AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Anonymous



Invité


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime03.11.11 20:48

Le soleil se levait et elle n'avait pas fermé l'oeil de la nuit. Depuis qu'elle s'était installée dans le quartier Minami, elle n'avait pas trop eu le temps de penser à lui mais... Lorsqu'elle y pensait, elle ne pouvait plus le sortir de son esprit. Lucas. Cet espèce de vampire débile, qu'est-ce qu'il avait foutu ? Elle avait été trop paniquée pour y réfléchir sur le coup, mais en prenant du recul... Bordel, ils ne s'étaient jamais fait prendre auparavant ! Ils avaient toujours parfaitement bien calculé leur coup, toujours. Et du jour au lendemain ils se seraient fait prendre ? Non. Non c'était trop improbable. Lucas était bien trop intelligent pour ça. Mais... Si c'était vraiment vrai ? Si, réellement, les flics avaient découvert leur magouille ?

Moira se leva brusquement de son lit et fit les cent pas. Trop de questions sans réponses germaient dans son esprit et ce n'était pas pour lui plaire. Elle n'arrivait pas à réaliser que cela pouvait être possible. C'était un vampire, il aurait pu tuer ces flics en deux temps trois mouvements. Mais non, au lieu de ça il se serait laissé prendre et lui aurait dit de fuir ? Où était la cohérence là-dedans ? Où ? Surement quelque part, mais la jeune lycan ne voyait rien. Ne comprenait rien. Pourquoi lui aurait-il dit de partir si ça n'avait pas été vrai ? Ne l'avait-il pas recueilli ? N'était-ce pas son choix, que de prendre en charge un nourrisson, lycan qui plus est ? Si, bien sûr que si. Alors ce ne pouvait qu'être vrai, sinon il ne lui aurait pas dit de partir. Enfin, c'est ce que Moira s'efforçait de croire. Mais au fond, elle était persuadée que ce n'était pas ça, que c'était impossible qu'ils se soient fait prendre. Elle aurait voulu se débarrasser de ce sentiment d'incertitude et faire pleinement confiance à Lucas, mais quelque chose au fond d'elle l'en empêchait. Et ce même quelque chose lui donnait envie de retourner à Bay Area, pour élucider ce mystère...Elle se stoppa net dans sa chambre. Une petite lumière venait de s'allumer là-haut : elle devait aller à Bay Area. Cela lui semblant évident maintenant, pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt ? Quelle potiche ! Elle se ficha d'elle-même et alla ouvrir la fenêtre sa chambre pour s'y accouder. Elle donnait sur la rue de l'entrée du bar où elle bossait. Le jour pointait de plus en plus le bout de son nez. La vie nocturne de Minami prenait peu à peu fin, Moira sourit en voyant deux pauvres mecs qui ressemblaient plus à deux gros tas de viande saoule qu'autre chose. Elle s'était vite habituée à voir ce genre d'hurluberlu au bar et se donnait même un malin plaisir de les flanquer dehors à gros coups de savates dans le derrière quand ça dégénérait. C'était tellement drôle de voir leur tête de merlan frit quand on les secouait un peu trop... Moira avait, sans aucun doute, vraiment une bonne affaire avec ce barman. Dommage que ce jour-là, c'était son jour de congé. Son jour de congé ? Oh yeah...

Une heure plus tard, la jeune lycan posait les pieds à Bay Area. Ce quartier de Naniwa, où elle avait grandi, elle le connaissait presque par coeur... Enfin c'est ce qu'elle pensait. Elle avait sans aucun mal réussit à retourner au squat qu'ils avaient avec Lucas, mais en voulant interroger les gens sur un certain Lucas eh ben... Elle s'était lamentablement perdue. Mais perdue de chez perdue hein. En fait, elle n'avait même pas souvenir de cet endroit. Où était-elle ? ... Au cimetière. C'était étrange que le destin la mène ici. Elle soupira. Sans déconner quoi... Elle s'était, d'une, paumée, mais de deux... RETROUVEE DEVANT UN CIMETIERE. Elle était où la caméra cachée là ? Non parce que voilà, hein, c'était un peu... Glauque. Et puis Lucas allait surement pas se trouver ici. Quoique... Il s'était sans doute planqué non ? Un cimetière, pour un vampire... Ouais, ça tenait plutôt debout ! Moira déglutit et fit quelques pas entre les tombes. Elle n'aimait pas ça du tout, mais alors pas du tout. Il se dégageait d'ici une ambiance vraiment... Malsaine. Ouais c'était le mot. Et puis cette putain d'odeur là, ça sentait le fauve ! Mais littéralement quoi. C'était vraiment dégoûtant. Et puis, plus ça allait, moins elle se sentait en sécurité... Elle entendait des bruits de pas, soit elle était folle, soit...


« BOUH !
- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Moira poussa un cri qui traversa surement toutes les galaxies. Elle avait le palpitant qui battait à cent à l'heure et était carrément tombée par terre. Sur le coup, elle était tétanisée, terrifiée. Elle ferma les yeux et prit une énorme bouffée d'air pour ensuite la relâcher tout doucement. Elle se calma très rapidement. Dommage pour les abrutis qui lui avaient fait ce mauvais coup. Elle se releva sans peine et laissa échapper un petit rire sadique.

« Vous savez que… Vous êtes très cons ? Oh, vous devez penser que je suis qu’une pauvre nana sans défense qui se laissera violer sans rien dire ? AHAHA ! VOUS VOUS FOURREZ LE DOIGT DANS L’ŒIL JUSQU’AU COUDE LES MECS ! J’vais vous bouffez jusqu’à la moelle ! »

Un sourire carnassier se peignit sur ses lèvres. Les gars en face d'elle n'en menaient pas large, elle était prête à les attaquer... Quand elle éternua violemment. Encore cette foutue odeur moisie ! Evidemment, elle était devenue vulnérable en l'espace d'une seconde. Malheureusement pour elle, ce fut une seconde de trop. Ils étaient quatre et deux d'entre eux l'attrapèrent par les bras. Elle se débattait, mais même avec sa force de lycan elle n'arriva pas à s'en dépêtrer. Maintenant, c'était eux qui riaient et c'était elle qui n'en menait pas large. Dans quelle merde elle s'était mise encore... Allait-elle être obligée de se transformer ?

« Alors ma mignonne, on fait moins la maligne hein ? »

Celui qu'elle croyait être le chef éclata de rire et lui cracha à la figure avant de lui coller une droite. Moira fut estomaquée. Comment, ô grand comment avait-elle pu s'embarquer là-dedans ? Quelle conne. Mais quelle conne. Tout ça à cause d'un foutu vampire. La jeune lycan trembla d'énervement. Ils voulaient jouer ? Très bien. Elle poussa un hurlement et se dégagea de l'emprise des deux hommes. Elle était sur le point de se transformer lorsque l'odeur étrange qui lui piquait le nez depuis le début de son arrivée ici ce fit plus prononcée. Elle se retourna vivement et... Et ce fut une surprise de plus. Et Peut-être pas une bonne.



Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime06.11.11 13:20

Lorelei avait bien dormi cette nuit là. Elle n’avait eu ni trop chaud, ni trop froid. Ses cauchemars réguliers n’étaient pas venus la hanter durant la nuit. Seule la lumière du soleil qui filtrait à travers ses rideaux en lambeau l’avait gentillement réveillée en inondant son visage d’une pâle lueur et d’une douce chaleur.
Pourtant, malgré tout ça, c’était avec l’esprit tourmenté qu’elle avait émergé ce matin-là. Levée un peu plus tôt qu’à l’ordinaire, elle avait filé sous la douche, essayant de chasser à grands jets glacés les pensées meurtrières qui grandissaient dans sa tête, avant d’avaler une dose effroyable de cachets.

Rien de cela n’avait suffit malheureusement, et la lycan avait fini par sortir prendre l’air plutôt que de rester chez elle, à tourner comme un lion en cage (au sens propre du terme). La brise fraiche sur son visage avait eu l’effet d’une claque, la calmant finalement un peu. Elle avait alors flâné dans les rues désertes et sales de Bay Area, tranquillement mais aussi un peu comme un fauve surveille son territoire, prête à intervenir si quelque chose lui déplaisait et allait à l’encontre de son règlement.
A part les habituels SDF et saoulards, elle n’avait rien vu de bien gênant et elle s’était donc dirigée vers le cimetière, lieu qu’elle affectait le plus.

Travaillant ici, Lorelei s’y sentait un peu comme chez elle. Elle avait pénétré dans l’enceinte, jetant un rapide coup d’œil aux allées, notant les petites choses qu’elle devrait arranger durant la journée. Balayer les feuilles, couper quelques branches,…bref, rien de bien méchant.
La lycan s’était installée dans la loge, feuilletant un magazine qui traînait dans le coin. Un sourire serein au coin des lèvres, elle pensait alors que ses envies de chasse l’avaient définitivement quittée pour aujourd’hui, jusqu’à ce que son instinct se réveille de nouveau. Un long frisson parcouru son échine et elle releva vivement la tête. A travers la petite fenêtre, elle vit un petit groupe de loubards qui s’approchaient du domaine et qui s’installa dans un coin.

Ils n’avaient rien fait de mal, mais les sens de Lorelei étaient en alerte et lui disaient que cela ne tarderait sans doute pas. Alcoolisés comme ils semblaient l’être, il suffirait d’une étincelle pour qu’ils pètent un plomb et décident d’enchaîner les pires conneries qui soient.
C’était le genre d’individus qui insupportait la jeune fille. Et, sentant son territoire menacé en plus de répugner ces racailles, Lorelei laissa son esprit couler pour faire venir la lionne qui sommeillait en elle. Elle allait commencer le nettoyage des allées plus tôt que prévu…

Elle se déshabilla devant la porte de la loge. De là où ils étaient, les hommes ne pouvaient pas la voir. L’air fouetta son corps nu et la glaça un bref instant. Puis un craquement survint. Suivit d’un second, puis d’un autre encore. Lorelei ignora la douleur qui s’emparait d’elle alors que son enveloppe charnelle se transformait.
Quelques secondes après, là où s’était tenue la fine demoiselle se trouvait une énorme lionne au pelage de feu.

La bête avança, faisant pattes de velours afin de ne pas se faire remarquer. Puis un cri fendit les environs. Comme elle l’avait prévu, les ennuis commençaient déjà, le groupe s’étant trouvé une cible, une jeune fille d’environ son âge semblait-il.
En approchant, une sale odeur de canidé envahissait son nez. Ça sentait le lycan, mais impossible de savoir s’il s’agissait de la fille en détresse ou bien d’un des loubards. Enfin, cela importait peu, Lorelei n’avait pas peur et était, comme à son habitude, remplie d’une confiance et d’une assurance qui paraissaient sans limite.

La lionne s’était dissimulée derrière une longue rangée de pierres tombales. Elle était derrière la proie du groupe et pouvait ainsi observer les quatre hommes qui venaient troubler le calme des lieux. Son instinct de tueuse piaffait d’impatience mais elle savait qu’elle devait attendre le bon moment pour attaquer.
Deux des malfrats avaient attrapé la fille et celui qui semblait être le chef venait de porter le premier coup. Lorelei retint un rugissement mécontent mais laissa faire encore un peu, toujours pas décidée à intervenir. Elle observa la victime se débattre et réussir à se libérer. Elle allait se dire que finalement, elle n’aurait pas besoin de son aide pour mettre une raclée à ces énergumènes quand soudain, l’air ambiant changea. Une légère tension naissait. Une sensation très familière pour la lycanthrope…

*Et merde, fait chier...*

Cette fois-ci, elle ne réfléchit plus. Il n’était pas question de laisser une « consœur » faire le nettoyage à sa place, sur son territoire. La lionne sortit de sa cachette. En quelques foulées, elle parcouru la distance qui la séparait du groupe et, une fois à distance respectable, sauta par-dessus la fille. Elle atterrit sur le chef de tout son poids et le fit tomber à la renverse. Il hurla quand les griffes du fauve se plantèrent dans ses épaules et Lorelei savoura cet instant. Ses yeux brillaient à présent d’une lueur folle et meurtrière et, à l’instant même où ils touchaient le sol, elle planta sans hésiter ses crocs dans la gorge de l’homme et serra jusqu’à ce qu’il ne bouge plus.

Sa proie sans vie, la lionne rousse lâcha prise et se tourna vers les quatre personnes restantes. Un grognement sourd s’échappait d’entre ses babines retroussées et maculées de sang. « Pétrifiés » était le mot qui désignait le mieux les trois lascars mais elle n’en trouva aucun pour la demoiselle. Surprise ? Admirative ? Un peu méfiante ? Un mélange de tout ça peut-être…
Ses prunelles fauves plongées dans le regard de sa congénère lycan, Lorelei laissa fuir les trois hommes, assurée qu’ils se garderaient bien de relater les évènements à qui que ce soit. Elle resta donc plantée là avant de commencer à tourner autour de la fille puis de s’arrêter devant elle pour pousser un puissant rugissement. Intimidante, vous dites ?

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime13.04.12 21:16

En face d'elle, ce n'était ni plus ni moins qu'un autre lycan. Une lionne. Puissante, robuste... Elle était là, comme si elle défendait son territoire. La scène qui s'était déroulée sous les yeux de Moira l'avait rempli d'admiration envers cet autre congénère. Elle avait vaillamment sauté à la gorge de cet abruti de service et le lui avait arraché d'un coup de mâchoire. Vraiment génial... Moira se trouvait face à la lionne à présent, seule. Les trois lascars qui accompagnaient l'homme qui venait de rendre l'âme avaient pris leurs jambes à leur cou. Plutôt logique me direz-vous. Qui serait assez fou pour rester en compagnie d'une lionne sauvage ? Personne, on est d'accord... Encore moins accompagné d'un loup, m'enfin ça ils étaient pas au courant...

Notre jeune lycan regardait l’autre, droit dans les yeux. Ses prunelles bleus-gris ne pouvait pas se détourner de ce regard fauve, si envoûtant. Pourtant, Moira n’en menait pas large. Bien qu’admirative, elle avait aussi, avouons-le, carrément la frousse. La lionne pouvait lui faire subir le même sort qu’à l’autre, sans aucun remord. Et elle ne contrôlait pas entièrement, pour ne pas dire du tout, ses actes lorsqu’elle se transformait. Si elle le faisait pour se protéger… Qu’allait-il arriver par la suite ? Elle pouvait débarquer en ville transformée en loup, tuer deux ou trois personnes voire plus, se faire capturer par la police… Il valait donc mieux éviter cela pour le moment et même pour tout le reste. Elle restait donc là, assise par terre. Un frisson la parcouru lorsque la lionne poussa un rugissement puissant en face d’elle. Essayait-elle de lui faire comprendre quelque chose ? Du genre « Casse-toi connasse » ou encore « je vais te bouffer toute crue si tu bouges pas ta graisse right now » ? Hum… Difficile de comprendre quand on ne parle pas le lion !

Moira esquissa une sorte de sourire crispé qui voulait tout dire. Habituellement, elle n’avait pas peur comme ça mais là… C’était une lionne quand même ! Ok, elle pouvait se transformer en loup mais, enfin, vous comprenez… Non ? … Tant pis. Elle ne voulait pas chercher la bagarre. Au contraire, si elle pouvait s’attirer les faveurs de la bête au lieu de ses foudres, se serait plutôt une bonne idée. Très bonne même. Notre jeune lycan se racla la gorge. Elle allait essayer de faire amie-amie avec cette lycanthrope et… Et là une ampoule s’alluma dans sa tête. Pourquoi était-elle là à la base ? Pour récolter des informations sur Lucas voire le retrouver. Exact. Et cette lionne là… Si elle était habitante de Bay Area… Peut-être qu’elle savait quelque chose ! Peut-être qu’elle le connaissait, peut-être qu’elle pourrait la renseigner et alors Moira retrouverait Lucas et lui flanquerait la dérouillée de sa vie avant de pleurer dans ses bras ! Oui, ça, c’était une idée de génie. Du Gé-nie !

Moira se releva tant bien que mal et se frotta les genoux. Elle gardait ses distances avec sa future nouvelle amie (ou pas) mais essayait de ne pas trop montrer qu’elle avait peur et de paraître le plus cool possible. Sans trop de conviction, car nouer des liens avec les gens, ce n’était pas son point fort.

« Euh… Merci pour l’aide, c’était vraiment sympa… »

Pas très convaincant. Moira mit ses mains dans les poches arrières de son pantalon et balança sa jambe droite devant elle avant de la ramener vers elle. Elle répéta cette opération plusieurs fois, signe qu'elle n'était pas [s]du tout[/s] à l'aise. Merde. Elle manquait de peu de se faire bouffer, c'était pas le moment de faire foirer le truc... La jeune lycan fit quelques pas vers la lionne, car elle avait dans l'idée de s'accroupir en face d'elle et de se présenter mais... Mais là le pire arriva. On ne sait comment, elle se prit les pieds dans une motte de terre ou une connerie du genre et trébucha. Ok, rien de bien méchant. Oui ça aurait été le cas, si elle ne s'était pas gentiment viandée sur l'autre lycan. A genoux par terre, elle avait les bras autour du coup de la bête. Une sorte de bruit bizarre sorti du fond de la gorge de Moira. Adieu ?

« Eeeeeeeuh… Coucou, héhé … »

Elle déglutit avec peine, mais pétrifiée par la peur de se faire manger, cette idiote ne bougea pas d’un poil. Résultat des courses ? Elle faisait un gros câlin à la femme de Simba, alors que cette dernière venait d’arracher la gorge d’un homme il n’y avait pas si longtemps.



Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime24.04.12 20:53

Lorelei sentait la peur, presque palpable autour de la jeune femme qui se tenait devant elle. Lorelei voyait cette peur briller dans les yeux bleu gris, glisser sur la peau pâle et s’insinuer dans tous les membres, dans le corps tout entier jusqu’à ce qu’elle le fasse trembler imperceptiblement, et cela ne faisait que rendre la lionne plus folle encore. La crainte que la prédatrice inspirait, elle ne pouvait que s’en délecter. Elle était une chasseuse, puissante, fière et implacable, et avoir la frousse n’était qu’une émotion pitoyable réservée aux proies.
Pourtant, au lieu de bondir sur ce vulgaire gibier comme elle l’aurait sûrement fait en temps normal, la rouquine contenait l’animal, muselait ce fauve qui ne réclamait qu’un bain de sang et rugissait intérieurement de frustration, simplement pour continuer d’observer la punkette. Les babines toujours retroussées sur ses crocs ensanglantés, elle faisait parcourir son regard félin sur l’ensemble de son vis-à-vis. Elle était effrayée, oui, il n’y avait pas de doute là-dessus. Mais au fond des prunelles quasi délavées, la lycanthrope semblait percevoir autre chose que l’effroi. Une sorte d’admiration, de respect…peut-être la raison pour laquelle elle ne fuyait pas face à la lionne rousse…

Et puis la langue de son interlocutrice se délia. Lentement. Remerciements maladroits, bafouillés, et qui n’avaient pas lieu d’être, puisque ce n’était pas dans le but de l’aider que Lorelei avait agit ainsi. Mais bon, elle accueillit tout de même ceux-ci avec un léger grognement.
La jeune allemande n’espérait qu’une chose à présent, c’était que l’autre demoiselle finisse enfin par détourner les talons en vitesse. Elle s’était relevée et dépassait maintenant la féline mais celle-ci n’était nullement impressionnée. Les iris dorés scrutaient toujours la silhouette en face d’elle, à la fois méfiantes et agressives, puis après quelques secondes s’écarquillèrent d’étonnement. La lycanthrope était aussi surprise que sa congénère par l’enchaînement d’évènement qui venaient de se passer, tellement en fait, qu’elle n’avait même pas eu le reflexe de s’écarter et se retrouvait à présent avec sa consœur autour du cou.

A cet instant du récit, on peut se poser une question existentielle que voici : aurait-il été préférable que la louve s’écrase lamentablement face contre terre plutôt que d’atterrir dans cette position ? Difficile de répondre à cela en vérité.
Une seule chose est sûre. C’est qu’une fois la stupeur écartée, Lorelei n’apprécia pas la position adoptée et ne retint pas pour le faire savoir. Après un rugissement mécontent poussé à l’oreille de la punk, elle s’écarta brusquement, faisant donc basculer sa « copine » à plat ventre au sol, et vint se placer au-dessus d’elle, la gueule à quelques centimètres de la nuque. Elle se tint immobile pendant un court instant puis, après ça, le premier craquement significatif de métamorphose se fit entendre. Cela ne dura pas longtemps, Lorelei étant assez rapide et habile dans ses transformations. Rapidement, le vent frais se rappela à son existence quand il souffla sur sa peau nue et dans sa crinière flamboyante qui cascadait de par et d’autre de son dos.
Et quand elle rouvrit la bouche, ce ne fut plus râles et grognements qui en sortirent mais bel et bien une voix humaine, enrouée, rauque et teintée d’agacement.

« Dégage. Et si tu parles de ce qui vient de se passer, je te retrouve et te fais subir le même sort qu’à ce gros porc. Pigé ? »

Sans attendre de réponse, la jeune femme se redressa ensuite pour se diriger prestement vers les habits qu’elle avait abandonné près de la loge. Elle lâcha un soupir de soulagement en les enfilant de nouveau puis, sans se retourner, grogna encore quelques mots à l’adresse de sa consœur.

« Et ben ? Toujours pas partie ?! »

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime24.04.12 23:23

Bon alors récapitulons. Elle venait lamentablement de se casser la gueule. Premier point. Elle était tombée sur son amie féline. Deuxième point. Maintenant, elle était là, face contre terre parce que la lionne venait de s’écarter de son étreinte si chaleureuse. Troisième point. Ensuite, elle manquait de peu de se faire BOUFFER. Quatrième point. Enfin, Moira entendit un craquement qu’elle reconnut aussitôt. Dernier point. En gros, cela signifiait que la lycan reprenait forme humaine, qu’elle redevenait presque inoffensive (du moins plus que sous forme animale). Mais malgré cela, Moira restait allongée par terre, la peur de bouger étant trop forte. Elle était tout de même curieuse de voir quelle tête avait en réalité cette bête sauvage. Elle leva un peu les yeux et aperçut un corps tout frêle, nu évidemment, et une chevelure rougeoyante. Oui pas rousse, rougeoyante ! Du moins c’est ce que les yeux de Moira virent. Après le reste… Notre jeune lycan avait beaucoup beaucoup beaucoup moins peur en voyant la jeune femme qui se tenait devant elle. Du même gabarit, elle pourrait facilement lui tenir tête si un conflit venait à éclater. Même si ce n’était pas dans ses idées pour l’instant… Alors qu’elle commençait à se rassurer, des menaces sortir de la bouche de celle qu’elle croyait être gentille. Fail, elle avait l’air vraiiiiiment vilaine tout compte fait cette nouvelle copine !

Alors que la sauvage était partie vers ses habits, Moira se releva. Elle épousseta ses vêtements et passa vivement sa main dans ses cheveux, histoire de les remettre en place. Elle lança un regard à sa congénère, qui n’avait pas l’air d’être gênée d’avoir passé presque cinq minutes nue comme un ver. Au contraire, elle était plutôt remontée. Mais Moira n’avait pas vraiment envie de se laisser marcher sur les pieds. C’était vrai, à présent qu’elle était redevenue humaine, elle croyait vraiment que ses menaces lui faisaient peur ?

« Ecoute l’exhibitionniste. J’suis pas là pour t’emmerder ok ? Tu crois vraiment que je vais aller crier sur tous les toits que t’es une lycan alors que moi-même j’en suis une ??? … Non mais allô ! Qu’est-ce que ça m’apporterait franchement ? Rien ! J’suis pas là pour ça. »

Moira laissa échapper un rire moqueur. Sérieusement, elle était un peu bête non ? Ok, elle l’avait sauvé, ok elle savait se transformer et se contrôler à sa guise mais… Moira se stoppa net dans son rire et lança un petit regard apeuré à la fille à la crinière de feu. Si elle maîtrisait ses transformations… Qui disait qu’elle n’allait pas le refaire et lui sauter à la gorge ? Merde ! Moira déglutit avec peine. Elle devait… rattraper le coup. Elle allait la lancer sur ça tient. Comment arrivait-elle à se contrôler. Ouais… En espérant que ça marche ! Elle se racla la gorge avant de reprendre la parole.

« Blague mise à part, j’aimerais savoir… Comment fais-tu pour te contrôler ? J’veux dire, tu sais, pas entrer dans une folie sanguinaire et tuer tout le monde, réussir à contrôler la soif de sang, tout ça… T’as l’air vraiment… Douée ! »

La conviction que mit Moira dans ces derniers mots était… absente. Elle avait essayé pourtant, hein, mais nouer des liens n’étaient définitivement … pas son truc. Alors elle décida de faire autrement. Elle allait le faire à sa manière, celle qu’elle maîtrisait le mieux. Son regard se tinta d’espièglerie. Elle s’approcha de l’autre lycan et fit un tour autour d’elle, en posant sa main sur son épaule gauche. Elle laissa glisser ses doigts le long du bras de sa nouvelle « amie » et lui lança un regard amusé.

« Tu crois que tu pourrais m’aider à faire pareil ? Oh, bien sûr, ne comprends pas là-dedans que je ne partirai pas tant que tu ne m’auras pas appris hein, ce serait te méprendre bien entendu… Hihi ! »

Moira fit un grand sourire colgate. Elle était irrésistible, n’est-ce pas ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime10.05.12 9:38

Une petite question de rien du tout taraudait Lorelei. Debout, à nouveau sous forme humaine et enfin vêtue des habits qu’elle avait délaissés quelques instants plus tôt près de la loge, elle remettait de l’ordre dans sa crinière rebelle, et ses yeux fauves, rivés dans ceux délavés de son interlocutrice, exprimaient à la fois étonnement et pitié envers cette pauvre petite chose qui lui faisait face.
Etait-elle stupide ou simplement suicidaire ? C’était ça que la rouquine essayait de déterminer alors que la punkette commençait à déblatérer ses paroles d’un ton fort désagréable. Oui, parce que madame la lionne, elle, pouvait se permettre d’être agressive et railleuse, mais quant au fait de tolérer que les autres fassent la même chose, c’était une autre histoire…
Le petit rire moqueur qui résonna à ses oreilles lui tira d’ailleurs une grimace peu avenante. Cela ne présageait rien de bon pour sa congénère jusqu’à ce qu’elle réalise que cette dernière s’était figée à la suite de ce qui semblait être "une réalisation soudaine". Stupide donc. Dommage, si elle avait été suicidaire, Lorelei se serait fait une joie d’incarner l’arme du trépas.

« Vu l’intelligence dont tu sembles faire preuve, il valait sans doute mieux que je te prévienne quand même… »

Et sur ses mots grognés sur un ton toujours aussi aimable, Lorelei se désintéressa à moitié de la blondinette. L’air de rien, le temps passait, la journée avançait et il allait bien falloir commencer à entretenir le cimetière. Les yeux balayant les environs, elle nota quelques allées à nettoyer et la racine sur laquelle l’autre andouille s’était viandée à arracher.
Les paroles que déblatéraient sa consœur ne lui rentrait plus que par une oreille et ressortaient presque aussitôt par la seconde. Elle comprenait vaguement qu’elle essayait de rattraper ses conneries comme elle le pouvait en la "complimentant", mais la rouquine n’en avait pour l’heure plus grand-chose à faire. En l’ignorant, elle espérait même plutôt que son interlocutrice finisse par filer et lui foute la paix.
Pourtant, avec le temps et au fil des rps, on devrait clairement avoir remarqué que notre chère allemande est loin d’avoir de la chance et que, les trois quarts du temps, rien ne se déroule comme elle l’aimerait. Le rp actuel ne faisant bien sûr pas exception à la règle, pas la peine de préciser que la punkette ne déguerpit pas aussi vite que l’espérait notre amie.

Ce fut la proximité de leurs corps et le contact de la main chaude sur sa peau encore un peu fraîche qui la fit sursauter et reporter son attention sur l’autre lycanthrope. Les yeux écarquillés, Lorelei la considéra un instant, interdite, avant de suivre du regard la "caresse" dont la jeune fille la gratifiait. Face à cette attitude et au grand sourire collé aux lèvres de sa vis-à-vis, la rouquine haussa brièvement un sourcil et la considéra d’un air mi amusé, mi étonné avant de rouvrir la bouche.

« A quoi tu joues là, exactement ? A la chienne des bas quartiers ? lança-t-elle, narquoise. Si tu veux payer des leçons de métamorphose en nature, va falloir faire mieux que ça, ma jolie… »

Sa main droite s’était portée au menton de sa congénère tandis que ses yeux fauves, animés par une lueur maligne, continuaient de la scruter en détail. Lorelei laissa passer une ou deux secondes ainsi, puis se décida enfin.
Le baiser ne s’éternisa pas. Il fut tout juste assez long pour que la punkette réalise ce qui se passait – Lorelei avait noté à quel point elle semblait lente à la détente …- et pour que la lionne lui morde la lèvre en rompant l’échange.

« Allez, suffit les enfantillages maintenant. Jarte de là, on a assez joué. Et puis contrôler ses transformations c’est une sacrée paire de manche, oublie. Je suis mauvais prof en plus, pas du tout l’exemple à suivre. »

La lycanthrope se détourna alors une nouvelle fois. Il n’était pas question qu’elle prenne quelqu’un sous son aile. En plus de ne pas vouloir voir son quotidien plus chamboulé qu’il ne l’était déjà, elle ne s’en sentait clairement pas capable. Être responsable de quelqu’un alors qu’on a déjà du mal à l’être pour soi…faudrait être fou pour accepter…

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime17.05.12 15:20

Ce n’est que la morsure de la lionne qui la ramena à la réalité. Dafuq ? Un baiser ? Ca, elle ne s’y attendait vraiment pas. Elle adorait jouer, mais elle n’aurait pas pensé que l’autre soit aussi joueuse qu’elle. Voire carrément plus. Alors que Moira revenait à peine sur terre, l’autre lycanthrope s’était détournée, déversant un flot de parole qui lui passait au-dessus. Notre jeune planche à pain (la mienne, pas l’autre rousse hein !) porta ses doigts à ses lèvres, car elle saignait un peu. Un sourire s’étira. Elle regarda la rouquine s’éloigner et lui lança un regard espiègle, qu’elle ne vit pas puisqu’elle était de dos.

Moira couru après sa nouvelle « amie ». Elle n’allait pas laisser passer sa chance. Imaginez trente secondes qu’elle arrive à la persuader. Si elle arrivait à se transformer comme bon lui semblait… Déjà d’une, elle n’aurait plus à redouter les nuits de pleine lune (enfin beaucoup moins) et de deux… Si elle retrouvait Lucas, ce serait l’occasion parfaite pour lui coller une bonne dérouillée avant de finir en larmes dans ses bras (niaise oblige). Et puis n’était-ce pas un peu le but ultime à atteindre pour un lycan que de se maîtriser ? … Peut-être pas, mais cela devait être une belle fierté quand même… Arrivée à la hauteur de l’autre lycan, Moira lui attrapa le poignet et se stoppa net en lui tirant dessus. Le résultat qu’elle attendait était le suivant : l’autre se retrouvait face à elle, étonnée parce que la louve ne l’avait pas écouté, ensuite elle lui faisait un speech pour la convaincre et hop, c’était in the pocket, finger in the noz.

… Lol.

La vérité fut toute autre : elle tira tellement fort sur le poignet que l’autre se retrouva bien face à elle, mais de telle façon qu’elle se la mangea en pleine face et qu’elles se retrouvèrent collées l’une à l’autre. Moira écarquillé les yeux sous l’effet de surprise. Zut ? Elle planta ses yeux bleus-gris dans ceux de la lionne. Pendant un court instant, elles se retrouvaient dans presque la même position qu’il y avait peu de temps. Elle laissa échapper un petit rire puis repoussa vivement la rouquine. Elle fourra sa main dans une de ses poches pour en sortir un chewing-gum qu’elle se mit à mâchouiller d’un air désinvolte.

« Bon. Reprenons un peu notre sérieux et cessons ces enfantillages comme tu l’as si bien dit. J’ai besoin que tu m’aides. »

Moira pensa à Lucas qui lui avait appris à se contrôler un peu, mais pas tant que ça au final. Car si elle se transformait trop souvent ou trop longtemps, l’instinct animal reprenait le dessus. Elle secoua la tête et mâchouilla activement son chewing-gum. Elle s’approcha tout près de la lionne et planta un regard sévère empli de sérieux dans ses yeux fauves. Une sorte de lueur de motivation étincela au milieu de ses yeux transparents.

« Je dois faire mes preuves à quelqu’un et tu es la seule lycan que j’ai rencontré jusque-là. J’ai été élevée par un vampire. Je suis plus forte que ce que je laisse paraitre. J’ai appris mille et une ruses pour ne laisser aucune trace de mes métamorphoses. Le seul hic : je ne peux pas les contrôler indéfiniment. Faire ce que tu as fait et me retransformer en humaine en deux temps trois mouvements ? Impossible pour moi… Mais je sais déjà me transformer sur demande, seulement si je reste trop longtemps sous ma forme animale… Je te laisse imaginer la suite. Mais je t’ai tout de même mâché une bonne partie du travail, non ? »

Cette petite note d’ironie était censée jouer en sa faveur. Mais elle allait pousser le vice plus loin. Elle attrapa les poignets de la rouquine et les serra entre ses mains. Jamais elle ne s’était vue faire ça. Supplier quelqu’un ? Moira se répugnait elle-même de ce qu’elle était en train de faire. S’abaisser ainsi pour obtenir ce qu’elle voulait… Il fallait vraiment qu’elle le veuille.

« S’il te plait. »

Elle serra les poignets de sa congénère de plus en plus fort. Comme si sa vie en dépendait presque. Comme si c’était son but dans la vie, la raison pour laquelle elle vivait. On a assez joué qu’elle disait l’autre ? Héhéhé…


Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime10.06.12 12:53

Mais qu’est-ce que cette foutue chieuse ne comprenait pas exactement ? « Non. », « Dégage. », « Jarte de là ». C’étaient pourtant des termes assez simples à assimiler, bordel ! Mais malgré ça, elle restait campée sur ses positions, bien décidée à faire changer d’avis notre chère rouquine.
Qu’on fasse preuve d’un pareil entêtement alors qu’elle avait déjà arrêté son avis…d’ordinaire, ça lui tapait prodigieusement sur le système (oui, l’hôpital, la charité, je sais je sais…). Cependant cette fois-ci, c’était différent. Lorelei était certes agacée, mais la jeune blondinette semblait tellement désirer son aide que ça devenait presque gênant et très mal avisé de refuser. Merde, depuis quand manifestait-elle ce genre d’état d’âme au juste… ?!

Bien que la punkette lui ait à moitié déboitée l’épaule en voulant la retenir et qu’elles se soient à nouveau trouvées dans une position relativement ambigüe, l’allemande ne lui en tint pas rigueur et l’écouta attentivement, son regard rivé dans le sien.
Si les paroles de l’imploratrice avaient manqué de conviction au tout début de leur échange, cette fois-ci, elles semblaient avoir pris une certaine vigueur et assurance. Dans les prunelles bleu gris brillait une motivation grandissante et, quand à la fin de son petit discours, la louve attrapa ses poignets et se mit à les serrer en la suppliant presque, Lorelei ne put que se soustraire aux iris insistants et relever la lèvre dans un rictus irrité.
Elle laissa s’écouler les secondes entre elles, lourdes et silencieuses, réfléchissant à la réponse qu’elle allait donner, puis, sans crier gare, se dégagea brusquement de la prise que la jeune fille exerçait sur elle.

« Savoir déclencher la transformation ? La belle affaire ! C’est à la portée du premier imbécile venu. C’est le contrôle de ce qu’il y a après qui compte, le pouvoir sur la bête. » grogna-t-elle alors qu’elle se détournait pour la énième fois.

La rouquine s’éloigna de quelques pas, s’arrêta et fit volte-face, index pointé sur sa congénère.

« N’imagine pas que ça se fait en un claquement d’doigt et que la pleine lune se changera en une banale formalité !! Ça m’a pris des années pour arriver là et ça n’empêche pas de devoir lutter à chaque transformation et de devoir céder la place à l’animal une fois par mois ! »

Après ces mots crachés de façon agressive, comme à son habitude, Lorelei poussa un long soupir et s’avança de nouveau pour se planter en face de la punkette.

« J’te préviens : si ça mène à rien, on arrête et ça s’ra pas question de refaire tes yeux de cabot battu. Donc t’as intérêt à t’accrocher si tu veux avoir des résultats rapides, cocotte. Et à pas avoir peur des dégâts que je pourrai te causer si tu m’attaques aussi… »

Et un fin sourire étira ses lèvres. L’autre était-elle prête à risquer sa santé et sa vie pour arriver à se maîtriser ? La réponse, la rouquine l’attendait avec impatience et espérait qu’au fond, cela suffirait à décourager sa future apprentie.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime05.09.12 13:38

Le mot qui lui vint à l’esprit suite au discours de la lionne ? « YOUUUUUPIIIIIIIIIIIII ». C’était stupide n’est-ce pas ? Surtout qu’elle risquait sa vie et qu’elle pouvait à tout moment se faire étriper par sa congénère. Car oui, elle l’avait bien mise en garde, si elle dérapait et qu’elle la blessait… C’était tout à fait légitime allez-vous me dire, que la rouquine se défende si la blondinette l’attaquait. Mais tout de même. Irait-elle vraiment jusqu’à tuer une compatriote ? Hum, surement oui… Mais à dire vrai, Moira n’en avait RIEN. A. FOUTRE. Elle avait obtenu ce qu’elle voulait, la rouquine allait l’aider. Et la louve savait pertinemment qu’elle y arriverait. Quand il s’agissait de Lucas, elle avait une volonté de fer…

Soudain, elle se posa une question. Et si, par malheur, elle ne retrouvait pas Lucas ? Si elle faisait tous ces efforts pour au final, rien du tout ? Est-ce qu’elle était vraiment prête à souffrir comme elle s’attendait à souffrir pour rien ? Elle ne le savait pas. C’était vrai après tout, elle n’avait aucune raison valable de faire ça. Enfin, si. Ou plutôt non… En vrai, c’était ridicule, ce qu’elle faisait là. Mais elle avait vraiment envie de le faire. Ne serait-ce que pour elle. Bon ok, elle se cherchait des excuses mais, dans le fond elle était persuadée qu’elle retrouverait Lucas un jour. Et ce jour-là, elle allait lui faire sa fête, croyez-moi…

Moira fit un sourire à la jeune rouquine qui se tenait devant elle, l’air triomphant. Peut-être avait-elle voulu lui faire peur ? Dommage, car c’était un peu raté. La blondinette allait lui montrer de quoi elle était capable. Elle allait faire preuve d’une force de caractère dont elle-même serait étonnée. Elle tendit la main vers sa future maîtresse d’apprentissage.

« Moi, c’est Moira. Et t’inquiètes pas roussette, tu sais pas à qui tu as affaire ! Tu vas être surprise, crois-moi ! »

Elle attrapa la main qui ne se tendait pas vers elle pour la serrer dans la sienne. Une sorte de façon de signer le contrat. Avec un air satisfait, elle lâcha prise.

« On se retrouve demain, même endroit, même heure, pour commencer les exercices, ok ? Contente que tu sois d’accord ! Sur-ce, à demain, maîtresse ! »

Elle fit le geste des guillemets avec ses mains lorsqu’elle prononça le mot maîtresse et laissa échapper un petit rire. Elle ne laissa pas le temps à la lionne de réagir. Elle tourna les talons en la saluant de la main droite. Le lendemain allait être le début d’une loooooongue liste d’entraînements.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Vide
MessageSujet: Re: C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]   C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Pv Lo' ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Bay Area :: autres lieux :: le cimetière-