AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   05.07.16 6:27

Aussi longtemps qu'Eliott était resté plutôt tranquille, William pouvait presque continuer de prétendre que tout cela n'était qu'un rêve, qu'il n'agissait pas réellement, qu'il n'était pas en train de serrer contre lui le corps délicieux de l'ondin.
Mais le jeune homme finit par réagir, évidemment. Il ne le repoussait pas et semblait même en désirer un peu plus. Malgré la force de son étreinte, le blond se laissa faire, il laissa prendre sa main, l'abandonnant pour quelques instants à Eliott, finissant par sentir la douceur de ses lèvres. Il ne put retenir un autre soupir, à la fois de plaisir et de soulagement. Continuer de tenir contre lui le jeune homme lui donnait indubitablement du plaisir, et le fait de ne pas se faire repousser était également un soulagement.

Il pressa sa main contre les lèvres du garçon un bref instant, avant de resserrer une nouvelle fois son étreinte.

Leurs bassins se pressaient l'un contre l'autre, et William avait envie de retrouver cet état mi-somnolant, mi-éveillé, ou toutes les sensations se mêlaient agréablement. Sa main tira légèrement sur le haut que portait l'ondin, d'une manière qui pouvait trahir la frustration du blond. Cette pièce de tissu l'énervait. Lui qui était déjà torse-nu pour laisser de la place à ses ailes ne supportait pas cette barrière.
Il repassa sa main sous le vêtement et commença à relever son bras pour forcer Eliott à abandonner cette pièce mais il s'arrêta abruptement. Était-ce à lui de le faire ? À l'ondin ? Était-ce bien correct de se permettre une telle "attaque" ?

William n'en savait rien. Face à tout cela, il se retrouvait devant une expérience complètement nulle.

Des milliers d'années à vivre dans l'amour et la vénération de Dieu avaient bien évidemment coupé l'ange de ce genre de besoin ou même tout simplement de curiosité. Si jusqu'à présent il avait suffi de se laisser guider par ses envies, cela ne pouvait plus marcher maintenant. Que devait-il faire ? Qu'était-il tout simplement en train de faire ?
Son bras s'était immobilisé, le haut d'Eliott étant remonté jusqu'au nombril. William ne bougeait plus, indécis. Dans cette indécision, il resserra une nouvelle fois son étreinte, comme s'il ne pouvait jamais être assez près du jeune homme. Et pourtant, il hésitait...

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   17.07.16 10:09

Cette fois, Elliot était vraiment réveillé. Il avait parfaitement entendu le léger soupir de plaisir de William qui s'était glissé dans son oreille, sentait son étreinte de plus en plus serré, sa main qui cherchait à lui enlever son t-shirt...puis qui se figea, incertaine. L'ondin réfléchit un instant et se rendit compte que, pour l'ange, cela devait être tout nouveau. Il ne supportait pas les contacts charnels et de toute façon était dévoua à Dieu depuis sa naissance, il était donc logique qu'il n'ait jamais connu aucun amant. Dans un sens, savoir qu'il était le premier à réveiller quelques désirs en lui fit beaucoup plaisir à l'ondin.

Lui-même, depuis qu'il avait l'âge de comprendre les rapports sensuels, on lui avait apprit comment une sirène pouvait utiliser ses charmes. C'était dans leur gênes, bon nombre de conte racontait comment les marins égarés tombaient éperdument amoureux de ces enfants de l'océan. De nos jours, c'était plus une question de survie de l'espèce, le but étant de procréer, mais la base était la même: le faire, oui, mais autant que ce soit le plus plaisant possible. Ainsi, même si Elliot était lui aussi vierge, il savait d'instinct quoi faire.

Il posa doucement ses mains sur celles de William pour les éloigner, puis se redressa comme il put pour retirer son t-shirt inutile et se remettre torse nu. Il se rallongea ensuite, mais avait vraiment envie de se retourner. Après une hésitation, il finit par murmurer très bas:


- William...je vais me retourner...mais je te promet de toujours garder les yeux fermés, sauf si tu m'autorise à les ouvrir...

Et lentement, l'ondin se mit face à son compagnon, les yeux fermement clos pour respecter son intimité et ne pas réveiller ses peurs. Il posa sa main sur son bras qui l'enlaçait et fit lentement remonter ses doigts le long de sa peau, jusqu'à caresser son épaule, puis son torse. Faisait-il bien ? N'allait-il pas trop loin ? Elliot avait en même temps envie de continuer ce petit jeu, et en même temps, avait peur que l'ange ne finisse par prendre peur et ne le repousse. Alors il se montrait doux, patient, attentif aux moindre de ses gestes.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   29.07.16 15:37

Tous ses sens étaient en éveil, comme d'habitude. Sans avoir besoin de regarder l'ondin, le blond avait pleinement conscience du moindre des gestes du garçon. Il savait qu'il s'était redressé, il avait entendu le tissu glisser sur sa peau puis tomber un peu plus loin, et il avait senti le garçon se ralonger. Après quelques instants, William posa sa main sur la côte du garçon, se rendant compte à quel point sa peau était douce. Il n'allait guère plus loin cependant, inquiet de nouveau d'en faire trop.
Ce fut donc Elliot qui proposa un changement radical : se retourner et se faire face. Il promettait de respecter la volonté de l'ange mais enfin, William ne lui avait jamais interdit de le regarder. C'était lui-même qui avait choisi après la guerre de se couper du monde et d'en refuser les apparences. Cela ne devait pas concerner directement le jeune homme.

"Tu peux ouvrir les yeux" dit-il doucement.

William maintenait les siens fermés toutefois. Il soupira en ressentant le contact que lui imposait, très agréablement, l'ondin. Il s'était mis sur le dos, ses ailes repliés sous lui et se laissait ainsi caresser le torse, soupirant de soulagement.
Quel soulagement ? Probablement le soulagement du stress de sa vie. Les voix avaient définitivement disparu et il semblait que les actions d'Elliot les repoussaient définitivement le plus loin possible. Entendre le bruit de la respiration de l'ondin gardait quelque chose de très appaisant, le calmant définitivement.

Il sentait qu'il en voulait plus, pourtant.

Il ne pouvait pas le verbaliser. Il ne pouvait même pas y songer soi-même. C'était un besoin impérieux qu'il ressentait par une forme d'instinct plutôt que par toute autre manière qui aurait pu être décrite par des mots. Derrière ses yeux fermés, William était entouré d'une infinité de sentiments agréables.
Quand Elliot s'arrêta, il attendit mais finit par ressentir une forme de frustration. Il redressa sa main et la monta légèrement pour à son tour toucher le torse de l'ondin, se rendre compte de la douceur de sa peau et de l'excitation qu'il ressentait à le toucher ainsi. Pourtant, encore une fois, le blond ne put que s'arrêter.

"Pardon... tu dois me trouver ridicule mais... je n'ai jamais fait ça..." finit-il par avouer.

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   30.07.16 10:04

Quand William l'autorisa à ouvrir les yeux, Elliot n'y croyait pas. Avait-il vraiment le droit ? C'était une grande avancée ! Mais à sa plus grande déception, il ne vit pas les prunelles de glace de l'ange quand il ouvrit ses paupières. Le blond gardait les siennes fermement closes et l'ondin se sentit un peu triste de cela. Il chassa cependant ce sentiment et se concentra sur ses caresses.

Les doigts de l'ange vinrent effleurer son propre torse, formant d'agréables frissons sur sa peau. Il se sentait bien, apaisé, le désir formait en lui comme une petite flamme au creux de son ventre, agréable et excitante. Mais le blond se figea et avoua n'avoir jamais "fait ça", c'est à dire toucher ainsi quelqu'un d'autre. Un sourire attendrit s'étira sur les lèvres de l'ondin qui répondit dans un murmure doux:


- Ne t'inquiète pas... Je te guiderais.. Je ne l'ai jamais fais non plus, mais je connais "la théorie" disons. Il faut que tu laisse parler ton corps et ton coeur, il va trouver tout seul. Tu peux me toucher autant que tu le souhaites...

Elliot, en démonstration, reprit ses caresses. Il glissa sur le torse blanc de son ami le bout de ses doigts, dessinant des arabesques qui ne faisaient aucun sens. Des épaules jusqu'à son ventre, il se baladait, retraçant les courbes de son corps, glissant sur ses côtes. Il s'attarda un instant sur une zone qu'il savait, normalement, sensible chez les hommes: les deux petites pointes de chair roses sur son torse. Il en caressa une, la faisant rouler entre ses doigts fins, puis pris d'un élan, emporté par son désir naturel de contact, l'ondin se pencha au dessus de son torse pour glisser doucement ses lèvres contre la petite pointe et l'embrasser, avant de donner un petit coup de langue dessus. Il releva les yeux prudemment vers le blond, espérant que ses réactions ne seraient pas négatives...
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   12.09.16 23:11

Laisser parler son coeur et son corps... C'était quelque chose de bien plus facile à dire qu'à faire pour quelqu'un comme l'ange. Avait-il réellement envie de faire cela, à vrai dire ? La présence de l'ondin lui faisait plaisir et le voir revenir après sa fuite consécutive aux événements du magasin l'avait grandement rassuré et fait plaisir.
Était-ce pour autant qu'il souhaitait aller jusque là avec le garçon ? William était du genre à réfléchir beaucoup, peut-être trop. Avait-il une réelle attirance pour Elliot ou bien se sentait-il simplement fatigué de sa solitude ?

Ces questions ne pouvaient que difficilement trouver leur réponse avec un ondin sur vous qui vous prodiguait de nombreuses caresses.

C'était aussi ce qui expliquait pourquoi le blond continuait d'être passif jusqu'à présent. Sa respiration s'accélérait, son coeur s'affolait mais lui-même ne faisait pas beaucoup de gestes. Il restait allongé sur le dos, Elliot parvenant néanmoins à lui tirer désormais certains gémissements. Quand il s'attaqua à cette partie sensible de son torse, l'ange frémit et sa peau se couvrit d'une chair de poule.
Finalement, à quoi bon lutter ? Pourquoi résister et se poser trop de questions sur ce qui n'était qu'une explosion de sensation plus agréables les unes que les autres ? William n'ouvrait toujours pas les yeux mais c'était comme s'il parvenait à regarder l'ondin malgré tout, comme d'habitude. Quand ce dernier se redressa légèrement pour vérifier que l'ange allait bien, le blond n'y tint plus.

Dans un geste rapide, il posa sa main dans la nuque du jeune homme et l'attira à lui pour l'embrasser...

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   14.09.16 18:28

Elliot avait peur. Peur que l'ange ne le repousse, ne punisse ses péchés, le jette dehors, le chasse de sa vie. L'ondin ne savait pas vraiment si c'était parce que William était le seul à avoir pris soin de lui depuis sa maladie, mais le plus jeune lui portait une grande affection. William était à ses yeux quelqu'un de courageux, de généreux, d'exceptionnel, même s'il lui avait mentit, il lui avait pardonner et avait compris ses motivations.

Alors de pouvoir ainsi le toucher, de pouvoir sentir sa peau contre la sienne, entendre ses soupirs, c'était un rêve qu'il n'avait jamais osé murmurer. Car après tout, en plus de ses qualités qui avaient attirés Elliot comme la lumière un papillon de nuit, William était bel homme, et ça ne gâchait rien.

Le jeune homme ne s'attendait cependant pas à ce que le blond n'attrape sa nuque pour l'obliger à se relever et ne l'embrasse. Au moment où ses lèvres entrèrent en contact avec celle du brun, ce dernier cessa de penser pour profiter enfin de cet instant particulièrement intime et répondit au baiser. C'était un baiser maladroit, tendre et pourtant brûlant, laissant entrevoir leur désirs respectifs. Il sentit une douce chaleur descendre de ses lèvres dans tout son corps, même jusque dans son ventre et un peu plus bas... Ses mains repartirent sur le corps pâle de l'ange, le couvrant de caresses dévouées, s'attardant sur les endroits qui le faisaient particulièrement frémir.

Enhardi par ce baiser qui n'en finissait plus, Elliot glissa même ses mains sous le pantalon de William pour caresser ses cuisses, sans pour autant oser aller sur son fessier ou entre ses jambes, en tout cas, pas encore. Mais il colla tout de même leur bassins l'un contre l'autre et ses joues se mirent à brûler de sentir qu'il n'était pas le seul à montrer physiquement son envie pour l'autre...
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   06.10.16 13:16

À cet instant précis, l'esprit de William était parti bien loin. Sans doute était-ce ce baiser. Cela avait été très instinctif, presque primal, mais l'ange avait cessé de réfléchir à tout. Le corps et les contacts avec l'ondin lui faisaient tout oublier : son histoire, sa race, ses doutes, sa culpabilité ou encore ce qu'il devrait faire en tant qu'ange.
Il ne restait plus que Elliot et lui. Aussi, quand le garçon posa ses mains sur les cuisses du blond, ou quand il colla ensemble leur bassin, William commença à gémir. Des gémissements qui montraient que l'ondin ne pouvait mal faire dans ses gestes.

La respiration de plus en plus rapide, saccadée, William gardait les yeux fermés mais montrait de la surprise face à toutes les sensations que lui envoyait à présent son partenaire. Ses mains descendirent, abandonnant la nuque du garçon pour se perdre sur ses épaules, son dos et finalement se fixer sur ses hanches, hanches qu'il pressait comme pour augmenter le contact qu'il ressentait avec le garçon.
Il gémissait et montrait qu'il appréciait grandement ces contacts mais il restait constamment "en arrière", "passif", laissant totalement Elliot décider des prochaines étapes, révélant encore une fois qu'il n'avait absolument aucune expérience dans ces petits jeux.

Pourtant...

"Ne... Ne t'arrête pas s'il te plaît..." finit-il par dire sur un ton plaintif mais néanmoins excité.

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   01.11.16 16:19

Elliot n’était pas vraiment sûr de lui. Il était terrifié à l’idée que William reprenne conscience et s’enfuit, le repousse. Mais pour l’instant il semblait apprécier ses attentions, ses baisers, ses caresses, que l’ondin lui donnait avec la plus grande des douceurs, sachant très bien que c’est uniquement ainsi qu’il arrivera à le garder près de lui. Ses yeux se mirent à luire d’une couleur d’or dans l’obscurité de la pièce, ses pupilles se fendirent sous l’excitation qu’il ressentait à toucher un ange, à toucher son William ainsi. « Son » William…. Elliot savait qu’il était idiot de penser ainsi, mais il n’arrivait pas à s’en empêcher, il était sirène, et les sirènes sont possessives…

Le beau blond était très réceptifs et même s’il bougeait peu, son corps cherchait son contact, que ce soit ses mains fraiches qui descendaient dans son dos, ou son bassin qui se pressait par sursaut contre le sien. Quand le brun tenta une caresse un peu plus intime sur les pointes de chair roses de son torse, son hôte le récompensa de délicieux gémissements qui le firent frémir. Il le suppliait même de continuer ! Comment pourrait-il refuser ?


Elliot remonta un peu son visage et revint chercher ses lèvres pour un nouveau baiser passionné. Ses lèvres étaient si douces, si agréables sur celles de l’ondin, un peu sèches à cause du sel de la mer qui s’était imprégné sur toute sa peau… Il se redressa ensuite légèrement et prit les mains de l’ange pour les poser sur son torse. Il leur montra un mouvement, comment le caresser, comment le faire frémir, puis murmura.

- Touche moi aussi…

Le plus jeune lui montrait comment faire, pour qu’il apprenne, qu’il ose, qu’il comprenne. Quand les grands doigts fins de William trouvèrent le creux de ses reins ou ses pointes devenues sensibles, un gémissement un peu plus aigu que le sien s’échappa de ses lèvres. Elliot sentait son corps se transformer et quelques écailles apparaitre ici et là tant il avait du mal à se concentrer. Mais il les ignora et glissa à nouveau ses mains sur son torse, puis en descendis une entre ses cuisses. Il sentit une bosse déformer le pantalon du pyjama de William et la caressa en fixant son visage pour jauger sa réaction.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   23.11.16 14:12

La découverte continuait. Un instant guidées, les mains de l'ange finirent par comprendre ce que l'on attendait d'elles, et le blond devenait lui-même plus curieux de ce corps au-dessus du sien. La peau douce de l'ondin était agréable, mais au-delà du simple contact, William prenait plaisir à sentir les propres réactions d'Elliot. Il découvrait qu'au-delà des simples touchers, sentir son partenaire frémir et gémir pouvait aussi donner un grand plaisir.
Alors il poursuivait ses contacts, devenant un peu plus indépendant, se promenant sur le torse, descendant ensuite ses mains sur les hanches du jeune homme, son propre bassin prit parfois de mouvements incontrôlés mais suggestifs. L'ondin quémandait parfois des baisers et l'ange les lui donnait, mais il venait aussi parfois les prendre sans qu'Elliot ne les demande. Le blond gardait définitivement les yeux clos, toutefois, il devenait facile d'en faire abstraction, tant finalement cela semblait presque naturel.

Il n'y eut pas besoin de répéter deux fois à William de continuer ses caresses. Ses mains se promenaient sans cesse sur les hanches, les pointes durcies ou le dos du jeune homme, l'attirant contre lui parfois violemment pour un nouveau baiser.

Lorsque Elliot s'approcha d'une zone beaucoup plus sensible, il était facile de voir que l'ange ne contrôlait déjà plus totalement son corps. En sentant la main de l'ondin se poser sur son entrejambe déjà prometteuse malgré la pièce de tissu, le blond laissa échapper un nouveau gémissement, plus fort que les précédents, mais également un profond soupir comme si ce nouveau contact était à la fois une torture et un plaisir.
S'il pouvait encore penser rationnellement, William se serait aperçu qu'il avait perdu le contrôle depuis longtemps, que la présence de ce corps contre le sien l'excitait et qu'il était désormais trop tard pour reculer. Trop d'excitation, de curiosité et d'envie se mêlaient ensemble pour faire marche arrière. Cependant, l'ange n'était plus en état de penser ainsi. Les regrets viendraient peut-être plus tard. Dans l'immédiat, il était définitivement pris dans le tourbillon des sensations que lui envoyait sans pitié l'ondin.

Sans s'en rendre compte, il écarta légèrement les jambes, comme pour laisser un accès plus facile à cette main baladeuse.

Son bassin continuait de se presser contre cette main d'ailleurs, mais l'absence de rougeur désormais sur les joues de William montrait que, temporairement du moins, il perdait vraiment le contrôle de ce qu'il faisait et qu'il ne pensait plus à ses doutes.

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   04.12.16 9:33

La tension sensuelle entre eux monta encore d'un cran quand l'ondin se décida à passer à la vitesse supérieure. Il fut soulagé que William ne le repousse pas alors que sa caresse devenait carrément intime et se laissa enfin aller à son instinct, à son envie, pour arrêter de réfléchir et de tout calculer. C'était bien meilleur quand il pouvait le toucher sans réfléchir.

L'ange était plus que réceptif et devenait de plus en plus entreprenant. Cela motiva Elliot à lui aussi oser des caresses plus puissantes en sensation. Il se redressa un peu et fit descendre le pantalon de pyjama de William sous ses fesses. Son entrejambe se dévoila et il le caressa doucement. C'était chaud et dur, agréable au toucher et tellement différent. Son instinct brulait au fond de son ventre mais il tenta de le réprimer un peu, il ne voulait pas faire peur à son partenaire. Il se lécha les lèvres, nerveux, hésitant, tout en continuant de le caresser sur toute sa longueur, de ses bourses pleines jusqu'à la pointe qui commençait à laisser échapper un peu de liquide de plaisir. Poussé par son désir, Elliot se recula pour se pencher et recueillir cette goutte du bout de la langue. C'était salé, pas désagréable mais après tout il était fait pour aimer ça. Voilà aussi pourquoi les sirènes étaient méprisés des autres, elles représentaient le pêché de Luxure, leurs corps étaient fais pour l'amour charnel. Elliot chassa ses pensées, il allait rompre le charme avec ces sentiments tristes.

Enhardis par les réponses plus que positives de l'ange, il le prit dans sa bouche. D'abord juste le bout, pour tester, voir ce que ça fait. C'était une sensation étrange d'avoir ce morceau de chair palpitant dans sa bouche mais ça l'excitait énormément. Il descendit lentement, l'avalant au maximum de ce qu'il pouvait faire. Sa langue le choyait de caresses coquines pour que cela soit encore plus agréable. L'ondin remonta ensuite et entama de lents va et viens, se souvenant de ce qu'on avait pu lui apprendre sur le plaisir entre hommes. Les sirènes étaient peut-être la Luxure incarnée mais elles avaient la bonne idée d'être ouverte d'esprit....
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   05.12.16 14:19

L'ange se redressa quelque peu, d'un mouvement brusque et comme poussé par un réflexe. Il s'était laissé retirer son vêtement et le contact renforcé qui en avait résulté lui avait arraché d'autres gémissements déjà. Cependant, ce qu'avait commencé à faire l'ondin dépassait de loin toutes les autres sensations que le blond avait reçues jusqu'à présent. Cette sensation de chaleur et d'humidité, de douceur et de langueur, d'envie et de curiosité, poussait William bien plus loin qu'il n'aurait pu penser aller.
Lentement néanmoins, il se laissa retomber, à nouveau allongé sur le dos, lâchant un profond soupir. Les muscles de ses abdominaux, un instant profondément tendus, se relâchaient à nouveau. Les mains de William se crispèrent sur les draps, l'ange toujours aussi perdu dans toutes ces sensations. Finalement, hésitante, une main se posa sur la joue de l'ondin, le caressant gentiment, peut-être pour le remercier ou l'encourager à ne pas arrêter.

C'était si agréable...

L'ange en profita, ses ailes se redressant légèrement et venant entourer le jeune homme qui continuait de torturer ainsi son partenaire. Pourtant, une petite pointe de culpabilité, d'abord presque impossible à ressentir, finit par se faire de plus en plus présente dans le coeur du blond. Ce n'était pas la culpabilité de ce qu'ils faisaient, ce type de pensées sombres l'ayant pour le moment définitivement quitté. Il s'agissait plutôt du sentiment que William était là, ainsi, à profiter uniquement des plaisirs sensuels que lui offrait Elliot, sans vraiment de contrepartie.
Alors, à nouveau, il se redressa légèrement, se mettant sur ses avant-bras, et refaisant à nouveau travailler ses muscles. Son "regard" se posa sur le garçon, la bouche toujours légèrement ouverte sous l'effet de ses gémissements et de ses soupirs de plaisir. Il était difficile de demander d'arrêter cela, mais... la situation actuelle n'était pas juste.

"Laisse-moi... Laisse-moi te le... te le faire, aussi..."

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   18.12.16 9:42

Elliot arrivait enfin à calmer le chaos de son esprit. Il se concentrait sur ce qu'il faisait, sur le membre chaud de William entre ses lèvres, sur sa peau douce sous ses caresses. La main de l'ange vint caresser sa joue, le faisant frémir. C'était une caresse douce, tendre, encourageante qui rassura l'ondin prit dans son désir d'aller toujours plus loin.

A un moment, il sentit l'ange se redresser et lui demander entre deux soupirs s'il pouvait l'imiter. Surpris, Elliot releva la tête et le regarda tout en continuant de le caresser. Etait-il sur de vouloir ça ? Cela impliquait bien des choses... Mais Elliot était quand même ravi. L'ange faisait l'effort de vouloir lui rendre le plaisir qu'il lui apportait, c'était très généreux. En y réfléchissant, le jeune homme se dit que ça lui ressemblait bien.


- D'accord...Mais ne te force pas, ok ? Si ça ne te plait pas, arrête, je ne t'en voudrais pas du tout...

Elliot fit échanger leur position, le guidant puisque l'ange gardait les yeux fermés et fit bien attention à ne pas blesser ses ailes. L'ondin se retrouva allongé sur le dos, l'ange au dessus de lui. Elliot se tortilla un peu pour retirer son pantalon de pyjama et poussa un soupir d'aise en libérant ainsi son entrejambe. Il prit ensuite la main du blond et la posa sur son membre.

- Prend ton temps ok ? Fais à ton rythme... Et encore une fois, arrête si ça ne te plait pas...

Même s'il ne pouvait pas vraiment le voir, Elliot lui offrait un sourire tendre et encourageant. Pour l'aider aussi, il se redressa pour déposer un baiser doux sur ses lèvres et caresser sa joue.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   04.01.17 6:23

Une fois dans sa nouvelle position, William put déployer plus franchement ses ailes et ne s'en priva pas l'espace d'un instant. L'horizon de l'ondin ne fut bientôt plus dans la pénombre qu'un mur de plumes blanches formant comme un dôme au-dessus de sa tête. Avec cette protection revenait le sentiment de bien-être et de calme que les anges pouvaient procurer aux mortels ainsi.
Le blond gardait effectivement les yeux fermés mais ses paupières closes apparaissaient comme étant très détendues. Sa main se posa sur le sexe du jeune homme et il amorça bien quelques mouvements, mais ces derniers restaient à peine esquissés. En revanche, William s'était penché en avant et embrassait désormais le cou d'Elliot, se faisant un petit chemin en descendant ainsi jusqu'à son torse.

Qu'il était doux de découvrir ainsi ce corps !

Sa main reprit quelques mouvements, se sentant lui-même de plus en plus excité en créant l'excitation chez son partenaire. Il embrassa puis finit par lécher doucement les pointes durcies, complètement oublieux du temps. De longues minutes durent pourtant se passer avant que l'ange ne poursuivit sa course en descendant plus bas.
Ses ailes restaient déployées. Plus il descendait, plus il les remontait légèrement afin qu'Elliot en fut toujours recouvert, comme si malgré tout, William cherchait à cacher au monde ce qu'ils étaient en train de faire.

Sa main redressa légèrement le sexe de son partenaire avant d'y donner un premier coup de langue.

Étonnamment, le blond ne paraissait plus timide ou gêné pour le moment. Ses lèvres se refermèrent et il gémit lui-même en entendant l'ondin gémir. C'était doux de sentir ainsi quelqu'un se perdre dans un tel plaisir. En tout cas, cela ne pouvait définitement pas être mal, n'est-ce pas ?
Et ainsi, lentement, sa tête se baissait et remontait, au rythme d'une respiration redevenue plus calme alors que le blond avait pris le dessus.

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   22.01.17 11:33

Elliot se retrouva dans un cocon de plumes, un cocon doux et rassurant. La magie qui en sortait le détendit et lui fit oublier qu'il y aurait un demain, un demain qui sera à coup sûr assez gênant. Ils étaient coupés du monde, comme dans une bulle de douceur et de plaisir, juste tout les deux et c'était simplement parfait.

Les caresses de William étaient timides et maladroites mais Elliot les appréciait à leur juste valeur, ressentait le désir du blond à travers elles. Ses baisers le chatouillaient et un petit rire teinté de gémissement s'échappa de ses lèvres. L'ondin passa ses mains dans les mèches blondes et soyeuses, les coiffant et décoiffant en caresses encourageantes. Il couina quand la langue de son partenaire se fit plus coquine sur son torse, plus entreprenante. C'était si bon et chaud...

Lentement, William le parcourait, le découvrait, caressant sa peau et les écailles qui apparaissaient sans que l'ondin ne puisse les contrôler. Mais ça n'avait pas l'air de déranger l'ange alors il faisait juste assez d'effort pour garder ses jambes.

Le brun poussa un long gémissement quand les lèvres de William se refermèrent sur son membre gonflé de désir. Pour lui aussi, c'était la première fois, cette caresse était inédite et il la trouvait incroyable. La chaleur de sa bouche, la douceur sa langue lui faisaient tourner la tête et son regard devint vitreux sous les vagues de plaisirs qui l'assaillaient. Elliot continua cependant de caresser ses cheveux et son visage pour l'encourager, lui montrer qu'il aimait énormément ce qu'il faisait. Si William respirait plus calmement, Elliot perdait son souffle et haletait, cherchant à baisser la pression de son corps hyper-sensible pour faire durer ce moment.

Il obligea cependant William à s'arrêter juste avant qu'il n'explose. Déjà parce qu'il ne voulait pas jouir seul, et surtout pas dans sa bouche, mais aussi pour savoir si l'ange souhaitait aller plus loin encore. Après tout ils étaient bien partis non ? Il tira alors doucement l'ange par ses épaules pour le ramener à lui et l'embrasser passionnément. Quand le plus jeune se sentit rassasié, il s'écarta juste un peu et lui demande avec sérieux mais douceur, caressant ses joues.

- Tu...veux qu'on aille plus loin ?

Il n'était pas même pas certain que William comprenne alors il précisa un peu sa pensée.

- Tu veux...venir en moi ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   04.02.17 13:33

Donner ou recevoir, l'ange s'apercevait que cela faisait peu de différence pour lui. Alors qu'il était en train depuis plusieurs minutes de se concentrer sur le membre tendu de l'ondin, l'excitation continuait de le tenailler. Son cerveau se vidait de toute considération, il ne restait qu'un ensemble de sensations similaires à ce qu'il avait ressenti lorsque Elliot prit soin de lui tout à l'heure.
À vrai dire, poursuivre cette fellation continuait de lui faire perdre toute notion de temps, et presque tout contact avec la réalité. Quand le jeune homme l'arrêta, le blond parut surpris. Ce n'était pas qu'il ne comprît pas pourquoi Elliot l'empêchait de continuer, c'était plutôt que d'un coup, William venait de reprendre pied dans une certaine réalité.

Allez encore plus loin ? Même sans expérience de la chose, l'ange comprit ce que le garçon demandait.

Désormais, c'était comme un mélange de rêve et de réalité. Le geste d'Elliot avait ramené le blond sur terre mais c'était comme s'il restait malgré tout prêt à s'envoler. Prendre ce corps qui s'offrait librement à lui ?
La curiosité était peut-être ce qui avait un instant pousser l'ange à aller si loin. La solitude et la culpabilité le frappaient, Elliot lui proposait un moyen de possiblement s'échapper de ces deux étaux. Pourtant, la curiosité ne le tenaillait plus désormais. C'était bel et bien l'envie de repartir dans ce monde cotonneux fait de rêves et de sensation. Se retrouver en Elliot n'était plus un pas de plus, c'était un aboutissement.

Sans rougir, William hocha la tête.

Subitement, il s'abaissa et posa ses lèvres sur celles de l'ondin. Le blond repartait déjà dans son monde de sensation et il avait besoin de sentir le corps du garçon contre le sien, entre ses bras, avec cette poigne plus forte désormais. Rapidement, de sa langue, il passa la barrière des lèvres et s'imposa réellement pour la première fois, comme si avoir cherché à satisfaire le garçon auparavant lui avait donné une nouvelle forme d'assurance.
Il finit par se retourner cependant. Son sexe restait en érection, mais pour ce qui allait suivre, il préférait, au moins dans un premier temps, laisser Elliot au-dessus de lui.

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   26.02.17 8:38

Elliot avait eu vraiment peur que sa question casse l’ambiance et les sorte de leur rêve sensuel éveillé. %ais William lui répondit positivement et lui offrit un merveilleux baiser. Un de ceux qu’on n’oublie pas, qui vous retournent le cœur et les tripes, qui allument un brasier de désir jusque dans votre âme. Elliot avait l’impression de s’enflammer et dû s’accrocher à ses épaules pour ne pas perdre pieds tant ce baiser le transporta.

Quand l’ange s’écarta, l’ondin eu l’impression de respirer après une longue apnée et avait un peu de mal à se souvenir ce qu’il voulait faire. Ah oui, ils allaient passer « aux choses sérieuses ». Le blond guida son partenaire pour qu’il se retrouve au-dessus mais celui-ci savait qu’il avait besoin d’un peu de préparation. Il observa la pièce jusqu’à voir une bouteille d’eau sur sa table de nuit. Il se souvint l’avoir prise dans la cuisine pour pouvoir boire dans la nuit si une crise le prenait. Il savait aussi, sa mère la lui apprit, que le contact de l’eau était en général suffisant comme lubrifiant pour un ondin. Sa peau allait s’en nourrir, l’absorber, et ainsi s’assouplir. Le petit brun se pencha donc pour attraper la bouteille. Il se pencha ensuite sur William pour le prévenir de ce qu’il allait faire.

- J’ai besoin de me préparer un peu… Je te demande juste d’être un peu patient…

Pour empêcher l’excitation du blond de tomber, Elliot s’installa de façon à ce que leurs deux virilités se touchent. Rien que ce contact lui arracha un soupir. Il commença alors à les caresser d’une main, l’une contre l’autre, lentement pour ne pas que ça monte trop vite. Cette nouvelle caresse était délicieuse et aida l’ondin à se détendre.

D’une main il ouvrit la bouteille mais fut bien obligée d’utiliser les deux pour se mouiller les doigts. Il repprit ensuite sa caresse et passa son autre main entre ses fesses pour masser l’endroit le plus intime de son anatomie. C’était quand même plus facile dans cette apparence ! Sous sa forme de sirène, son intimité était cachée parmi les écailles, c’était plus compliqué de faire l’amour.

Elliot commença par se masser lentement, pour que son corps absorbe l’eau qu’il lui apportait. Puis lentement, il s’enfonça un premier doigt. La sensation était étrange, pas désagréable, mais un peu gênante. Son corps s’y habitua cependant et il arrêtait régulièrement pour mouiller ses doigts et apporter plus d’eau à sa peau, quitte à en renverser parfois un peu sur le lit.

Bientôt, il se préparait avec deux doigts et le plaisir commença à affluer. Il se découvrait et ses hanches se mirent même à bouger pour se frotter contre son amant ailé. Ses gémissements étaient revenus et trahissaient le plaisir qu’il prenait. Encore un peu et il pourrait passer à l’étape finale….
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   01.03.17 3:58

Malgré le temps que prenait l'ondin pour se préparer, William n'eut pas le loisir de se calmer. Elliot continuait de montrer son instinct sexuel en maintenant de légers mouvements qui gardaient leurs deux sexes en contact l'un contre l'autre. Les mains du blond descendirent sur les jambes repliées de son partenaire en y laissant des caresses rêveuses. Il continuait de soupirer en sentant au creux de son ventre se développer une boule d'impatience que les gémissements de l'ondin étaient loin de calmer !
L'ange se laissait même gagner par l'envie, ses mains remontant légèrement pour se glisser sur les hanches du garçon et évoquer un va-et-vient qu'il attendait. Bien sûr, ses yeux restaient fermés mais son visage rayonnait, ses ailes dépliées sur le lit faisant presque un second matelas pour leurs ébats.

Et finalement, quand Elliot fut prêt et commença à accueillir en lui William, ce dernier lâcha un profond soupir.

C'était... chaud. Et doux. Et incroyablement grisant. Se savoir prendre ainsi possession de ce corps qui s'offrait à lui déclenchait chez le blond une nouvelle vague d'excitation et de désirs qui dressèrent encore un peu plus sa virilité. Ses mains restaient sur les hanches de l'ondin mais elles ne le forçaient en rien. Elles ne le pressaient pas et plus que jamais, Elliot gardait le contrôle du rythme avec lequel il se donnait.
Le torse de l'ange montait et descendait à un rythme régulier mais plus profond. Les mains revinrent sur les jambes de l'ondin dans un signe que le garçon pouvait faire ce qu'il voulait, prendre le temps qu'il voulait. Mais quand enfin Elliot se fut donné complètement, William n'y tint plus et se redressa légèrement pour resserer ses bras autour de son amant, l'attirant contre lui en se rallongeant complètement et l'embrassant, désireux par ce moyen d'étouffer les gémissements de l'ondin.

Sans s'en rendre compte, William avait légèrement remonté son bassin alors que Elliot avait cherché à doucement se retirer.

Et bientôt, il était difficile de savoir qui contrôlait quoi. Le blond restait allongé, et maintenait contre lui l'ondin, mais son bassin pouvait parfois bouger ou au contraire redonner le choix à son amant. Cette idée qu'il était en train de posséder le corps du garçon ne le quittait plus. Cette sensation était trop délicieuse pour se poser la moindre question. Et même, William donna, volontairement ou non, un coup de rein plus sauvage, plus violent, en reposant en même temps ses mains sur les hanches d'Elliot pour l'empêcher de fuire.

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   05.03.17 10:28

Ca y’est, Elliot était prêt. C’était le grand moment, celui où il allait s’offrir pour la première fois. Sa virginité, quelque chose d’important tout de même, il allait la perdre avec son tout premier amant. Mais quel amant ! Un ange si beau, si gentil, qu’il faisait autant chavirer le cœur d’Elliot que son corps ne le désirait. Pour se calmer un peu, l’ondin tendit le bras et vint caresser le visage parfait de l’ange. Son visage resplendissait de plaisir et de bonheur, savoir qu’il en était la cause réchauffa le cœur du petit brun. Enfin il lui rendait ce que William lui avait tant apporté : de l’aide, une présence, le bonheur de chasser la solitude. Ils allaient passés un cap sans retour possible, allaient devenir plus intime que jamais. Pour longtemps, Elliot partagerait quelque chose avec William que ce dernier ne partagerait avec personne.

Déterminé, l’ondin se positionna alors, enroulant ses doigts autour de la virilité de l’ange pour le guider. Il prit une profonde inspiration, et lentement, descendit sur son membre, s’empalant dessus. La sensation n’avait rien à voir comparée au moment où il s’était préparé. Il sentait le membre du blond le transpercer, écarter ses chairs, lentement, se faire une place au plus profond de lui. Les mains caressantes de William l’aidaient à se détendre malgré la légère douleur et le souffle coupé.

Enfin il l’avala en entier et Elliot prit le temps de reprendre son souffle. Ca y’est, ils ne faisaient plus qu’un, reliés par ce qu’ils avaient de plus intimes. C’était si excitant ! Un sourire béat aux lèvres, l’ondin se laissa attraper par l’ange et s’allongea sur lui pour répondre à ses baisers exigeants. Qui aurait cru que le très calme et posé William réagirait avec autant de passion et d’instinct une fois dans les bras de quelqu’un ? Cette dualité plaisait beaucoup au petit brun qui s’abreuvait de ses baisers.

La danse de leur bassin commença, chacun à leur tour prenait le rôle de meneur pour diversifier leur plaisir. Elliot prenait un malin plaisir à rester lent, sensuel, à presque danser sur ses hanches, tandis que William donnait des coups de bassins plus sauvages et profonds. L’ondin étouffait ses soupirs et gémissements contre les lèvres roses de son partenaire. L’ange donna soudain un coup plus puissant qui toucha quelque chose de particulièrement sensible au fond de l’ondin, lui arrachant un petit cri aigue. Comprenant que l’ange ne pouvait plus se retenir, il réussit à échanger leur rôle, se retrouvant en dessous. Il redressa ses jambes pour entourer le bassin de l’ange, espérant que le frottement de ses écailles n’abimerait pas sa peau. Il ondula ensuite, comme pour l’inviter à se déchainer, ce que l’ange fit sans attendre.

Ce fut ensuite si fort, si bon, qu’Elliot arrêta simplement de réfléchir. Parfois ils arrivaient à s’embrasser, mais la plupart du temps, l’ondin s’accrochait aux draps en gémissant tout le plaisir qu’il prenait, en suppliant William d’aller toujours plus vite, toujours plus fort. Son sang semblait être devenu lave et bouillait dans ses veines. Il avait chaud, il tremblait presque, mais dieu que c’était bon ! Il aurait aimé que cela ne s’arrête jamais, qu’ils s’aiment ainsi encore et encore. Mais leurs corps avaient des limites et l’ondin luttait pour les repousser le plus loin possible.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   10.03.17 8:46

Pourquoi ouvrir les yeux ? Pourquoi se perdre dans ce monde d'apparence alors que le contact avec le corps de l'ondin, ses gémissements, ses frémissements, portaient déjà l'ange plus loin qu'il ne s'en serait cru capable ? À présent au-dessus, William passait des moments de tendresse à ceux un peu plus sauvage. La plupart du temps, il restait couché sur son amant, l'embrassant, l'enlassant, promenant ses lèvres le long du cou du jeune homme et y laissant au moins à deux reprises des marques qui ne partiraient pas dès le lendemain matin.
Et puis il y avait ces moments où il se redressait, les mains posées sur les jambes du garçon, les écartant, les soulevant, et accélant lui-même les mouvements de son bassin comme Elliot le lui demandait entre deux marques d'extase. Le blond restait perdu, oubliant qui il était et ce qu'il faisait. La seule chose qui lui restait en tête, c'était la confiance que lui témoignait l'ondin en s'offrant ainsi. Et la douceur de son corps. Et l'excitation qu'il ressentait chaque fois qu'il arrachait à son amant un nouveau cri.

De fait, ils ne pourraient pas tenir indéfiniment. Les sensations étaient par trop prenantes.

William se sentit sur le point d'exploser. Sans ralentir le rythme, il se pencha à nouveau sur son amant, l'embrassant, et cherchant à murmurer quelque chose contre ses lèvres, mais sans y parvenir. Peut-être aurait-il dû ralentir, prendre le temps de récupérer son souffle et d'articuler au moins quelques mots pour avertir Elliot. Il en fut pourtant complètement incapable. Seul comptait ce désir de marquer définitivement ce corps qui s'offrait sous lui d'une marque de possession.
Alors il vint. Il se libéra en serrant contre lui l'ondin, les ailes dressées au-dessus d'eux, frémissantes. Cette libération dura longtemps, plusieurs spasmes secouant William durant d'interminables mais si délicieuses secondes. Il ravala un cri de jouissance en mordillant Elliot dans la nuque. Encore une marque qui ne partirait pas de sitôt !

Toujours planté en son amant, haletant, William continuait de le serrer dans ses bras, refusant de le lâcher pour rien au monde, mais sa conscience revenant malgré tout peu à peu.

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   12.03.17 11:03

Elliot sentait bien que les mouvements de Wiliam étaient plus irréguliers, plus vifs, comme s’il cherchait à atteindre quelque chose. Penché sur lui, dans les bras du plus jeune, l’ange tentait de lui dire quelque chose, mais seules quelques onomatopées incompréhensibles réussissaient à sortir de sa bouche. L’ondin ne lui en voulait pas, lui-même était incapable de parler, il n’était plus qu’une boule de plaisir gémissante.
Soudain, ce fut la libération, l’apothéose. Elliot le sentit se libérer en lui alors qu’il écrasait son cri de jouissance contre ses lèvres. Rien que de sentir l’ange le faire sien ainsi, l’ondin jouit à mon tour. Ce fut comme une explosion au plus profond de lui, il vit blanc pendant un instant et sa tête se vida. Il était à lui, son corps était sien et Elliot se sentait simplement heureux. Son corps entier trembla, pris d’un spasme, alors qu’il souillait leur ventre.
L’instant d’après, le silence était presque effrayant après la violence de leur libération. On n’entendait plus que leurs respirations lourdes qui peinaient à se stabiliser. Elliot tenait fermement son amant dans ses bras, de peur que s’il le lâche, le rêve se termine. Mais il commençait à avoir des crampes et, doucement, il aida William à reculer et à sortir de lui. Il sentait sa semence couler d’entre ses cuisses…. Mince il va tâcher les draps ! Toujours avec autant de douceur, Elliot fit rallonger son amant et se leva.


- Je reviens je…vais me nettoyer un peu…

Difficilement, il se leva pour marcher vers la salle de bain. Ses jambes le portaient à peine et il avait un peu mal aux reins, mais le moment qu’ils venaient de passer ensemble en valait clairement la peine. Elliot entra dans la salle de bain et se nettoya avec un gant de toilette qu’il rinça aussitôt. Il se sentait… heureux. Aux anges, s’il pouvait se permettre l’expression. Oh bien sûr il redoutait la réaction de William une fois qu’il aura reprit ses esprits, mais il espérait de tout cœur que l’ange ne le repousserait pas. S’il le dégoûtait à ce point, ils ne seraient pas allés aussi loin, non ?

Mais la vie est parfois cruelle et ne laisse pas les êtres vivants heureux trop longtemps. Alors qu’il finissait de rincer le gant de toilette, l’ondin sentit une nouvelle crise arriver. Il se pencha par-dessus le lavabo et se mit à tousser, tousser, à cracher du sang. Il fit son maximum pour étouffer les bruits qu’il faisait, quitte à s’étouffer un peu avec le sang qui voulait sortir de sa bouche. Mais la crise fut plutôt courte, comme si elle n’était qu’un rappel que la vie d’Elliot ne tenait qu’à un fil. Elle se termina rapidement et il put, le souffle encore court, nettoyer le lavabo. Il but longuement au robinet pour se calmer et se regarda dans le miroir.

C’est vrai. Même s’il se passait quelque chose avec William ce ne serait que de courtes durées. Au mieux quelques années, au pire quelques jours. L’ondin serra le lavabo, repoussant la tristesse qui menaçait de déborder à tout moment. Non ! Il venait de passer quelques instants formidables avec William, il ne laisserait pas cette foutue maladie l’emporter ! Il respira longuement, ses écailles disparurent pour laisser place à une peau totalement humaine. Ses yeux reprirent leur formes humaines aussi, des pupilles bleus profonds.

Il sortit de la salle de bain en silence, entrant dans la chambre et allant se rallonger sur le lit. Est-ce que William s’était rendormi ? Il l’espérait…

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   17.03.17 22:56

Allongé sur le dos, William se retrouvait désormais seul après tout ce qui venait de se passer. Bien rapidement, les pensées de ce qu'ils venaient de faire ne tardèrent pas à l'assaillir de nouveau. Mais Dieu ! Que venaient-ils donc de faire là ? Pourquoi William s'était laissé aller jusqu'à une telle relation avec Elliot ? Des milliers d'années à arpenter la terre et les cieux en conservant sa pureté pour finalement la perdre aussi facilement que cela : dès la première nuit qu'il passait avec l'ondin.
Il y avait de quoi regretter profondément cet acte, quand on le mettait dans cette perspective. Mais l'ange regrettait-il vraiment ? Il se posait certes des questions avec plus d'acuité, maintenant que son corps et ses désirs satisfaits le laissaient penser tranquillement. Pour autant, toutes ces sensations qu'il avait ressenties, étaient-elles si mauvaises ? Non, elles ne pouvaient pas l'être. Qu'était-ce donc comparé aux meurtres de masse dont William s'était rendu coupable ?

Les voix des morts revinrent brièvement le hanter, mais le bruit de l'ondin dans le salle de bain le calma.

Cela avait été agréable. Cela ne pouvait pas être si mal. William n'avait pas violé son amant. Il l'avait peut-être parfois contrôlé ou pris avec force, mais n'était-ce pas ce qu'avait aussi désiré Elliot ? Lui aussi semblait avoir pris beaucoup de plaisir dans leur acte charnel.
La fatigue commença à se manifester plus fortement dans le corps de l'ange. Il n'eut cependant pas l'impolitesse de dormir quand l'ondin revint dans la chambre. Trop épuisé pour se lever à son tour, il se contenta de se mettre sur le côté après avoir relevé les draps et fit un geste pour accueillir Elliot. Il referma son bras autour de lui, remonta encore une aile comme une couverture, puis ne bougea plus.

Il n'avait rien dit depuis sa jouissance. Il était resté d'un silence de mort. Cela pouvait être inquiétant mais au moins ses gestes restaient tendres.

Demain... Il faudrait parler demain... William resserra sa prise sur l'ondin, l'embrassa dans le cou, et sa respiration ne tarda pas à avoir la régularité des personnes qui dorment...

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   26.03.17 10:01

Elliot fut rassuré quand William ouvrit le drap pour l'inviter à le rejoindre. Apparemment, lui non plus ne voulait pas se poser trop de questions pour l'instant. Il se dépêcha donc de se glisser dans le lit, contre son torse musclé. L'ondin sourit quand l'ange le serra dans ses bras et l'entoura de son aile. Elle fit son effet rapidement, et après avoir reçu un baiser dans le cou qui le fit frémir, il s'endormit presque en même temps que le blond.

Le réveil de William quelques heures plus tard le fit grogner. Ils n'avaient probablement dormis que quelques heures, et il sentait le réveil difficile. Entendre William grogner tout autant le fit rire et il ouvrit les yeux. Profitant que le blond était encore empêtré dans le sommeil, le brun se permit de caresser sa joue avec douceur.


- Bonjour William. Prend ton temps, je vais préparer le petit déjeuner.

Elliot sortit du lit, enfila son pyjama qui avait voler dans un coin et se rendis dans la cuisine pour que William puisse se lever tranquillement. Il ne connaissait pas bien la pièce, mais en réfléchissant et en fouillant un peu, il trouva de quoi faire du café et quelques tartines. Elliot n'avait pas faim, il mangeait peu de toute manière depuis sa maladie, alors il se concentrait sur le repas de son ami et se contenta d'un jus d'orange.

Il prépara tout sur la table et sourit à William quand ce dernier vint le rejoindre. Mais Elliot comprit dans son expression qu'ils allaient devoir parler de choses sérieuses.


- Tu...veux parler de cette nuit ? demanda Elliot avec une certaine angoisse.

L'ondin ne regrettait absolument rien. Cette nuit avait été magique pour lui et il ne la renierait pas. Mais il n'avait aucune idée de ce qu'en pensait son ami ange....
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   27.03.17 15:19

Au moins, William put-il compter sur un sommeil profond et sans rêve. Cela le changeait de d'habitude. Même si la nuit fut relativement courte, il put reprendre bien des forces. Tout en dormant, il lui arriva de se mettre sur le dos mais l’ondin qui venait se blottir contre lui permettait au contact qu’ils avaient de ne pas être brisé.
Quand il se réveilla, il ressentit immédiatement cette présence et cette chaleur près de lui. Il aurait bien voulu dormir plus longtemps mais il savait ne pouvoir grappiller que quelques minutes. Bien qu’il maintînt comme d'habitude ses yeux fermés, il était très clair qu'il était réveillé. Elliot eut la gentillesse de se lever le premier et de promettre un petit-déjeuner.

Le moment que craignait William approchait.

Il venait de passer la nuit entière avec ce garçon et les draps gardaient son odeur. En passant la main sur le matelas, il pouvait sentir la chaleur toujours présente. Le blond tendit le bras pour attraper son ruban sur la table de chevet et le noua autour de sa tête. Il se sentait bizarre, mais c'était un sentiment différent de la veille. Était-ce parce que l’idée faisait son chemin ?
Ce nouveau sentiment devenait presque physique. Le blond avait l'impression de devenir différent. Absurde. Pourquoi cela serait-ce le cas ? Il devait juste être en train de somatiser. Il quitta le lit et s'habilla simplement d'un caleçon long, restant torse nu. Au diable les fausses pudeurs. Tous deux venaient de coucher ensemble. Et pas qu’un peu. William avait pénétré le corps de son amant et s'était libéré en lui ! Alors en était-il encore à dissimuler quelque chose ?

Il sortit de la chambre, avec dans l’idée de prendre rapidement une douche malgré tout. Il ne fit donc que passer en coup de vent dans la salle de bain, se rendit plus présentable, puis reparut enfin. Inconsciemment, il était possible que le blond cherchât simplement à repousser autant que possible le moment fatidique où il faudrait avoir une conversation.
De retour dans le salon, il "observa" Elliot avec l'attitude attentive qu'il arborait quand tous ses sens étaient en éveil. Le jeune homme prit les devants. Peut-être avait-il moins peur que l’ange lui-même ?

« Oui… » répondit William. Mais par où commencer ? Comment ? Que dire ?

« Je… Ce que… Ce que nous avons fait… »

Cette étrange sensation ne le quittait pas. Pourquoi était-ce toujours là ?


Cela le frappa d'un coup. Il déploya ses ailes avec sur le visage une soudaine expression de douleur mêlée à l'incompréhension. S’il avait ouvert les yeux, sans doute l'aurait-il remarquée beaucoup plus rapidement.
Il ramena son aile droite devant lui, posant une main sur elle à un endroit qu’il se mit à toucher, caresser, gratter…

« Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu vois là ? »

Par "là", William désignait une plume qui soudainement faisait tache parmi toutes ces sœurs. Une plume dont le blanc n'était plus immaculé. Une plume qui tendait vers le gris-marron…

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 103
▬ Profession : Sans emploi

▬ Fiche : L'histoire d'un enfant de la mer

"Non je ne mange pas d'algue !"
[Ondin]


MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   11.04.17 19:08

William semblait aussi gêné qu’Elliot. Tout deux n’avaient pas envie d’en parler, ne souhaitaient que garder le souvenir tendre de cette nuit. Mais les choses ne fonctionnaient pas ainsi. C’était une première pour eux deux, pour deux être terriblement solitaires. C’était arrivé comme une évidence, mais surtout sans crier gare. Ni l’ange ni l’ondin n’auraient cru un jour s’unir avec autant de passion. Peut-être les fardeaux qu’ils portaient les avaient-ils poussés l’un vers l’autre, mais n’y avait-il que ça ? Avaient-ils des choses à se dire ? Le cœur de l’ange avait-il battu aussi fort que celui de l’ondin ? Elliot avait milles questions en tête, mais laissait William parler en premier.

Le blond tenta de commencer, mais en vain. Il ne trouvait pas ses mots et le brun pouvait le comprendre. Tout était si confus… Mais soudain, il s’agita et se mit à tâtonner ses ailes. Que lui arrivait-il ? Il y avait un problème ? L’ange montra une plume particulière et Elliot s’approcha. Il pâlit en la voyant : une plume gris-marron, perdue au milieu de ses jumelles immaculées.


- Tu as… une plume... Elle est devenue gris-marron.

Elliot regarda son ami, son amant ?, la peur au ventre. Ce n’était certainement pas normal ! Etait-ce de sa faute ? Une punition pour leur péché ? Mais une autre explication lui vint en tête et ça ne lui plaisait pas du tout.

- Tu crois que c’est ma faute ? Je t‘ai peut-être transmis ma maladie…

Ce serait une catastrophe ! Elliot ne savait pas du tout si sa maladie était contagieuse, et si c’était le cas, il ferait mieux de se terrer au fond de l’océan jusqu’à ce que la mort ne l’emporte ! Hors de question qu’il mette William en danger plus longtemps ![/i]
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 120
▬ Humeur : Accueillante
▬ Profession : Infirmier et vaguement libraire

▬ Fiche : William Lester
▬ Topics : 2. Quoi de neuf, docteur ? (Suite du précédent)
1. Une chose qu'il est facile d'avoir en hiver, c'est du sang-froid (Fini)
Retrouvailles (Abandonné)
On peut savoir ce que tu fais là ? (Abandonné)

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une espèce rare que l’on appelle un ’’homme’’.
▬ Je veux : RP... Juste RP...



MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   12.04.17 13:27

William pouvait "la" sentir. Une sensation... indéfinissable. Mais désagréable. Ce n’était pas très fort bien que ce fût diffus. C’était le genre de sensation à laquelle vous pouviez facilement ne pas faire attention mais sa nouveauté même faisait qu’il était impossible de passer à côté.
Immédiatement, l’ange sut de quoi il s’agissait. Il l’avait souvent vu chez d’autres de son espèce, de ces anges qui renonçaient au Ciel pour une raison ou pour une autre et qui se perdaient parmi les mortels. Ce n’était qu’une plume, mais pour combien de temps ? Dans une semaine, dans un mois, dans un temps, la pure blancheur de ses ailes ne sera-elle qu’un lointain souvenir ?

« Non... Ce n’est pas ta maladie... » répondit le blond sur un ton sombre dans lequel semblait poindre une colère encore contenue.

Ainsi, "On" avait jugé qu’il s’était sali en couchant avec l’ondin ? Après des décennies passées sur Terre tout en conservant des ailes blanches, voilà que William rentrait dans le rang des "exilés", des "salis" ? Peut-être n’aurait-il pas dû pas en être surpris. Après tout, y avait-il un seul ange qui avait réussi à garder ses ailes blanches après tant de temps passé sur Terre ? Aucun. William avait été le premier. Sans doute refuser de voir le monde l’avait préservé pendant tout ce temps de la souillure qui finissait inlassablement par toucher les anges. Mais… la perdre… "pour ça" ?

Après tous ces morts qu’il avait sur la conscience ?

Tous ces gens qu’il avait assassiné, dont les cris et les visages continuaient de le hanter... Tous... ne lui avaient pas fait perdre ses plumes blanches. Et s’unir charnellement avec un garçon qu’il appréciait sincèrement et pour lequel il ne voulait que du bien, voilà qui suffisait ?
La respiration de l’ondin s’accéléra. Il semblait sur le point de bouillir et d’exploser. L’envie de hurler son exaspération et sa colère face à Dieu.
Il gardait le visage baissé, ses poings se serrant. Et tout se passa très vite. Ses bras balayèrent la table du salon, faisant voler autour de lui la corbeille de fruits et la vaisselle qui s’y trouvaient. Il se saisit du rebord de la table et la retourner dans un geste violent, assourdissant. Soudainement, il rappelait que les anges n’étaient pas uniquement ces gentils êtres peints dans les livres saints avant la grande guerre mais des créatures qui pouvaient être capables des plus grandes violences.

« Qu’est-ce que je suis en train de faire ? » pensa-t-il tout de suite, le souffle court. La rage lui tenaillait les entrailles, mais il tourna le visage vers l’ondin qui devait être sous le choc. En quelques pas, William se porta à sa hauteur et le prit dans ses bras, le tenant contre lui. Il y avait dans ses gestes une détermination et une force qui empêchaient Elliot de fuir, dut-il le vouloir.

« Excuse-moi... » fit-il sur un ton dans lequel pointait toujours une sombre rancœur qui n’était pour autant pas tourner vers le jeune homme. « Tu n’y es pour rien… Ce n’est… Ce n’est pas contre toi que se tourne ma colère… »

_________________
A Divinis
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tomber les masques (PV William) (Warning -18 ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Minami :: zone habitable-