AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Twist of Fate

Twist of Fate


▬ Nombre de messages : 63
▬ Fiche : Je suis Twist of Fate. L'inéluctable. L'aléatoire.

is gamblering you.
| PNJ |


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime09.09.12 14:17


EVENT - GROUPE 2


Laurence Pinastellus
Trent Elaïs
A.M.E.
Lily Dunheim

Quelque part dans Minami...
Le Quartier Marchand, sous les Arcades.

Point de choix pour ceux-là.
Tout se jouera sur la chance.

Que la fin d’après-midi est douce et agréable. Aucun de vous ne peut résister à l'envie d'une petite ballade à Minami. Attirés par les bruits et les odeurs du Quartier Marchand, vous voila en train de déambuler parmi les échoppes. Bien évidement, certains d'entre vous devront rester discret (il n'est pas courant de voir une peluche se mouvoir seule ou un homme-arbre dans les environs) mais comment passer outre ces étalages de couleurs et de senteurs ?

Vous n'êtes pas forcement obligés de tous vous rencontrer pour le moment - Après tout, les Arcades sont assez vastes - cependant, il vous faut relater votre arrivée. N'hésitez pas à vous enfoncer au plus profonds des Arcades, possédant des boutiques au contenu peut-être moins légal ou habituel que d'ordinaire. De quoi titiller la curiosité.




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime11.09.12 16:31

Pat. Pat. Pat. Le bruit de ses pieds de mousse passaient inaperçus parmi les cris et les rires de la foule présente à Minami. A.M.E. se faufilait, discrète, entre les pieds des passants sans qu'aucun de ceux-là n'ait l'idée de baisser la tête. Parfois, une exclamation de surprise retentissait lorsqu'un enfant curieux et attentif l'apercevait du coin de l’œil mais la petite peluche s'empressait alors de disparaitre sous un étal ou derrière une caisse remplie d'objets parfois vraiment insolites (elle avait tout de même réussi à tomber sur une boîte sur laquelle l'étiquette annonçait « plumes d'anges »). Cependant, il n'y avait, la majorité du temps, aucun problème. Il fallait dire que malgré ses inconvénients physiques (autant au niveau de la taille que de la couleur), la demoiselle arrivait à échapper à la surveillance d'un bon nombre de personnes et elle se plaisait à se répéter dans sa tête que c'était l'aisance de l'habitude qui lui donnait cette agilité. A raison, d'ailleurs.

Peu à peu, la fillette de coton s'enfonça dans les profondeurs du quartier marchant et il n'y eut bientôt que des junkies dépravés pour la voir, préférant mettre sur le compte de la substance illicite qu'ils venaient de fumer l'hallucination de la peluche qui marche. Ce qui évitait ainsi les questions embarrassantes auxquelles A.M.E. n'aurait pu, de toutes façons, avoir aucune réponse. Elle grimaça de dégoût, évitant de justesse une boîte poisseuse et grasse qui devait provenir du fast food le plus proche. Et à l'instar de ce bout de carton, la rue était absolument écœurante. A croire qu'un troupeau de porcs s'était roulé dans la fange avant de venir s'essuyer sur les murs des ruelles étroites et sinueuses. Bref, rien à ajouter : c'était carrément dégueulasse.

Pourtant, alors que tout son corps criait de faire machine arrière, A.M.E. voulait découvrir de nouvelles choses (même si cette partie de la ville n'était sans doute pas la plus touristique). Alors téméraire mais surtout inconsciente, elle avançait d'un pas tranquille (et elle aurait froncé le nez si elle avait pu, devant la puanteur des reliquats incertains qui jonchaient le sol).

Pat. Pat. Pat. Ses pieds de mousse continuaient inlassablement leur avancée silencieuse. La peluche soupira. Et maintenant ? Elle leva la tête, observa les magasins insalubres et repéra quelque chose, au loin.

« Oh ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime11.09.12 20:50

Trent soupira. Trop de monde... Vraiment, beaucoup trop ici. Cependant, l'homme-arbre était décidé à continuer son exploration, et il s'avança plus avant dans la rue marchande. Soudain, une ruelle... Il s'y engouffra vivement, inspira lentement.
Même s'il était patient, il ne pouvait supporter plus longtemps cette foule. Non pas qu'il soit agoraphobe. Quoique, un soupçon peut-être ?... Mais ses longues décennies de solitude lui avaient fait oublier cette masse de gens agglutinés, et cette sensation d'étouffement tant la foule était dense. Décidément, Trent était quelque peu récalcitrant à certains aspects de la vie citadine...
Il s'adossa au mur, observant un peu les passants. Fait peu courant, cette ruelle était à peu près propre... Pas d'odeur nauséabonde, de déchets, voire de déjections. C'était un soulagement, et Trent, qui avait besoin de marcher, décida de s'enfoncer dans la ruelle, qui formait un coude un peu plus loin. Il se permit d'abaisser l'écharpe qui lui couvrait le bas du visage, releva un peu son chapeau, et se redressa de toute sa taille, décontractant ses épaules nouées. L'endroit était apparemment désert, et il ne risquait donc pas de s'attirer d'ennuis avec les badauds....
Sifflotant un air antique, il tourna au coin de la rue... Et stoppa net. C'était une impasse. Jusque là, rien de très anormal. Cependant, les murs étaient... Extraordinaires. Vraiment, il n'y avait pas d'autre mot.
Des graffitis, à la bombe. De partout, sur toute la hauteur des maisons à deux, voire trois étages. Et quels tags ! Explosions de couleurs, de signatures, de visages ou de lieux, formes psychédéliques s'imbriquant dans des fleurs qui semblaient jaillir des roulettes d'un skate... Trent était subjugué.
Lentement, il s'approcha des murs, et commença à détailler les peintures, les unes après les autres. Des dizaines de styles se côtoyaient, et l'homme-arbre, immobile, se perdit dans la contemplation des oeuvres de ces artistes de l'ombre.
Soudain, un bruit l'alerta, et il se retourna vivement...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime12.09.12 3:29

L'après midi touchait à sa fin. Après un court spectacle, la jeune femme avait repris le chemin de sa demeure, mais comme à son habitude elle ne choisirait pas le plus court. Quel intérêt, disait-elle a ceux qui le lui demandait, peut-on trouver au fait de parcourir chaque jour à nouveau les mêmes routes, de voir chaque jour les mêmes lieux et les mêmes visage ? Il faut se perdre pour se retrouver. Je me perds un peu quotidiennement et j'espère me trouver un jour ou l'autre.
Ses pas l'avait menée au sein de minami. Ce n'était pas son quartier préféré, mais elle y trouvais une ambiance toujours intéressante. Alors que d'autres étaient des pendules, pris dans un mouvement perpétuel entre le jour ou la nuit, passant de l'un à l'autre, accélérant le jour, ralentissant la nuit à bout de course pour reprendre le vitesse à nouveau, cette partie de la ville était une roue qui tourne sans arrêt, toujours en mouvement, évoluant sur une journée pour revenir à une phase identique à celle qui s'opérait 24h plus tôt, ne s'arrêtant jamais, ne ralentissant jamais. Les gens qu'on pouvaient y croiser étaient d'une variété immense, des vaniteux achetant aux étals de luxe aux camés cachés dans les ruelles. Voici quelles était la richesse de ces lieux : son hétérogénéité, autant dans le temps, dans l'ambiance, que dans les gens qu'on y croise.

Elle marchait donc, sautillant presque, regardant les gens autour d'elle. Une femme qui achetait des objets de décoration et dont le regard se teintait d'un léger regret dès l'argent dépensé, un enfant qui criait de joie quand ses parents lui donnaient quelques pièces, un vendeur blasé qui bougonnait derrière son étal car personne ne s'y arrête, et un autre motivé par une vente qui haranguait les passant. Slalomant dans la foule, elle alla vers les étals les plus étranges. Elle aimait essayer d'imaginer l'histoire des objets qu'elle voyait. Une broche dorée de seconde main par exemple, avait-elle appartenu à une jeune femme qui la serrait contre son coeur en pensant à son amant parti chercher fortune dans un pays lointain ?

Tranquillement, elle se dirigeait vers les ruelles plus sombres, offrant des sourires amicaux et doux aux gens qu'elle croisait ou bien s'arrêtant et perdant son regard dans une scène, imaginant tous ce qui pouvait se trouver derrière une histoire. Elle écoutait les conversations, regardait les gens, sortait parfois une petit calepin dans lequel elle notait quelques éléments qui pourraient donner une chanson ou une histoire plus tard, puis reprenait sa route.
Revenir en haut Aller en bas

Laurence Pinastellus


« Stargazer »


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime15.09.12 13:42

Explorer son nouveau monde était devenu une habitude pour Laurence. Chaque après-midi, avant l'ouverture du bar de Saitô, et pendant que celui-ci terminait sa nuit à grand renforts de roploplos, le jeune ange profitait de son temps libre pour faire le tour de la ville.

Malgré que ce passe-temps puisse paraître très "humain", et que le fait qu'un ange s'y livre aurait pu être considéré comme une preuve de déni de sa propre race (oui, il s'en passe des choses dans la tête d'un lapin à plumes), Laurence avait posé à cette idée un sérieux véto. Ainsi au lieu de se livrer à une banale promenade dans les rues, l'ange blanc faisait une promenade sur les rues. Il bondissait de toit en toit en observant attentivement ce qu'il se passait au sol, ne descendant de son perchoir pour se mêler à la foule que lorsque une boutique ou autre chose attisait suffisamment sa curiosité. Son petit manège n'était clairement pas ce qui allait empêcher son aile de grisouiller, même lui en avait conscience, mais quelque part ça le rassurait de se distinguer des humains par des broutilles de ce genre.
Et puis, avouons-le, sautiller au dessus de la rue, c'est bien plus fun que de marcher au risque d'une malencontreuse rencontre avec un chewing-gum ou autre chose...


Ce jour-là ne changeait pas de d'habitude. Laurence s'était aventuré du côté du Quartier Marchand de Minami, attiré par les bruits et les odeurs s'échappant des alentours. Il bondissait, s'arrêtait parfois au dessus d'une devanture, puis repartait avant qu'on ne l'aperçoive. De temps en temps, il plongeait dans une petite ruelle adjacente vide, et rejoignait la rue centrale pour poursuivre son chemin à pieds, avant de remonter à la ruelle suivante. Il se gonflait les poumons de toutes ces odeurs, emplissait ses yeux de toutes ces couleurs, et lorsqu'il en avait assez, remontait à l'abri des toits pour échapper à l'oppression de la foule. Tel un plongeur en apnée qui se mêle momentanément à la vie aquatique, et la quitte avant de s'y noyer.

Son escapade l'amena jusqu'aux tréfonds du quartier, là où la crasse du bitume et des immeubles et même des gens le dissuadait de plus en plus souvent de faire ses petites descentes. Il ne savait dire si c'était cet endroit en particulier, mais quelque chose mettait doucement ses sens en éveil. Un mauvais pressentiment. Son instinct le mettait en garde.

Il bifurqua pour se trouver une ruelle plus propre où se poser (parce qu'un bain de boue tous les 3 rps, c'est plus que suffisant), et atterrit brusquement, sans prendre soin d'amortir sa chute avec son aile pour couvrir le bruit. Un vieil (?) homme se retourna à son arrivée. Leurs yeux se croisèrent, mais l'ange blanc ne pensait déjà plus à ce qui l'entourait.
Son esprit était occupé ailleurs.

Quelque chose allait se produire.


Quelque chose de pas joli.




Spoiler:
 

_________________
Laurence inside :
 
[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance LAPINTRANSP
Revenir en haut Aller en bas

Twist of Fate

Twist of Fate


▬ Nombre de messages : 63
▬ Fiche : Je suis Twist of Fate. L'inéluctable. L'aléatoire.

is gamblering you.
| PNJ |


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime16.09.12 16:15


WHEN THE WORLD IS MAD

L'endroit a beau ne pas être le plus fréquentable de la ville, jamais, ô grand jamais, vous n'auriez imaginé y être en danger d'une quelconque façon. Après tout, c'était bien pour passer un léger instant de détente que vous vous êtes attardez en ces lieux.

Les Arcades étaient un des rares bâtiments encore debout après la Troisième Guerre Mondiale. Pourquoi "étaient" ? Car ce véritable témoin de l'ancienne Osaka semble sur sa fin.

Un bruit assourdissant résonne à vos oreilles. A peine avez-vous le temps de vous remettre de votre surprise qu'au loin, à l’extérieur, vous apercevez des traînées rougeâtres. Des explosions ? Pas le temps de répondre à la question ! Car les Arcades sont en train de s'écrouler. Avec votre petite personne en dessous.

...

Vous voila piégés sous les gravas. Des tonnes de pierres et de ferrailles obstruent toutes sorties. Certains sont perdus à jamais, morts écrasés sous les décombres. Mais vous, vous avez la chance d'avoir survécus. Enfermés, mais vivants. Pour combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime17.09.12 16:15

Un ange ! Pas de doute, aucune hésitation, elle venait de voir passer un ange ! Un bel ange blanc, doté de deux magnifiques ailes, sautillant de toits en toits comme s'il jouait à la marelle, avec une grâce d'enfant. Une élégance légère. Elle avait levé les yeux au bon moment. Et pourtant, alors qu'elle aurait pu réellement se réjouir de cette vision, celle-ci lui provoqua un pincement au cœur douloureux, amer. Shanna avait été comme ça, pure et lumineuse. Mais à cause d'elle, elle n'était plus que ténèbres et noirceur. Triste destin, inexorablement sombre.

Pat. Pat. Pat. Elle continua sa marche silencieuse, ressassant dans sa tête l'image féérique de l'homme ailé qui était passé au dessus d'elle (enfin, il lui avait paru être un homme mais de loin, elle avait parfaitement pu se tromper). Au détour d'une impasse sombre, elle crut défaillir de peur : un chat errant venait de bondir devant elle, crachant comme un enragé et cherchant de toute évidence à faire d'elle son repas du jour. A.M.E. aurait adoré crié à cet instant mais aucun son ne parvint à s'échapper de ses lèvres closes. Dans ses yeux repassaient les désagréables images de sa mésaventure précédente, lorsqu'elle s'était faite happer par un chien baveux. Décidément, elle avait la poisse avec les animaux ! Mais alors que le félin allait lui sauter dessus, gueule grande ouverte et prête à déchiqueter, une explosion retentit.

Pas un petit « boum » de ceux que font les pétards mais une énorme déflagration dont le souffle la propulsa loin de sa position d'origine et qui fait détaler le chat plus vite qu'il n'avait sans doute jamais courut. Sauvée par le gong. Ou pas. La petite peluche rebondit violemment sur un mur et le cri qui lui échappa ne fut que surprise. Heureusement que son corps n'était pas de chair ni de nerfs ou le choc aurait été bien plus rude. Elle se releva avec difficulté, déboussolée. Elle leva ensuite les yeux, son cerveau tournant à mille à l'heure pour essayer de trouver une raison à cette immense secousse qui avait fait tremblé jusqu'aux fondations des Arcades. Et pas qu'un peu d'ailleurs, puisque peu après, un énorme morceau de pierre se détacha de l'un des immeubles et s'effondra bruyamment sur le sol. Alors là, elle était vraiment dans la merde.

Crac. Boum. Les habitations se fissuraient, s'écroulaient, s’autodétruisait et une pluie de gravats retombait sur la rue comme une pluie de neige poussiéreuse et grisâtre. Bientôt, il n'y eut plus que ça autour d'elle. Coincée entre deux montagnes de béton bien trop hautes pour qu'elle puisse les escalader, A.M.E. était seule. Terriblement seule.

Elle essaya vainement de grimper sur les plaques de ferraille, dans l'espoir de se hisser tout en haut, mais rien à faire. Elle glissait, s'écorchait les mains et retombait brutalement sur le sol, encore plus désespérée. Alors elle arrêta. Il n'y avait plus un bruit autour d'elle, à part peut-être celui du vent, et elle ne savait même pas combien de temps s'était écoulé depuis la première explosion. Le silence l'oppressait, donnait à la scène un côté morbide, inquiétant. Elle avait envie de pleurer, hurler. Crier à l'aide. Mais qui l'entendrait ? Personne. Elle était seule.

Seule au monde.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime20.09.12 20:08

Trent se mit un instant sur la défensive, prêt à réagir. Sa rêverie avait été interrompue de si brusque façon... Mais c'était un ange. Blanc, qui plus est. L'homme-arbre sourit, et lui tendit la main. Cependant, l'être qui lui faisait face semblait ailleurs. Il leva un sourcil, mais avant qu'il ait pu prononcer un mot, un bruit terrible se fit entendre... Tremblement de terre ? Il en avait déjà vécu, et côté dangerosité il y avait pire... Sauf qu'il avait oublié un léger détail.
La ville, et les murs autour de lui. Et des explosions.
Trent se retrouva sous un tas de gravats, brutalement. La douleur était terrible, il était presque sourd, sonné après ce choc... Lentement, il se remit les idées en place, sans bouger, respirant un minimum. La patience, c'était son truc, au moins. Il prit conscience de la masse des pierres sur son corps, et, comme il était couché sur le ventre, essaya de bouger un bras, puis l'autre.
Douleur. Fulgurante, le long de son bras droit. Pour le reste, de grosses contusions, quelques coupures. Il avait la peau dure. L'homme-arbre dégagea son bras gauche, puis prit appui sur le sol, soulevant doucement son corps de quelques centimètres. Il gémit... Quelques unes de ses côtes étaient fêlées, voire brisées. La plupart des gravats glissa de son dos, puis il fit bouger ses jambes. Rien de cassé de ce côté-là. Trent inspira à fond.
Et se releva. La douleur parcourut son bras droit... Une longue entaille où la sève coagulait déjà courait sur sa peau écorce. Il ferma les yeux un instant, puis s'obligea à observer la situation...
Bloqué.
On verrai ça plus tard. L'homme-arbre se dirigea vers l'ange blanc, inquiet.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime22.09.12 23:26

"Insouciante", aussi rare que soient les personnes à qui cet adjectif peut encore s'appliquer de nos jours, c'était bien celui qui lui correspondait le mieux à cet instant.
Insouciante, elle s'était dirigée vers les ruelles plus sombres dans l'espoir d'y rencontrer quelqu'un, d'y vivre quelque chose, d'y voir naître une épopée à composer, ou d'y trouver un musicien perdu qui ne cherchait qu'une oreille attentive.
Insouciante également, elle s'était engouffré dans l'une d'entre elles, le nez un peu retroussé pour en oublier l'odeur, les yeux emplis d'étoiles en voyant ces gens affalés sur le bord du chemin, car elle ne les voyait pas comme des déchets mais comme autant d'histoires passionnantes.
Insouciante, elle avait essayé de parler avec l'un d'entre eux qui ne lui avait répondu que par un grognement inarticulé.
Insouciante malgré tout, lorsqu'un bruit d'explosion retentit et qu'elle se sentit projetée sur le mur, lorsqu'un sourd grondement retentit et qu'un nuage de poussière enveloppa les lieux.
Insouciante, alors que des gravas tombaient du plafond autour d'elle et qu'elle ne put que penser au chat qu'elle venait de voir passer en trombe.
Insouciante encore, elle essaya de se relever dans un gémissement de douleur -une pierre était tombée sur son pied droit et elle était écorchée en divers endroits- en ayant pour seul objectif de rejoindre l'homme à qui elle avait parlé un instant plus tôt, afin de savoir si il allait bien.
Insouciante finalement, elle essaya de bander ses blessures.

Il était mort.
Elle le savait.
Elle ne se l'avouerait pas.

Elle devait trouver de l'aide. Ses jambes acceptèrent de la porter malgré la douleur au pied, et elle s'élança en courant dans une direction au hasard. Celle, en l'occurrence, de laquelle venait le chat. Elle s'engouffra dans une ruelle et escalada un tas de gravas qui montait jusque mi hauteur des constructions autour. Arrivée en haut elle vit que, si la pente par laquelle elle était montée était douce, ce n'était pas le cas de l'autre côté.
Si elle voulait passer de l'autre côté il lui faudrait descendre dans ce trou et escalader de l'autre côté. escalade qui semblait périlleuse vu l'instabilité des roches.
En réalité, elle ne put pas faire toute cette analyse. Son cerveau, comme le font beaucoup de cerveaux dans ce genre de situation, avait basculé l'interrupteur de "normal" à "panique". Mais cet obstacle, surmontable pour elle en réalité, lui sembla tellement grand qu'elle ne put que s'affaler. Son cerveau venait de passer dans l'attitude "résignation".

C'est alors qu'elle vit, au fond de ce trou, une peluche. Sa première pensée fut à l'enfant qui devait l'avoir perdue. Une larme coula sur sa joue, traçant un sillon dans la poussière, alors qu'elle imaginait une petit fille ensevelie sous les gravas. Elle repensa à l'homme mort. À la flaque de sang sur le sol. Au chat qui n'avait probablement pas survécu non plus.
Et la peluche bougea...
Illusion d'optique probablement due à baisse d'adrénaline.
Mais la peluche bougeait bel et bien...
Oubliée la petite fille. et l'homme qui s'était vidé de son sang.
La peluche était vivante...
Retour de l'insouciance.

Insouciante, elle resta juste là, des écorchures partout sur le corps, une blessure sur le pied, affalée dans les gravas, un sourire émerveillé sur les lèvres, des étoiles dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Laurence Pinastellus


« Stargazer »


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime23.09.12 22:12

Il observait. Les yeux ancrés dans le ciel. Et il la vit.

Une immense gerbe de feu, plantée dans le béton d'un immeuble, et qui croissait à une vitesse folle. Ses longues branches de flammes enlaçant les bâtiments alentours. Contaminant la pierre pour y faire pousser de nouvelles racines.

Laurence resta là. Pétrifié.

Des flammes...

Il sentait des frissons dans ses doigts. Qui remontaient dans ses bras. S'aventuraient dans ses jambes.

Des flammes. Un bruit sourd. Un canon...

Tout se passait comme au ralenti autour de lui. Il voyait. Il voyait les roches s'effondrer comme un château de carte. Il voyait le ciel s'embrasser. Il voyait les êtres se faire écraser un à un tout autour de lui. Il voyait cette masse noire se précipiter pour l'engloutir lui aussi.

Mais rien.

Il ne pouvait pas bouger.

Ses pieds s'embourbaient dans une tourbe qui n'existait pas.

Le liquide ne cessait de s'accumuler autour de lui, glaçant le moindre de ses muscles.

Bientôt il sentait cette boue couler dans sa gorge pour obstruer ses poumons.

Bientôt elle lui couvrirait le visage et il ne pourrait plus voir. Jamais.

...Un canon. La mort d'un ange.


Tout devint noir.





Lorsque Laurence repris conscience, il sentit quelque chose de chaud et duveteux sous sa tête et entre ses doigts. Il amena ses mains près de son visage.

...Des plumes...

Un violent sursaut finit de le réveiller plus qu'il n'en faut. Constatant que son aile était toujours accrochée dans son dos, il en conclu qu'il avait dû s'y accrocher par pur réflexe lorsqu'il avait perdu connaissance.
Il se mit à observer autour de lui, tout en se massant le crâne. Quelques décombres de béton étaient encore couchés sur lui, mais leurs poids lui semblait dérisoire comparé à la migraine qui se préparait dans son crâne.

Soudain, une masse se posa sur son épaule. Le jeune ange se retourna brusquement, prêt à encaisser le choc d'une attaque. Mais rien ne vint. Au lieu de ça la créature près de lui se mit à dégager son corps de sa couverture de rochers. Lentement, à force de pétrissage cérébral, il se remémora le vieil homme juste avant l'explosion. Ce devait être lui...

Il attrapa son poignet, et lui fit signe de s'écarter un peu. Sans plus d'effort que pour sortir de sous un tas de brindille, l'ange blanc se redressa, et se mit à épousseter ses vêtements et son unique aile. Puis il se tourna vers l'homme. Son incapacité à discerner clairement son visage lui fit conclure qu'il avait dû semer ses lunettes dans sa chute. Alors il lui demanda tout naturellement :

"Vous allez bien ? Vous n'êtes blessé nulle part ?"

Sans attendre de réponse, son regard glissa du visage du vieux pour aller se promener sur les monceaux de roches qui les entouraient. Il observait les parois de leur cage de pierre, et aussi à travers. Au delà, quelqu'un l'appelait. Il fallait qu'il sorte. Il fallait qu'il prenne part à quelque chose. Une chose terrible.

Redirigeant soudain toute son attention vers la vielle branche -et c'est le cas de le dire-, Laurence s'adressa à lui d'une voix plus sèche et affirmée qu'auparavant.

"Vous pouvez marcher ? Je vais nous faire sortir d'ici."

Dans la foulée, et pour étayer ses paroles, il s'avança face à un grand bloc de béton armé. D'un grand coup de pied il bouscula le tout, en prenant soin de soutenir les roches au dessus de sa tête pour éviter les effondrements.

La voie est libre.

_________________
Laurence inside :
 
[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance LAPINTRANSP
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime26.09.12 13:07

Combien de secondes ? Combien de minutes ? Combien d'heures ? Combien de temps, tout simplement ? Elle n'en savait rien, elle s'en moquait. Seule restait la panique profonde qui lui enserrait le cœur, la faisait suffoquer doucement mais inexorablement. Elle était coincée. Coincée. COINCÉE. Et elle avait l'impression d'être dans son corps d'avant, son corps d'humaine, allongée sur un lit d'hôpital. Bloquée. Pétrifiée. Paralysée.

Elle ne pouvait pas rester ici. Elle n'était pas claustrophobe (et heureusement !) mais elle ne supportait pas les petits endroits confinés. Elle avait assez de son corps côté petitesse ! Il était temps de s'activer. De reprendre ses esprits. De s'ôter les doigts du c**, comme on dit dans un certain film. Alors elle reprit ses essais sur l'ascension du mur de débris qui lui bloquait la route. Elle ne savait même pas où elle irait ensuite, mais peut-être verrait-elle mieux de plus haut.

Crac. Un léger bruit résonna au dessus de sa tête. Elle leva les yeux. Quelqu'un ! Une humaine ! Était-elle venue pour la sauver ? Peu probable, puisqu'elle ne la connaissait pas. Mais le hasard avait fait qu'elles s'étaient retrouvées. Comme irrésistiblement attirées par le lien du malheur, celui qui réunit les âmes alors qu'elles sont dans de fâcheuses situations. Le Destin n'était peut-être pas si sadique que ça, au final. Peut-être.

« Mademoiselle ! » L'interpellation avait jaillit. Oubliée, la timidité. Oublié, l'embarras quand on s'adresse à un étranger. Oublié, tout cela. « Mademoiselle, s'il vous plait ! » Cri du cœur, cri du désespoir, cri de l'âme. « Aidez moi, je vous en prie ! » Dans sa voix transparaissaient les larmes qui ne pouvait pas couler, la détresse qui s'échappait par grands flots et qui ne voulait pas la lâcher. « S'il vous plait ... »

Sa voix s'éteignit faiblement. Elle n'avait même plus envie de crier. Elle voulait juste partir d'ici, loin. Courir jusqu'à ne plus voir ces débris dans son dos, fuir jusqu'à ne plus entendre le bruit des explosions dans ses oreilles, fuguer jusqu'à tout oublier, jusqu'à ne plus penser à se retourner. Jusqu'à que la déflagration ne soit plus qu'un mauvais souvenir, un songe douloureux et qui s'est terminé parce qu'on s'est réveillé.

Elle secoua la tête. Elle ne rêvait pas. Elle reprit sa montée. Il fallait qu'elle atteigne l'humaine. Il fallait qu'elle lui explique tout. Il fallait qu'elle s'en sorte.

Elle n'était plus seule.
Revenir en haut Aller en bas

Twist of Fate

Twist of Fate


▬ Nombre de messages : 63
▬ Fiche : Je suis Twist of Fate. L'inéluctable. L'aléatoire.

is gamblering you.
| PNJ |


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime15.10.12 11:18


INTERVENTION SURPRISE

L'ange pense bien faire. L'ange croit que tout problème peut se résoudre d'un tour de main. Mais ce que l'ange ne sait pas, c'est qu'il se fourvoie.

Était-ce vraiment sur de déplacer ainsi de tels blocs de béton armé ? D'ailleurs, était-ce vraiment du béton armé ? J'ignorai qu'un ange avait une force physique nécessaire pour ceci. Surtout celui-là, que l'aura de l'archange en furie aurait du rendre fou. Ou mal. Très mal.

Décidément. Tant de curiosités en ce monde.
Est-ce réellement la sortie derrière les débris qu'à déplacé l'ange ?
Non. Simplement une zone un peu plus grande et lumineuse, rien de plus. Après tout, on ne peut pas s'échapper aussi facilement d'un tel piège de pierres et de ferrailles.

Assit sur un tas de gravats, je les observe. La situation aurait été drôle si je n'avais pas su ce qui allait suivre. Car le bloc de béton que l'ange à une aile a enlevé n'a fait qu'affaiblir la structure qui empêchait encore les Arcades de totalement les ensevelir.
Cette fois, c'est sans sourire que je lance ma pièce. Pile ou face ? S'effondrera ? S’effondrera pas ?

S'effondrera.




Ce n'était guère une idée merveilleuse que l'action de Laurence. De par son acte, c'est un nouvel effondrement qui arrive, vous ensevelissant encore un peu plus. Ensevelissant même toute la zone dans laquelle vous vous trouviez tous. Par chance, vous avez tous pu vous engouffrer dans la nouvelle ouverture créé par l'ange.

Tous sauf un.

Une fois le fracas et les secousses passés, une fois la poussière retombée, vous pouvez constater un bras ressemblant étrangement à une branche d'arbre qui dépasse encore des débris de la première zone. Lui n'a pas eu le temps de s'échapper.

Trent est mort. Dans l'agitation, il n'a pas réussit à s'échapper à temps. A présent, vous êtes tout les trois. Juste tout les trois. Et peut-être avez-vous comprit que, dans une telle situation, il ne fait pas bon de prendre des décisions inconsidérées. Allez-vous réussir à tout mettre de coté pour vous en sortir ? Ou bien oublierez-vous votre innocence et votre optimisme pour laisser la psychose et le remord s'installer ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime21.10.12 18:50

« Mademoiselle ! »

La petite voix la tira de son émerveillement.

« Mademoiselle, s'il vous plait ! »

Les écorchures qui couvraient le corps de Lily commençaient à envoyer des signaux de douleur jusque dans son esprit. Pourtant la présence de cette peluche qui bougeait et parlait lui faisait rejeter ces considérations bassement terre à terre pour fixer son esprit sur le ton suppliant de la créature.

« Aidez moi, je vous en prie ! »

La femme se redressa un peu et évalua jusqu'où elle pourrait descendre sans risquer elle même de se trouver au fond de ce piège. Elle commença à descendre doucement, prenant soin de ne rien faire glisser qui pourrait entraîner la peluche dans sa chute.

« S'il vous plait ... »

La créature essayait de gravir la pente de gravats. Lily tendait la main vers le bas pour la saisir. Lorsqu'elle y parvint finalement elle souleva la peluche et la plaça sur son dos.

"tiens toi bien"
Elle remonta la pente et s'assit en haut afin de la laisser redescendre de son perchoir. Elle regarda la 'chose' avec un air émerveillé. Mille et une questions se battaient dans son esprit. Qui était elle, une peluche qui parle ? Quelle pouvait donc être son histoire ?
Mais avant même qu'elle n'ait le temps d'en poser ne serait-ce qu'une seule, la première qui devait sortir : "quel est ton nom", un sourd grondement se mis à résonner à nouveau. Devant elle, plusieurs dizaines de mètres plus loin, elle pouvait voir des morceau de pierre se détacher des arcades pour tomber bruyamment. Les fissures s'élargissaient et parcourraient la structure en s'approchant d'elle. Sa main saisit donc le bras de son compagnon et elle dévala la pente en sens contraire.

Des morceaux de roche commençaient à tomber alentour lorsqu'elle vit une petite ouverture dans un mur de gravas. Elle y jeta la créature, qu'un peu plus de douceur n'aurait probablement pas gênée, et se mis à quatre pattes afin de l'y suivre. Une pierre toucha son dos, lui arrachant un cri de douleur mais elle parvint à se réfugier de l'autre côté du mur.

Cette fois, la douleur dans son dos ajoutée à celle de son pied droits et à ses innombrables bleus la firent se recroqueviller dans un gémissement. La grondement se calmait petit à petit, et elle pleurait, les dents serrées.
Revenir en haut Aller en bas

Laurence Pinastellus


« Stargazer »


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime26.11.12 11:18

Planté sur ses genoux, l'ange observe.

De la poussière. Une main ?
Pas la sienne.


Son regard tremble, il s'échappe, revient, examine, nie ce qu'il voit, examine à nouveau.

Du sang.
Qui n'est pas de lui.

Mais à cause de lui.


Il tend la main. Touche ce qui lui semble être un bras. D'un frôlement, il reconnait la texture. Il sursaute.

C'est cet homme. C'était cet homme.

Il porte sa main à son visage. Passe ses doigts dans ses cheveux. Ferme ses poings, et bascule. Par à-coups violents, jusqu'à ce que sa tête touche le sol.

Ce n'est qu'un homme. Mais il ne devait pas mourir. Je devais l'aider. Je devais le sauver. Je l'ai tué. Ce n'est qu'un homme. Pourquoi. Ça n'a pas d'importance. Pourquoi. Je suis responsable. Il n'avait rien fait. Qui suis-je pour juger. Que suis-je ici par rapport à lui. Un ange. Un humain. Non. Un prisonnier. Qu'ai-je fait. Pourquoi. Je suis enfermé. Je suis piégé. Par ma faute. Non. Non. Je vais disparaître. Comme lui. Je vais être englouti. Je vais... je vais... ...

L'être ailé resta recroquevillé. Silencieux. Secoué par des spasmes. Ses doigts tiraient dans ses cheveux blonds. Son aile était visible. Crispée. Tordue. Ses yeux se battaient pour rester ouverts. Il ne voulait rien voir. Plus rien. Mais s'il refermait ses paupières maintenant, il ne pourrait plus les rouvrir.

Il restait sans rien faire. Sans rien dire. Abandonné de ses sens. Incapable de discerner son environnement. Et les voix dans sa tête devenaient peu à peu à nouveau claires. Elles voulaient qu'il sorte. Elles voulaient qu'il aide les siens. Elles voulaient qu'il se joigne au combat. Là, dehors. Il fallait qu'il s'envole. Maintenant. Qu'il retrouve les siens. Qu'il-

"TAISEZ-VOUS"


L'aile de la créature balaya violemment le sol. Il se projeta en arrière, d'un mouvement si nerveux et imprévu qu'il parti s'écraser contre les plaques de béton derrière lui. Sous l'effet du choc, ses muscles se mirent à rouler sous sa peau. Ses mains convulsées vinrent crocheter sa nuque et tirer sa tête en avant, alors que son aile brassait l'air de façon incontrôlée.

"Taisez-vous maintenant !!"

_________________
Laurence inside :
 
[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance LAPINTRANSP
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime27.12.12 11:56

Elle était sauvée. La jeune femme l'attrapa, la hissa sur son dos sans se soucier un instant de savoir si elle était dangereuse ou non (ce qui semblait peu probable) et grimpa avec une aisance étonnante. De toute façon, ce n'était pas réellement aux priorités du jour, de savoir si elle allait lui faire du mal ou non. Si elles ne voulaient pas mourir toutes les deux dans cet endroit, il valait mieux qu'elles déguerpissent au plus vite sans se préoccuper du reste. Ame se cramponna du mieux qu'elle put au haut de sa sauveuse et se laissa porter. Arrivées en haut, elle se laissa tomber et regarda attentivement sa sauveuse.

« Merci. Merci infiniment ! »

C'est tout ce qu'elle eut temps de le dire. Pendant quelques secondes, elle avait cru que le cauchemar était enfin terminé. Non, bien sûr. Ç'aurait été trop facile de s'en sortir comme ça, presque les mains dans les poches. Le Destin avait envie de s'amuser et il ne laisserait pas ses nouveaux jouets se reposer ne serait-ce qu'un instant. Un nouveau grondement sourd résonna, mauvais présage. Les murs recommençaient à s'écrouler de partout et la lézarde qui s'étendait de plus en plus sur les immeubles venaient vers elles. A une vitesse vertigineuse.

« … Oh oh. »

Elle se sentit soudainement attrapée et sans qu'elle puisse réagir, on la tira vivement. On aurait vraiment dit une peluche inanimée, que les enfants traînent derrière eux en suçant leur pouce. Elle ne pouvait rien faire, rien du tout, à part regarder les murs gris défiler devant ses yeux sans la moindre différence, et écouter les craquements qui les poursuivaient, toujours plus proches, toujours plus dangereux. Inexorablement mortels.

On la jeta enfin dans une minuscule faille et elle atterrit sur le sol avec brutalité. Bon sang, elle avait déjà pris bien assez de coups comme ça, elle n'avait pas demandé à être maltraitée ! Elle se retourna tout de même pour suivre la progression de sa compagne de fortune et vit qu'elle peinait à passer. Elle semblait d'ailleurs souffrir. Elle s'approcha et d'une voix compatissante :

« Mademoiselle ? Mademoiselle, vous allez bien ? »

Elle s'inquiétait réellement. Elle s'inquiéta d'autant plus quand elle entendit un gémissement et qu'elle comprit qu'elle ne pouvait absolument rien faire. Si impuissante …

« Taisez-vous maintenant !! »

Ame sursauta violemment et se retourna avec empressement en direction du bruit. Un homme. Une aile. Un ange ! Mutilé. Était-ce celui qu'elle avait vu tout à l'heure ? Elle avait cru apercevoir deux ailes, mais peut-être s'était-elle trompée. Il était passé tellement vite. Une bourrasque de vent la souleva et elle s'écrasa contre la montagne de débris derrière elle. Un hoquet de surprise lui échappa. Elle en avait vraiment, vraiment assez d'être ballottée dans tous les sens, au gré du vent et des personnes ! Elle en avait assez de tout, à vrai dire. De cette situation, des gens qui pleurent, du désespoir. Elle hurla.

« ça suffit ! » On aurait dit une gamine faisant son caprice. Elle était à bout de nerfs. « FAITES MOI SORTIR DE LA. TOUT DE SUITE ! »

Comme si c'était aussi simple ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime27.12.12 22:29

« Mademoiselle ? Mademoiselle, vous allez bien ? »

La petite voix avait l'air inquiète, mais au moins, elle avait l'air énergique. Elle était en forme, et c'était ce qui importait.
Cela n'empêcha pas Lily de ressentir la douleur, mais elle était soulagée. Puis une autre voix résonna. Ils étaient donc au moins trois survivants. Le son lui parvint déformé par la douleur et elle ne comprit pas les paroles du nouveau venu. Une voix d'homme. Elle inspira profondément, expira et inspira de nouveau. Sa main passa dans son dos, elle ne saignait pas. Rien de grave finalement. Ses forces rassemblées, elle se redressa et s'adossa contre un pan de mur. Lorsqu'elle regarda autour d'elle, la scène avait de quoi étonner et elle l'observait avec autant de peur que d'émerveillement.

Sur sa droite, un ange blond muni d'un aile blanche unique se débattait dans d'étranges spasmes nerveux. Il était difficile de déterminer s'il s'agissait de quelque chose de psychologique ou bien d'un choc qui aurait affecté son système nerveux et musculaire.
Sur sa gauche, l'étrange jouet doué de la parole et du mouvement perdait patience et exigeait qu'on le sorte d'ici. Une cinquantaine de centimètres de haut, une petite queue et de grandes oreilles, son existence était si improbable qu'elle en était magique.
Elle se souvenait d'avoir un jour parlé avec un scientifique qui lui avait dit "Bien des choses nous semblent impossibles car elle sont improbables. Un objet pourrait se téléporter de l'autre côté d'un mur. C'est tellement improbable que nul ne veut le croire, mais ce n'est pas impossible pour autant."

Enfin, pour compléter le tableau, elle pouvait voir dépasser d'entre des pierres un bras qui n'appartenait visiblement à aucun être vivant connu. Il ne bougeait pas et semblait mort, mais le seul fait qu'il soit là rendait la situation si improbable qu'elle en était excitante.

Lily se tourna vers la peluche.

Tu me demandes si je vais bien mais c'est toi qui semble la plus amochée. Regarde, tu es vivante, c'est suffisant non ? En tout cas tu as l'air mieux que lui...

Elle fit un signe du menton pour lui indiquer l'ange contre le mur.

On prend une minute pour rassembler nos esprit et analyser un peu la situation ?

Il était difficile de cacher qu'elle avait peur aussi, mais son excitation concernant les personnes qu'elle pourrait rencontrer lors de cette aventure était suffisante à garder son calme presque intact. Elle avait une mine affreuse, les cheveux salis de poussière de pierre, des bleus sur les bras, les yeux encore rougis par les larmes qu'elle avait laissé s'échapper un peu plus tôt et les vêtements déchirés en divers endroits.

Il n'y a pas de raison qu'on ne s'en sorte pas. On s'en est tous toujours sorti jusqu'ici non ?

Facile à dire. Cette phrase avait clairement plus pour but de la rassurer elle même.
Revenir en haut Aller en bas

Laurence Pinastellus


« Stargazer »


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime31.03.13 23:32

« █▄ ▄▄█fi▄ ! ▒▓I▒▓█ ▒OI ▒▓▓TI▓ ▒▓ █A. TO▒▓ ▓█ ▓▒▓██ ! »

Ahh... c'était les voix terrestres qui faisaient ce son là. Il s'en souvenait.

L'ange demeurait inerte, replié en une petite boule sale, les ongles plantés dans sa nuque. Et il buvait la mélodie des paroles humaines, en laissant échapper leur sens.

« █▄ ▄▄ █▄▄▄▄█▄▄ ▄▄ ▓e ▄▄▄▄ █▄▄▄ ▄▄▄▄ ▄'▄▄█ █▄▄ ▓▄▄ ▄▄▄bl▄ █▄ ▓█▄▄ ▄▄▄▄█▄▄. ▒▄▓▄▄d▄, █▄ ▄▄ ▄▄▄▄▄█▄, c'▄▄█ ▄u██▄▄▄▄█ ▄▄▄ ? ▒▄ █▄▄█ ▄▄▄ █u ▄▄ l'▄▄▄ ▄▄▄▄▄ ▓▄▄ █▄▄... »

Ici, maintenant, Laurence ne voulait plus entendre que ces voix. Ces voix insouciantes, ces voix ignorantes. Ces voix rassurantes... pas comme les autres.
Les "autres", c'était celles de son propre peuple qui chantaient au loin. Des chants de guerre. Des sirènes de combat. Des appels à la mort.

Pour la première fois, les sons de ceux de sa race le terrifiaient et le paralysaient, et jetaient sa conscience au bord du gouffre de la folie. Son corps réagissait de façon violente à la moindre des volontés célestes. Bien trop violente pour son petit esprit, conçu trop faible pour ne serait-ce que rester au clair lorsqu'un ordre était donné. Parce qu'après tout, Laurence n'était rien de plus qu'un brave petit soldat. Un être au cerveau bourdonnant façonné en vitesse pour gonfler les rangs. De la chair à canon équipée d'un pare-feu contre sa propre morale. Incapable de faire quoique ce soit d'autre que se jeter dans les bras de ses ennemis pour y brûler.

« ▓█ █▄e█▓ ▄▄▄ █▄nu█▓ ▒▓▄▄ ra▓▓▄██er ▒▓█ e▓█ri▒ ▄t a▄▄l▓ser ▓n pe▄ la s▓tua▒ion ? »

Alors qu'il réalisait peu à peu sa véritable nature, l'esprit de l'ange se délivrait de ses nuages... Pour laisser émerger quelque chose autrement plus sombre.
Il aurait du être tué le jour où il avait posé le pied sur Terre. Il aurait du se laisser mourir lorsqu'on lui avait fermé les portes du Ciel. Il aurait du comprendre son rôle et sa place il y a longtemps. Désormais il était trop tard. Une idée farfelue s'était frayé un chemin jusque dans sa tête et l'avait infecté. Une idée noire, illogique et corrompue, mais profondément encrée au fond de son cerveau de petit soldat.
Laurence ne voulait plus obéir. Il voulait vivre.

« Il n'▒ a pas de rais▒n ▓▓'▒n ne s'en sorte ▓as. ▒n s'en est tous touj▓▒rs sorti jusqu'ici non ? »

L'ange redressa la tête, soudain conscient qu'il n'était pas seul, et que ces voix qu'il entendait n'étaient pas seulement le fruit de son imagination. Ses doigts se décrochèrent enfin de son cou pour l'aider à se relever. Il n'était pas stable sur ses pieds, et son regard trahissait encore sa lucidité chancelante. Mais c'était le meilleur état par lequel il était passé depuis que cet immeuble s'était couché sur son crâne. Même s'il fallait, pour se maintenir, qu'il dresse un barrage mental contre ses propres frères.
Pour la première fois depuis longtemps, il savait ce qu'il avait à faire.
Rien d'autre n'avait d'importance.

« Je pense avoir assez de force pour ouvrir un passage. Mais mes yeux ne sont plus fiables, et arracher les roches au hasard ne ferait que déclencher de nouveaux éboulements. »

Il se garda d'essayer de regarder ses interlocuteurs dans les yeux, incertain de pouvoir soutenir son regard calmement avec tout ce qui tournait dans sa tête. Inutile de paraître encore plus abîmé, il avait déjà bien assez de lui-même pour s'inquiéter de son état.

« Si vous pouvez trouver un endroit où les plaques de béton sont stables, je pourrais sans doute débloquer le chemin...si vous le voulez. »

Et si c'était bien là leur volonté, autant dire que le plus vite serait le mieux. Il ne savait pas combien de temps encore il pourrait contenir ses pulsions de combattant, ni ce dont il serait capable sous leur influence.

_________________
Laurence inside :
 
[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance LAPINTRANSP
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime19.07.13 16:15

Peur. Inquiétude. Angoisse. Incompréhension. Perplexité. Colère. Une tornade de sentiments dont elle n'arrivait pas à se défaire, qui l'engloutissait par vagues et la laissait pantelante, perdue, nerveuse. Un ouragan d'émotions qui l'empêchait de penser raisonnablement, qui lui ôtait toute lucidité, qui lui faisait tourner la tête. Elle n'avait pas mal, elle ne ressentait pas la douleur dans ce corps de coton, mais son esprit souffrait, lui. Elle ne comprenait pas, elle ne saisissait pas le sens de ces éboulements, de ces explosions, elle ne comprenait pas pourquoi ils étaient tous là, blessés, emprisonnés dans une cellule de débris et de morceaux d'immeubles. Son cerveau ne voulait pas analyser la situation calmement, et l'agitation qui l'entourait n'aidait pas à l'apaiser.

La jeune femme à ses côtés ne semblait pas être trop mal en point physiquement mais des hématomes commençaient à s'étaler sur sa peau blanche, marques violettes et sûrement douloureuses. Elle se tourna vers la peluche, des mots encourageants sur les lèvres, de belles paroles rassurantes qui n'effaçaient pourtant pas la gravité et la dangerosité de leur situation précaire. Vivante, oui, elle l'était. Elle le serait toujours, éternellement, tant que son âme existerait. Tant que son âme penserait. Mais à quoi bon être vivante si c'est pour rester à jamais sous les décombres, à ressasser le passé ? Mais à quoi bon être vivante si c'est pour devenir folle, folle à lier ? Folle comme lui.

A.M.E. darda son regard sur l'ange estropié, recroquevillé sur lui-même, son unique aile posée sur le sol. Cet ange qui lui rappelait tant Shanna, à qui elle avait à peine eu le temps de penser, prise dans la tourmente des explosions. Shanna qui avait tant fait pour elle. Cet ange inerte et cette aile trop blanche lui renvoyaient au visage des images qu'elle aurait souhaité oublier. Les souvenirs de la déchéance de sa protectrice, les souvenirs de ses ailes, blanches elle aussi, jusqu'à qu'elles s'assombrissent et deviennent noires, si noire, et tout cela à cause d'elle. Cet ange qui semblait perdu dans son propre esprit. Il ne bougeait pas et si elle n'avait pas vu les spasmes qui agitaient sporadiquement son corps, elle l'aurait cru mort. Lui aussi. Mort comme celui qui n'avait pu échapper à la chute de pierres, mort comme ce bras qui dépassait des décombres, rappel incessant que leur vie pouvait cesser à tout moment. Que leur temps était compté.

Prendre une minute. Analyser. Repartir. S'en sortir. Voilà ce qu'ils devaient faire. Être forts pour survivre. Être forts pour se libérer de ce carcan de béton. Être forts pour ne pas s'oublier. Être forts pour ne pas sombrer dans la psychose, dans la folie. Être forts pour vivre.
Il releva la tête et la petite peluche le fixa intensément. Enfin, il se releva, un peu chancelant, et elle s'approcha de lui, doucement. Hésitante. Inquiète. Elle avait vu de quoi il était capable et un seul battement de son aile pouvait l'envoyer s'écraser sur les pans de murs encore debout, à des mètres de là.

« Si vous pouvez trouver un endroit où les plaques de béton sont stables, je pourrais sans doute débloquer le chemin...si vous le voulez. »
« Sortons d'ici. » Sa voix avait repris un peu d'assurance malgré sa réserve naturelle. « Essayons de ne pas tout faire tomber sur nous. »

A petits pas, elle fit le tour de leur prison, cherchant l'endroit le plus sûr, par lequel ils pourraient passer. Elle remarqua quelques trous assez grands dans lesquels elle aurait pu se faufiler mais il était hors de question qu'elle s'en tire toute seule. Après quelques minutes, elle aperçut un morceau de béton qui semblait retenir les débris de tomber et si l'ange pouvait retirer ceux du dessous, alors cela formerait un passage assez grands pour que même eux aient la place de se glisser.

« Par ici ! » Elle leur fit un petit signe de la main. « Il faudra tout de même faire très attention pour ne pas que tout s'écroule mais cela devrait être assez solide … j'espère. »

Puis elle s'écarta pour que l'ange fasse son travail.
Revenir en haut Aller en bas

Laurence Pinastellus


« Stargazer »


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime28.07.13 13:22

L'esprit de Laurence menaçait de s'écrouler à chaque seconde. Si ce n'avait pas été pour la douleur qui retenait fermement sa conscience ici, il aurait dérivé depuis longtemps. Vers quoi, il l'ignorait. Mais ce n'était certainement pas une bonne idée de redevenir un pantin dans la situation où il se trouvait.
Ni pour lui, ni pour les autres.

Il devait se concentrer. Rester éveillé. Il avait quelque chose à accomplir. Il avait à nouveau une mission. Il n'était plus perdu.

Quand la petite créature trouva enfin un passage, l'ange violenta son corps entier pour parvenir à bouger. Ses pas étaient lourds et pénibles. Mais ils étaient décidés.

« Il faudra tout de même faire très attention pour ne pas que tout s'écroule mais cela devrait être assez solide … j'espère.
- Entendu. »

Il laissa le temps au petit être de se mettre à l'abri, puis commença à retirer les roches avec précaution, tout en tenant fermement la plaque de béton au dessus de son crâne. Les pierres étaient de taille imposante, mais pour un ange dont l'organisme était saturé en adrénaline, la tâche semblait excessivement aisée.

Lorsqu'il eut creusé le passage suffisamment pour laisser passer une personne accroupie, il fit signe à la petite créature d'approcher. Il la prit contre lui, et passa son bras autour d'elle pour protéger son corps frêle. Puis, en soutenant toujours la masse de béton grondant au dessus de leurs tête, il s'avança lentement dans l'embouchure créée. Pas à pas, il atteint finalement l'autre côté, et laissa filer la petite. Puis il se retourna vers le couloir exigu, et tendit la main en direction de l'humain qui était encore à l'intérieur.

« A votre tour. Dépêchez-vous. »

_________________
Laurence inside :
 
[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance LAPINTRANSP
Revenir en haut Aller en bas

Twist of Fate

Twist of Fate


▬ Nombre de messages : 63
▬ Fiche : Je suis Twist of Fate. L'inéluctable. L'aléatoire.

is gamblering you.
| PNJ |


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime07.08.13 14:12


CLOTURATION D'EVENT - GROUPE 2



La vie est dure. Et courte. Mais surtout, la vie ne tient jamais à grand chose. Souvent, ce n'est qu'un petit fil de chance qui la maintient.

Et ce fil, Lily ne l'avait point.

A.M.E. et Laurence parviennent à sortir à l'air libre. La tâche n'a pas été mince. Ils ont de quoi être soulagés. Et fiers. Mais l'heure n'est pas encore à la paix. Car alors que Laurence invite Lily à le suivre, la petite galerie toujours aussi précaire s’effondre brutalement.

C'est ainsi. Une autre victime. Plus de Lily.
Mais au moins, vous deux êtes toujours vivants.


Lily Dunheim [Humaine] ayant été supprimée, l'administration considère que son personnage est décédé en jeu.
A.M.E. [Peluche] étant active, l'administration considère que son personnage à réussit à s'échapper des décombres.
Laurence Pinastellus [Ange Blanc] étant actif, l'administration considère que son personnage à réussit à s'échapper des décombres.







GROUPE SEMI-CLOS
L'event est terminé pour le groupe 2. Cependant s'ils le souhaitent, les joueurs A.M.E. et Laurence Pinastellus peuvent encore poster pour conclure ou réagir au décès de Lily.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime16.08.13 12:14

Sauvés. Sauvés. Sauvés. Ils étaient sauvés. Sains (ou presque) et saufs. Le soulagement l'envahit, brutal, euphorique. Il y avait une sortie, ils n'étaient pas perdus à jamais, ils vivraient libres. Heureux. Peut-être, elle ne savait pas. Elle avait eu peur, si peur, tellement peur qu'elle ne savait plus trop où elle en était. Elle savait juste qu'ils allaient s'en sortir. L'ange les sauverait toutes les deux, il était fort, c'était un ange. Un ange blanc, un ange qui veut du bien.

Il dégagea les pierres comme si ce n'était que de vulgaires cailloux, des parasites rocheux sur son passage. A.M.E. le trouvait encore un peu titubant, le regard voilé, mais il dégageait plus de force qu'elle n'en avait jamais ressentit. Il semblait capable de tout, animé d'une puissance inconnue. Il les sauverait, elle n'avait plus de doute.

Une fois le passage assez grand pour laisser passer les derniers survivants, l'ange attrapa la petite peluche et se glissa dans l'ouverture, tenant la voûte de béton pour ne pas qu'elle cède. Il la reposa et elle se tourna vers l'ouverture précaire. A l'humaine, maintenant. La dame fit un pas, un autre, encore un.
Puis tout s'écroula.

Un hurlement d'effroi retentit, la minuscule créature ne voulait pas y croire. Choquée, elle fixait les pierres, les mains sur la bouche comme pour retenir ce cri qui résonna de toute façon comme s'il n'y avait rien. Il n'y avait plus de bruit autour d'eux, même plus celui des sirènes qui auraient pu résonner dans toute la ville. Elle regarda derrière elle, des gens amassés les observaient en chuchotant. Mais aucun son n'arrivait à ses oreilles.

Ils n'étaient plus que deux.
Deux survivants.

Elle regarda l'ange, lui adressa un sourire triste. Infiniment triste.

« Merci. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Vide
MessageSujet: Re: [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance   [EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT - Groupe 2] La faute à pas de chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Minami :: autres lieux-