AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime28.08.11 17:46

Les cours s'étaient fini plutôt, aujourd'hui. Il avait eu le temps de faire un saut chez lui pour prendre une douche et se changer. Il ne savait pas quoi faire ce jour-là. Pour une fois, il vivait une semaine tranquille dans laquelle on n'avait pas tenté de lui trouer la peau. Il n'avait pas joué les bons samaritains non plus. En gros, il vivait une journée radicalement, pour une fois.
Après s'être préparé, il avait rejoint sa voiture. Quelques personnes auraient été probablement surprises : il ne portait pas son habituel costard cravate. Pour une fois, il avait enfilé un jean, un t-shirt noir et des tennis. Rien de bien compliqué en soi. Mais ça lui enlevait en rien ce charme qu'il se trimballait comme un poison.
Le charme de s'attirer les pires saloperies du monde.

Une fois dans sa vieille Pontiac, il lança un sac en papier et son mystérieux contenu sur le siège passager. Il mit le contact et démarra, s'engouffrant dans la ville pour partir dans une mystérieuse destination. ça faisait un bail qu'il n'avait pas rendu visite à un vieil ami. Il s'était finalement décidé pour se mettre en route.
Après une dizaine de jurons lancés par la façon désastreuse de conduire de certains automobilistes, il avait finalement pu atteindre la zone de la Baie. Conduisant adroitement, il avait évité de justesse un camion qui sortait d'un entrepôt. Il appuya à outrance sur son klaxon, faisant savoir son mécontentement envers le chauffeur du poids lourd.
Aujourd'hui, ce n'était pas des types armés jusqu'aux dents qui lui en voulaient mais monsieur-tout-le-monde. En faîte, il ne l'aurait pas dit mais il avait une humeur morose. Humeur qui avait pour résultat de le rendre en véritable danger publique, n'étant que moyennement concentré sur la route.

Il arriva finalement à destination : le cimetière. Il s'arrêta à quelques mètres de l'entrée. Il sortit de la voiture en attrapant le sac en papier, ferma la voiture et se dirigea dans l'enceinte.
Il sortit un paquet de clopes de sa poche, s'en alluma une et la fuma tout en se dirigeant vers son vieil ami. Il n'était pas venu ici depuis combien de temps ? Un an, environ. Pourtant, il arrivait encore à se retrouver, semblant connaître les lieux par cœur.
Il arriva finalement à destination au bout d'une dizaine de minute. L'endroit était plus lugubre que le reste de la zone. Probablement parce que c'était dans une partie reculée du cimetière.
Il s'arrêta devant une tombe, sac en papier dans la main. Cigarette à la main, il observa le morceau de pierre planter dans la terre. Dans un profond soupire, il remarqua à quel point son idée était d'une débilité profonde.
Il finit par s'asseoir à même le sol, étendant ses jambes et s'appuya contre la tombe dans son dos. Il ouvrit le sac en papier et en sortit une bouteille de whisky, des biscuits salés ainsi qu'un deuxième paquet de cigarette. Il posa le tout à côté de lui et se remit à fixer la tombe ainsi que le nom écrit sur celle-ci.
Il soupira à nouveau. Qu'est-ce qu'il devait faire, maintenant ? Peut-être parler ? Exprimer quelque chose... raconter sa vie ? Est-ce que ça en valait la peine, de toute façon ? ça n'avait pas particulièrement changé depuis l'année passée.

Quoique... si, il y avait quelques trucs qui avaient changé depuis tout ce temps. En premier lieu, il avait changé. Il n'était plus ce mec renfermé qui prétextait haïr le monde. Il ne prétendrait pas l'aimer plus qu'il y a quelques années mais en tout cas, il ne tuerait probablement plus pour des raisons aussi futiles que l'argent.
De toute façon, il avait tellement de fric qu'il pourrait se torcher le cul avec.
Il écrasa sa cigarette sur la tombe à côté de celle contre laquelle il était appuyé. Il s'en alluma aussitôt une nouvelle

- Tch. J'fume comme un pomper aujourd'hui. Qu'est-ce que tu m'aurais dit dans ces moments-là ? J'me le demande bien...

Remarque faite à voix haute, il tentait de commencer à s'exprimer comme l'aurait fait n'importe qui en venant visite à un être cher perdu dans des circonstances diverses. Il dévissa le bouchon de la bouteille de whisky avant de s'en vider un bon petit quart dans le gosier.
Il aurait peut-être dit quelque chose là-dessus, aussi.
De toute façon, il s'en foutait. Peu importe combien il buvait ou fumait, ces drogues qui détruisaient lentement mais sûrement les corps humains n'avaient absolument aucun effet sur lui. Enfin, il pouvait finir bourrer. Mais ça revenait à boire pendant des heures sans s'arrêter.
Comment on s'y prenait pour parler avec un morceau de pierre ? De toute façon, fallait avoir de sacrées problèmes dans le ciboulot pour faire ça. Pourtant... il en avait eu lui-même l'idée.
Il ébouriffa les cheveux encore humides. Il leva les yeux pour regarder le ciel d'un bleu parfait. Aucun nuage ne venait déranger la quiétude de cet été ensoleillé... il n'aimait vraiment pas l'été.

Il reposa ses yeux sur la tombe, ne sachant pas quoi dire. Il en avait des choses à en dire, pourtant. Il aurait pu tout raconter d'une traite tellement sa vie était devenue un véritable bordel.
Il n'arrêta pas de lire et relire le nom gravé sur cette pierre, ne pouvant s'empêcher de se souvenir de cet ami précieux qui avait su l'aider dans un moment crucial.

Tristan Levian était le nom de la personne enterrée. Ou pas vraiment... il n'avait jamais pu retrouver son corps. Peut-être était-il encore en vie, en faîte. Il n'en savait rien, dans le fond.
Il baissa les yeux sur le sol, regardant l'herbe comme si elle avait quelque chose d'intéressant. En faîte, il n'aimait pas l'idée de devoir parler dans le vide sans avoir la moindre réponse. Peut-être qu'il aurait dû emmener quelqu'un avec lui pour causer avec une pierre. Il aurait eu l'air crédible, au moins.
Il attrapa la bouteille de whisky, prenant quelques gorgées avant de la reposer au sol.
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime28.08.11 19:21

En été, les journées passaient à toute allure et celle-ci ne faisait pas exception à la règle. Lorelei s’était levée tôt le matin, comme à son habitude. Elle avait remarqué avec joie, qu’en plus d’avoir à nouveau saccagé le salon, elle avait éventré ce qui semblait être la bouteille de ketchup. La lycanthrope s’était donc jetée sous la douche, lavant corps et cheveux à grandes eaux pour éliminer la substance collante et essayer de faire partir l’odeur. Elle y était arrivée. Presque…

Elle avait fini par partir, vêtue d’un pantalon noir large et taille basse et d’un haut en col de danseuse blanc et rouge qui laissait voir ses épaules fines mais néanmoins musclées. Elle avait marché plus vite que d’habitude, comme pour tenter se semer la vague odeur de tomate que diffusait sa crinière sanguine quand elle bougeait. Décidément, cette journée commençait mal et ça se lisait sur son visage. Lorelei ne se maquillant jamais, on pouvait en effet constater que ses yeux ambrés arboraient de « sublimes » cernes grisâtres. Elle avait une mine d’en fer quoi ! Comme tous les jours. Et comme tous les jours, les gens qu’elle croisa prirent grand soin d’éviter son regard pour ne pas s’attirer les foudres de la lionne.

Arrivée au cimetière elle se calma finalement. N’ayant pas de tombe à creuser ce jour-ci, elle n’enfila que le blouson gris indiquant qu’elle travaillait ici et laissa de côté le pantalon de la même couleur.
L’air était encore frais le matin, c’est à cette période de la journée qu’elle préférait travailler. Elle commença par faire une ronde pour vérifier qu’il n’y ait pas eu de dégradation dans la nuit puis pour noter dans un coin de sa tête les chemins et sépultures à nettoyer.

La matinée s’était déroulée sans encombre et à une vitesse folle. Elle avait nettoyé les tombes qui en avaient besoin et arraché quelques mauvaises herbes puis on l’avait appelé pour lui indiquer qu’une tombe devait être creusée. Elle s’était abstenue de grogner au téléphone. Creuser un après-midi en plein été, il y avait de quoi devenir dingue…Pourtant elle n’avait pas vraiment le choix. Elle avait fini par se résigner et avait enfilé sa tenue complète de fossoyeuse pour ne pas tacher ses habits de terre.

Elle creusait la tombe depuis un moment déjà quand elle vit un homme entrer dans le cimetière. Elle fronça légèrement les sourcils tout en plissant légèrement le nez. En général, peu de personnes venaient rendre visite aux morts en été et elle avait espéré que ce soit le cas aujourd’hui, que personne ne viendrait troubler cette journée qui avait si mal débutée. Tant pis, elle haussa les épaules et continua à creuser sans toute fois quitter totalement le visiteur des yeux.

Elle l’observa s’installer et hésiter, être mal à l’aise devant cette tombe qui devait être celle d’un de ses proches. Tout d’abord, elle sourit en coin, moqueuse devant la sorte d’indécision dont faisait preuve le jeune homme, puis son sourire se mua en un air mauvais.

D’un pas bien décidé, elle se dirigea vers l’inconnu, la pelle reposant sur son épaule. Elle se planta derrière lui et elle laissa échapper un bref grognement pour attirer son attention, la lèvre supérieure légèrement remontée dans un coin et laissant apparaitre un des ses canines.

« Dites donc ?! Vous voulez que je vous aide ? Un peu de respect c’est trop demandé ?! Vous êtes prié de ne pas écraser vos mégots sur les tombes voisines et de ne pas les balancer par terre ensuite ! » lâcha-t-elle.

Pas de bonjour, pas de s’il vous plait ou de merci, ce genre de comportement n’en méritait pour elle. C’était même lui qui devait s’excuser et elle était prête à attendre le temps qu’il faudrait pour que ces excuses soient faites. Lorelei, tête brûlée ? Où allez-vous pécher ça ?

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime28.08.11 20:17

En plein déboire intérieur, Tristan n'avait pas réellement fait attention à son environnement en rentrant dans ce cimetière. Une erreur de début. D'habitude, il aurait pu vous citer toutes les sorties potentielles de cet endroit en dansant une gigue.
Là, il n'était pas intéressé par tout ça. Il devait se concentrer sur cette futilité qu'il était entrain d'entreprendre : rendre hommage à l'unique personne qui avait pu le sauver au cours de sa vie. C'était un peu le seul ami qu'il avait. Enfin, qu'il avait eu.
Tout ça pour dire qu'au final, il n'avait absolument par remarquer cette nana qui était entrain de creuser son trou. Peut-être aurait-il dû être plus concentré.

Lui trancher la gorge.

C'était la première idée qui lui était venue quand il avait entendu quelqu'un parler derrière lui.
Pourquoi de tels extrêmes ? Il était en pleine méditation, entrain d'essayer de se convaincre qu'il devait essayer de parler. Dans l'fond, il avait besoin de sa quiétude, son espace vital et tout ça.
Mais bon, trancher une gorge, ce n'était pas propre. Il fallait trouver un truc plus naturel. Quelque chose qui pourrait passer pour un accident
Il leva la tête pour observer la personne. Mh... une pelle ? Elle devait être entrain de creuser un trou. ça lui donnait une nouvelle idée.

Lui tordre le cou.

Il pourrait faire passer ça pour un accident. Elle était malencontreusement tombée dans le trou, la tête la première et paf. Morte sur le coup. La famille viendrait la pleurer. Pauvre fossoyeuse qui avait trouvé la mort dans un cimetière. Il finit par hocher la tête. C'était la meilleure solution. La plus propre et celle qui paraîtrait la plus naturelle.
Ou alors... non, cette idée était tout simplement horrible. Il n'avait encore jamais fait ça. Et pourtant, avec son boulot de tueur à gage, il s'était retrouvé à faire des trucs vraiment lugubres. Mais là, ça dépassait l'entente qu'il avait sa personnalité. Même pour lui, c'était vraiment trop glauque.
Il jeta un coup d’œil à la tombe de Tristan.
Que devait-il faire ? Cette solution restait d'un point de vue la meilleure. Surtout au vue des changements drastiques qui se produisaient dans sa vie. Dans le fond... il commençait à voir le bout d'une vie normale à l'horizon. Bon, il devait encore régler le problème de deux personnes et après, il pourrait se retirer.

Il se décida finalement. Aller, on se motive. Profonde inspiration, on expire un grand coup. Il attrapa le mégot de cigarette tout en lâchant d'une voix moribonde :

- Désolé.

ça y est, son monde venait de se briser. Il s'était excusé. Comment avait-il pu ? En plus, cette femme était tout simplement horrible ! Impolie à souhait, elle le regardait avec son air carnassier, l'air de dire qu'elle allait abattre sa pelle sur sa gueule de bellâtre.
Dilemme intérieur, il se retenait de lâcher la phrase de trop. Il fallait qu'il se retienne... un petit effort et ça pourrait paraître sincère. Avec le stresse engendré par ce revirement psychologique et les trente degré de la journée, quelques goutes de sueur perlèrent sur son front.
Il finit par lever la tête, leva une main et envoya le mégot dans le nez de la jeune femme.

- Mais je savais pas qu'on devait être respectueux envers des sacs de viande enterrés par une nana à l'air complètement allumé.


Profond soupire. C'était finalement sortit. Il se sentait en accord avec lui-même.
Franchement, pendant un instant, il se demandait ce qui s'était tramé dans sa tête. Satisfait de lui-même, il tira une bouffée de sa clope actuelle avec un sourire complètement satisfait.
Non, mais franchement, lui, s'excuser pour avoir profané un putain de caillou ? Tch !
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime28.08.11 21:13

L’autre mis un certain temps à réagir à sa phrase. Lorelei ne bougeait cependant pas d’un millimètre en attendant les excuses. Elle restait là, fièrement campée sur ses deux jambes. Elle était allée enguirlander ce mec quand il se recueillait, ça ne se faisait pas vraiment mais merde ! Elle estimait que son travail devait un minimum être respecté et que la demeure des morts devait aussi l’être.
Ça n’était apparemment pas trop l’avis de son interlocuteur qui eut clairement l’air de se forcer pour lâcher un pauvre « désolé ». « Désolé » qui donna aussi l’impression qu’il lui arrachait la gorge au moment où le gars le prononçait.

Tss, encore un con qui se sentait plus péter et qui méprisait les trois quart de la population. Lorelei détestait ce genre de personne. Enfin…Lorelei détestait pas mal de monde, con ou pas en général. Du moment qu’ils étaient vivants et qu’ils avaient la folle idée de poser un regard sur elle, ils étaient bons à déchiqueter.
Mais bon, l’excuse était venue, difficilement certes, mais elle était bel et bien sortie. La lycanthrope allait donc s’en retourner à son creusage de tombe, histoire de laisser cette saloperie terminer de discuter avec le mort…

…jusqu’au moment où elle le vit jeter son mégot sur elle et puis la traiter d’allumée. Elle écarquilla brièvement les yeux de surprise sur le coup puis elle les plissa en se décalant légèrement pour éviter de prendre le mégot en pleine face. Au même instant, elle prit sa pelle à deux mains et la délogea de son épaule pour envoyer la partie plate dans la tronche de cake du bellâtre dans un beau mouvement circulaire. Elle rugit en portant le coup et cria à la suite :

« Tu sais ce qu’elle te dit l’allumée, hein ?! Elle dit que si tu continues, la prochaine tombe qu’elle creuse, elle est pour toi ! »

Elle vérifia tout de même du coin de l’œil si l’endroit était toujours aussi désert par précaution, puis reporta son attention sur l’individu. Ses yeux d’ambre avaient perdu une grande partie de leur humanité. Ils brillaient d’un feu intense et sauvage. Lorelei n’avait confiance en rien ni personne. De plus, elle ne supportait pas le regard des autres. Elle en avait peur et quand cette peur se manifestait, la lionne n’allait pas pleurer dans un coin. Bien au contraire, elle réagissait de façon agressive en perdant facilement et très vite toute once de raison. Elle tuait directement ou frappait jusqu’à ce que mort s’en suive ou bien jusqu’à ce que quelqu’un tente de la raisonner ou de la séparer de sa proie.
Le fait donc que cet énergumène ose lui manquer de respect et la traiter de délurée, l’avait meurtrie encore une fois et la seule pensée qui lui venait en tête était d’éliminer la cause de cette nouvelle blessure.

La pelle tournait rapidement entre ses mains tandis qu’elle scrutait son adversaire, prête à réagir quoique l’autre décide de faire. S’il s’excusait, elle se calmerait peut-être et ne ferait rien. S’il fuyait, elle serait sans doute tenter de le chasser comme un chat court après une souris. Et enfin, s’il ripostait…
Elle secoua brusquement et rapidement la tête, comme pour effacer cette pensée et essayer de reprendre le dessus. Elle feulait intérieurement et certains de ses sons sortaient de sa bouche entrouverte. Elle se rendit ensuite vaguement compte qu’elle tremblait. Peut-être l’excitation d’avoir une proie, peut-être les nerfs qui lâchaient.
Non, dans ces conditions, quoiqu’il fasse, elle attaquerait.

Alors elle fit un pas en avant et abattit de nouveau la pelle sur le jeune homme, un air à mi chemin entre le résignement, la colère et la tristesse peint sur le visage.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime28.08.11 22:32

Il se l'avouait : par moment,
c'était le pire des connards qui puissent exister en ce monde. Il avait tendance à envoyer péter le monde entier lorsqu'il était dans un de ces moments où il se posait un tas de questions existentielles. Il aurait mérité cent fois de se faire fouetter par une vingtaine de personnes différentes. Pourtant, il était comme ça... les gens l'appréciaient généralement ainsi. Il faisait tout pour se faire détester, généralement. Enfin, sauf quand il était obligé de se coltiner quelques personnes pour un temps indéfini...

Mais franchement, il y a des limites. Des limites à ne pas franchir. Une claque, ça serait passé tranquillement. Il aurait compris qu'il avait fait une sale connerie, qu'il devait s'excuser. En plus, le cri... rugissement qu'elle avait lâché tendait bien à prouver qu'il avait dépassé les bornes.
Pourtant son esprit lui disait que le coup de pelle, elle aurait carrément pu l'éviter au moins un million de fois. ça, c'était le truc de trop. Le truc qui ne le ferait jamais s'excuser. C'était la guerre.

D'ores et déjà, il imaginait comment il allait la tuer. Il se voyait déjà entrain de lui enfoncer des doigts dans le ventre pour la trouer, sans jamais viser de points vitaux. Et tout en la maintenant en vie, il lui déboiterait la tête des épaules comme si elle était une poupée. Oui, une poupée douce et fragile allait mourir aujourd'hui.
Cependant, quelque chose lui fit changer radicalement d'avis. La manière dont elle maniait cette simple pelle, le fait qu'elle soit déjà positionnée, s'attendant à des représailles. Et puis merde, rien à foutre de toute façon. Il était Le Corbeau ! Ce nom était tellement connu dans les milieux criminels et judiciaires qu'il faisait trembler de peur les plus grosses frappes. Des gens payaient des fortunes pour avoir accès à ses services de tueur à gage !

Soudainement, alors qu'il était encore dans ces pensées, il vit un mouvement se diriger à toute allure vers lui. La pelle ?
Alors qu'il l'avait parfaitement remarquée, qu'il aurait pu aisément l'éviter en bondissant, il décida de la prendre en pleine tronche. Avant même qu'elle retire son arme improvisée, il empoigna le manche avec rapidité.
Il planta son regard dans celui de la jeune femme. Si elle avait été suffisamment attentive, elle aurait remarqué que son regard n'était plus d'un noir parfait. Il avait viré à un rouge sanguin tirant sur le foncé. Une rage silencieuse traversait ces deux billes de verres implacables qui ne voyaient plus en face de lui une jeune femme mais une cible dangereuse à abattre.
Comme s'il était pris d'une folie meurtrière, il afficha un sourire carnassier digne des pires créatures de la création : un vampire pris par la rage d'un lycan.

Tenant fermement la pelle, il lança sa main en direction de la jeune femme avant même qu'elle n'ait l'idée de reculer pour sauver sa peau. Il l'attrapa par le col de ses habits et la souleva à vingt centimètre du sol, n'utilisant qu'à peine la force de son bras droit pour la garder à cette hauteur.
Sans la moindre douceur, il arracha la pelle des mains de la jeune femme avant de d'envoyer cette dernière traverser trois rangées de tombe pour finalement atterrir contre le mur d'un caveau.

Dans ce genre de moment, Tristan ne comptait plus sur ses réflexes, sa vitesse ou même son intelligence. Il n'y avait plus que la force brute et l'endurance qui comptait. Des points dans lesquels il excellait à outrance.
Il brisa le manche de la pelle en deux avant de lancer les deux bouts au sol. Au moins, il serait à " armes égales ".
Se fichant de savoir dans quel était elle pouvait être, il se précipita dans la direction de la jeune femme. Les tombes avaient empêché bloqué sa ligne de vision direct avec elle, de ce fait, il ne savait pas où elle était mais était sûr qu'elle se trouvait à même le sol après un tel choc.
Soudainement, quelque chose lui traversa l'esprit : elle avait quand même des canines impressionnantes pour une simple humaine.
Rien à foutre qu'elle soit une vampire, un lycan ou Dieu, elle crèverait de la pire des façons qui soit.

[HRP: court, mais j'ai déjà pris envoyé valser ton personnage sans autorisation. de ce fait, je te laisse voir. dans tous les cas, il tentera de lui envoyer un coup de poing dans la tronche à pleine force. V'là :3 si ça te déplait, fais moi signe, j'modifierai selon tes souhaits. ]
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime29.08.11 16:42

Ça y est. Le coup était parti. Lorelei aurait peut-être pu l’arrêter ou lâcher la pelle, mais son instinct la dirigeait toujours un peu plus vers le chemin de la haine et de la violence. Surtout après qu’on l’ait attaqué moralement.
Pourtant, ce même instinct lui soufflait dans un coin de la tête que l’homme aurait du bouger. Il n’avait pas vu venir le premier coup mais pour le second c’était différent. Il avait semblé méditer sur ce qu’il allait faire puis avait repérer son mouvement et était resté planté là. Trop louche pour être humain…elle aurait vraiment dû stopper son geste…

La pelle s’abattit donc en plein sur le visage de son adversaire, et, avant qu’elle n’ait pu faire un autre mouvement, celui-ci attrapa le manche de l’outil. Des pupilles écarlates se plantèrent dans ses yeux de félins et elle eut bien la confirmation que cet être ne faisait pas non plus partie de l’espèce humaine.
Ce regard ne l’effraya pourtant pas. Les fous ne craignent pas grand-chose. La pire chose qui pouvait arriver était qu’elle se retrouve à l’hôpital, alitée pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois. Le mieux serait qu’il arrive à la tuer. Elle n’avait pas le courage de mettre fin à ses jours elle-même donc c’était tant mieux si quelqu’un d’autre pouvait s’en charger à sa place.

A cette pensée et alors qu’il l’attrapait par le col et la soulevait du sol aussi facilement qu’une plume, Lorelei sourit. Elle émit même un léger ricanement, le même genre que quand une personne perd la raison. Une lueur de folie inquiétante passa dans ses yeux toujours plongés dans ceux de l’homme.

Puis, après lui avoir arraché la pelle des mains, il la projeta sans ménagement contre un caveau. La lycan n’eut même pas besoin de se forcer à étouffer un cri puisque son souffle fut coupé net à cause de la violence du choc. Elle retomba au sol, à plat ventre. Une seconde s’écoula avant qu’elle puisse reprendre une grande inspiration.
Son dos lui faisait vaguement mal mais, merci grand Satan (Ben quoi ? Comme si elle allait remercier Dieu pour cette existence…), elle était plus résistante que ces larves d’humains. Elle comptait peut-être un peu trop dessus et surestimait sans doute cette endurance parce que, malgré la force dont venait de faire preuve l’inconnu, elle n’avait pas froid aux yeux et se permit même de lâcher dans un demi murmure afin qu’il l’entende :

« Joli répondant…j’aime les proies difficiles… »

Toujours dissimulée par les rangées de tombes, elle rampa rapidement pour atteindre une petite crypte située à peine une allée plus loin. Une fois à l’intérieur, elle s’assit, ferma les yeux, et commença sa métamorphose.
A force d’entraînements volontaires ou subis lors de ses crises, elle avait appris à se changer assez rapidement tout en occultant la douleur des modifications corporelles qu’elle subissait.
Quand elle rouvrit les yeux, la balance penchait du côté animal et seule une faible lueur humaine perlait au fond des prunelles ambrées. C’est une majestueuse lionne, un peu plus grosse que la moyenne et arborant un pelage aux reflets de feu, qui sortit donc de la crypte, sans faire le moins de bruit possible.

Les babines étaient légèrement retroussées et tous les sens du félin étaient en alerte. Lorelei était en chasse, et malheureusement pour l’autre, c’était son passe-temps favori. De plus, le cimetière était son lieu de travail. Ainsi, bien qu’elle n’ait encore jamais tué à cet endroit, elle connaissait tout de même les lieux comme sa poche. Un avantage que son adversaire n’avait pas.

Une fois sortie donc, elle se tapit rapidement à l’ombre derrière une tombe. Le jeune homme se rapprochait lentement, scrutant les alentours, puis vint le moment où il fut assez près. Ses griffes cliquetèrent sur la pierre tandis juste avant que l’imposante lionne tende ses muscles et bondisse sur sa proie.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime29.08.11 22:32

Lorsqu'elle se mit à parler, il comprit qu'elle n'avait pas été assommée malgré la violence du coup. Résistante, en prime... ce combat s'annonçait excellant. Quelqu'un qui pouvait se mesurer à lui. ça faisait combien de temps que ça ne lui était pas arrivé ? Cinquante ou soixante ans, probablement.
Enfin, personne. Plutôt un groupe de vampires qui avaient été envoyés pour lui trancher la gorge dans son sommeil. Ils avaient échoué car Tristan ne dormait jamais complètement. Ses sens restaient en alerte.
Tout ça pour dire, qu'elle aurait beau tenter de se planquer, elle n'y arriverait pas. Il renifla l'odeur dans l'air, tentant de la repérer. Elle avait un parfum particulier. Quelque chose qui lui rappelait une partie de lui-même... une lycan ?
Soudainement, l'odeur disparut complètement, comme si elle était partie de son champ d'action. Elle avait pu courir environ un kilomètre, d'un coup ? Non, elle avait disparut trop brutalement. Il renifla l'air à nouveau à la recherche d'une nouvelle odeur qu'il avait pu sentir sur elle auparavant. Le genre qui ne pouvait pas disparaître soudainement.
Il localisa quelque chose. Une odeur... de fast-food ?!

À la seconde même où il sentit cette odeur, ses oreilles l'alertèrent d'un léger cliquetis. Il se retourna brusquement pour faire face à... un énorme lion ? Même toute la rage qui le parcourait ne put empêcher ses yeux d'être pris par la surprise.
Il n'eut pas le temps d'esquiver la bête, la prenant en pleine face. Malgré ses un mètre quatre-vingt-quinze, elle arriverait facilement à atteindre sa gorge, c'était d'une évidence folle qu'elle voulait le tuer le plus rapidement possible. Prévoyant le coup, il plaça rapidement un bras devant sa gorge pour éviter une morsure qui pourrait se révéler fatale.
Il sentit une douleur montante le prendre aux épaules. Les griffes ? Dans la seconde qui suivit, il sentit une autre douleur lui prendre tout l'avant-bras. Les crocs ? Bordel, en plus d'être un poids lourd, elle était plus forte que la moyenne ? Là... il risquait d'être mal.
Il se laissa déséquilibrer par le poids de la lionne, tombant en arrière. Dans la chute, il se roula en boule, plaçant ses deux pieds sous le ventre du félin. Une fois que son dos atteigne le sol, il utilisa la force engendrée par le choc pour donner plus de puissance à ses pieds : d'une poussée des deux jambes, les parties les plus musclées de son corps, il envoya voler la lycan derrière lui sur un bon trois mètres.
Aussitôt, il fut pris par toutes par toutes les blessures qu'il venait de se prendre d'un coup. Pas le temps de geindre, une seconde d'inattention pourrait lui coûter. Une fois qu'il eut vérifié que son adversaire n'était pas déjà entrain de se ruer sur lui, il jeta un rapide coup d’œil à son bras.
Les crocs avaient complètement déchiré la peau ainsi que la chaire. Pourtant, d'habitude, les balles ne faisaient que des entailles dans sa peau... en soi, il était plutôt étonné de se retrouver avec un bras dans un tel état. Après un rapide test, il découvrit aussi qu'elle avait sectionné la plupart des ligaments de sa main : il n'arrivait plus qu'à bouger le petit droit. Du coup, il se retrouvait avec le bras droit en moins. Il redressa son regard pour regarder la lycan.

- Eh... salope... tu sais combien de litres de sang je vais devoir boire pour accélérer la régénération d'une telle blessure ? Non, probablement pas...

Un être normal aurait probablement déjà fuit face à un tel constat. On ne pouvait pas gagner un combat lorsqu'on avait les épaules lacérées ainsi qu'un bras inutilisable. Cependant, chez lui, ça ne faisait que lui donner plus envie de trucider cette saloperie de bestiole.
Allez, vu qu'elle s'était amusée à lui pourrir son corps et lui offrir des journées de régénérations intensives, il allait aussi lui pourrir son putain de cimetière. De sa main valide, il planta littéralement ses dans une pierre tombale qu'il retira du sol sans la moindre difficulté. Il ferma un œil pour évaluer la distance et tourna sur lui-même avant de balancer l'énorme pierre dans la direction de la lycan avec toute la force de son bras gauche. Prenant ça en compte et sa mauvaise vision, le coup serait trop facile à éviter.
De toute, c'était évident qu'elle pourrait l'éviter. Il s'était à nouveau précipita sur elle, poing gauche armé et prêt à exploser cette tronche de félidé qui lui tapait déjà horriblement sur le système.
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime30.08.11 20:46

Lorelei était une lionne plus grosse et plus grande que les autres, rousse qui plus est, mais elle ne perdait cependant rien de son agilité féline. En revanche, elle gagnait en force et puissance, sa taille et sa corpulence inhabituelles étant surtout dues à des muscles plus développés que la moyenne plutôt qu’à de la graisse superflue. Sa taille n’offrait donc que des avantages. Et c’est sans difficulté qu’elle se propulsa dans les airs et bondit sur sa proie, les puissants muscles se tendant sous son pelage de feu.

Sa proie avait apparemment les sens très développés et avait réussit à la repérer rien qu’aux cliquetis de ses griffes sur la pierre…et peut-être grâce à l’odeur aussi (maudit ketchup…). Le jeune homme ne fut cependant pas moins étonné quand il tourna la tête et se retrouva face à la bête. Ses yeux s’écarquillèrent sous l’effet de surprise et Lorelei réprima un sourire satisfait pour se concentrer sur l’attaque.
Bien que l’homme fût de grande taille, la lycanthrope n’eut aucune mal à atteindre ses épaules. Ses griffes se plantèrent alors immédiatement dans ses dernières. La lionne savoura la sensation de la chair qui cédait sous son armada et, se laissant totalement emporter par l’instinct animal, elle ouvrit grand ses mâchoires. Les crocs acérés transpercèrent le bras de la victime sans ménagement, à la déception de Lorelei qui visait la gorge. Il était rapide le bougre, et même après cette attaque éclair, il avait eu le temps de positionner son bras de façon à sauver son cou.
Le sang rempli néanmoins la bouche du fauve et elle lâcha un léger grognement de contentement.

L’homme finit par perdre l’équilibre sous son poids, ou peut-être le fit-il exprès, et ils commencèrent tous deux à chuter. Lorelei en profita pour déchiqueter un peu plus le bras qu’elle tenait dans sa gueule, histoire de le rendre inutilisable. Puis elle sentit les pieds de sa proie contre son ventre. Elle plissa les yeux et se prépara mentalement et physiquement au coup qui allait venir.
Elle eut bien fait. Dès qu’ils eurent touché le sol, l’autre détendit ses jambes et l’envoya valdinguer sur quelques mètres. La lionne lâcha un bref rugissement alors qu’elle décollait de sa proie, plus par mécontentement qu’à cause de la douleur. Heureusement aussi pour elle : un chat retombe toujours sur ses pattes. Je vous l’accorde, il s’agissait là d’un gros chat mais apparemment le dicton s’appliqua quand même et Lorelei réussit à se réceptionner sur ses quatre pattes, les petits graviers crissant sous ses coussinets.

Sa petite glissade terminée, elle fit volteface pour planter de nouveau ses yeux dans celui de son adversaire. Il savait se battre et semblait être à sa taille. Cela faisait longtemps que la lycan n’avait pas trouvé de personne comme lui pour se distraire.
Elle se surprit à hocher brièvement la tête à l’attention de l’homme comme pour lui signifier un : « Bravo, respect… », puis, sa langue râpeuse passa sur ses babines et ses canines pleines de sang frais. Un vrai régal…comment garder un brin de conscience humaine alors qu’un festin venait de couler dans sa bouche. Ce goût si particulier sur ses papilles, cette odeur de sang qui lui flattait les narines…l’envie de dévorer cet homme battait dans sa tête.

- Eh... salope... tu sais combien de litres de sang je vais devoir boire pour accélérer la régénération d'une telle blessure ? Non, probablement pas...

Elle esquissa ce qui pouvait s’apparenter à un sourire en coin pour sa forme de lionne et une lueur de défi passa dans ses yeux en attendant de voir ce que l’autre allait faire.
Et ce fût à son tour d’écarquiller les yeux lorsque son vis-à-vis arracha une pierre tombale du col pour la lui balancer dessus. Un flash de conscience humaine lui fit passer une légère once de colère dans le regard puis penser qu’il faudrait qu’elle répare tout ça, avant que l’animal ne reprenne le contrôle de ses pensées.
La pierre lui arrivait dessus mais à une vitesse raisonnable qui lui laissait largement le temps de l’esquiver sans problème. Ce qu’elle fit donc de façon presque tranquille.

Elle redressa ensuite la tête et reporta son attention sur l’homme. Ce dernier lui fonçait littéralement dessus, son bras valide près à lui assener un coup digne de ce nom. Elle hésita une fraction de seconde pour savoir si elle devait se jeter sur lui pour une confrontation frontale, et finalement, elle opta pour une autre option, peut-être un peu moins risquée mais tout aussi douloureuse…
Elle trottina légèrement en direction de son adversaire fou furieux, comme s’il s’agissait d’un échauffement avant de prendre de l’élan. Sauf qu’au lieu de bondir de nouveau, elle se redressa juste assez pour prendre le poing en pleine mâchoire. Un râle de douleur s’échappa de sa gorge quand elle sentit sa mâchoire inférieure claquer et se déboiter sous le coup. Lorelei ne perdit cependant pas son objectif de vue et ce fut donc à son tour de piéger l’homme avant qu’il ne rétracte son bras. Elle frappa le membre valide d’une de ses pattes avant pour le désarçonner et elle leva l’autre patte pour l’abattre sur la nuque de son adversaire.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime07.09.11 14:34

[justify]L'hybride à la classe internationale venait de se rendre compte que son adversaire n'était pas aussi faible qu'il y paraissait. Ça faisait un bout de temps qu'on ne l'avait pas placé aussi grièvement. Déchiqueter son bras à un tel point qu'il en était inutilisable, plutôt impressionnant. Cependant, ce qui resta encore plus impressionnant, c'est qu'elle prenne son poing dans la tronche volontairement !
Enfin, il s'était attendu que sa mâchoire soit réduite en bouillie après un tel coup. Faut dire, le Trisan avait suffisamment de force pour défoncer une porte blindée. Heureusement, la plus grosse partie de sa force se trouvait dans ses jambes ainsi que son bras dominant. Prendre un coup du poing gauche ne faisait pas tant de dégâts que ça, surtout si on était un lycan.
Le craquement qui retentit après que le coup ait fait mouche lui fit esquisser un sourire de satisfaction, complètement déformé par la folie qui gagnait peu à peu l'esprit de l'hybride. Ses yeux rouges semblèrent s'illuminer pendant un bref instant, comme pour répondre à l'instinct violent qui commençait à parcourir chacun de ses membres.

Dans les brumes de sa folie, il en oubliait complètement de se défendre. Le déséquilibre provoqué par la lionne avait fonctionné, l'exposant trop. Il prit un coup puissant dans la nuque qui finit de lui faire perdre les quelques brins d'humanité qui lui restaient. Non, de vampire.
Il posa un genou à a terre. Ses réflexes naturels le poussèrent à répondre à cette attaque : une ouverture parfaite. Elle était trop proche et avait pris un risque en tentant de prendre le dessus de cette manière. Son poing gauche partit dans l'estomac de la lionne. Le coup ne serait pas assez fort pour transpercer le corps de la lycan, ni-même endommager des organes mais suffisamment pour la repousser.
Il profita de ces quelques secondes de répit pour bondir en avant et se précipita. Le soucis étant que face à une telle créature, pourvue d'un corps résistant et d'une force exceptionnelle, le combat rapproché devenait une voie clairement dangereuse.
Il n'avait aucune arme sur lui et était totalement désavantagé pour palier à ce défaut. En temps normal, il n'aurait même pas cherché le corps à corps s'il avait juste un flingue sur lui. Il l'aurait aussitôt pointée dans la direction de la tête de la lycan et en aurait fini aussitôt.
À cet instant, il ne pouvait faire que fuir. Elle était trop agile et rapide pour quelqu'un qui ne possédait qu'une force démesurée et une endurance digne d'un bunker. Enfin, ce n'était pas vraiment un plan de fuite mais plutôt un apprivoisement.
Il sprinta au travers des tombes, les esquivant et prenant les chemins les plus difficiles pour le corps d'une lionne de cette taille.
Au bout d'une vingtaine de seconde de course, il avait traversé le cimetière en entier. Une fois sortit de l'enceinte, il se précipita vers une voiture noire. Une vieille Pontiac, enfin vieille... elle paraissait plus neuve que la plupart des caisses qu'on pouvait voir dans le coin.

Il sortit les clés de sa poche et enfila précipitamment celle-ci dans le coffre arrière. Une fois ouvert, il ne resterait plus qu'à ouvrir le bande de bois qui cachait tout son armement. Alors qu'il venait de soulever l'habitacle, son instinct se mit à hurler de bouger.
Jusque là, il n'avait pas vérifié qu'elle le suivait. Probablement que oui, car de toute façon, elle était prise par cet instinct et voulait sûrement en finir avec le petit con qui avait bousillé son cimetière. Rien de plus naturel, en soi.
Ne sachant pas d'où venait l'attaque, pas le temps de se retourner de toute façon, il bondit en direction du mur qui servait à délimiter la zone du cimetière. Il atterrit contre celui-ci avec une force mal contrôlée. Le mur craquela lorsqu'il rentra en contact avec celui-ci.
Sonné, il se redressa tant bien que mal pour faire face à son adversaire. Il n'avait toujours pas d'arme et le combat restait totalement désavantagé.

Bordel de merde, il n'avait pas encore le droit de crever !
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime16.09.11 22:12

Leurs regards bestiaux, pétillants d’une lueur inquiétante, s’étaient croisés lorsque Lorelei avait pris le poing en pleine mâchoire. Son adversaire avait eu l’air légèrement surpris avant d’afficher un lécher sourire de satisfaction en entendu la gueule de la lionne craquer. Saloperie.

Enfin son coup avait marché. Elle avait réussi à désarçonner et à secouer l’homme et celui-ci se trouvait à présent avec un genou à terre. Lorelei crut que c’était bon, qu’il voyait actuellement trop d’étoiles tourner devant ses yeux pour réagir.
Mauvais jugement, mauvaise surprise. En élaborant son « plan », elle n’avait pas prise en compte la riposte de l’autre ni mesurer le fait que si celui loupait, elle s’exposait et laissait une ouverture plus que profitable.

Elle reçut donc un second coup mais dans l’estomac cette fois-ci. Le choc lui coupa le souffle et la projeta en arrière. Elle retomba de nouveau sur ses pattes mais s’affaissa légèrement pour se remettre d’aplomb. L’air vint remplir ses poumons après quelques petites secondes et elle lâcha un râle pour exprimer son mécontentement. Non seulement elle n’avait pas été assez méfiante mais en plus, sa proie courait maintenant à toutes jambes vers la sortie du cimetière.
Remarque, en y regardant à deux fois, ça ne lui déplaisait pas tant que ça que le gibier détale à toute jambe. Au contraire, ça ne faisait qu’attiser un peu plus ses sens et ses instincts de chasseuse.

Ronronnant légèrement, appréciant finalement la tournure que prenaient les évènements, elle commença à avancer rapidement entre les tombes. Lorelei était corpulente sous sa forme de lionne mais elle arrivait tout de même bien à zigzaguer entre les pierres tombales grâce à son agilité accrue. Cependant, elle remarqua rapidement que cela ne suffisait pas face à son adversaire qui n’était clairement pas humain et qui possédait lui aussi une certaines force et rapidité.
Elle s’arrêta donc à l’abri des regards derrière un buisson. La lycantrhope réfléchit un instant tout en observant l’autre combattant. Quelle était la meilleure tactique ce coup-ci ? Attaquer par surprise de nouveau ? Pendant que toutes ses idées se bousculaient dans sa tête, elle notait du coin de l’œil que Tristan approchait dangereusement de la sortie. Sortir sous sa forme féline de l’enceinte était drôlement risqué même si le quartier était très peu fréquenté et que le peu de personnes qui y traînaient n’étaient pas très recommandables et se ficheraient sûrement pas mal de ce qui se passerait sous leurs yeux. Pourtant Lorelei ne voulut pas prendre de risque et décida enfin de son approche.

Sa proie avait ouvert le coffre quand il sentit sa présence. Il s’écarta rapidement et se projeta contre le muret du cimetière alors que Lorelei sautait et atterrissait pas loin d’où il s’était trouvé quelques secondes auparavant. Elle lui fit face.
Elle avait repris apparence humaine mais son regard brillait toujours comme celui d’un chat qui s’amuse avec une souris. Ses cheveux écarlates cascadaient de nouveau dans son dos et du sang maculait ses joues et sa mâchoire toujours déboitée.
La jeune fille souleva rapidement l’habitacle, curieuse de savoir ce que son adversaire comptait en sortir. Elle écarquilla un peu les yeux en découvrant toute l’armada qui s’y trouvait puis laissa échapper un léger ricanement avant d’attraper un semi-automatique sui traînait par là. Lorelei le chargea dans le même mouvement et le pointa sur Tristan.
Alors ça allait finir comme ça ? Si rapidement, si facilement ? Non décidément, elle ne pouvait pas accepter ça. De sa main libre, elle sortit une pièce de monnaie et la montra à sa cible. Elle sourit comme elle put et lâcha, les yeux brillants d’un air joueur et fou :

« ‘Ile ? Ou fache ? »

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime17.09.11 18:42

Lorsque ses yeux se posèrent sur elle, il fut surpris de la retrouver en forme humaine. Enfin, quelque part, il comprenait. Il était en plein milieu de la rue maintenant et débouler sous sa forme animale attirerait beaucoup trop l'attention des passants. En faîte, ce qu'il le surprenait, c'était la folie qui avait pu la pousser à l'affronter ainsi... franchement, dans le fond, il ne faisait que se battre sous sa forme humaine depuis presque un siècle et ne dépendait que rarement de sa forme animale.
Sonné après sa chute, il se releva difficilement tandis qu'elle fouillait dans le coffre de sa caisse. Elle en sortit un semi-automatique qu'elle pointa directement sur lui : elle l'avait chargé et savait donc utiliser ce genre de jouet.
Ses yeux rougeâtres observèrent quelques instants le canon qui pouvait cracher à tout instant la balle, comme s'il s'apprêtait à éviter celle-ci. Il en n'était pas capable, de toute manière. Une balle se déplace à 300km/m, lui faisait 10 mètre en une seconde et demi.

Pendant quelques instants, il jaugea la situation. Elle venait de sortir une pièce, semblant mettre leur vie en jeu sur le trip de la chance. Un sourire amusé s'étira sur le coin de ses lèvres. Qu'il perde ou gagne à ce jeu ne changerait pas absolument pas l'issue de ce combat : elle était en position de faiblesse, trop proche de lui pour survivre et mal équipé pour le combattre.
Sans même répondre à sa question, il fit un pas en avant en lâchant un son étrange, proche du grognement. Mais ça ne ressemblait à rien d'humain, ni d'animal. Ça n'avait plus rien de connu, comme s'il partait totalement en couille.
Il était sur le point de perdre le contrôle, ses yeux rouges passant lentement du rouge lambda à un rouge de plus en plus foncé. Sa bouche s'entrouvrit lentement, le grognement se prolongeant sinistrement.
Il se jeta sur elle. À cet instant, tous ses instincts venaient de prendre le dessus. Peur, douleur, inquiétude et autre n'existait plus dans cet esprit. Seulement se protéger coexistait parfaitement avec l'état animal qui venait de prendre complètement le dessus.

La détonation rugit. Une lumière blanchâtre et le canon cracha son morceau de métal qui frappa en plein dans son front. Son corps fut propulsé par l'impact, l'envoyant à nouveau au sol. Quelques secondes après, ce fut le bruit métallique d'une balle percutant le sol qui se fit entendre.
Sonné mais agissant encore par instinct, il fit aussitôt face à la jeune femme. Un impact de balle noircit était apparu au bord de ses cheveux. Le projectile avait écarté suffisamment les chairs pour pénétrer frapper les os mais n'avait pas pu le transpercer. Quelques craquelures venaient, cependant, prouver qu'il avait subit un choc violent.
Tous ses sens étaient complètement bousillés. Il ne voyait que très mal la jeune femme, accompagné d'un bourdonnement ahurissant et son odorat... il avait une odeur de sang qui se répandait abruptement dans ses narines et sa bouche.
D'un bond, il se propulsa près d'elle, saisissant de sa main valide son cou. Il la souleva du sol, se fichant totalement de savoir si elle pouvait à nouveau tirer. Ses doigts enserrèrent la peau violemment, prêt à rompre tous les os de la lycan d'une simple pression. Pourtant, rien ne suivit ce mouvement.

Ses yeux d'un rouge foncé, marquant la limite de sa rage, semblaient chercher les yeux de son agresseur comme pour tenter de la terrifier et lui faire comprendre qu'elle devait abandonner le combat. Sa mâchoire continuait de trembler, ses cordes vocales continuant de produire un grognement à la nature inconnue.
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime18.09.11 12:15

Il ne l’avait pas quitté des yeux depuis qu’elle avait bondi près de la voiture. D’abord un peu surpris, il avait semblé ensuite évaluer la situation.
Lorelei n’en avait que faire. Avec un flingue entre les mains, elle était bien capable de le stopper s’il tentait quelque chose de toute façon, non ? Le canon de l’arme était braqué sur la tête de son adversaire et à cette distance, il ne pourrait éviter la balle, aussi rapide soit-il. Elle avait l’avantage, elle le savait. Elle le pensait du moins.

Elle ne tremblait pas et restait campée sur ses deux jambes, sûre d’elle et fière, comme un fauve maître de son territoire qui chasse un impudent qui a osé marcher sur ses plates-bandes. Il méritait cette balle dans son crâne, il méritait qu’elle tire à bout portant, celui qui avait gâché sa journée, l’avait rendu folle de rage…et déboité la mâchoire.
La douleur autour de sa bouche pulsait, elle se savait même pas comment elle allait réussir à remettre tout ça en place et, plus les secondes passaient, plus elle se demandait pourquoi diable avait-elle sorti cette pièce vu que dans tous les cas, elle finirait par lui tirer dessus. Dans une situation pareille, le fair-play n’existait plus à ses yeux et ils étaient allés trop pour revenir en arrière de toute façon.

Elle attendait tout de même une quelconque réponse de la part de son vis-à-vis mais seul un grognement indescriptible sortit de la gorge de celui-ci au bout de quelques instants. Un coin de lèvre de la lycan se releva sur une de ses canines et elle laissa échapper un sourd rugissement, surprise de la réaction de sa proie. Le râle de l’autre se prolongea et il finit par se jeter sur elle. Elle n’hésita même un quart de seconde. Elle tira.

Le coup de feu avait été assourdissant. Quelques oiseaux avaient pris leur envol, mais Lorelei ne s’inquiéta pas de savoir si des passants avaient été témoins de la scène. Un coup de feu à Bay Area, c’était tellement classique…
Non, elle ne se focalisait pas du tout là-dessus. Elle était plutôt bloquée devant son rival qui avait de nouveau été propulsé au sol mais qui la fixait de ses yeux devenus rouge sombre à présent. Il avait une trace de balle noircie sur son front et du sang et quelques craquelures venaient témoigner que Lorelei avait réalisé un parfait « headshot ». Et pourtant…la balle avait tinté quand elle était retombée au sol et l’homme qui lui faisait face ne semblait qu’à peine secouer par l’impact.

Stupéfaite et plus aussi confiante, elle fit un pas en arrière mais l’autre lui avait déjà bondit dessus. Elle sentit la poigne de la main valide s’enserrer autour de son cou et la soulever sans ménagement. Vider le chargeur de flingue sur l’agresseur ne servirait sans doute à rien vu le peu de dommages qu’une balle dans la tête lui avait fait. Et puis, elle doutait en avoir franchement le temps.

Leurs regards étaient plongés l’un dans l’autre. Il semblait vouloir l’intimider et lui dire d’oublier son orgueil et d’abandonner le combat. Lorelei, elle, ne pensait qu’à la main qui la tenait et qui l’empêchait de respirer correctement. Cependant, elle ne laissait rien transparaitre.
Trop fière, trop stupide pour avoir peur de mourir maintenant. Au fond, elle se disait qu’elle le méritait bien, après avoir tués tant d’autres personnes. C’était sans doute son tour à présent. Le combat avait été beau, ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu d’adversaire de cette trempe. Tristan avait clairement été plus fort, plus malin. Elle pouvait mourir tranquille.
Elle sourit difficilement, tandis que l’autre poussait toujours son grognement guttural, et hocha brièvement la tête pour lui signifier que c’était bon, il pouvait lui broyer les os sans soucis, sans regret.

« ‘ravo. »

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime20.09.11 19:47

Il l'avait à porte de main, cette victoire. Alors que toutes les chances avaient été contre lui pour des questions de différences de force, d'emplacement ainsi que d'armements, il avait enfin gagné. Elle avait complètement abandonné et elle était prête à rendre son dernier souffle entre ses mains. La bête n'attendait que ça, au final. Le brin de conscience qui lui restait lui disait qu'elle était dangereuse, et au vu de son comportement, rancunière. Elle reviendrait probablement à la charge si il tentait de se la jouer sentimentale et de l'épargner.
Justement, ce fut parce que ces mains avaient tant tué qu'il n'accomplit pas ce dernier geste. Au gouffre de la rage, toutes les pulsions basiques qui l'avaient pris pendant ces dernières minutes s'évaporèrent en quelques secondes, le temps qu'il la dépose sur ses pieds. Les grognements s'étaient arrêtés pour laisser placer à un souffle rauque et fatigué, preuve que ce combat avait été éprouvant pour lui-même, le poussant presque à rentrer dans une rage folle. Et c'était mauvais, pour plusieurs raisons...

La première étant des plus simples : en deux ans, il avait terriblement changé même s'il ne l'avouait pas. Tuer était devenu une nécessité, non plus un boulot. Depuis quelques temps, à chaque fois qu'il était forcé de prendre des vies, il avait l'impression de se faire ronger par un mal oublié. Et ça, il commençait à ne plus le supporter, tous ces sentiments qu'il n'arrivait plus à le comprendre.
Et la deuxième se résumait à cette jeune femme à laquelle il avait promis une protection assurée contre ses agresseurs. S'il lâchait la bride à sa colère, il serait impossible à arrêter pendant plusieurs heures, voire pendant le restant de la journée. Et il était évident que dans un tel état, les dommages ne seraient pas que matériaux. Il l'avait promis, après tout... il ferait en sorte qu'elle puisse vivre sa vie paisiblement. S'il disparaissait maintenant, il ne pourrait pas tenir cette promesse.

Ses doigts finirent par lâcher le cou de la lycan. Ses yeux qui étaient repassés au noirs se plantèrent dans ceux de Lorelei. Distants, froids et emprunt de quelques restes de colère, les deux iris sombres finirent par se détourner d'elle, son corps suivant le mouvement. Sans la moindre parole, que ce soit d'excuse ou d'explication, il se redirigea simplement vers l'entrée du cimetière.
Sa main valide tata longuement son pantalon, recherchant désespérément son paquet de clopes et son briquet. Évidemment, il les avait oubliés près de la tombe du gamin... il laissa un profond soupir d'agacement s'extirper.

P'tain, c'est vraiment pas mon jour, pensa-t-il.

En plus, avec l'autre nenette qui l'avait interrompu alors qu'il arrivait enfin à s'exprimer à la pierre du gamin, il devrait tout recommencer, histoire de se mettre dans le bain. Il s'arrêta et se tourner vers la nana, lâchant d'une voix simple, comme s'ils ne s'étaient jamais rien passé entre eux.

- Eh gamine, t'as pas une clope pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime22.09.11 18:48

Lorelei avait fermé les yeux. Pas pour ne pas voir la mort arriver mais plutôt parce qu’elle était plus ou moins sereine et que le fait que sa vie s’arrête là ne la chagrinait pas. Elle sentait toujours la main puissante autour de son coup, ainsi que le regard de son vis-à-vis posé sur elle. Le râle continuait de s’échapper de sa gorge.

Et pourtant rien ne venait. La prise ne se resserrait pas mais ne desserrait pas non plus et elle était toujours suspendue dans les airs. Au fur et à mesure que les secondes passaient, le grognement se calmait, diminuait même.
Surprise de ce revirement de situation, elle rouvrit les yeux et plongea ses prunelles dans celles de l’homme. Son regard n’était plus rouge pourpre comme avant, il semblait s’éclaircir pour repasser lentement vers un noir profond. Le bras qui la soutenait baissait aussi, au fur et à mesure que le grognement se changeait en inspirations rauques et épuisées. Les pieds de la lycanthrope touchèrent de nouveau le sol mais elle n’en fut pas plus satisfaite que ça. De plus, sa gorge était toujours prise en tenaille par la main valide de son adversaire.

Lorelei ne comprenait vraiment pas ce qui était en train de se passer. L’autre voulait-il lui donner un semblant de faux-espoir et l’achever quand elle se croirait tirée d’affaire ? Ou bien la rage l’avait-elle vraiment quitté ? Mais si la réponse était « oui » à cette dernière question, une autre se posait : pourquoi ?
La demoiselle lionne essayait de voir ce qui avait pu créer ce changement. Peut-être le fait qu’elle accepte sa mort sans se débattre, allez savoir…

Petit à petit, les doigts de l’homme s’ouvrirent et laissèrent enfin le cou de la jeune fille. Elle aurait des bleus, déjà des marques rouges en témoignaient, mais elle avait l’habitude. Et puis, ce n’était pas ses « clients » qui allaient la regarder de travers.
Leurs regards se croisèrent de nouveau. Lorelei y décela des bribes de colère restantes sous la froideur apparente. Il devait lui en vouloir pour l’avoir interrompu tout à l’heure sur la tombe mais le désir de la tuer avait clairement l’air de s’être envoler.

Alors qu’il se détournait d’elle et retournait dans l’enceinte du cimetière, Lorelei restait « bloquée ». Elle n’avait pas l’air stupide, la bouche ouverte et les yeux ahuris mais ce n’était pas loin. Quoique si, le regard de merlan frit, elle l’avait…
Elle ne comprenait décidément vraiment, mais alors vraiment pas. Si elle avait été à sa place, jamais elle n’aurait pu faire marche arrière. Elle aurait sans aucun doute regretté après mais il aurait été trop tard et encore une fois, elle aurait laissé la bête prendre le contrôle. Lui avait réussi à ne pas le faire. Quelque chose au fond de lui avait semblé l’arrêter, lui souffler qu’il ne devait pas laisser la rage régir son monde.
La lycan aurait souhaité avoir aussi cette petite voix dans sa tête…Elle se massa un peu le cou et avança doucement sur les talons de l’homme. Le combat était terminé à présent, et puis, elle aussi, n’avait plus envie de combattre. La haine était retombée au moment où elle avait cru mourir. Ne restait maintenant qu’un peu de fatigue et de la douleur. Beaucoup de douleur même. Dans la mâchoire déboitée tout particulièrement. Elle irait voir un médecin en urgences ce soir mais en attendant, il était dur de parler ou de faire quoique ce soit d’autre.

D’ailleurs, pour son plus grand malheur, son ex-rival lui demanda si elle n’avait pas une cigarette. La façon dont il posa cette question, comme si rien ne s’était passé, déconcerta encore la lycanthrope et elle répondit après quelques secondes, toujours avec un ton un peu méfiant et légèrement agressif :

« Chfume ‘as…et chuis ‘as un’ ga’ine ! »

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime22.09.11 19:35

Il arqua un sourcil. Non, le ton le dérangeait absolument pas. Après tout, il agissait bizarrement mais il n'avait pas à se justifier à une nana qui lui avait balancé deux coups de pelles dans la gueule et mis son bras en charpie. De toute façon, ils ne se connaissaient absolument pas.
Enfin, ce qu'il le dérangeait surtout... c'est qu'il avait rien compris. On aurait presque dit qu'elle était entrain de parler une langue complètement différente. Et pourtant, des langues, il en parlait un tas.
Et soudain, ça lui revint. Un éclair de lucidité apparut dans ses yeux. Il lui avait éclaté la gueule, c'est vrai ! Enfin, avec tout ce sang, ce n'était pas facile de voir sa tronche. D'ailleurs... elle ressemblait à quoi, cette nana ? Un nouveau froncement de sourcil, une lueur de curiosité et une petite idée le poussèrent à s'avancer vers elle.
Arrivé à sa hauteur, il posa sa main sur la tête de la lycan et se pencha vers son visage. Prévoyant tout mouvement de recule, il l'empêcha de bouger pendant qu'il examinait la mâchoire. Avec tout ce sang, impossible d'identifier quels os s'étaient déboités. Voyant que dalle à cause de tout son sang, il entreprit de passer ses doigts sur la mâchoire. Contrairement à ce qu'on pouvait s'attendre d'un type capable de défoncer une porte blindée à mains nus, il fit preuve de douceur mais aussi d'expertise pour ausculter.

- Ah ouais, j'vais te remettre la gueule en place. Donc, évite de l'ouvrir et bouge pas.

Quelques secondes suffirent à retrouver les petits malins qui posaient problème. En plus, elle avait de la chance. Avec son sens du toucher extrêmement développé, il était capable de sentir ce qui posait problème. Et aucun os n'était cassé...

- Intéressant. J'sais pas si c'était voulu de m'exploser le bras droit mais ça aura sauvé ta mâchoire.

Et tous les autres parties où je t'ai frappées, pensa-t-il.

S'en sortir avec une gueule déboitée et quelques bleus étaient pas mal, en faîte. Ça prouvait qu'elle avait une certaine expérience du combat. Ou de la chasse. Surtout qu'il avait été obligé de s'enfuir quelques secondes pour s'équiper en conséquence. Enfin, elle avait fait la connerie de reprendre sa forme humaine ce qui semblait l'avoir désavantagé nettement. Après tout, il avait été entraîné au combat sous sa forme humaine... couplé à une force démesurée, c'était comme affronter la mort.
Mais il ne lui dirait rien. Après tout, c'était son erreur. Et dans un combat qui se veut à mort, les erreurs sont impardonnables.
Enfin, l'trip c'était de la détourner complètement de l'attention de sa mâchoire. Elle était sûrement concentrée dessus depuis qu'il arrêtait pas de la tripatouiller. Barf, déconcerté une nana comme elle n'avait rien de compliqué.

- Eh, t'as l'air plutôt bonne. On baise un coup après ?

Attendant deux secondes pour vérifier qu'elle soit surprise, il lui remit brusquement la mâchoire en place. Il la lâcha pour la laisser aller à sa douleur, enfilant sa main dans la poche de son pantalon et l'observa quelques secondes. Une fois qu'elle sembla habituée à la douleur, il reprit sans la moindre once de pitié dans la voix.

- Bon, t'as cette clope pour moi, histoire que ce que je viens de faire soit récompensé ?

Était-ce un connard sans cœur ? Probablement autant qu'elle était une idiote qui balançait des coups de pelles à la gueule des gens parce qu'ils lui répondaient.
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime26.09.11 11:22

Sa phrase sembla surprendre son interlocuteur. Ça ne semblait pas être le ton sur lequel elle l’avait dite qui paraissait le gêner. Il lui aurait sans doute jeté un regard mauvais ou aurait de nouveau attaqué si ça avait été le cas…
Non, il semblait plutôt n’avoir rien compris. Mais bon : assez normal d’avoir des difficultés d’élocution quand on a la mâchoire inférieure qui dit merde à celle du haut. Remarque, elle l’emmerdait. C’était sa faute à lui tout ça, et de son côté, elle faisait de son mieux pour essayer de parler le plus distinctement possible sans non plus aggraver son état. S’il lui fallait se trouver un décodeur, qu’il se démerde. Et puis en plus, si ça le faisait abandonner et couper court à la discussion, c’était tant mieux. Elle pourrait alors retourner à son travail et lui aller pleurnicher sur sa tombe.

Elle continuait d’avancer et allait dépasser Tristan pour laisser cette histoire derrière elle, mais ce dernier avança dans sa direction et posa une main sur sa tête. La lycan plissa les yeux et émit un grognement sourd tandis qu’elle tentait de reculer. Réaction d’animal sauvage et blessé, après tout, c’était ce qu’elle était à part entière. Elle ne put fuir cependant, l’autre ayant prévu son reflexe et la bloquant pour l’ausculter.

Lorelei ne voulait pas de sa pitié, ni qu’il la soigne ou quoique ce soit d’autre. Elle aurait préféré souffrir toute la journée et se faire remettre la mâchoire par n’importe qui d’autre plutôt que par la personne qui la lui avait amochée. Aussi quand les doigts vinrent palper les os et les articulations, la jeune femme feula. A cet instant, si elle avait pu, elle lui aurait mordu la main jusqu’au sang, ça aurait fait un bon quatre heures.

« Intéressant. J'sais pas si c'était voulu de m'exploser le bras droit mais ça aura sauvé ta mâchoire. »

En entendant cette phrase, pendant qu’il constatait les dégâts, Lorelei esquissa tout de même un sourire mauvais. Là elle ne pouvait pas répondre mais une fois qu’il lui aurait remis tout ça en place, elle s’en ferait une joie.
Une phrase beaucoup moins plaisante vint ensuite après celle-ci. Baiser ? Il se foutait clairement de sa gueule ou quoi ?!! Plus en colère que surprise par cette déclaration, elle allait lui décalquer une claque bien sévère quand…clac.

Une vive douleur envahit tout le bas de son visage. Son vis-à-vis l’avait lâché et elle en avait profité pour reculer de quelques pas, ses mains tenant sa mâchoire fraichement remise. Elle ne lâcha cependant aucun gémissement ou assimilé. Elle était trop fière pour se laisser aller devant son ancien adversaire.
Elle expira par la bouche lorsqu’elle se fut habituée et elle se redressa.

Sans un merci, sans un regard, elle reprit sa marche dans le cimetière, comme si de rien n’était. Puis elle lâcha, sur un ton toujours un peu mauvais :

« Je fume pas, j’ai dit. Et je vois pas en quoi tu mériterais une récompense, je t’ai rien demandé. »

Lorelei s’arrêta sur ses mots, regarda d’un air distrait le ciel et tourna enfin la tête vers l’homme. Dans son regard brillait encore de la colère et de la haine et lorsque celui-ci se posa brièvement sur le bras déchiqueté, on put même y voir un brin de satisfaction.

« Sinon pour répondre à ton interrogation de tout à l’heure : pour le bras ce n’était pas fait exprès…mon but c’était ton cou et ta tronche de bellâtre. »

Un sourire au coin des lèvres, elle lécha un peu de sang qui lui barbouillait la bouche puis elle lui retourna le dos, ne craignant pas une quelconque attaque de sa part.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime27.09.11 15:46

Voilà, il s'était fait chié pour rien. À cet instant, il n'imprima même pas qu'elle continuait de manquer complètement de politesse... il voulait juste une clope et elle ne pouvait pas lui en filer. Elle ne fumait pas. Encore une de ces nanas complètement délurées qui n'avaient rien compris aux principes fondamentaux qui égayait la vie d'un homme tel que lui.
Perdu dans ses pensées, il se mit à réfléchir, ignorant quelques secondes la jeune femme. Elle s'était retournée pour lui causer. Il la regarda, par principe. De toute façon, il n'avait même pas fait attention à ce qu'elle disait. Il l'observait distraitement tandis qu'elle semblait satisfaite de quelque chose. En faîte, elle en était même à... la limite du sadisme.
Et paf, d'un coup, tout lui revint. Avec un bras dans cet état plus un trou en plein milieu du front, il ne serait absolument pas présentable. Bordel, heureusement que c'était vendredi, il aurait le temps de se gaver de sang pour régénérer ses blessures au maximum. Un bandage par-ci par-là, il n'aurait plus qu'à prétexter une mauvaise chute. Enfin, l'soucis, c'est qu'avec un bras dans un tel état, il serait impossible de faire les bandages tout seul... merde, il allait devoir tout dire à Kurenai.
Non non, il mentirait. Il n'avait pas tabassé une femme mais un monstre avec des dents dans les mains et une connerie du genre. Un truc bien violent... mais pourquoi ? Parce qu'il voulait lui piquer sa bouteille de whisky, ça coule de sens !

Il se gratta l'arrière de la tête de sa main valide. Non, c'était vraiment mauvais. Pas crédible... enfin, avec son addiction à cet alcool, il serait largement crédible. Mais quand même, faut pas pousser le bouchon trop loin, hein. Déjà, il ne pouvait pas se la jouer héros, surtout après avoir tabassé une femme.
Soudainement, il revint sur terre, loin des problèmes qui venaient de le traverser. La lycan lui tournait le dos et semblait attendre quelque chose... des excuses, peut-être ? Probablement une connerie du genre.
Sa main gratta encore plus nerveusement l'arrière de la tête. Non mais franchement, les femmes étaient beaucoup trop exigeantes avec lui. Enfin, il ne faisait jamais d'efforts avec... peut-être pour ça qu'il n'arrivait jamais à les supporter bien longtemps. Allez, un peu de courage et une lampée de whisky... non, il n'avait pas de whisky sur lui. Profonde inspiration, long soupire.

- Désolé, je me suis emporté. Je payerais pour les dégâts que j'ai causés.

Sa main était retombée, partant s'enfoncer directement dans la poche de son pantalon. Cette fois-ci, il ne se laissa pas prendre par son sale caractère. Le ton était sincère et son visage l'était aussi. Enfin, il faisait un effort ENORMISME. Il espérait qu'elle ne réagirait pas comme une sauvage.
D'abord, pourquoi il attendait une réaction ? Il voulait une clope, l'reste, il s'en foutait. D'un pas décidé, il la dépassa et fila directement dans l'enceinte du cimetière d'un pas décidé. Après tout, il ne la connaissait pas cette gamine. Elle était venue, lui avait fracassé la gueule avec une pelle et pis voilà, c'était devenu la merde la plus complète.
Enfin, tant pis. Une journée gâchée de moins ou de plus, ça ne changeait pas grand chose dans sa vie.
Arrivé à la tombe du gamin, il regarda un peu partout autours de lui. La tombe qu'il avait lancé plutôt s'était enfoncée dans la terre à quelques mètres de là. Du sang recouvrait quelques tombes après que son bras fut déchiqueté... bref, le cimetière ressemblait plus à un champ de bataille.
Haussement d'épaules, il se pencha pour attraper son paquet de clopes, en extirpa une et se la fourra dans le mec. Il l'alluma après avoir cherché longuement le briquet dans l'herbe. Il s'étant planqué entre deux tombes.

Il prit une profonde bouffée qu'il garda quelques secondes puis l'extirpa lentement, profitant de cette taffe qui, à cet instant, était réellement divine.
La journée allait mieux, d'un coup.
Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Lübeln

Lorelei Lübeln


▬ Nombre de messages : 589
▬ Humeur : Changeante
▬ Profession : Gardienne de cimetière

▬ Fiche : So Freak
▬ Topics : Aux nouvelles [Tristan] / terminé
Dans l'antre de la panthère [Niki] / terminé
C'est pas grave le titre ! On s'en fout s'il est pourri !!! [Moira]
Réglement de comptes [Niki] / terminé
Partie de chasse
Sauvages retrouvailles [Niki]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une planche à pain.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

Minouche sanguinaire
[Lycan du Lion]


Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime28.09.11 18:31

Lorelei n’avait pas bougé. L’autre n’avait pas semblé réagir à la pique qu’elle lui avait envoyé. C’était dommage…mais bon, elle n’y pouvait pas grand-chose.
Elle resta là à regarder le ciel pendant plusieurs secondes. Elle se remettait doucement du combat, ses muscles et ses os protestaient légèrement, lui rappelant à l’esprit sa transformation. Les coups qu’elle avait reçu étaient aussi bien présents mais ce n’était finalement pas grand-chose comparé à ce qu’elle vivant à chaque pleine lune, à chaque métamorphose incontrôlée, lorsque son instinct plein de rage et de colère prenait le dessus et poussait son corps jusque dans ses extrêmes limites, jusqu’à ce qu’elle s’écroule.

Elle n’attendait plus rien de son précédent adversaire à présent. Elle avait perdu, il lui avait remis la mâchoire en place…stop, il fallait arrêter les frais, elle ne serait pas plus humiliée.
Elle allait reprendre la direction de là où tout avait commencé entre eux, pour commencer à nettoyer le cimetière, mais une longue inspiration de l’homme derrière elle la fit s’arrêter et se retourner.

Elle l’observa de ses yeux d’ambre pendant qu’il prononçait ses excuses. Ses prunelles reflétaient toujours de la méfiance sans qu’elle ne puisse réellement s’en empêcher, mais méfiance est mère de sûreté après tout…
Lorelei lu pourtant dans les yeux et l’attitude de son vis-à-vis que ce dernier était sincère, cette fois-ci…pas comme quelques instants auparavant…quand tout ça lui avait valu un coup de pelle bien placé dans la poire…

Quoiqu’il en soit, le coin de lèvre se Lorelei se souleva à peine une seconde et cela ne ressembla même pas à un sourire. Elle haussa les épaules et se détourna de nouveau, tant de gestuelle pour signifier que les excuses étaient tout de même acceptées. Elle était peut-être plus satisfaite que ça mais si ce fut le cas, elle ne le laissa nullement paraitre.

Elle leva la main en signe d’adieu, toujours sans se retourner, prit sa pelle au passage en passant devant la tombe sur laquelle l’homme était allé se recueillir puis elle retourna creuser sa fosse. Elle attendrait que l’autre soit partie pour remettre le reste du cimetière en état.

Pff, quelle journée de merde quand même.

_________________
YOU KNOW YOU'RE FUCKED
...when Lorelei become cute Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Scaled.php?server=801&filename=losign
Vava et signa par Koko d'amûr ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Vide
MessageSujet: Re: Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )   Aux nouvelles. ( Pv Lorelei ) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Aux nouvelles. ( Pv Lorelei )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs Terminés-