AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Gaudenz Mislean

Gaudenz Mislean


▬ Nombre de messages : 11
▬ Profession : Antiquaire à horaires variables.

▬ Fiche : I'm Fuckin' Awesome Too
▬ Topics : Une histoire de sauce tomate. [Gerhard](Clos)

Where's Wally ? [Gerhard]

I'm Fuckin' Awesome Too ♱


(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime27.09.12 21:47

*OUAHHHH....Gloups...Crac... Shhh...Glouglou... Plop plop plop... Paf.*

Voilà ce qu'il s'était passé, avec l'espoir que vous compreniez ces subtiles et artistiques onomatopées, liées directement au diner de nos deux merveilleux , beaux, parfaits, ma-... fin les jumeaux quoi. Car, si votre compréhension n'est pas totale sachez il n'y aura pas d'autre explication que cette sublime suite de "mots". Pourquoi ? Parce que, que je trouve que mes onomatopées sont très claires.

Notre Gau' national essuie sa bouche d'un revers de main... Avant de se rappeler qu'il portait un haut clair. Merde... Si on vous demande c'est de la sauce tomate, les copains... Ou du ketchup, c'est bon le ketchup surtout avec des frites... La peinture aussi, mais bon vu que Gau' n'est pas peintre, bof... Ketchup ou sauce tomate, t'façon c'est presque pareil.

Enfin bref, il tourna son regard vers son frère avec un petit air coupable en lui montrant sa manche souillée. Bah ouais, c'est que ce liquide là, ça tache... Puis niveau tenue à table c'est pas génial d'avoir des gênes vampires, fin la nourriture gicle quoi, bof bof, puis ça tache les dents... Faut pas faire un big smile après avoir bu un coup quoi. L'hybride passe sa langue sur ses dents machinalement à cette pensée. Peu pratique quoi...

Il regarde ses restes étendus au sol, et tourne le visage du mâle de gauche à droite à l'aide de son pied, avec un petit air déçu.

« - Il a mauvaise mine, c'était pas un très grand cru, mais ça va. »

Soupire-t-il en rejoignant son frère près de la femelle, il essuie la bouche de celui-ci avec sa manche, qui est déjà tachée de toute façon. Lui remet tranquillement les cheveux en ordre, lape son pouce et le frotte sur sa joue pour retirer une petite trace.

« - Ah, voilà, tu es beau ~♥ »

Sifflote en s'éloignant un peu le sourire au lèvre, avec le sentiment du devoir accompli. Bah ouais quoi... Pas que le rouge va pas à Ger' mais, il est bien au naturel son frangin !

Il s'étire tranquillement, en observant leur situations, c'est-à-dire... Entrain de blablater et arranger la tenue de son frère. Il frémit en sentant un courant d'air...En parlant de tenue... Il revient vers lui et frotte ses épaules.

« - T'as pas froid ? Moi j'ai froid... Puis t'es à moitié à poil. »

Petit moue, et froncement de sourcil mécontent... N'aime pas quand il se laisse aller à exhibitionnisme...

Enfin, après avoir épuisé toute les possibilités qu'il avait de s'occuper/s'inquiéter de son frère.

« - Bon, on en fait quoi maintenant. »

Nous observons, un pointage grossier du doigt de la part de Gau'... Qui montre les choses inertes en marmonnant un petit "ça part pas au tri sélectif ça."

_________________
(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] 569864569647SignatureGau2


Dernière édition par Gaudenz Mislean le 07.03.14 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Gerhard Mislean

Gerhard Mislean


▬ Nombre de messages : 26
▬ Fiche : I'm Fuckin' Awesome
▬ Topics : I.Une histoire de sauce tomate. [Gaudenz]

I'm Fuckin' Awesome ♱


(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: Re: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime30.09.12 23:33

La brise et l’air marin caressaient ses cheveux, les faisant doucement voleter au gré de leur humeur alors qu’il plantait à nouveau ses crocs dans le cou de la jeune femme. Il l’avait trouvé, en compagnie de son amant que vidait à présent son frère, quelques minutes plus tôt. Ils se promenaient main dans la main, le long de la baie lorsque Gerhard était apparu par derrière pour attraper la chevelure de sa victime tandis que sa moitié surgissait d’un coin sombre et prenait l’homme par devant. Plaquant sa main sur la bouche de la première pour étouffer un cri, il avait planté ses canines dans la jugulaire et avidement aspirer le flux vital, fermant les yeux pour en apprécier les biens fait lorsqu’elle avait arrêté de se débattre, ses forces l’avaient sans doute abandonné.

Il avait presque terminé son repas improvisé, lorsqu’il sentit le regard de son frère sur lui. Il ouvrit l’œil, posant le regard de celui-ci sur la manche souillée alors que l’autre s’ouvrait aussi. Il haussa les épaules, comme pour dire que ce n’était pas grave, ce n’était pas de sa faute mais de celle de cet homme là qui aimait à présent tant le sol vu comme il le collait. Peu après, il laissa tomber l’ex-amante de ce dernier sur l’asphalte, sans aucun ménagement ni respect. Depuis quand devait-on en avoir pour de vulgaire repas ? Il était très poli, ça oui…Mais, il ne fallait pas sombrer dans la connerie.

Il se mordit la lèvre inférieur, le yeux fixés sur l’encas de son jumeau.

_ Probablement meilleure que celle-ci. Elle a abusé sur le parfum, j’ai horreur des effluves floral ou je ne sais quoi lorsque je mange…

Vrai quoi ! C’était très désagréable d’avoir un arrière gout chimique à cause de l’odeur floral ou fruité ou peu importait qui vous emplissait les narines à chaque gorgé.

Il ne bouge pas lorsqu’on frère le débarbouille, lui essuie la bouche pour le débarrasser d’une tache sur la joue. Même qu’il sourit, parce qu’il trouve adorable le petit côté attentionné de celui-ci. Il fit une petite moue, Gaudenz n’en avait pas le monopole, à la remarque de ce dernier…

_ Je ne l’étais plus ? Moi qui pensait que le sang me sied à merveille. Tu me vexerais presque ~

Il en profita pour lui aussi nettoyer un peu son vis-à-vis d’un tache au coin des lèvres, d’une presque caresse avec le pouce. Avant de, rire doucement à la question de celui-ci qui à présent lui frottait les épaules. Il l’attrapa à la taille et le rapprocha de lui, brusquement…provocateur.

_ Cela te dérangerait-il ? Je trouve cette tenue plutôt agréable…

Il plonge son regard dans le sien, moqueur et taquin avant le relâcher pour reporter son attention sur les corps. Il soupire.. Regarde autour de lui. Finalement avise quelque chose plus loin. Hm…

_ Les poissons manquent de compagnie, ce me semble ~

Il pointa plus loin, des bloques de bétons. Il n’en dit pas plus alors qu’il s’approchait d’eux. Il savait que son jumeau comprendrait, après tout…Il était loin d’être idiot. Gare, d’ailleurs, à celui qui oserait dire le contraire. Il arriva rapidement près de ce qui l’intéressait, il en pris un pour le soupeser avant d’adresser un hochement affirmative à son interlocuteur. Hm…Bien qu’en sécurité, il en attacherait bien plusieurs…deux ou trois tout au plus, à chacun des corps. Il se pencha pour ramasser une corde qui trainait également là. Les marins, ça aimait bien laisser des choses n’importe où…

_________________
(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Signge10
Revenir en haut Aller en bas

Gaudenz Mislean

Gaudenz Mislean


▬ Nombre de messages : 11
▬ Profession : Antiquaire à horaires variables.

▬ Fiche : I'm Fuckin' Awesome Too
▬ Topics : Une histoire de sauce tomate. [Gerhard](Clos)

Where's Wally ? [Gerhard]

I'm Fuckin' Awesome Too ♱


(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: Re: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime09.01.13 0:31

Gaudenz partageait cette pensée, et laissa choir le corps au sol sans aucun état d’âme… Les humains ne font pas de prières devant leurs nuggets, faut pas pousser non plus. Aux mots de son frère son regard avait un peu convergé vers la demoiselle.

« - Ah ! Faut pas s’étonner vu sa dégaine. »

Ah, Gaudenz craque devant la moue de son jumeau, parce-que-Gerhard-c’est-trop-le-plus-beau. Et nie tout de suite.

« - C’n’est pas ça, tu l’es déjà au naturel seulement, pas besoin de t’éclabousser pour ça.»

Il laisse à son tour son frère nettoyer les traces restantes, une fois les mains ohcombienparfaites de son frère accrochées à sa taille. Il est partagé entre la petite jalousie possessive habituelle et l’amusement.

« - Ouii… Je réclame l’exclusivité de te voir dans cette tenue…»

Marmonne un peu Gaudenz en soutenant son regard, soupirant un peu aussi mais pas pour cette histoire de cadavres face contre terre face à la mer, oui comme la chanson de l’autre casse-couille là, non Gaudenz ne savait plus son nom, c’est que maintenant c’est une veille chanson, hein ! Visez la culture G quoi. Dans ta face, TMTC ! Hm, changeons rapidement de paragraphe en oubliant ce léger incident.

Il suit la direction que pointe son frère en haussant un sourcil, puis un sourire complice étire rapidement ses lèvres et observa son frère mesurer si oui ou non cela servirai parfaitement à faire office de boulet, une fois la confirmation faite il le rejoint rapidement son jumeau pour l’aider dans sa tache, parce qu’il n’allait pas laisser tout le boulot à son adorable jumeau, déjà parce que il le surkiffe de trop et aussi parce que bon fallait être un peu dégourdit ! Et que même si Ger’ est beau quand il travaille, il est aussi beau dans plein d’autre circonstance et que ce n’est pas une raison pour s’arrêter et bavouiller. Puis bon, il a l’habitude aussi alors ça aide.

Après un fastidieux travail de quelques minutes ils purent avoir la joie de balancer leur déchet à la mer, ne vous en faites pas c’est du bio dégradable ! Pas de risque de pollution, comme quoi, on ne pouvait vraiment rien leur reprocher. Ils s’essuyaient dignement après le repas et en plus ils débarrassaient même la table et nourrissait en bonus nos amis à nageoires. Et non que personne ne ramène ça science en disant que les poissons mangent du plancton, parce que déjà : Pas tous et c’est bien de s’ouvrir à de nouvelles saveurs ! C’est comme quand ta maman te dis de goûter même si c’est vert et que ça appartient au groupe tant redouté des légumes. Tu goûtes, tu grimaces si tu veux, mais tu fermes ta gueule. Parce que maman le prendra mal et que tu auras le droit à un magnifique « TU FERAS A MANGER LA PROCHAINE FOIS. » Voilà.

Bref, une fois les cadavres au fin fond de l’eau, il s’époussète et s’étire tranquillement, un petit sourire tout satisfait aux lèvres, passe sa langue sur ses lèvres avec des airs de matou rassasié. Ah, qu’on était mieux le ventre plein n’empêche ! Un bon casse-croute et ça repart. Il se tourna gracieusement vers son frère.

« - Bon cela étant fait…»

_________________
(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] 569864569647SignatureGau2
Revenir en haut Aller en bas

Gerhard Mislean

Gerhard Mislean


▬ Nombre de messages : 26
▬ Fiche : I'm Fuckin' Awesome
▬ Topics : I.Une histoire de sauce tomate. [Gaudenz]

I'm Fuckin' Awesome ♱


(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: Re: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime29.01.13 19:06

_ Si on allait s’occuper du voleur ?

Le regard tourné vers l’océan, semblant vouloir transpercer la profondeur de l’eau pour voir les corps sombrer, il avait achevé la phrase de son frère sans même y penser. C’était naturel, comme une seconde nature. Il soupira. La perspective de repartir en chasse, surtout d’un voleur, l’amusait grandement mais il trouvait l’air marin tellement agréable qu’il était quelque peu prit par la flemme. Il donna un coup de pied dans un gravier trainant par là et s’amusa du faible plouf qu’il produisit en rencontrant la surface.

Il leur fallait un minimum de préparation. Peut-être pas un plan, ce n’était pas nécessaire d’aller jusque-là. Mais simplement des idées. Qu’allaient-ils faire du malotru une fois qu’ils l’auraient retrouvé ? Il pensait avoir repéré son odeur sur l’autre cadavre mais il n’était pas sur de la retrouver. Enfin, à deux…Ils avaient des chances. Bref. Mieux valait-il savoir quoi en faire maintenant plutôt que de s’interroger comme deux cons devant l’intéressé. Il se tourna enfin vers son frère.

Eugène, qu’il était beau. Un rayon de lune dans la sombre nuit. Il se serait écouté, il lui aurait bien faire quelques trucs peu catholique, là…ici sur le sol.

_ Nous devrions décider ce que nous ferons de lui une fois que nous aurons nos mains dessus. Personnellement, puisqu’il nous a volé à manger…J’opte pour que nous l’enfermions au sous-sol sans boire ni manger jusqu’à ce que mort s’en suive.

Il se tût. Pour laisser son frère réagir et peut-être rajouter des idées en plus ou différente. Il venait d’ailleurs penser qu’ils pourraient l’asticoter un peu avant qu’il ne meurt. Peut-être même faire exprès de manger leurs prochains repas devant lui, histoire de le torturer encore un tout petit peu plus. Mais, il ne dit rien. Pas tout de suite. Il voulait d’abord laisser la parole à Gaudenz. Peut-être aurait-il le même genre d’idées. Peut-être qu’il en aurait des mieux.

Il conclut tout de même sur un…

_ Qu’en penses-tu ?

Tout sourire bienveillant. Et en profita pour replacer une mèche de son frère. Ce qui était parfaitement inutile mais, il aimait bien faire ça.

_________________
(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Signge10
Revenir en haut Aller en bas

Gaudenz Mislean

Gaudenz Mislean


▬ Nombre de messages : 11
▬ Profession : Antiquaire à horaires variables.

▬ Fiche : I'm Fuckin' Awesome Too
▬ Topics : Une histoire de sauce tomate. [Gerhard](Clos)

Where's Wally ? [Gerhard]

I'm Fuckin' Awesome Too ♱


(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: Re: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime12.05.13 2:15

Il laissa tout aussi naturellement son jumeau terminer sa phrase laissé en suspend, un sourire étirant ses lèvres en entendant ces mots dans sa bouche, parfaitement identiques à ceux qu’il aurait lui-même prononcé… Tellement qu’on pourrait ce demandé qui à dit quoi, ou alors est-ce que les deux ont vraiment parlé ? Sans les - divines - lèvres de son frère qu’il avait vu bouger, l’on aurait eu du mal à le savoir…

Gaudenz observa quelques instants les corps sombrer loin de l’écume, dans les profondeurs… Nourrissant bientôt les poissons, recyclage oblige.

Bref, le voleur… Lui aussi pensait qu’ils retrouveraient sa piste plus facilement tous les deux, habitude de traque. Il suivit le fil des pensées de son frère, enfin sur le plan… Bien que la partie chose peu catholique sur le sol l’aurait enchanté, mais là n’est pas le sujet. Il suivit donc le fil de ses pensées en l’écoutant, opinant, parfaitement d’accord avec son idée, en s’avançant calmement pour se rapprocher de lui.

« - Ce traitement serait adapté pour son vol… Mais pas à l’hauteur de l’affront… J’ai été très frustré en trouvant ce corps inerte... »

Soupira-t-il d’une voix trainante, une intonation clairement boudeuse à la fin de sa tirade. Evidemment qu’il avait été frustré, il n’avait pu s’empêcher de trouer le corps d’une multitude de balle.. Prix à payer pour ne pas les avoir attendu EUX pour mourir ! C’est dingue si même les victimes ne sont pas fiables… Pas capables de se défendre contre un petit voleur et sur qui ça retombait ? Bah eux ! Alors qu’ils voulaient juste une petite partie de chasse… Où va le monde sérieusement !? Tout ça était donc, en toute objectivité, de la faute de cette foutue victime qui ne savait pas mourir au bon moment. Et celle de ce foutu voleur qui ne savait pas reconnaitre une proie réservée… Même s’il n’y avait aucun moyen de le savoir, il aurait dû.

Enfin, ça lui couterait juste la vie.

Il a un sourire en le sentant replacer cette mèche, le laisse faire, aime également quand il fait ça. Ce qui rend l’action utile, car elle les contente tout les deux.. Il s’appuya de façon nonchalante contre son frère, ses bras enlaçant doucement son cou prenant cet appui sur ses épaules, il rapproche son visage de son oreille, baissant le ton de sa voix comme pour faire une confidence.

« - En plus, il l’avait bien abimé. Un repas si prometteur… Il mérite d’être un peu malmener, non ? Une balle ou deux ne lui ferait pas de mal, ma gâchette me démange. Si ce n’est toujours pas suffisant ou pourra toujours réfléchir à d’autres tourments pendant qu’il sera enfermé… Qu’est-ce que tu en dis ? »

Il restant dans sa position, attendant le verdict de son frère, ses bras noués autour de son cou lui permettant de caresser tranquillement son dos, soupirant un peu puisqu'il n’aimait pas qu’il soit torse nu en pleine ville.

_________________
(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] 569864569647SignatureGau2
Revenir en haut Aller en bas

Gerhard Mislean

Gerhard Mislean


▬ Nombre de messages : 26
▬ Fiche : I'm Fuckin' Awesome
▬ Topics : I.Une histoire de sauce tomate. [Gaudenz]

I'm Fuckin' Awesome ♱


(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: Re: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime10.06.13 17:10

Gerhard ne pouvait qu’être d’accord avec son frère. Après tout, cette merveille de la nature avait toujours raison. Il était fou de se dire qu’on ce bas monde une autre personne que lui était si intelligente et vif d’esprit. Il hocha sèchement la tête, l’air grave. Après tout la situation était tout ce qu’il y a de plus sérieuse. Ils avaient été victime d’un vol, très certainement prémédité par pur jalousie. Il était dons tout à fait d’accord, bien que son idée de séquestration fût bonne elle n’était pas suffisamment adaptée si on la comparait à l’affront commis. Surtout que son adorable son frère semblait fortement touché par cette atteinte à leur personne, et cela il ne pouvait le tolérer !

_ Tu as raison ! De plus, si ce Coprolithe t’a autant agacé…Il mérite un châtiment bien plus sévère que celui-ci. Je ne tolérerai pas que l’on ôte la moindre once de bonne humeur chez mon frère.

Il avait vu et voyait à quel point Gaudenz était déçu de ne pas avoir pu terminer leur partie de chasse. Mais qu’il se rassure, il allait lui offrir la plus belle partie de sa vie. Après tout ce voleur constituait une proie toute choisie. Et cette fois…Il n’y aurait aucun soucis de conscience, ce cloporte méritait ce qui se profilait à son encontre. Oh ! Qu’il profite de ces dernières minutes…Peut-être heures de liberté et tranquillité. Il n’allait pas revoir la lumière…Ni la tranquillité de sitôt. Voir…Soyons honnête, il pouvait dès à présent lui dire adieu.

Il trouva tout bonnement adorable le sourire de son jumeau lorsqu’il replaça correctement sa mèche de cheveux. Ce n’était qu’une excuse pour le toucher, bien évidemment. Pour créer un contact entre eux deux. Ses lèvres s’étirèrent de contentement à leur tour lorsque sa moitié pris appuie contre lui. Il en profita pour humer son odeur, tellement rafraichissante et enivrante. Il ne pouvait nier, tout chez son frère était parfait. Il profitait également du contact, si agréable. Il glissa une main dans le dos…frôlant, glissant plus bas et s’arrêta alors qu’il venait lui murmurer à l’oreille les idées qui lui traversaient l’esprit.

Il écouta puis opina. Ce qu’il pouvait avoir de bonnes idées ! Il laissa échapper un petit rire à l’idée de trouer ce misérable de quelques orifices supplémentaires…

_ Tu as raison. Il faut bien lui faire comprendre que ce qu’il a fait n’est pas digne d’un gentleman. Tachons de viser des lieux non-mortel. Après tout, si notre jouet dépérit trop vite ce ne sera pas amusant et la leçon risquerait de ne pas être apprise.

Il baissa la tête, collant son front contre son reflet vivant, achevant sur un « Qu’attendons-nous ? Traquons et attrapons ce rustre ! Veux-tu jouer en équipe ou en rivalité ? »

Après tout, l’autre partie ayant été gâchée, peut-être que Gaudenz voudrait reprendre le jeu avec cette nouvelle proie. Il attendit la réponse avant de s’élancer à la recherche de la future passoire, l’odeur de ce mécréant bien inscrit dans sa mémoire. Ça ne s’oubliait pas, une puanteur pareille.

_________________
(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Signge10
Revenir en haut Aller en bas

Gaudenz Mislean

Gaudenz Mislean


▬ Nombre de messages : 11
▬ Profession : Antiquaire à horaires variables.

▬ Fiche : I'm Fuckin' Awesome Too
▬ Topics : Une histoire de sauce tomate. [Gerhard](Clos)

Where's Wally ? [Gerhard]

I'm Fuckin' Awesome Too ♱


(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: Re: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime07.03.14 19:48

La suite est > Ici

_________________
(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] 569864569647SignatureGau2
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Vide
MessageSujet: Re: (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]   (Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

(Clos) Une histoire de sauce tomate. [Gerhard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Naniwa - Bay Area :: vers l'horizon :: la baie-