AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Laisse-moi te suivre, laisse-moi m'enfuir [pv Chichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 113
▬ Fiche : Wrouf

Who let the dog out ? Woof ! Woof !
[Lycan du Chien]


MessageSujet: Laisse-moi te suivre, laisse-moi m'enfuir [pv Chichi]   02.10.12 21:41

Severi n’avait pas décoché de mots autres que de petites onomatopées monosyllabiques depuis l’incident qui s’était déroulé quelques heures plus tôt. Toujours enfermé dans un semi mutisme, le blond restait prostré, à présent assis sur une chaise, fixant un point invisible sur le mur d’en face avec acharnement.
Ce qui s’était passé là-bas. Il ne cessait de se le repasser en boucle dans sa tête, cherchant à comprendre ce que le vieillard lui avait fait subir et comment, et frissonnant à chaque fois que ses souvenirs lui rappelaient la chambre noire où il s’était vu enfermer. Un calvaire à vivre pour lui, claustrophobe de son état.

Quand l’illusion s’était brisée et que le finlandais avait fini par retrouver la vue, il était resté tout aussi immobile que maintenant, jusqu’à sentir la présence de sa maîtresse à ses côtés. Là seulement, la tête appuyée contre elle, il avait commencé à se calmer, les caresses dans ses cheveux et les mots qu’elle lui susurrait fonctionnant bien plus que quiconque aurait pu le croire.
Cependant, bien qu’un peu rassuré, cela n’avait pas suffi à lui faire reprendre la parole et à le remettre complètement d’aplomb. Car en plus de la peur primaire qui l’avait rongé, l’angoisse d’avoir déçu Chiaki et de se voir abandonner à cause de cette incompétence trottait aussi dans son esprit.

Il sursauta légèrement sur son siège lorsque celle-ci entra de nouveau dans son champ de vision, tout occupé qu’il était à contempler le vide. Ses yeux bleu arctique reprirent doucement vie tandis qu’il revenait à la réalité. Il détourna le regard, hésitant, se passant du même temps la main sur l’arrière du crâne en un geste nerveux.
Puis finalement, son regard retourna capturer celui de sa maîtresse. Il déglutit légèrement, puis, comme dans un murmure, prononça un simple mot.

« Pardon. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Laisse-moi te suivre, laisse-moi m'enfuir [pv Chichi]   07.10.12 21:59

La mauvaise humeur. Elle n’avait pas quitté Chiaki depuis que la scientifique était allée récupérer son lycan pour le ramener jusqu’au labo’, et lui collait comme une seconde peau. Ça se ressentait dans sa façon d’aller et venir comme si l’énervement la forçait à rester en mouvement incessant, ça se ressentait aussi dans son comportement, la brusquerie dont elle faisait preuve avec chaque objet ou outil qu’elle prenait en main avant de le reposer trop sèchement sur l’un des bureaux.
Le sac de Severi, qu’elle avait récupéré après cet incident, avait été abandonné à l’entrée de la grande pièce où ils se trouvaient maintenant. La minuscule caméra qu’elle y avait incorporé, avait été l’une des premières choses dont elle s’était souciée à leur arrivée ici. Mais l’objet, aussitôt soumis à un rapide examen, n’avait pas tardé à confirmer ce dont elle se doutait déjà, à savoir qu’il était irrécupérable. Les nano-composants avaient été bien trop endommagés par la chute pour lui être encore d’une quelconque utilité. Et c’est donc avec un soupir exaspéré qu’elle avait bazardé le tout dans la première poubelle passant à proximité, avant que le « pardon » lâché d’une voix qu’elle jugea un peu pitoyable ne vienne lui rappeler la présence de Severi.

Là, elle hésita entre deux options : diplomate ou intransigeante ? Après tout, même elle était capable de comprendre qu’après ce que le lycan venait de vivre, le brusquer trop ne la mènerait à rien et qu’elle risquait carrément de le braquer. Or, elle avait des questions et voulait des réponses, pas rien qu’un simple vis-à-vis enfermé dans un mutisme catégorique. Alors ?

Balayant ce fameux « pardon » d’un haussement d’épaules, Chiaki s’attrapa une chaise et la posa en face de celle sur laquelle Severi s’était avachi, cessant enfin ses infinies déambulations pour venir s’y asseoir.

« Passons sur le fait que tu m’aie – encore – bousillé du matériel de pointe. Si tu m’expliquais plutôt exactement ce qui s’est passé pour que ton travail se conclue par un échec aussi cuisant ? Je te pensais plus capable que ça. »

Bon pour la diplomatie, tout compte fait, on repasserait.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 113
▬ Fiche : Wrouf

Who let the dog out ? Woof ! Woof !
[Lycan du Chien]


MessageSujet: Re: Laisse-moi te suivre, laisse-moi m'enfuir [pv Chichi]   19.12.12 9:28

Comme il aurait pu s’en douter, son petit « pardon » fut loin d’avoir l’effet escompté. Le mot s’était d’ailleurs comme envolé, devenu presque insignifiant, sans intérêt, de par le vague mouvement d’épaule que lui avait alors adressé sa maîtresse et il était resté là, sur sa chaise en ne sachant trop quoi faire et affichant un air plus penaud encore que l’instant d’avant.
Parce que non, Severi ne se doutait jamais qu’il allait se faire envoyer balader. Il ne partait pas en se disant que tout était couru d’avance. Non, Severi espérait, toujours et sans perdre espoir, que Chiaki lui adresse des mots compréhensifs plutôt que des reproches.

Et comme à chaque fois qu’on lui en faisait, le finlandais avait baissé le regard à la façon d’un chiot pris en faute, tandis que la scientifique s’était assise en face de lui et avait engagé la conversation pour essayer de comprendre ce qui avait bien pu se passer dans cette satanée ruelle.
Ce qui s’était exactement passé, hein ? A vrai dire, c’était plutôt une bonne question. Mais une question à laquelle le blond lui-même ne trouvait pas la réponse. Tout était arrivé trop vite, trop soudainement pour qu’il ait le temps d’assimiler les évènements. Le seul moyen qu’il y avait pour éclaircir les choses était d’y repenser, de revivre la scène. Mais le cuisant échec et le souvenir douloureux n’étaient pas là pour simplifier la tâche. Comprendre, sans doute la dernière chose dont Severi avait envie en cet instant présent.

Mal à l’aise, il finit cependant par se lever, poussant un grognement sourd et renversant à moitié sa chaise par terre, et commença à arpenter la pièce en long, en large et en travers.

« Je. Il est arrivé. Et puis il y a eu une cage et…du noir. Partout. Plus de bruit, plus... J-j'ai pas envie d’en parler ! J’ai pas envie…je…peux pas. Je…sais pas…! »

Et après ces dernières paroles presque aboyées, déstabilisé, Severi recula et avisa la poubelle dans un coin de la pièce pour s’y précipiter et en ressortir la caméra cassée avec le vain espoir d’y trouver quelque chose que la jeune femme n’aurait pas relever, et prenant surtout le risque de l’agacer plus encore de par son comportement…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar



Invité


MessageSujet: Re: Laisse-moi te suivre, laisse-moi m'enfuir [pv Chichi]   21.12.12 11:56

Laissant échapper un soupir exaspéré, Chiaki se leva à la suite de Severi et le rejoignit devant la poubelle d’un pas rapide, pour lui récupérer sèchement le matos abîmé des mains et le remettre à sa juste place, a.k.a. ladite poubelle.

« J’ai déjà vérifié, tu ne crois tout de même pas que j’aurais pris le risque de jeter ça si je n’étais pas absolument sûre qu’il n’y avait rien à récupérer ?! »

Elle recula d’un pas pour mieux considérer le lycan. De toute évidence, celui-ci semblait encore plus marqué par l’épisode précédent qu’elle l’avait d’abord pensé, d’abord parce qu’elle ignorait tout de la claustrophobie dont il faisait preuve. Visiblement, il fallait qu’elle révise sa stratégie si elle souhaitait obtenir un résultat un peu plus concluant. Aussi lui prit-elle la main et la serra entre les siennes, tout en reprenant la parole d’une voix qui s’était légèrement adoucie.

« Ecoute-moi. Cesse de gigoter comme ça, tu me fatigues. Retourne t’asseoir et – regarde-moi quand je te parle, bon sang ! – je veux que tu te calmes maintenant, d’accord ? Et que tu réfléchisses cal-me-ment à ce qui s’est passé, puis que tu m’exposes ça d’une manière plus détaillée… et plus compréhensible, surtout. Compris ? »

La scientifique le lâcha et le planta là pour aller vaquer à d’autres occupation, ruminant en pensée les quelques brouillons mots qu’elle avait réussi à tirer du jeune homme. Ça n’avait pas grand sens pour elle, à moins que… un Clover, peut-être ? Ça expliquerait le fait qu’elle n’ait rien vu, étant donné que leurs illusions prenaient place dans l’esprit. Enfin, pour ce qu’elle en savait en tout cas, n’ayant jamais eu l’occasion, à son grand regret, de bosser sur cette race. Quelles autres possibilités y avait-il, sinon ?
Oh, elle ne savait pas bien sûr, et ça avait pour effet de l’agacer particulièrement. Tellement qu’elle en foira complètement la mesure qu’elle était en train de faire, toute distraite comme elle l’était et, constatant ça, donna un grand coup de poing rageur à la table… lequel affecta probablement plus son poing que la table, par ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Laisse-moi te suivre, laisse-moi m'enfuir [pv Chichi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Laisse-moi te suivre, laisse-moi m'enfuir [pv Chichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: All around our world :: les alentours de naniwa :: autres lieux-