monde est vaste. Et le destin a le sens de l'humour, même pour les erreurs, même pour les suiveurs, même pour eux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   01.10.13 23:30

Bunny a encore du mal à y croire, à se convaincre que Lise va revenir, pour lui. Il lui fait confiance, pourtant, il ne lui viendrait pas à l'idée de douter de ce qu'il a dit. C'est simplement que l'idée est tellement nouvelle pour lui qu'il n'arrive pas encore bien à s'y faire. Ça viendra, sans doute, avec le temps. Quand il le verra pour de bon, peut-être. Pour le moment, Bunny essaye encore de réaliser que tout ça est bien vrai.

Bunny voit Lise fouiller dans sa poche pour en extraire un petit bout de carton écorné, sans rien de marqué. Le voit prendre un stylo, griffonner quelque chose. Un numéro. Son numéro. Le numéro de Lise. Qu'il laisse pour Bunny. Bunny regarde la carte comme si c'était un trésor inestimable. Bunny peut appeler Lise. Quand il veut. Pour n'importe quoi. C'est la première fois. Personne ne laisse son numéro à Bunny. Bunny n'a personne qu'il peut appeler. À part Lavi. Mais il n'est pas censé le déranger. Seulement pour les urgences. Et les clients évidemment, mais ça, ça n'a rien à voir.

Lise reviendra. Ils sont amis. Bunny sourit. Se laisse ébouriffer les cheveux en riant. Les oreilles frétillent sous les caresses. Les lèvres de Bunny viennent effleurer la joue de Lise, une dernière fois, avant de le laisser prendre sa carte à lui, le coucou, de le regarder partir. Lise se retourne, une dernière fois, sur le pas de la porte, lance un dernier au revoir, auquel Bunny répond avec un grand sourire et un vigoureux hochement de tête.

-À demain alors !

Bunny a hâte d'être à demain, même si ce n'est que pour un coup de téléphone, rien qu'une prise de rendez-vous. Lise va l'appeler. Et après, Lise reviendra. Alors Bunny est content. Il jette les deux plateaux, pas tout à fait finis, directement à la poubelle. Se rend compte qu'il doit se dépêcher. Lavi attend. La carte de Lise. Qu'en faire ? Il a envie de la prendre, de la garder toujours sur lui. Mais il a peur de la perdre. De toute façon il n'appellera que d'ici, Bunny ne téléphone pas de la maison... Se décide à la ranger au fond de la caisse. En sécurité.

Bunny se met en route. Fait demi-tour juste avant de franchir la porte. Chapeau... Bunny sort, enfin, n'oublie pas de refermer à clef derrière lui. Bunny court, Bunny bondit. Il évite les passants en riant. Bunny rentre à la maison, retrouver Lavi. Bunny a un ami. Bunny est heureux.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[CLOS] Screwing around and back on [PV Bunny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Minami :: autres lieux :: Slipped Cogs-