AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Droiture, Rigueur et ... Poudre ? [Léane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Droiture, Rigueur et ... Poudre ? [Léane]   28.11.13 20:27

Nouvelle journée ensoleillée, les locaux du FSR m'accueillent avec joie.
De toute façon, je n'apprécie guère le soleil, la lumière et tout le toutim. Qu'on me foute la paix aujourd'hui, j'ai pas envie de sortir de mon ombre, juste d'être peinard, sans embrouille. Consultation ? NON ! [CLOSE] et sans aucune pitié là.
Me voilà déambulant dans les couloirs longilignes mais surtout longs de notre Q.G. cherchant à atteindre le capitaine. Pourquoi ? Je ne sais pas moi-même, je trouverais surement en chemin. La nuit a été courte, vraiment ... j'ai l'impression que je vais me poser contre un mur et, m'endormant, je vais glisser lamentablement, laissant ce fin filet de bave traçant ma descente. C'est atroce. Me faut un café. Faudrait un truc pour se requinquer aussi, mais on va éviter de boire vraiment pendant le service.

Se reprendre, se remettre droit et ouvrir les yeux. Voilà du monde en plus. Alors, dossier médical. Celui de gauche va plutôt bien, juste une articulation douloureuse. Et le colosse à côté ? Oh, merde, c'est lui qui est venu me parler de problème d'érection. Putain ... des concours pour devenir un gars avec des nerfs d'acier capable d'opérer au travers du sifflement des balles ... pour entendre que Môssieur Gargantua a Popaul qui est fatigué ? Sérieusement ...
Bon, c'est pas dans mon contrat mais je peux bien me permettre d'aider de temps en temps.
Échange de politesses amicales, on trace le chemin. Le regard du mastodonte a changé. Je ris en repartant. Bonne journée finalement.

Bon allé, on sourit, on est tout beau, tout bien.
Nouvelle protagoniste.

"- Mademoiselle Svetlana, mes salutations. Alors, votre flanc va mieux ? Je pense que j'y jetterais un œil dans les prochains temps pour m'assurer que ça va. Ne vous en faites pas, je veillerais à ne pas vous déranger."

La route se poursuit, de nouveaux gens, de nouvelles salutations. La même routine ...
Enfin s'ouvre le bureau. Coin de calme, le café se fait doucement à la machine. C'était un investissement chiant, certes mais il l'a fait et il en est content maintenant. Et puis, un brin de cognac avec l'arôme de la caféine, ça fait du bien. Et c'est toléré !

Le jeune gars s'installe. Sa cravate se fait tripoter, il la remet correctement, la dessère un brin. Son fauteuil s'incline, il laisse le jeune homme prendre un peu de relaxation avant de se remettre au boulot. Il faut continuer la révision des dossiers médicaux. Il a fait la moitié des agents de terrain. Ënnry comptait bien faire l'autre moitié aujourd'hui. Il se replaça, remit correctement ses lunettes et ouvrit son dossier. Ah, première impression, un problème. Une note indiquant un souci gênant :

"Léane Marsh -> Dossier inexistant".

Ce genre de surprise matinale, il s'en serait bien passé. Mais voilà, faut savoir bosser parfois. Il faudra qu'il la trouve et qu'il lui face une petite visite afin de lui refaire le dossier. Une nouvelle paperasse quoi.
On pourrait croire qu'il y a eu tentative déjà. Le dossier ? Une photo, un nom et un prénom, des traces de crasses. C'est bien, elle aura essayé de le faire. Il grattouillera sa petite tignasse rosée et lui donnera un sucre ... Putain, comment une agence aussi strict que les Forces Spéciales peuvent avoir des dossiers à demi remplis comme ça ?! De l'ordre, du rangement, de la discipline bordel !

Il s'énerve pour rien, il est fatigué ...
Son café, sa petite dose, son problème. Il boit, ça l'apaise un peu mais pas assez. Il voudrait déjà lamper sa flasque ... Faut attendre la fin du service ! Pour une fois, sortir serait intéressant. N'importe où tant qu'il y a un peu à boire. Il en ai à ce point là, c'en devient grave. Les dossiers s'enchaînent. Voilà que le toubib connait l'intimité de ces gens qui peuplent sa vie maintenant. Oh oh oh, Yuri, très beau dossier. Il en ferait presque un peu de peine ... De la compassion en fait.
Viktor Jdankov ... le patron aussi, tient. Les dossiers médicaux sont parfois surprenants. Autant de savoirs qu'il faut garder confidentiel, c'est ... amusant ! Ah, Oméga, j'ai pas le droit. Normal me dira t-on. Saligauds qui ont trop de choses à cacher vous dirais-je !


Trois heures de boulot, STOP, on arrête là, je sature.
La chaise se recule un peu, le bruit calme des pas se fait entendre, la porte du bureau s'ouvre. Il vient prendre l'air un peu. Regard à gauche ... vide, personne, le soleil déssine les murs. Regard à droite, un petit regroupement ? Attends ... une tête rose ? Voilà l'occasion. On prend la sacoche, la veste reste ici, pas nécessaire.

"- Mademoiselle Marsh !"

Les pas s'enchaînent, il faut se rapprocher. Vaut mieux être convainquant, la jeune fille semble un peu dispersée là. Pas de temps à perdre, ça devient très long là ...
Allé ma fille, sois sage et fais au plus vite pour terminer ton dossier.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Droiture, Rigueur et ... Poudre ? [Léane]   06.12.13 11:29

Il y a des jours où tout va bien. Quand il neige, par exemple. Ou quand les gens décident de me foutre la paix. Et puis il y a tous les autres jours. Quand il fait trop chaud, quand on me demande de faire de la paperasse, quand les gens s'attendent à ce que je les reconnaisse... Devinez lesquels il y a le plus? Je me doutais que vous, au moins, vous comprendriez. Mais, exceptionnellement, aujourd'hui est un bon jour, même s'il ne fait pas assez froid. Une brassière rose, un t-shirt... blanc, ça change. Je savais même pas que j'avais un débardeur blanc dans ma penderie, tiens... Un short en jean. Chaussettes roses, mes bottes. Des mitaines en cuir. La belle vie, tout va bien. Je n'ai mis qu'une heure et demi pour venir, du coup,j e suis arrivée en avance, et j'ai pu bosser peinard avant que le gratin arrive.

J'ai passé la matinée à bosser sur une nouvelle lame. J'ai les croquis, les modèles, les échantillons... Plus qu'à aller proposer ça à... ceux qui s'en occupent. Les détails, franchement, ce n'est pas tout à fait mon dada. Au détour d'un couloir, puisque je me suis paumée, bien entendu, j'entends une grosse voix rocailleuse que je connais très bien. Cet accent russe aussi. Capitaine... J'hésite à faire demi-tour. Il avait l'air de parler paperasse et, bizarrement, je suis toujours à la bourre pour ça. Le dernier rapport que je devais rendre a cramé dans une expérimentation ratée. J'avais déjà écrit presque un paragraphe, autant dire que j'arrivais au terme de ce calvaire... Pas eu le courage de recommencer. Autant dire que j'ai plus que tout envie d'esquiver une engueulade.

Mais c'est une belle journée et, dans ma naïveté, je me dis que je ne perds rien à avancer encore de quelques pas. Quand je sors du briefing-réprimande avec les collègues (enfin je crois que ce sont mes collègues) je me laisse entraîner vers... Aucune idée. Une salle de repos? Franchement j'ai pas tout suivi. Sitôt installés, quelqu'un vient me voir avec son arme de service. Je sors les outils adéquats et voilà, c'est parti. Le brouhaha ambiant disparaît rapidement au profit des gestes simples et précis. Un problème simple, mais qui m'occupe suffisamment pour ne pas me demander pourquoi il y a du soleil et pourquoi il fait chaud dans ce pays de merde. En fait, j'aimerais que ce soit l'hiver tout le temps, ou qu'il n'y ait jamais besoin de sortir. Là ce serait vraiment le pied.

J'ai arrêté de réfléchir pour laisser mes mains agir, mes prunelles gris-bleu perdues dans le vague. Une série de claquements et de chuintements. L'arme a été remontée, par automatisme. Je sens une main sur mon épaule. On m'appelle. Je lève l'arme. Je ne sais plus à qui elle était. Je prends mon temps, je range mes outils. Je remonte mes lunettes sur mon front. La belle vie, je vous disais. Enfin, plutôt, la formule infaillible pour qu'une belle journée devienne une journée pourrie. Je finis tout de même par me lever, et je me retrouve face à... le blanc total. Aucune idée de qui peut bien être ce type. Un FSR, sûrement, sinon il ne serait pas là. Pour le reste... Il disait quoi? Ah oui, mon nom... Je croise les bras. Hmmh, je sens la graisse et la poudre. Un léger sourire effleure mes lèvres. J'ai retrouvé une once de bonne humeur. Mes paroles sont donc un mélange relativement intelligible de japonais et d'anglais:

"C'est moi... C'est pour quoi?"

J'entends derrière moi des salutations destinées à mon interlocuteur. "Doc"? Et merde... Je me demande si je peux encore me faire la malle. Je cherche une issue. Je me suis fait avoir. Briefing + paperasse = une journée de merde. Ça avait si bien commencé, pourtant... Je vérifie que mes plans sont bien rangés dans ma ceinture d'outils. Tout n'est pas perdu, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Droiture, Rigueur et ... Poudre ? [Léane]   06.12.13 18:33

Grand sourire de l'assemblée, quelques salutations, même des petites affections. "Doc" ... depuis quand je suis si connu, moi ? Et des affinités en plus, j'ai du être trop gentil encore.

"C'est moi... C'est pour quoi?"

Je reste un brin interloqué par ce mélange d'accentuation qui me sort un truc auquel j'ai pas tout compris. Je pense qu'elle m'a dit que c'était elle. De toute façon, j'ai sa photo dans le dossier, je sais que c'est elle, on va tergiverser là dessus. Rhaaa, trop de temps qui se perd là, on s'active.

"- Je me présente, Ënnry Switzterbäuen de l'unité Gamma. Je suis le médecin en charge du traitement des dossiers médicaux."

Le jeune médecin tendit une main accueillante en guise de salutation officielle. Ses yeux se perdirent un peu sur la demoiselle. Une toute jeune demoiselle qui avait l'air complètement à l'ouest et qui arborait une tenue plus ou moins provocante et sortant de l’ordinaire. Tatouages, cheveux en bataille, belle petite frimousse un peu salie par son job. Très bien cela, le médecin appréciait les gens qui affirmaient leur caractère par leur style. Sans doute une personne avec qui il aimera à discuter à l'avenir. Enfin ... si le dossier se remplit assez vite à son goût !

"- Je n'ai malencontreusement pas l'intégrité du vôtre. Je me permet alors de venir vous quémander un peu de votre présence pour y remédier en le complétant."

Esprit scientifique oblige, première analyse faite à la va-vite. Tous les membres sont sur le corps, pas de prothèse externe. Cicatrices superficielles, surtout des égratignures et ... des tâches. L'odeur de graisse mécanique remonte et me picore l'odorat. C'est vraiment quelque chose qui me reste en gorge ça. Non, ça n'est pas une mauvaise chose. Je m'imagine déjà la petite demoiselle passionnée par son travail au point d'en oublier son apparence. Après tout, quand je reviens d'un front de combat maculé de sang, de boue et d'autre résidus non identifiables parce que j'ai du ramper pour aller suturer la plaie d'un de nos gars touché, je pense que ça doit faire le même effet.


"- Je vais vous demander de me suivre, je pense que cela ne prendra qu'une demi heure tout au plus"

Politesse et bla bla très pompeux pour dire qu'il faut qu'elle se bouge pour que tu finisses le dossier qu'elle a pas été foutu de faire parce que tu dois tout rendre prochainement et que tu en as marre de perdre ton temps là dessus. De la paperasse que tu remplies pour qu'elle soit informatisée en plus.

Au final, cette dernière phrase ne sert à rien parce que, pour une fois, t'es tellement de mauvais poil que t'as décidé que ça se passerait comme ça. Que son choix soit positif ou non, elle va finir dans le bureau et son dossier va être fait. Non mais bordel, j'suis pas du genre à m'imposer mais parfois faut faire avancer la vie un peu.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Droiture, Rigueur et ... Poudre ? [Léane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Droiture, Rigueur et ... Poudre ? [Léane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Kita :: QG des F.S.R.-