AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alexis Beaumont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Alexis Beaumont

Alexis Beaumont


▬ Nombre de messages : 202
▬ Profession : Libraire à l'Imaginarium

▬ Fiche : Ici

▬ Topics : She's a handsome man — Kasper
A nos jours passés — Mihaël
De l'art de tourner en rond — Nolan

Alexis Beaumont 120320062445833173




Alexis Beaumont Vide
MessageSujet: Alexis Beaumont   Alexis Beaumont Icon_minitime18.03.12 1:50



BEAUMONT ALEXIS

IDENTITÉ

▬ Nom : Beaumont
▬ Prénom : Alexis
▬ Origines : Célestes. S'est débrouillée pour obtenir la nationalité française lors de sa chute.
▬ Âge & Date de naissance : Fait partie des vieux de la vieille chez les Anges. 30 ans en apparence.
▬ Sexe : Féminin. Même si la plupart des gens la prenne pour un homme.

▬ Habitude(s) / Manie(s) :
• Tendance à utiliser pas mal d'expressions et de mots français quand elle parle
• Parfois, lorsqu'elle prend sa pause au boulot elle s'endort en position assise avec une pile de livres en guise d’oreiller. Super confortable.
• D'une galanterie extrême avec les femmes.
• Alexis n'aime pas avoir les mains inoccupées et est donc toujours en train de faire quelque choses : ranger des étagères de livres, tourner les pages d'un bouquin, s'amuser avec l'anneau qu'elle garde au pouce...
• Elle vouvoie une grande majorité des gens, peu importe leurs âges/rangs/relations avec elle, et ne passera au tutoiement que si on le lui demande.
▬ Phobie(s) / Crainte(s) :
• Elle n'aime pas les Anges Noirs, ils lui font peur. Ou plutôt, elle a peur de devenir comme eux un jour.
• Pas vraiment une crainte, mais Alexis est très sensible dans la zone du cou et de la nuque.
• De par sa nature d'ange, elle sait son espérance de vie virtuellement infinie, à l'inverse de la majorité des gens qu'elle fréquente tout les jours. Comment ne pas angoisser en sachant qu'ils finiront tous par disparaître bien avant elle ?

▬ Devise : « Un bon livre, c'est celui qui te fait mal quand tu le refermes. »

▬ Groupe souhaité : Ange Gris

▬ Métier/Occupation : Employée-libraire à l'Imaginarium

▬ Rang personnalisé : A méditer tiens.


LE PRINCIPAL


TEST RP
FRANCE, Versaille — 1755

— Ma chère, tu devrais te démarquer plus que ça.
— Je suis un ange Charles. Mon rôle n'est pas de me démarquer, mais de veiller discrètement sur vous, les humains.
Charles Geneviève Louis [...]* d'Éon de Beaumont lui lança un regard amusé tout en tentant de fermer le corset de sa robe. Alexis se chargea de l'aider. D'éon participait à un bal masqué ce soir, et tentait par tout les moyens de convaincre sa chère amie de l'y accompagner. Un humain et un ange. Deux spécimens au physique parfaitement androgyne. D'éon aurait adoré la grimer en homme, elle qui avait déjà cet air si masculin au naturel. Quel succès elle aurait eu. Il la fixait de ce regard avec lequel on observait un animal fort exotique. Bien plus grande que la majorité des femmes - et même plus grande que certains hommes - l'être céleste s'était trouvé là une enveloppe charnelle qui siait bien à son caractère calme et doux.

Alexis resta ensuite un peu en retrait, observant, en silence. Elle n'était pas vraiment habituée à ce genre de situation. C'était la première fois, depuis sa création, qu'elle restait sur Terre alors qu'elle n'avait aucune mission à remplir, et elle ne devait ça qu'au caractère loufoque et extravagant de son hôte, qui avait tenu à discuter avec elle.

Il y avait beaucoup de guerres en ces temps-là, en Europe. Et dans leur foi sans bornes, les gens s'en remettaient à Dieu pour les protéger, ou priaient pour la bonne santé d'un fils partit sur le champ de bataille. Trop d'humains sur Terre et pas assez d'anges pour veiller sur tous lors des conflits. Alexis savait tout ça, savait que sa propre existence de sauverait pas des milliers de vies. Mais elle essayait avec un acharnement compulsif de répondre aux sollicitations des croyants en grand besoin d'aide.

Et elle rencontra cet excentrique personnage. Ce chevalier ni homme ni femme, les deux, rien du tout à la fois. Alors que jusque là, Alexis s'était toujours contentée de remplir ses missions et de rentrer au Paradis, elle s'attarda, presque malgré elle, sur cette étrange personnalité qui attisait sa curiosité. Quand elle tomba sur lui, il découvrit sa nature d'Ange. C'était sa faute, elle s'était relâchée. Mais alors qu'elle avait cru qu'il s'enfuirait en courant ou resterai paralysé de surprise, D'éon la harcela de questions. Et elle l'avait suivit.

Ψ


Par pure curiosité, elle décida de rester, histoire de s'intéresser d'un peu plus près à ce monde terrestre. La vie y était bien plus agréable qu'elle ne le pensait et surtout, elle trouvait source d'étonnement dans tout et n'importe quoi. Aidée par D'éon, restant toujours à ses cotés dans l'ombre, elle apprit mille et une choses. Nommé censeur royal pour l'Histoire et les Belles-Lettres, il lui apprit et lui transmit la passion des livres et des bibliothèques. Il lui enseigna l'amour des simples choses et lui montra le faste des plaisirs de la cour, bien qu'elle se rendit vite compte qu'elle étouffait dans ces lieux gavés de richesses et de luxe. Et à force de le côtoyer, il lui transmit inconsciemment ses opinions et une partie de sa mentalité. D'éon de Beaumont jonglait en permanence entre son identité de femme et son identité d'homme, conduisant à rendre Alexis parfaitement indifférente à ce genre de différence chez les êtres vivants. Elle qui, étant de base un être éthéré, n'y trouvait déjà pas bien grand intérêt, ne comprenait donc pas pourquoi les femmes se forcaient ainsi à rentrer dans des robes coûteuses et inconfortables sans jamais vouloir porter le pantalon. ...Elle avait encore beaucoup de chose à apprendre.
De plus en plus fascinée par la vie sur Terre, elle ne rêvait plus que d'y redescendre lorsque ses camarades du Paradis venaient parfois la chercher pour la ramener là-haut. Bientôt, sa seule obsession fut d'y retourner, encore et toujours. L'existence là-bas y était tellement plus intéressante. Tellement plus enrichissante. Et Charles était le premier humain, voire même le premier être, qu'elle pût qualifier d'ami. Car il lui enseigna aussi les bienfaits de l'amitié, et de la plupart des émotions et habitudes humaines. Non pas qu'elle les ignorait, mais comme beaucoup d'anges, elle ne voyait pas l'intérêt d'y accorder la moindre attention.

Seulement, elle réalisa bien vite une autre chose. Les humains sont affreusement paradoxaux. Ils sont d'une force inouïe, pour avoir évolués de la sorte depuis les temps de l'Eden. Mais à contrario, ils étaient également d'une faiblesse frustrante. Alexis s'en rendit compte à ses dépends en l'an 1811, lors d'une énième descente sur Terre.
...Elle venait de comprendre à quel point le temps passait à toute vitesse pour les terrestres. D'éon était déjà décédé depuis près d'un an quand elle arriva. La dernière fois qu'elle l'avait vu, c'était en 1789, année de la Révolution. Pour elle, ça n'avait été qu'un battement de cil. On perdait vite le sens des réalités là-haut. Mais les humains étaient des êtres fragiles. Ne pas avoir pu revoir une dernière fois son ami avant sa mort la toucha plus qu'elle ne s'y était attendu. Car elle était réaliste, elle savait que leurs espérances de vie respectives n'avaient rien à voir. Mais jamais elle n'aurait imaginé que ça se terminerait comme ça.
Elle n'alla pas se recueillir sur la tombe de feu son ami, bien qu'elle aurai pu s'y rendre en un battement d'ailes. Se recueillir sur des tombes, ce n'était pas le rôle des anges.

Après cet événement, Alexis prit la plus importante décision de sa vie : Après avoir réfléchit des jours et des jours durant, elle fit son choix : Jamais plus elle ne retournerait au Paradis. A travers les souvenirs qu'elle conservait de l'étrange chevalier, elle comprit qu'elle aimait bien trop cette planète pour se contenter de la regarder de la-haut, et d'y descendre uniquement pour des missions. Elle voulait vivre ici. Elle voulait voir le monde de ses propres yeux. Elle voulait assouvir ces passions que lui avait transmit D'éon. Elle savait que ça lui arracherai le cœur d'abandonner la pureté de ses ailes - qui commençaient déjà à tourner au gris pâle du fait de ses innombrables venues toujours de plus en plus longues - mais c'était sa décision. Et c'était un peu sa manière d'honorer la mémoire de la première personne à s'être intéressée à elle en temps qu'individu.




JAPON, Naniwa - 2223

Dans la glace, ses yeux vairons lui renvois un regard fatigué. Au loin, les explosions font vibrer les murs, et l'on entend les échos des pluies de balles. Trop longtemps que c'est ainsi. Elle essaye cependant de garder le sourire, un peu. Malgré les verres ébréchés de ses lunettes. Malgré son aspect dépareillé. Qui aurait cru qu'il y avait tant d'années, elle avait été un ange au service du Seigneur ?

Après avoir abandonné son droit d'accès au Paradis, Alexis s'était amusée avec plaisir à se fondre parmi les autres humain. Elle avait décidé de commencer en France, évidement. Et c'était pourquoi elle possédait à présent un nom de famille francophone - Beaumont. Un autre hommage - et qu'elle avait un passeport la présentant comme française d'origine. Et oui, à une époque où les gens ne croyaient pas vraiment aux anges, il lui avait fallu se trouver des papiers pour vivre. Elle avait eu des facilités - on est un ange ou on ne l'est pas - mais tout de même.
Qu'avait-elle fait pendant tout ces siècles ? Beaucoup de choses. Et pas assez à son goût. Elle s'est essayé aux études. Elle a été fascinée par l'invention de la télévision. Elle a versé une larme pour les premiers grands films de l'histoire du cinéma. Elle a aimé l'Opéra. S'est émerveillée devant les efforts d'inventivité des humains lors du premier vol des frères Wright. A vécu avec intérêt la Prohibition à la Nouvelle-Orléans et avec amusement les Années Folles en France. Elle a assisté aux deux premières guerres mondiales. Elle a beaucoup voyagé et s'est essayé à une myriade d'occupations.

Et aujourd'hui, elle en était là.

Ψ


Plus de cinq ans que la troisième GM avait commencé. Et même si Alexis n'avait été qu'une spectatrice des deux premières, elle se trouva aux premières loges de celle-ci. Depuis le début, elle aidait ceux qui en avait besoin. Ange tombé oui, mais ange tout de même. On ne peut renier sa nature, et devant les atrocités des batailles, son instinct bienveillant s'enclenchait et tournait à pleins régimes. Alexis aidait n'importe qui, peu importe le camp, peu importe sa nationalité, peu importe ses idéaux. Des premiers soins à un soldat, un chemin pour permettre à des civils de fuir, tout ce qui était en son pouvoir, elle le faisait. Même quand ses anciens compatriotes du Ciel sont apparus pour se mêler au conflit, elle continua. Elle continua jusqu'au bout, jusqu'aux innombrables et bienvenue traités de paix.

Et quand enfin la guerre fut terminée, beaucoup de choses avaient changés. Notamment l'existence des Anges qui était désormais un fait admit par tous. Vieille habitude cependant, elle continua de se faire passer pour une humaine. Sauf aux yeux de quelques trop rares privilégiés. Ce fut le cas d'un jeune homme qu'elle retrouva quelques temps plus tard. Un ancien soldat à qui elle avait sauvé la vie par concours de circonstance. Elle découvrit avec stupeur qu'il avait été changé en Clover, cette nouvelle race faisant office d'arme anti-ange. Ayant constaté le risque qu'ils engendraient face à un enfant du Paradis, elle prit la décision de rester quelques temps avec lui pour le forcer à contrôler ses pouvoirs et ses pulsions meurtrières en présence d'un Ange. Ce fut dangereux et risqué, surtout pour elle, Mais il réussit. Et malgré l'affection qu'elle lui portait - qu'ils se portaient mutuellement - elle prit la décision de partir. Bien que souffrant moins de cette impression du temps qui file à toute allure depuis qu'elle était devenue Ange Gris, elle se souvenait toujours de ce qui s'était déroulé avec D'éon. Elle refusait de récidiver.

Et par un étrange hasard, prés de quarante ans plus tard, la voila travaillant dans cette petite librairie discrète de Naniwa, employée par ce même jeune soldat, qui n'avait plus vraiment l'air du gosse précoce qu'elle avait connu pendant la guerre. Le temps lui faisait peur, et pourtant, elle s'efforçait de vivre sans y penser, faisant semblant de ne pas le voir.


NdA:
 





ET TOI ?
Pseudo : • (oui, je suis un point)
Avatar : Michel - Pop'n Music
Comment avez vous connu le forum ?
Suggestions / Remarques ? Kaspeeeeeeeeeeeer ♥
Autres ? Validé FTW vazy tu me laisses même pas faire mon travail

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Alexis Beaumont Vide
MessageSujet: Re: Alexis Beaumont   Alexis Beaumont Icon_minitime18.03.12 2:28

[insérez ici une déclaration d'amour passionnée]

Allez, je vous valide - ça alors, quelle surprise ! - monsieur le point ♥
Revenir en haut Aller en bas

Alexis Beaumont

Alexis Beaumont


▬ Nombre de messages : 202
▬ Profession : Libraire à l'Imaginarium

▬ Fiche : Ici

▬ Topics : She's a handsome man — Kasper
A nos jours passés — Mihaël
De l'art de tourner en rond — Nolan

Alexis Beaumont 120320062445833173




Alexis Beaumont Vide
MessageSujet: Re: Alexis Beaumont   Alexis Beaumont Icon_minitime18.03.12 10:19

Asdfghjklm ♥
Alexis Beaumont 2iw6mow_th
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






Alexis Beaumont Vide
MessageSujet: Re: Alexis Beaumont   Alexis Beaumont Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexis Beaumont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: registre :: C.V acceptés-