AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Like a bug in the Mat... the H.Q. | Bzt, Shaun, Sherlock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 63
▬ Humeur : Muuh...
▬ Profession : Fouille Poubelles

▬ Fiche : Bzzt en attente

| D O S S I E R |
▬ Je suis : TU SAURAS PAS.
▬ Je veux : Procrastiner. Like a boss.

Bzzzt Bzzzzzzt [Renverse Poubelle]
[Pire cauchemar des entomophobes]


MessageSujet: Like a bug in the Mat... the H.Q. | Bzt, Shaun, Sherlock   05.03.16 18:52

La Nuée n'avait pas eu le temps ni les ressources pour se reformer. De l'adolescent plein de vie des premières vidéos ne restait qu'une copie plus petite, presque un gamin de dix ans, qui s'accrochait fermement à la veste de l'homme qui l'accompagnait dans les longs couloirs. Celui-ci feuilletait le rapport que les hommes qui avaient trouvé Bzt zBt à moitié mort lui avaient fourni.

« ... Eh beh... Si la moitié de c'qu'il y a là-dedans est vrai... Je ne dirais plus que les entraînements sont un enfer ! »

Bzt zBt sursauta à la vue d'une caméra de surveillance, mais l'homme le rassura comme un enfant devant un lion en cage.

« Les caméras ici sont pour empêcher qu'il t'arrive ce qu'il t'est arrivé de se reproduire. »

« C'est vrai ? Nous sommes en sécurité ? »

Aïe. La voix. On aurait dit cet effet qu'utilisent les producteurs de films et de jeux vidéos pour représenter la télépathie. En plus désagréable. Le F.S.R fut assez surpris sur le moment, laissant un silence qui avait un arrière-goût de mensonge dans les oreilles de la nuée.

« D'accord. Nous... Nous comprenons... » murmura Bzt d'un air résigné.

Le F.S.R tenta maladroitement de s'expliquer, de rassurer ce qu'il avait du mal à percevoir comme autre chose qu'un enfant, tout en sachant que ce n'était pas humain. Mais cette tentative fut absolument inutile, car Bzt zBt ne l'écoutait plus. Son attention était portée sur tout autre chose.

Devant lui se tenait quelque chose qui ressemblait à un jouet. On aurait dit une grosse peluche. Avec des yeux noirs qui vous regardaient sans juger. Une peluche qui bougeait. Une peluche qui respirait. Une peluche vivante.

« Tiens, salut Sherlock » lança l'homme sans grand enthousiasme au corgi.

« Sher... lock ? » répéta la nuée d'insecte, ce qui provoqua un aboiement de la part de l'intéressé.

Surpris, Bzt alla se cacher derrière l'homme, non sans quitter le chien des yeux. Sherlock gémit, voyant ce nouvel arrivant avoir peur de lui, et pencha la tête. Sa tête disait "Pourquoi ? Pourquoi tu as peur ?". L'homme, lui restait immobile et silencieux, ne sachant vraiment pas quoi faire, ayant peur de blesser l'un des deux animaux d'une manière ou d'une autre.

La nuée regarda le corgi, puis l'homme, comme attendant une réaction de sa part. Celui-ci hocha la tête. Alors Bzt zBt sortit de sa cachette, et se mit à quatre pattes. Pour être à la hauteur du chien.

« Tends lui la main. »

Bzt sursauta en entendant l'humain, et le regarda. Une fois encore, l'homme fit un signe positif. Et Bzt tendit sa main vers le corgi, qui lui lécha la main.

« C'est sa façon de dire bonjour » dit l'homme à un Bzt qui avait eu un mouvement de recul.

La nuée regarda l'homme, puis le corgi, puis l'homme à nouveau, puis elle tendit les bras vers le chien.

« Sher...lock !»

Le chien jappa et se laissa prendre dans les bras par le faux humain. C'était doux. C'était chaud. C'était... Bien.

***

« Tous mauvais tous mauvais fuir fuir il faut fuir impossible mauvais même Sherlock ? Oui même Sherlock mauvais mauvais fuir comment ? Fuir mauvais... »

Bzt zBt semblait bloqué. Tout recroquevillé, les yeux fermés, les mains sur les oreilles. Et Sherlock gémissait, par incompréhension autant que par peur. Voilà la situation dans laquelle l'agent avait retrouvé la nuée et le corgi. Il avait eu beaucoup de mal à les rattraper, mais là... Que s'était-il passé ? L'insecte avait du voir un truc bizarre derrière la porte, mais quoi ? Ce n'était que le réfectoire...

Ce n'était que le réfectoire.

Et merde.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 13
▬ Profession : Tacticien FSR ~ Hacker

▬ Fiche : James Bond.

Tacticien
[F.S.R. • Unité Beta]


MessageSujet: Re: Like a bug in the Mat... the H.Q. | Bzt, Shaun, Sherlock   13.03.16 5:14

Squick.
Jusqu'ici la journée du rouquin avait été assez tranquille. Agréable même.  Il avait terminé quelques petits trucs ici et là avant de faire des recherches plus approfondies sur quelques dossiers non-résolus. Après bon nombre de tasses de thé, il avait dévié inévitablement vers un ancien fichier, clos il y a de ça un an.  Il y avait quelque chose qui le dérangeait avec cette histoire à l'hôpital et il n'arrivait pas, malgré ses efforts, à mettre le doigt dessus.

Squick squick.
Où en étions-nous? Ah oui, l'hôpital.  Une sombre histoire "ordinaire" où des lycans avaient pété un fusible dans un lieu public.  Vous me direz, rien de bien spécial à première vue.  Ils avaient même réussi, grâce à un survivant, par retrouver le laboratoire qui les avaient créé.  L'unité Bêta avait été envoyée pour nettoyer tout ça et les coupables avaient été capturés, jugés et enfermés.  En somme, une histoire qui s'était bien terminée même si le tout avait failli mal tourner.  Alors pourquoi est-ce que ça le dérangeait autant? Pourquoi est-ce qu'il y revenait toujours?

Squiiiiiiick Squi-quick!
Shaun remonta ses lunettes sur son nez.  Oui, je sais que tu es là Sherlock mais je bosse.  Sois sage. Squick! Imperturbable, le geek à lunette continua de pianoter sur son clavier. Donc... Ah oui.  Il était en train de relire et revoir le dossier sous tous ses angles au point qu'il commençait à le connaître par coeur.  Peut-être qu'il devrait arrêter avant que ça ne devienne une vilaine obsession... Peut-être qu'il n'y avait rien à trouver et que ça le dérangeait à cause de la bestiole que Connors avait rencontré ce jour-là.  Surtout en sachant que cet isquick était retourné le squick de temps en temps et qu'ils se soient squi-squick. Nonon, ça ne le dérangeait pas du SQUICK.  Même qu'il pouvait squick ce qu'il voulait de ses squiiiiiiiiiick libres.  Quoi? Vous avez perdu le squick? Ah, laissez-nous vous expliquer la situasquick dans laquelle ils s'étaient squi-quiiiiiick ce matin. Squick squick squick squick squiiiick.


SQUICK!


Shaun tourna lennntement la tête vers le corgi tout en remontant de nouveau ses lunettes.  Puis il se leva pour aller ouvrir la porte de son bureau avant de lâcher un « James? » sur un ton absolument, totalement et magnifiquement imperturbable. Il n'eut que le silence en retour. « Quelqu'un a vu Connors? »  Silence.  Il s'autorisa un soupir alors que Sherlock continuait de mâchouiller son nouveau jouet. Même que Sherlock était tout content parce que c'était James qui le lui avait offert.  Qu'est-ce qu'il était gentil hein...  Viens Sherlock, on va aller trouver James et lui montrer à quel point on apprécie ton nouveau joujou.

Direction le réfectoire.
En ce moment, James devait être en train de manger.  Remarque, s'il avait pris la peine de regarder l'heure, il aurait compris que ce n'était pas le cas mais le rouquin se fia aux gargouillements de son propre estomac. Une fois arrivée au réfectoire, le geek constata l'absence de sa proie et décida de faire une pause bien mérité. Et les squicks alors? Difficile pour Sherlock d'en faire quand son jouet trônait sur une table hors de sa portée.  Tout occupé à réfléchir au sermon qu'il ferait à son très cher collègue, Shaun ne vit pas le corgi filer discrètement.  De toute façon, le chien ne pourrait pas aller bien loin en dehors des couloirs.  Qu'est-ce qui pourrait bien arriver après tout? Rien de grave, assurément.


***

Et il était là.
Ayant terminé son repas, Shaun fourra le jouet de Sherlock dans sa poche avant de quitter le réfectoire.  What the hell?  C'est donc un rouquin impassible, toujours en train de tenir la porte ouverte, qui observa la scène étrange sous ses yeux.  Un collègue essoufflé, un gamin en pleine crise de panique et un corgi tout mal à l'aise.

« Tous mauvais tous mauvais fuir fuir il faut fuir impossible mauvais même Sherlock ? Oui même Sherlock mauvais mauvais fuir comment ? Fuir mauvais... »

« Sherlock? »

Sheeerlock?
Rectification.  Un gamin bizarre, avec la voix d'un grille-pain en train de brûler dans le fond du micro-onde, en pleine crise de panique.  Inconscient du problème, Shaun fit un pas en laissant la porte se refermer derrière lui.  Que devait-il faire dans ce genre de situation?  Son premier réflexe fut d'envoyer illico-presto un texto à James pour lui poser la question.  La réponse "un câlin" ne tarda pas et Shaun rangea son téléphone hors de vue.  Non mais euh... James... comment dire... Non? On parlait de Shaun quand même, le mec pudique qui rechigne à te toucher sauf si un paquet de chips était en danger de mort imminente. Commençons par s'accroupir devant le petit.

Squiiiiiiick en slow motion.
Ah ouais, il avait oublié ce léger détail qui dépassait de sa poche.  Shaun n'y fit pas plus attention que cela et se contenta d'observer le gamin.  Un câlin hein?  Il tendit gentiment la main vers la tête du gosse pour lui faire un magnifique patpat.  Voilà.  Tout ça avec un air impassible qui ne le rendait pas spécialement plus charmant.

« Hey, pourquoi tu dis que Sherlock est mauvais?  Il t'a fait mal?  Mon chien est pourtant gentil normalement. »  Comment ça, ce n'était pas le problème?  Un coup d'œil vers le collègue toujours présent.

« On te l'a sûrement déjà dit mais tu es en sécurité ici.  Personne ne te fera de mal. Alors qu'est-ce qui t'a fait peur? »  Tout ça sur un ton des plus agréables venant de sa part. Heureusement, le corps du rouquin bloquait, en partie, la présence du réfectoire derrière lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Like a bug in the Mat... the H.Q. | Bzt, Shaun, Sherlock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Kita :: QG des F.S.R.-