AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Harushige Zankûsen

Harushige Zankûsen


▬ Nombre de messages : 63
▬ Profession : Libraire

▬ Fiche : Keep calm and eat chocolate.
▬ Topics : Les ailes cendrées de cette journée d'été. - Sabriel

Be kind, give some candy to the poor - Michael

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une patate qui parle.
▬ Je veux : Être le meilleur dresseur.

FAAAAAAAAAAAAAAABULOUS.


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime08.03.12 19:34



Harushige ZANKÛSEN

IDENTITÉ



“ Tu devais mourir. Ton erreur était impardonnable. ’’
▬ Nom : Zankûsen
▬ Prénom : Harushige
▬ Origines : De là-haut!
▬ Âge & Date de naissance : ...Bonne question. C’est un vieil ange. En apparence, il a approximativement 27 ans. C’est aussi l’âge qu’il se donne.

▬ Sexe : Un beau mââââââle. Enfin, dans tout les cas, il se fait passer pour ça. En temps normal, les anges n’ont pas sexe. Si vous avez des doutes, vérifiez par vous-même.

▬ Habitude(s) / Manie(s) : Manger des carrés de chocolat à longueur de journée. (Comme sa joueuse, qui commence à avoir une mauvaise habitude.) Il aime aussi beaucoup cuisiner des pâtisseries. Haru’ remet souvent sa mèche en place.
▬ Phobie(s) / Crainte(s) : D’être une nouvelle fois trahit. Peur de perdre la tête, d’être sérieusement atteint de la folie.
▬ Devise : « Les anges blancs, c’est “cui-cui lespititsoiseaux’’ , ’’kyahkyah mes ailes deviennent tropdarkeuh.’’ , ’’ Dieu c tro 1 boss MDR’’ et je t’en passe.
Je me demande si c’est pas eux qui ont instauré le kikoololisme, tiens. »


▬ Groupe souhaité : Ange noir.
▬ Métier/Occupation : Libraire. Il vend essentiellement des œuvres étrangères. Les livres sont souvent en anglais et non traduit en japonais. D’où le peu de clients qui viennent ?
Mais si je me souviens bien, avant qu’il fasse ça, il vivait en faisant des petits boulots. En présentant à chaque fois une identité différente. Homme, femme, arriverez-vous à démasquer sa véritable nature ?
▬ Rang personnalisé : I want one! Des propositions?


ONCE UPON A TIME


TEST RP
― Dis, monsieur, qu’est-ce que tu lis ?
...

Harushige Zankûsen venait de se souvenir pourquoi il détestait les jours de violente averse. A l’instant même. Non pas parce que la pluie claquait violemment contre la vitre de son magasin, non. Plutôt parce qu’une masse insignifiante d’êtres humains venait s’abriter dans sa librairie. Déjà qu’il n’aimait pas la foule, cette situation ne l’arrangeait pas. Encore moins lorsque des larbins louchaient sur les chocolats sur le comptoir ou qu’ils lui posaient des questions auxquelles il n’avait pas envie de répondre.
Mais bon, il ne s’en plaignait pas. Au moins, les humains s’intéressaient à ce qui remplissait les meubles des magasins, c’est-à-dire les livres. Ses petits trésors que l’ange avait découvert tout au long de son séjour chez les mortels. Ses biens les plus précieux.
Ôtant son regard de sa lecture, il regarda le garçon, qui l’avait questionné, avec mépris :

Mêle-toi de ce qui te regarde, gamin. Vas dans les jupes de ta mère et fout-moi la paix.

Bonjour, je suis quelqu’un de très aimable... Il fut lui-même surpris par l’acidité de ses paroles. Si c’était un adulte, il se serait montré un peu plus poli. Surtout si c’était une femme. On répond toujours poliment à une femme, sauf quand c’est une furie qui se prend pour le centre du monde.
Mais là, c’est un humain sans expérience, alors...

― Hein ? J’ai 15 ans, j’ne suis plus un bébé !
Contrairement à moi, tu es bien plus jeune. –il fronça les sourcils à la vue de petits yeux gourmands- Et puis arrête de regarder mon sachet de chocolat comme ça, ça me dérange !
― Pourquoi vous n’en proposez pas aux clients ? Vous êtes radin... heu... ‘dine ? Et c’est pas parce que vous êtes plus vieux que moi qu’vous devez me manquer de respect.

Bon, certes, il est trop direct, il devient facilement colérique, il est extrêmement individualiste, mais... aucune pitié pour les gamins. Il n’aimait pas les gamins. Il ne veut pas se taire cinq minutes celui-là ?

Je suis radin, aigri et je l’assume complètement.

Vexé, le garçon disparut de sa vue en faisant la moue. Les autres regardèrent Harushige d’un drôle d’air mais il ne s’en préoccupa pas. Il se remit à sa lecture. Enfin, il essaya mais il n’y arriva pas. L’adolescent lui avait fait perdre l’envie. Il le maudit intérieurement et s’enfonça  dans son fauteuil.
Il ferma les yeux un moment. Même s’il y avait du monde, l’ange avait envie de somnoler, de partir dans le pays des songes...

― Dîtes-moi... Il y a une question qui me turlupine.

Harushige ouvrit un œil. Il vérifia si les chocolats étaient encore là. C’était un peu sa raison de vivre aussi, ça l’empêchait de déprimer. Néanmoins, ce qui restera le plus grand mystère de sa vie, c’est  qu’il ne prenait pas du poids même s’il en mangeait des tonnes. Quand il les cuisinait, il avait beau mettre toutes les choses les plus grasses possibles, son physique ne changeait pas. Les anges noirs étaient immunisés contre l’obésité, ou quoi ?
Mais revenons à nos moutons. Quelqu’un lui parlait. C’était une femme, d’une quarantaine d’année,  propre sur elle et très charmante.

Je vous écoute ?
― Eh bien... qu’êtes-vous réellement ?

Oulà, oulà, ça le faisait flipper ça. Pourquoi on lui posait cette question ? C’était un ange blanc qui était venu lui faire la peau ou quoi ? Là, maintenant ? Qu’est-ce qu’il devait faire ?
Il s’enfonça dans son fauteuil. Toute ces questions en une journée, ça faisait beaucoup. Un peu trop même...

P-Pardon ? Qu’est-ce que vous voulez dire par là ?
― Oh, désolé ! Désolé si je vous ai vexé...
Je ne comprend même pas ce que vous voulez dire, madame.
― Vous êtes... une femme, non ? Ou un homme ? Votre voix ne m’aide pas, vous savez.

Il relâcha la pression.  On venait de le confondre avec une autre identité qu’il se donnait.

Un homme. La jeune femme que vous voyez souvent travailler ici n’est autre que... ma sœur jumelle.

Petite piqure de rappel : Harushige Zankûsen est un ange noir. Ce qui fait de lui une souillure, un dangereux prédateur dont toutes les plumes de leurs ailes ont perdu leur éclat divin. En se donnant plusieurs identités, l’ange échappe aux anges blancs, dont le but et de les éliminer jusqu’au dernier.
Son apparence androgyne l’aidait beaucoup. Ses cheveux longs et son corps fin l’aidait facilement à se faire passer pour une femme. Et brouiller les pistes.
Néanmoins, en tenant cette librairie, on ne peut pas dire qu’il se cache réellement des anges blancs, mais elle était tellement coincée dans une ruelle étroite que personne n’y mettait les pieds. Sauf les jours d’orage comme celui-ci, qui ne l’accommode pas vraiment.  (Mais qui l’aide au moins à gagner sa vie !)

― Oh, je m’en excuse, ce n’est...
... Pas de votre faute, oui, on se ressemble tellement aussi.

L’ange noir, qui était déjà fatigué par toutes ces questions,  vit que la pluie s’était arrêtée et qu’il n’y avait pratiquement plus personne dans la boutique. A part la dame qui l’avait questionné.

― Oh, je vois que le temps s’est calmé. Sur ce je vous laisse, jeune homme. Bon Hana Matsuri !

Pendant un moment, l’ange réfléchit. Il avait complètement oublié la Fêtes des Fleurs...
Ce jour où tout a basculé, on était aussi le 8 avril. Quelle coïncidence qu’il aurait préféré oublier...
Une étrange douleur lancinante l’envahit.
Au jour d’aujourd’hui, son cœur lui faisait toujours mal. La haine qui l’avait envahi ce jour là l’avait complètement détruit.

Cet Avril 2222, il n’allait jamais l’oublier. Il se souvient encore des paroles du Seigneur « Descendez chez Eve et Adam pour répandre la raison. ». Répandre la raison en tuant des humains qui n’en avaient aucune... oui, dans l’au-delà, c’est ce qu’on appelle une solution. Aucun ange n’avait le choix de toute façon.
Et quand tout fut fini, certains sont repartis, car vivre avec des humains... non merci.

Par contre, Zankûsen...

Pourquoi ? Pourquoi il ne les avait pas écouté et qu’il n’était pas reparti là-haut comme tous les autres ?
Parce que les humains « l’intéressaient ».
Qu’est-ce qu’il pouvait être con.

Et les années ont passées. Durant 30 ans exactement. Harushige étudiait les hommes, leurs Histoires, les différentes cultures des mortels. Il s’affichait auprès des humains en tant « qu’Ange Immaculé en Quête de Savoir » (à part ce titre excessif, il se nommait Oswald) et clamait haut et fort que les êtres humains étaient des créatures fascinantes. Ces paroles bloquaient certaines personnes, contrairement à d’autres qui se faisaient un plaisir de lui faire découvrir l’histoire des hommes.
Et ses ailes devinrent vite grise, sans qu'il ne s'en rende compte... Le temps passe tellemnt plus vite lorsqu'on est immortel.

― Ah, vous me faites rire, Oswald ! Je ne sais vraiment pas ce qui vous intéresse chez nous..
Mais je me ferais une joie de vous montrer le patrimoine...

Cette journée ensoleillée, en 2252. Il rencontra cette historienne. Il se sont souvent fréquentés grâce à leur goûts communs. Et au fil du temps, ils ont fini par avoir tous les deux des sentiments envers l’un. Se l’avouer.
Ils ont décidé de vivre ensemble quelque temps après, baignant dans l’amour le plus gnangnan qu’il soit !

Mais...
Malgré son grand amour pour elle depuis trois mois, Harushige (ou plutôt Oswald, disons) trouvait que cette femme était terriblement possessive. A chaque fois qu’il lui proposait de sortir, elle refusait. Sa femme lui disait toujours de rester chez eux pour éviter qu’il ne lui arrive quelque chose... C’était assez ridicule, n’est-ce-pas ? L’ange lui disait que ses ailes –devenues grises entre temps- ne représentaient aucun danger – bien qu’on lui lançait certains regards, mais sans plus.
La paranoïa de son aimée faisait peur à voir. Même un peu trop.
Jusqu’à cet étrange jour où il se retrouva enfermé dans sa chambre. Il avait beau avoir forcé sur la poignée, il n’y arriva pas.

Mais qu’est-ce c’est cette connerie ? Hayate, ouvre-moi ! Je suis enfermé ! Hayate !
DIS QUELQUE CHOSE BON SANG ! Je sais que tu es derrière cette porte !


Silence.

― Tu ne peux plus m’échapper maintenant... Tu es à moi, totalement à moi...
...Pardon ? Qu-qu-quoi... ? Hayate, ahah, arrête un peu ce n’est vraiment pas drôle... Fais-moi sortir. C’est un or-

Soudain, une sonnerie le fit taire.

― ...Allô ? C’est Yûki, oui ! Oui, oui, oui, vous pourrez venir le cherchez, oui. Oh non, je ne peux pas le tuer, voyons, vous savez que les anges sont immortels... Je ne vais pas me risquer à ça quand même.

L’ange  se laissa tomber. Il avait l’impression que quelque chose venait de se briser. Sa... « femme » l’avait piégé depuis le début ? Ce coup de fil qu’il venait d’entendre expliquait beaucoup de choses. Beaucoup d’expériences qu’il avait vécues avec elle. Cette exclusivité qu’elle lui donné... c’est bien parce qu’il était un ange.
Tout ces mots d’amours, cette affection. Alors ce n’était que de terribles mensonges ? Qui allaient lui coûter la vie d’après ce qu’il venait d’entendre ?

Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Tumblr_m17nfvJD8d1r37x8yo1_500

Une étrange vague de haine passa en lui. Il se leva et cogna contre la porte de toute ses forces.
Il ne supportait pas l’idée de s’être fait piéger.
Il allait lui montrer ce que c’est que la vrai douleur. Celle qui a une couleur rouge cramoisi.
Celle qui tâcherai ses doigts d’un rouge sanglant.

« Hé...Pourquoi tu ne les as pas écoutés ? Pourquoi tu n’es  pas reparti là-haut comme tout le monde ?
Attend, je sais, je sais ! C’est parce que les humains l’intéressaiiiit !»
« Seigneur, faîtes lui rendre la raison... »

― Eh, Osu’... C’est inutile de frapper contre cette porte, tu vas-

Un bruit assourdissant se fit entendre. La jeune femme, apeurée, recula à la vue de l’ange qui venait de défoncer la porte. Il tituba, son corps tremblant et une force spirituelle émanant de lui . Il n’avait pas fait autant d’effort depuis les dernières batailles.
Son regard semblait perdu, mais se dirigea d’un coup vers celle qui l’avait trahi. Il s’avança lourdement vers elle. Cette dernière recula et sembla essayer de trouver une excuse.

― A-Attend, il y a un gros malentendu ! Ca ne te concernait paaaaas du tout ! C’est... J’allais t’ouvrir, ne te mets pas dans des états pareils !
S’il-te-plait... Recule... Pitié... RECULE !


Silence. Tu vas juste...
...périr entre mes mains.


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... 923772tumblrm94dzpDuJv1r8dwpvo112802


* * *


Dans la matinée du 9 avril 2252, suite à un appel d’urgence du voisinage, une jeune femme âgée de 24  ans fut retrouvée morte dans son appartement. La scène de crime est tapissée de sang, c’est la première fois en ce début d’année que nous voyons un meurtre aussi violent. De plus, la victime semble avoir été dépecée...
Son identité est des plus mystérieuse : Elle aurait des relations avec les Yakuzas, d’où les tatouages sur son corps. En recherchant des indices dans ses effets personnels, on a appris qu’elle aurait vendu des ailes d’anges. Mais peut-être a-t-elle tout inventé ?
La Louve, Yuki Matsudoki, Crimson... Apparemment, cette femme possèderait plusieurs identités.

L’arme du crime est introuvable. Donc nous ne pouvons pas dire ce qui l’a tué. Mais il est fort possible que ce soit un couteau.
Le meurtrier... Une voisine a dit qu’un homme vivait avec elle, mais il ne sortait que rarement, tout comme elle. C’était donc un couple très discret, mais qui se disputait souvent. Ils ne s’entendaient pas.
Certains de mes collègues sont persuadés qu’il s’agit d’un ange noir, mais ce ne sont que des suppositions sans fondement... Je ne demande que des preuves.



* * *

Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Tumblr_lxw3qkZZYe1r2uvl2o1_500

* * *

2256

― Alors là... J’ai du mal à croire que quelqu'un veuille travailler dans la librairie la moins fréquentée de Tennoji.
Enfin, tu es comme un miracle tombé  du ciel ! Ma santé se détériore et j’ai vraiment besoin qu’on m’aide...
Je ne vends pratiquement que des œuvres étrangères, mais les étrangers ne sont pas rares à Naniwa, tu dois le savoir. Si je te pais 127 000 yen par mois, acceptes-tu ?

C’est avec plaisir, madame Camburry. J’ai, euh... une sœur qui viendra m’aider de temps à autre, alors ne vous étonnez pas, hein.

― Oh, bien sûr, je vous laisse vous débrouiller... Comment vous- appelez vous ?

Harushige Zankûsen. Je viens d’avoir 20 ans il y a quelque jours. J’espère que ce sera un plaisir de collaborer avec vous, dit-il tout en affichant un sourire qu’il voulait chaleureux.

Jouer la comédie. Il allait devoir afficher un autre « soi » afin de ne paraître suspect à personne. Lorsqu’il avait vu ce spot télévisé parler de son meurtre, il avait essayé à tout prix de s’éloigner de la ville où il avait commis son acte. Même avec les anges blancs déployés, s’il était vigilant, personne n’allait le stalker pendant ses heures de travail. Il avait même la chance d’avoir ses propres appartements en plus de la librairie. C’était vraiment une chance.

Lorsqu’il explora son futur lieu de travail, il savait que c’était la meilleure cachette du monde.  Mais aussi l’endroit idéal pour se plonger dans un livre et l’oublier. Elle. Ainsi que les blessures qui ont du mal à se recoudre.



ET TOI ?
Pseudo : Emilsea Weilsson, LadyZwaan ou encore Piikassa.
Avatar : Un gugusse de Sinbaru. °^°
Comment avez vous connu le forum ? PROPAGANDE DE MRS. BIG BOOBS SUR L’AUTOROUTE ! Le lapin rose était sur les lieux du crime. Il peux témoigner.
Suggestions / Remarques ? Design très joli, contexte intéressant, bref, je suis conquise. o/
Autres ? Kokoté par Mrs. Bigs Boobs =D
Spoiler:
 



Dernière édition par Harushige Zankûsen le 22.07.13 17:42, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lazar Jovovitch

Lazar Jovovitch


▬ Nombre de messages : 329
▬ Humeur : Zazaresque
▬ Topics : Par là

Sssserpent pssssychotique.
[Lycan du serpent]


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime08.03.12 19:44

AH BEN TIENS, TE VOILA TOI.

Bréfeuh, bienvenue ici miss, tu m'excusera, je suis pas venu t’accueillir avec Kokogronéné hein.
Puis je sais pas pourquoi, mais j'aime le nom de ton perso. Et la partie devise, elle m'a fait rire. Voila.
Bon courage pour la suite. o/

_________________
Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... 264t74g
Revenir en haut Aller en bas

Kohane Natsuki

Kohane Natsuki


▬ Nombre de messages : 2647
▬ Humeur : A faire des cookies.
▬ Fiche : Bleh
▬ Topics : Par ici

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une patate qui parle.
▬ Je veux : Un cerveau.

|Fondatrice|
A des pitits papillons dedans sa tête


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime06.06.12 19:18

Pawet. Ça va bientôt faire deux mois, ça en est où ? °°
Revenir en haut Aller en bas

Harushige Zankûsen

Harushige Zankûsen


▬ Nombre de messages : 63
▬ Profession : Libraire

▬ Fiche : Keep calm and eat chocolate.
▬ Topics : Les ailes cendrées de cette journée d'été. - Sabriel

Be kind, give some candy to the poor - Michael

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une patate qui parle.
▬ Je veux : Être le meilleur dresseur.

FAAAAAAAAAAAAAAABULOUS.


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime07.06.12 8:56

Up, up. L'Enfer des exam's et des révisions m'a donné une vitesse comparable à celle d'un escargot... ( je savais que j'aurais dû m'inscrire en ayant fini ma fiche à l'avance, didiou! D: )
Gomen. J'actualiserai ma fiche après le 6 juillet. Je pense que dans l'ensemble, le caractère est terminé.
Revenir en haut Aller en bas

Kohane Natsuki

Kohane Natsuki


▬ Nombre de messages : 2647
▬ Humeur : A faire des cookies.
▬ Fiche : Bleh
▬ Topics : Par ici

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une patate qui parle.
▬ Je veux : Un cerveau.

|Fondatrice|
A des pitits papillons dedans sa tête


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime07.06.12 9:23

Pas de problème. On est pas très regardant sur le temps mit pour finir les fiches, c'est surtout qu'on veut quand même avoir des nouvelles de temps en temps, histoire de faire le tri entre ceux qui restent mais ne peuvent pas écrire très vite, et ceux qui ont abandonnés leurs persos.
Bref, du coup, bon courage pour les exams, toussa toussa. x)
Revenir en haut Aller en bas

Harushige Zankûsen

Harushige Zankûsen


▬ Nombre de messages : 63
▬ Profession : Libraire

▬ Fiche : Keep calm and eat chocolate.
▬ Topics : Les ailes cendrées de cette journée d'été. - Sabriel

Be kind, give some candy to the poor - Michael

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une patate qui parle.
▬ Je veux : Être le meilleur dresseur.

FAAAAAAAAAAAAAAABULOUS.


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime07.08.12 19:15

OMG... J'ai fini ma fiche.
Désolé d'avoir pris autant de temps. Je suis une quiche pour faire les fiches. =___=
Revenir en haut Aller en bas

Kohane Natsuki

Kohane Natsuki


▬ Nombre de messages : 2647
▬ Humeur : A faire des cookies.
▬ Fiche : Bleh
▬ Topics : Par ici

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une patate qui parle.
▬ Je veux : Un cerveau.

|Fondatrice|
A des pitits papillons dedans sa tête


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime07.08.12 19:58

Wouhou, elle l'a faiiiiiiiiit.

Et bien et bien, c'est parfait tout ça. Harushige a quand l'air sacrement imbuvable ! Hâte de voir les étincelles que ça va faire en rp.
C'est donc (enfin) validé, so, je te souhaite officiellement bienvenue, toussa toussa, et amuse-toi bien ici. o/


Dernière édition par Kohané Natsuki le 07.08.12 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Harushige Zankûsen

Harushige Zankûsen


▬ Nombre de messages : 63
▬ Profession : Libraire

▬ Fiche : Keep calm and eat chocolate.
▬ Topics : Les ailes cendrées de cette journée d'été. - Sabriel

Be kind, give some candy to the poor - Michael

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une patate qui parle.
▬ Je veux : Être le meilleur dresseur.

FAAAAAAAAAAAAAAABULOUS.


Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime07.08.12 20:01

Youhouuu merci beaucoup! \o/

_________________
Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Mini_663355iconharu Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... 0ty5q4byqueritaHarushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Cheeky131-1
Merci à UriUri pour l'avat'. | personnage © sinbaru
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Vide
MessageSujet: Re: Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...   Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Harushige ZANKÛSEN ▬ That is to say...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: registre :: C.V acceptés-