AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bataille aux bains [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime14.01.09 20:57

*Flash Back*

« - Attends, répète ça, on va où ?
- Dans une station thermale.
- Oui j’ai compris mais pour faire QUOI précisément ?
- Ooooh, mais combien de fois vais-je te le répéter ? On va voir un médecin qui m’a confirmé qu’il pouvait trouvé une solution pour ton problème de dos ! »

Là, je tombais littéralement de ma chaise, en me faisant encore plus mal au dos que d’habitude. Madame Mc Douglass était têtue, comme toutes personnes de son âge avancé, rien ne servait à ce que je lui dise que ce n’était pas la peine de dépenser de l’argent pour voir encore un charlatan me dire que je n’ai rien dans le dos et que ça fait uniquement parti de ma puberté. Rien à faire…

Je me relève donc douloureusement pour me remettre sur ma chaise.

« Attends encore un peu là, on part quand comme ça ???
- Ben ce soir même pardi, à dix huit heure précise !
- QUOI ??? Mais c’est dans à peine dans une heure ! Je n’ai pas le temps de faire ma valise !!! »

A peine avais-je le temps de finir le peu de chocolat chaud que j’avais dans ma tasse que les servantes déposaient déjà nos valises à mes pieds ! Je déteste être servis, moi qui me suis toujours débrouillée toute seule pour avoir ce que je voulais… Shannon Mc Douglass (car telle était son prénom) a bouleversé ma vie, aussi bien positivement que négativement.

*Fin de Flash Back*

La voiture s’arrêta dans une petite station de source naturelle. Je sortis rapidement de la voiture pour me dégourdir les jambes, car six heures de voitures sans pauses, j’ai des fourmis dans les jambes à force ! Le vent du froid d’hiver et la vapeur chaude des bains créer en moi plusieurs sensations contradictoires. Je suis contente d’être dans des rotenburos naturelles, je sens que je vais adoré en prendre un à minuit, en plus ce soir c’est la pleine lune … Mais le simple fait de penser que je suis ici uniquement pour voir un pauvre type qui va me tripoter dans tous les recoins et dans tous les sens pour me dire que je deviens une femme à par entier me mets en rogne…

Soudainement, une chose en moi monta très vite, et je sentais que je ne tarderais pas à craquer… Je cours dans la station à une vitesse hallucinante. A peine arrivé au comptoir, j’agressais la personne.

« VITE LES TOILETTES S’IL VOUS PLAIS MADAME !!!!!
- Heu … A gauche mademoiselle ! »

Je recourus cette fois en direction des toilettes, me disant que la pauvre hôtesse devait sûrement me prendre pour une mal élevée, Shannon me tuera si elle apprend ça ! A un couloir, je percutais une personne et sans prendre le temps de regarder la personne, je lui priais de bien vouloir m’excuser car j’avais une urgence et parti sans attendre une la réponse.

Quelques minutes plus tard, après m’être lavé les mains (très important), je repartis à la voiture, en demande d’abord pardon à l’hôtesse de mon impolitesse, puis aida la pauvre Shannon qui essayé de prendre tous les bagages à elle toute seule. Notre chambre était simple mais chaleureux à la fois, deux lits, une salle de bain avec toilette, une télé, un placard et une hygiène irréprochable, ce qui compte le plus pour moi. Une fois toutes nos affaires installées, la vieille Mc Douglass partie se remplir l’estomac, car « son estomac crie famine » comme elle répète depuis vingt heures. Personnellement, mon estomac attendra. Moi, je me dirige vers les bains. J’entre dans une petite pièce avec lavabo et miroir. Je me dévêtis, mettant mon corps affreusement maigre dans une serviette éponge et ouvris la porte coulissante. La vue était belle, il y avait plein de rochers et de bâtons de bambous qui séparés les bains. Je laissais tombé ma serviette, m’attacha les cheveux dans un chignon à peu prés correct (chose pas facile à faire) et trempa mon corps dans l’eau délicieusement chaude, ce qui me procura un immense plaisir. Alors que je savourais mon bain, j’entendis des pas… Mince, une personne allait rentrer ici ! Je me suis dis que c’était peut-être Shannon, mais vu que cette dernière était petite et pas vraiment mince (je dis plutôt même le contraire du mot) avec des cheveux courts, or, la silhouette était fine et de taille moyenne… La porte s’ouvrit …


Dernière édition par Nikayo McDouglass le 18.06.09 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime14.01.09 22:19

Ce la faisait environ deux jours que je me trouvais dans ce lieu magique remplis de source. C'est pour moi comme une sorte de Paradis. J'aime prélasser dans ces eaux pour oublier tous mes tracas et mes doutes.
Aujourd'hui je me suis levée top pour apercevoir depuis la fenêtre de ma chambre le levé du soleil. C'est magnifique lorsque les rayons chaleureux embrasent la pièce. Puis je suis sortie pour faire quelques croquis, et écrire quelques poèmes. Le temps s'est écoulé rapidement et je ne me suis pas rendue compte que c'était déjà l'après-midi, comme j'avais un peu faim j'engloutie (verbe un peu fort pour une sois-disant fringale) un de mes gâteaux (oui j'emmene toujours des gâteaux de mon magasin ). Puis naturellement une pause toilettes s'imposa à moi. Lorsque j'étais alors en train de me laver les mains j'entendis du tapage, une fille s'exclama:

« VITE LES TOILETTES S’IL VOUS PLAIS MADAME !!!!!

Elle déboula tel un taureau énervé par l'écharpe rouge d'un toréador, et me bouscula de pleins fouets et s'excusa puis elle repartie aussi vite qu'elle était venue.

Je voulu retourner dans ma chambre lorsque j'apperçu un objet un sol c'était un pendentif que la jeune fille avait fait tomber. Je le ramassai et me dirigeai vers l'hôtelière:

-"Excusez-moi mademoiselle cette jeune fille aux cheveux bleus a fait tomber son pendentif..."
-"Elle se baigne..."

-"D'acccord mais là je ne comptais pas de suite me beigner alors si vous voulez bien lui remettre je..."
-"Ecoutez je suis fatiguée, énervée et ce n'est pas le moment !"

Vraiment étrange cette femme, bonjour l'hospitalité! Une jeune femme en serviette aux cheveux courts blonds, prit le pendentif et me fit comprendre qu'elle allait le rendre à sa propriètaire.

-"Merci mademoiselle."
Revenir en haut Aller en bas


Kurenai Alucard

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 709
▬ Humeur : Heureuse
▬ Profession : Avocate Bureau du Procureur

▬ Fiche : ~ Song of Love ~
▬ Topics : Les gens changent mais pas toujours ce qu'ils ressentent...[Tristan Levian]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une fille à gros boobs.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

|Administratrice|
潔白 Fake Innocence 稀有


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime15.01.09 21:21

La famille adoptive de Kurenai était arrivée tôt le matin. Tous les membres de la petite famille avaient besoin de se reposer. La mère adoptive de Kurenai avait eu la bonne idée de réserver des chambres dans un établissement thermale. A peine étaient-ils arrivés, que le petit frère de Kurenai, Shoji, était partit en direction des sources d’eaux chaudes. Le premier jour du séjour se passa très mal pour lui, car il fit un malaise, étant resté trop longtemps dans l’eau. Leurs parents avaient prévus de faire une randonnée. Kurenai s’est donc occupé de son petit frère pour que leurs parents puissent se détendre un peu et profiter de leur journée. Comme à son habitude, Shoji se chamailla avec sa sœur. Ils firent une bataille d’oreiller. Visitèrent l’établissement, allant même dans des endroits où ils n’auraient pas du aller… Ils profitaient de l’absence de leurs parents… A la fin de la journée, Kurenai laissa Shoji aux mains de ses parents qui étaient rentrée. Elle allait enfin pouvoir profiter des sources.


*... Moment de détente... *


La jeune hybride descendit les escaliers tranquillement. Elle déposa ses affaires dans la petite pièce se trouvant a l’entrée des bains. Elle s’enroula dans une serviette. Elle releva ses longs cheveux blonds et les attacha. Soudain elle capta une conversation. La jeune hybride regarda par la porte et elle aperçue une jeune femme qui avait l’air de se débattre avec une hôtelière. Celle-ci fini par partir. La jeune femme, d’une vingtaine d’année semblait embêté. Kurenai s’approcha d’elle. Elle aperçu le pendentif dans la main de la jeune femme. Elle le prit délicatement...


- Je me rends aux sources, si vous voulez je pourrais remettre ce pendentif a la personne qui la perdue…

La jeune femme acquisa

- Merci Mademoisselle.

Kurenai lui sourit.

- Mais de rien !

Kurenai se dirigea vers les bains extérieurs. Elle ouvrit délicatement la porte coulissante. Etrangement l’air n’était pas froid. Il était tiède malgré le rude hiver. Tout ca grâce à la présence de cette eau chaude naturelle. Kurenai admira le paysage. Il y avait des bambous qui séparaient les bains. Des rochers de-ci de-là. Le regard se porta sur l’unique personne présente dans l’eau. Il s’agissait d’une jeune fille d’environ dix huit ans. Ses cheveux apparemment bleu était attaché pour formé un chignon.


- Bonsoir… Est-ce que ce pendentif vous appartient ?

Kurenai s’approcha de l’eau. Elle s’y glissa avec grâce. Elle avait gardé sa serviette. Elle s’approcha de la jeune fille et lui tendit le pendantif pour qu’elle puisse l’examiner. Le visage angélique de Kurenai lui sourit avec douceur.

_________________
Amour et Haine sont des parents consanguins.
¤ Who are you ? ¤
Bataille aux bains [Terminé] Banniy11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime16.01.09 19:35

La fille examina d’abord les alentours, puis moi et me rejoignit dans le bain. Sans me contrôler, je me mis à reluquer son corps toute aussi frêle et blanc que moi mais avec des formes là où il faut. Toujours sans le vouloir, ma peau blanche comme un haricot sec se mit à rougir… J’espère qu’elle croira que c’est à cause da la chaleur… Je suis très pudique, en plus, je ne sais plus où j’ai mis cette saleté de serviette !!!

- Bonsoir… Est-ce que ce pendentif vous appartient ?

Sa voix était angélique et le sourire qu’elle me décrocha un sourire un sourire tout doux. Je fixais le bijou en question était une petite pierre de saphir bleu nuit en forme de cœur orné de cornes. Il était beau.

- Ha non… Désolée… Je… je n’aime pas les bijoux, j’en porte que deux et c’est un… … Heu, non, ce n’est pas à moi…
- Ha bon, pourtant la fille avait affirmé, tout à l’heure, que vous l’aviez fait tombé.
- Elle doit sûrement ce trompée, je porte très peu de bijou.

Elle regarda le curieux bijou d’encore plus près et me le tendit.

- Tient, garde le.
- Ho non, non merci, je n’aime pas les bijoux.
- Qu’est-ce que je vais en faire alors ?
- Mettez le autour du cou, aussi jolie que vous êtes, il vous ira bien.

C’est sorti tout seul ! Je regarde à gauche puis à droit et remarqua que ma serviette se promenait toute seule sur l’eau à côte de la jeune fille. Pressé de le sentir protéger ma personne, je me jette dessus en éclaboussant la pauvre fille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime17.01.09 18:24

Après ce tapage avec l'hôtellière je me sentais un peu lasse et je décidai d'aller me ressourcer au près des sources. Les deux jeune demoiselles que j'avais rencontré un peu plus tôt étaient en pleine discussion et je ne voulais pas les déranger sans s'en qu'elles ne s'en aperçoivent je rentrais avec ma serviette, dans le bain chaud. A peine m'étais-je trouver dans l'eau que la jeune fille aux cheveux bleus fi un bon et m'éclaboussa.

D'ailleurs celle-ci ne remontait point à la surface:
-"Oh non!!! J'espère qu'elle ne s'est point noyée!"
Je "plongeai" et la vie étendue sur le sol, les yeux clos. Je l'attrappai et la remontai à la surface. Elle n'était pas très lourde, je la déposai sur le sol extérieur.

-"Elle a du avoir eu un coup de stress et avec la chaleur de l'eau, elle s'est évanouie" dis-je à l'autre jeune fille.
Le pendentif qui se tenait autour du cou de la fille aux cheveux bleus dégageait une lueur rouge vive.
-"Ou alors..."
Revenir en haut Aller en bas


Kurenai Alucard

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 709
▬ Humeur : Heureuse
▬ Profession : Avocate Bureau du Procureur

▬ Fiche : ~ Song of Love ~
▬ Topics : Les gens changent mais pas toujours ce qu'ils ressentent...[Tristan Levian]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une fille à gros boobs.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

|Administratrice|
潔白 Fake Innocence 稀有


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime17.01.09 21:27

Kurenai tendit le pendentif à la jeune fille. Celle-ci examina rapidement et lui dit qu’il ne lui appartenait pas. Kurenai était étonnée. Elle l’examina en détail. C’était un bijou raffiné mais pour le moins curieux. Un cœur en saphir bleu nuit orné de petite corne. Il dégagait quelque chose de mystérieux. La jeune hybride le tendit à la jeune fille aux cheveux bleu nuit. Mais apparemment elle n’en voulait pas. Kurenai était un peu embarrassée.


* ...Qu’est ce que je vais en faire ? Le donner à l’accueil ? Il lui irait bien pourtant...*

Kurenai suivit le regard de la jeune fille. Une serviette se baladait dans l’eau à côté d’elle. Soudain la jeune se jeta sur la dite serviette, éclaboussa la jeune femme aux cheveux blond. La jeune fille s’enroula dans la serviette rapidement. Kurenai émit un petit rire discret. Elle passa délicatement mais rapidement ses mains autour du coup de la jeune fille. Elle ne s’y était pas attendue et le geste avait été rapide.


- Et voilà, il vous va parfaitement !
- ... Mais ! Non !
- Il fait ressortir vos yeux et puis vos magnifiques cheveux ont la même couleur que ce saphir ! Il est fait pour vous ^^


Kurenai lui sourit. Puis elle regarda à l’entrée des bains. Elle aperçu alors la jeune femme qu’elle avait croisé un peu plus tôt, qui était rentrée dans l’eau. Soudain la jeune hybride reporta son regard sur la jeune fille. Elle semblait agité et fit un bon en avant. La jeune femme aux cheveux clairs se fit éclaboussée ainsi que Kurenai. La jeune fille avait disparu dans l’eau. Kurenai se retourna mais ne l’aperçu nul part.


- Oh non !!! J'espère qu'elle ne s'est point noyée !

Kurenai regarda la jeune femme s’enfoncer dans l’eau à son tour. Elle scruta la surface en espérant les voir remonter à la surface. Elle commençait vraiment à s’inquiéter quand elles remontèrent enfin à la surface. La jeune fille aux cheveux bleu s’était évanouie. Sa sauveuse l’allongea sur le sol. Kurenai s’approcha aussi vite qu’elle pu des deux filles. On pouvait voir de la panique dans ses yeux rouges vifs.


- Qu’est ce qu’il lui ait arrivé ?
- Elle a du avoir eu un coup de stress et avec la chaleur de l'eau, elle s'est évanouie.


Kurenai aperçu le pendentif. Il émettait une lueur rouge vive inquiétante. Kurenai paniqua !

* ...Il n’était pas rouge ! Qu’est ce que... *

- Ou alors...
- Ou alors ? Qu’est ce qu’il lui est arrivé d’après vous ? La pierre n’était pas rouge ! Elle était bleu nuit ! Ca viendrait de la pierre ?


Kurenai était vraiment anxieuse. La jeune fille commença à se réveiller. Kurenai lui intima de rester allongée et de ne pas bouger pour le moment. La jeune fille semblait être encore un peu « vaseuse »...

- Est-ce que vous allez bien ?

_________________
Amour et Haine sont des parents consanguins.
¤ Who are you ? ¤
Bataille aux bains [Terminé] Banniy11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime17.01.09 22:49

La fille me mis le collier à une vitesse ahurissante à mon cou. Je ne l’avais même pas vu faire.

- Et voilà, il vous va parfaitement !
- … Mais ! Non !
- Il fait ressortir vos yeux et puis vos magnifiques cheveux ont la même couleur que ce saphir ! Il est fait pour vous ^^

J’ai rêvé ! Elle a bien dit « magnifiques cheveux » ? Cette affreuse tignasse qui casse tous les peignes de mon tiroir à chaussettes ? Je crois qu’elle n’a pas vu les siennes, si elle veut on échange, j’ai toujours rêvé d’avoir des cheveux d’or ! Ma tête se mit brutalement à cogner, comme si j’avais bu plusieurs verres de trop. Ma vue se floua de plus en plus, l’eau, la fille, le ciel, tout se mit à tourner. J’ai même crus voir des singes danser ! Mon corps se ramollit de plus en plus, fléchit… (l’air… il n’y a plus… d’air… mes poumons se contractent… douloureusement… j’ignorais que… je mourrais… ainsi…puis… ce fut… le trou.…. noir…)

Je me retrouvais perdu…Je ne savais plus où j’étais, je ne sentis plus rien, l’eau, le vent…Lle rotenburo, la fille… Tout avait disparu sauf le bijou autour de mon cou… Mes cheveux volaient aux grés d’un vent inexistant…Je me recrovillais sur moi-même… Flottant je ne sais où… Jamais je saurais comment ni pourquoi je suis morte…Fuck ! C’est pas cool !!! Pourtant, une voix parvient jusqu’à mes oreilles…

« … »

J’entendais ce qu’elle dit, mais je ne comprenais rien du tout, je suis même pas sur que son jargon soit japonais…Tout à coup, je ressentis une présence désagréable autour de moi…Une présence glacée alors que je ne ressentais plus rien. Un homme apparu devant moi. Il était très beau, il avait de longs cheveux bleus comme les miens, mais raides et souples… Il avait les pupilles blanches et de fines lèvres… Il avait un physique si raffiné qu’à un certain moment, j’ai crus que c’était une fille. Il avait des ailes dans le dos, elles étaient membraneuses comme celles des chauves-souris. Il m’attrapa par la taille et m’approcha de son visage à une proximité troublante. Il me sourit et me dévoila à la fois des canines anormalement longues.

« Reviens à moi… reviens… tu m’appartiens ! »

Avant même d’avoir pu lui dire ma façon de penser, tout revient autour de moi. Je me redressais et inspirais l’air qui manquait.

« - Est-ce que vous allez bien ? »

La blonde de tout à l’heure, je vis à ses côtés une autre fille que je ne connaissais pas. Elle avait cheveux gris clairs, encore plus étranges que les miens. Je pouvais lire du soulagement dans leurs yeux. On était encore au rotenburo et cette satanée serviette était encore partie je ne sais où !

« - Que m’est-il arrivé ?
- Nous ne le savons pas, tu t’es évanouie d’un seul coup me répondit la fille aux cheveux gris.
- Me suis-je évanouie longtemps ?
- Non, me dit cette fois ci la blonde, quelques minutes mais on a eu très peur et votre bijou est devenu rouge. »

Effectivement, le collier était passé du bleu saphir au rouge rubis. Et j’étais encore bouleversé par cet homme… Avais-je rêvais ?

« S’il vous plait, ne dîtes rien à ma tutrice, elle s’affolerait… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime18.01.09 18:30

La jeune fille se réveilla et nous dit:

-"S'il vous plait ne dites rien à matutrice..."

Je regardai l'autre jeune femme avec un air dincompréhension, et je finis par dire à la jeune femme aux cheveux bleus foncés:

-"Euh...Mais nous ne savons pas qui est votre tutrice, mademoiselle... mademoiselle comment au fait? Ah tient mais c'est vrai ça nous ne nous sommes pas présentés avec tout ça! Bien c'est fantastique je n'arrête pas de faire des rencontres ! Bien je me présente, je me nomme Amaku et comme vous avec pu le constater par le port de mes ailes grises, je suis une ange grise !
Et vous c'est comment?"


Je me rendis compte que j'avais été un peu hystérique car les deux jeunes filles me regardaient avec un air plutôt bizare, en plus je venais d'enchainer une conversation banale alors qu'il s'était passé quelque chose d'assez impoertant voir de dangerereux.
En fait, j'avais fait cela dans le but de les écarter de ce petit "accident" car étant un ange je savais ce que signifais cette lueur rouge du collier. Biensûr je voulai leur en parler mais pas tout de suite il fallait que le choc passe.

Comme elles étaient un peu déshorientées je continuai ma folle conversation qui devanait de plus en plus banale et bête:

-"Il fait beau aujourd'hui n'est-ce pas ? C'est agréable tout de même ces sources. Ca me calme les douleurs de mon dos....alalala...."
Revenir en haut Aller en bas


Kurenai Alucard

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 709
▬ Humeur : Heureuse
▬ Profession : Avocate Bureau du Procureur

▬ Fiche : ~ Song of Love ~
▬ Topics : Les gens changent mais pas toujours ce qu'ils ressentent...[Tristan Levian]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une fille à gros boobs.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

|Administratrice|
潔白 Fake Innocence 稀有


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime19.01.09 21:13

La jeune fille c’était réveillée et demanda de ne pas prévenir sa tutrice. Kurenai étonnée, regarda la jeune femme qui se trouvait à côté d’elle. Celle-ci rassure la jeune fille. En effet, aucune des deux ne connaissait sa tutrice, elles ne pourraient donc rien lui dire. Et puis si jamais un jour elles la rencontreraient, elles ne diraient rien sur l’incident… La jeune femme aux cheveux gris changea complètement de sujet et se présenta aux deux autres. Cette fois ci Kurenai et la jeune fille qui c’était évanouie se regardèrent, surprise de ce brusque changement de conversation. Mais elle avait raison, avec tout ça, elles ne s’étaient pas présenté les unes aux autres.


*…C’est vrai que j’ai fait pas mal de rencontre ces temps-ci…*


Malgré sa surprise, la jeune hybride sourit timidement à l’ange grise.

- Je m’appel Kurenai, enchanté de faire ta connaissance Amaku.

Amaku enchaina sur le temps et les bienfaits des sources. Dans un sens, Kurenai était contente que la jeune femme change de sujet. La conversation était devenue plus légère, et les angoisses des trois devaient commencer à se dissiper. C’était le cas pour Kurenai. Elle avait vraiment craint que la jeune fille ne se réveille pas. Alors la voir éveiller, la soulagea. Elle avait l’air d’aller bien.


*Surement un malaise du à la chaleur… Comme pour Shoji ! Masi pourquoi la pierre a changer de couleur ?*


Kurenai se retourna vers la jeune fille. Elle était très pâle, sans doute du à son malaise...

- C’est vrai que c’est agréable ces sources. ^^ Alors mademoiselle, comment doit on vous appeler ? Vous allez mieux ?

_________________
Amour et Haine sont des parents consanguins.
¤ Who are you ? ¤
Bataille aux bains [Terminé] Banniy11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime20.01.09 19:44

L'une des deux filles partie dans une hystérie la plus totale. Elle passa d'un sujet à un autre. Elle se présenta sous le prènom d'Akamu. L'autre fille était plus calme et répondit qu'elle s'appellait Kurenaï de la façon de la plus belle qui soit et me demanda de me présenter ensuite.

" Je m'appelle Nikayo, Nikayo Mc Douglass, enchantée..."

Je ne sais pas si j'avais été convainquante. J'avais beaucoup de mal à leur répondre dû à mon évanouissement. Plus précisement de mon "rêve" si je peux l'appeller ainsi... La pierre autour de mon cou me brûlait la peau comme si j'avais un bouton de moustique. Je l'arracha de mon cou et l'a balança à l'eau. Là où elle avait attérit été apparue une buée espéce, comme du feu sur de la glace. Mais elle revint vers moi telle un boomerang entouré d'un hâlo dorée...

" Mais qu'est-ce que..."

Mais le temps que je dise ça, le bijou était déjà à mon cou... Celà fait deux fois, contre de mon gré de surcroît... Je regardais les deux filles avec des yeux montrant mon choque...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime25.01.09 15:49

Le collier s'était placé de rechef autour de cou de Nikayo. Je savais d'où provenait ce collier, je connaissais également son origine, ses pouvoirs et ses charmes. Tout simplement parce qu'il avait été crée pour moi dans le but de trouver toujours mon chemin et si celui-ci un jour venait à s'allumer à briller intensément de sa lueur rouge cela voulait dire qu'il fallait que j'aide cette personne.

-"Nikayo, ce collier ne veut pas te faire de mal. Lorsque j'ai été rejeté du Pardis, un ami me l'a donné pour que je sache qu'elles personnes pouvaient avoir besoin de mon aide et grâce à cela je pourrais remplir le cntrat de "bonne conduite" pour redevenir une ange blanche. Et là c'est tombé sur toi. Parfois tu vas te sentir un peu bizarre comme si tu flottais sur un nuage, parfois tu vas te sentir triste lorsque je vais te poser des questions pour savoir quelle chose t'empêche de t'épanouir. Il brille vraiment fort c'est que tu dois porter un lourd fardeau... Quelque chose te perturbe ces temps si ?"

J'attendais la réponse... mais un bruit sourd ce fit entendre dans l'autre pièce...
Revenir en haut Aller en bas


Kurenai Alucard

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 709
▬ Humeur : Heureuse
▬ Profession : Avocate Bureau du Procureur

▬ Fiche : ~ Song of Love ~
▬ Topics : Les gens changent mais pas toujours ce qu'ils ressentent...[Tristan Levian]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une fille à gros boobs.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

|Administratrice|
潔白 Fake Innocence 稀有


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime28.01.09 21:27

La jeune fille regarda Kurenai et se présenta. Elle se nommait Nikayo. Sa voix était assurée malgré son récent évanouissement. Elle était plus forte qu’il n’y paraissait. Kurenai lui sourit chaleureusement. La jeune fille lui répondit par un sourire timide mais néanmoins sincère. Son attention se reporta se le collier. Apparemment, il la faisait souffrir.


- Ca ne va pas ?

Nikayo ne répondit pas. Elle arracha le collier d’un geste violent et le jeta en direction de l’eau. Kurenai regarda l’objet tomber. De la vapeur s’échapper à l’endroit où se trouvait le pendentif.


*…Etrange…*


Soudain le collier surgit de l’eau et revint vers la jeune fille. Tout c’était passé très vite. Même les yeux de Kurenai n’avait pas vu tous les mouvements de l’objet. Elle se dit que tout cela était vraiment étrange et que cela devenait dangereux. La jeune Nikayo était immobile, choquée !

Amaku regardait le collier avec une expression de sérénité dans les yeux. Des trois jeunes femmes. Elle était la seule à avoir gardé son sang froid. Kurenai était a deux doigts d’arracher le collier du cou de Nikayo, de le réduire en un petit tas de pierre inerte et de métal, quand Amaku pris s’adressa à elles.


Kurenai fut déconcerté par les révélations de celle-ci. C’était une Ange Grise… Et elle voulait redevenir une Ange Blanche. Oui, c’est vrai, elle avait encore la chance de pourvoir revoir le Paradis. Si Kurenai était dans sa situation n’en n’aurait elle pas fait autant ? Elle qui voulait voir un jour le Paradis… Rêve impossible et futile pour une Hybride.


- Est-ce qu’elle va devoir garder ce collier encore longtemps ? J’ai l’impression qu’il est incompatible avec elle. Il a l’air de la faire affreusement souffrir…

Un bruit sourd se fit entendre dans la pièce annexe. Quelqu’un était en train de se changer pour rentrer dans les bains à première vue. Mais rien ne se passa. Personne ne dira la porte coulissante donnant sur les sources. Kurenai se redit, comme si elle sentait quelque chose sans savoir vraiment quoi. La présence du collier ou de l’Ange y était peut être pour quelque chose… A moins que ce soit la présence de Nikayo… Ou bien était ce la capacité de la personne se trouvant dans la pièce… Kurenai était tendue...

_________________
Amour et Haine sont des parents consanguins.
¤ Who are you ? ¤
Bataille aux bains [Terminé] Banniy11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: bataille aux bains   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime29.01.09 22:01

Ce matin, je m'étais levé tôt. C'était le jour des courses. Après avoir vérifié mes sacs pour la énième fois, je quittais mon chalet et m'aventurais sur le sentier qui menai hors de la forêt. La route était longue pour aller dans la ville des humains. J'arrivais dans le magasin où je vendais mes sculptures. Le vendeur était toujours aussi sympathique et souriant. Je pense qu'il avait pitié de moi surtout. Il me conseilla d'aller passer un moment aux sources thermales pour me reposer. Étrange. Les vapeurs chaudes me rendent mal. Mais j'acceptais son offre. Après tout, il m'a même proposé de me payer une partie du prix pour une nuit aux onsen! Comment refuser donc.
Je fis mes courses en ville, récupérerais tout ce dont j'avais besoin jusqu'à mon prochain tour en ville, puis pris le chemin des source. La route fut longue, mais ça changeait de celle que j'empruntais habituellement pour rentrer chez moi. Depuis que j'étais arrivé il y a quelque mois, j'avais tout fais pour éviter les gens autour. Échec critique. Mais bon. Ce n'était pas le moment de ressasser tout ça. La vérité, c'est que j'avais peur des autres. Quand je restais un moment seule, au moins mes cauchemar ne s'imprégnaient pas des visages de mon entourage..

J'arrivais donc aux sources en milieu d'après midi. il y avait un beau soleil, avec, heureusement pour moi, quelques nuages pour ralentir son éclat.
Ces derniers temps, je me sentais encore plus faible que d'habitude. mes doigts tremblaient légèrement quand j'effectuais un travail minutieux comme sculpter ou coudre. Mon pendentif lui même avait pris une couleur terne étrange, les la pierre en forme de globe qui normalement brillait de mille feux, ne laissait échapper qu'un faible éclat bleu pale. Il était vraiment temps que je me remette en forme.. mais comment? Je ne savais rien de moi même ni des forces qui me reliaient à cette pierre bleu a mon cou, qui ne pouvais être détaché ou détruit.
Je demandais à l'hôtesse une chambre pour la nuit, allais poser mes affaires dedans, puis me préparais pour aller aux bains. C'était la premières fois d'après ma mémoire fort défaillante, que j'allais aux bains. J'étais très nerveuse. Pourvu que je sois seule.. Je choisi d'aller aux bains extérieurs. Je n'aimais pas être enfermée, j'avais besoin de respirer l'air libre. Libre quoi moi maintenant. Enfin.

J'étais dans la pièce juste avant les bain.

*mince, il y a du monde. Je vais mourir.. Il faut que je parte, je ne peux pas rester, je ne veux pas qu'elles me voie..*

une autres voix dans ma tête
*Reste. Elles sont inoffensives. Nul ne peux de faire de mal maintenant.*

Après plusieurs minutes de tergiversions, je m'avançais et ouvrir le panneau donnant aux bains. Trois femmes s'y tenaient, animées dans leur conversation. Je priais pour qu'elles ne m'aperçoivent pas, pour qu'elles continuent leur conversation.
*ne me voyez pas, ne me faite pas de mal.*

J'avançais à petits pas stressés, puis entrais dans l'eau, la serviette soigneusement serrée sur mon corps. Malheureusement, elle suffisait à peine à cacher les blessures anciennes et aux formes droites qui couvraient une partie de mon corps.
Je dis un petit bonjours aux trois femmes qui me regardaient (hélas), puis me mis dans un coin, en priant pour qu'elles m'oublient.

Doucement, la chaleur s'insinua dans mes veines, et ma conscience se mis à flotter aux limites de mes perceptions. Mon collier et mon énergie reviendrait d'ici le lendemain si je rester un moment dans les sources. C'était certain. Mais pour le moment, le collier de l'une des femmes (celle avec les cheveux bleu) m'intriguait. Il me rappelait quelque chose enfoui dans ma mémoire perdue. Je décidais donc de prêter attention aux trois femmes qui m'entouraient, me disant que de toute façon, rien de mal ne m'arriverai. Je rouvrit les yeux, quand je compris que j'étais toujours le centre de leur attention, et rougis violemment. Quelle impolie j'étais.. je ne m'étais même pas présentée!

- Heu.. Je m'appelle Thindrat. Enchantée.

Était-ce bien comme cela qu'il fallait parler? Ou avais-je tout fait de travers? J'avais vraiment du mal en ce moment..
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime30.01.09 21:46

Une jeune fille hésita un bon moment avant de venir nous rejoindre dans le bain. Mais elle resta toute seule dans son coin, en train de regarder ses pieds au fond de l’eau. Elle se présenta sous le nom de « Thindrat », mais ceux à plusieurs kilomètres de nous… Ce n’est pas vraiment poli, Shannon en ferait tout un fromage de ça. Akamu, Kurenai et moi restâmes un long moment à la regarder, elle n’osait pas trop nous regarder, mais dés qu’elle me regarda, elle avança rapidement vers moi. Son regard perçant fixé intensément « mon » collier. En regardant de plus près, je vis qu’elle avait elle aussi un collier rond autour du cou. Alors que j’allais lui poser une question, d’autres bruits ce fit entendre. Un jeune homme, pas plus vieux que moi entra en courant dans les sources et tomba dans l’eau. Par réflexe, les filles et moi sortons de l’eau en sautant. L’homme ne remonta pas à la surface. Il resta sous l’eau. Tout à coup, une main venant de derrière moi m’attrapa par la bouche. Toujours par réflexe, et je ne sais pas d’où je les sors, je lui mordis méchamment la main. Il jura de manière très vulgaire et me regarda avec un regard aguicheur. Il courut très rapidement en ma direction.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime31.01.09 13:37

Une jeune fille, pâle et frêle étaient venues nous rejoindre. Elle fixait intensément le collier -que j'avais retrouvée- autour du cou de Nikayo. Puis mes yeux se posèrent sur le collier de cette jeune fille. Serai-ce possible? Serai-ce le collier jumeau ? Mes yeux ne pouvaient se détacher de cette perle aux couleurs si fades...
Soudain un homme plongea dans le bain, mais n'en ressortit pas. Puis d'un coup Nikayo fut attiré par un autre homme.Mais heureusement celle-ci le morda si violemment que l'homme lâcha prise. Quelques gouttes de sang tombèrent sur le sol. Sa main était ensanglantée, Nikayo ne le lâchait pas, le collier brillait si intensément!
-"Nikayo, lâche-le!" mais elle n'arrivait pas à lâcher prise. Je pris mon élant et la poussa sur le côté, comme elle ne s'y attendait pas elle lâcha prise et tomba à genous sur le sol. Sa bouche étaient emplie du sang. Elle avait les yeux exhorbités et haletait, les mains sur le sol, le regard vide...
Le collier avait perdu un peu don son intensité, mais celui-ci brillait toujours.
Thindrat avait l'air d'être mal en point. Kurenai s'était approché du bain où l'homme ne remontait toujours pas à la surface. Moi j'allai atrapper l'autre homme et lui fit une prise qui l'immobilisa au sol...
Revenir en haut Aller en bas


Kurenai Alucard

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 709
▬ Humeur : Heureuse
▬ Profession : Avocate Bureau du Procureur

▬ Fiche : ~ Song of Love ~
▬ Topics : Les gens changent mais pas toujours ce qu'ils ressentent...[Tristan Levian]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une fille à gros boobs.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

|Administratrice|
潔白 Fake Innocence 稀有


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime31.01.09 18:28

Kurenai attendait, tendue. Le panneau s’ouvrit sur une jeune fille, que devait avec son âge... Du moins en apparence. Une partie du corps de Kurenai se mit à frémir en apercevant la jeune fille. Son sang trouvait un echo... Cette nouvelle venue était une Vampire. Voilà donc pourquoi, Kurenai avait été aussi tendue. La jeune fille avançait jusqu’au bord et rentra dans l’eau chaude en prenant soin de serrer sa serviette contre son corps. Elle avait une apparence fragile. On aurait dit qu’elle supportait quelque chose de lourd. Peut être est-ce les regards que les trois femmes. Kurenai remarqua que la jeune femme avait plusieurs marques sur le corps. Elle ne savait pas trop ce que c’était, peut être des cicatrices. Elle les salua et se cala dans un coin. Après quelques minutes de réflexion, elle se rapprocha, rougit et se présenta.


- Heu... Je m'appelle Thindrat. Enchantée.

Kurenai lui sourit. Elle n’était pas hostile, simplement timide.

- Kurenai, ravie de faire ta connaissance.

Au bout d’un certain temps, elle remarqua le collier de Nikayo. Elle le fixait intensément. Elle avait également un collier. Amaku regardait aussi le collier de la dénommée Thindrat. Il l’intriguait beaucoup, captant toute son attention.


* Elle possède également un collier... Pourquoi Amaku a l’air aussi intrigué ? Y-a-t’il un lien entre les deux colliers ? *


Un bruit sourd retentit derrière les quatre jeunes femmes. Un homme rentra dans le bain extérieur en courant et tomba à l’eau. Les jeunes femmes sortirent par réflexe. Personne ne remonta à la surface de l’eau...


* Il va se noyer ! *

Une main s’empara de Nikayo. Celle-ci le mordit jusqu’au sang. Il hurla, jura une multitude d’injure, mais elle ne lâcha pas sa main. Des gouttes de sangs vinrent heurter le sol et réveillèrent les sens de Kurenai. La quantité était faible, elle arriverait à se maitriser. Amauku hurla.


- Nikayo, lâche-le !

Voyant qu’elle ne comptait pas suivre son conseil qui ressemblait plus a un ordre, Amaku la poussa et lui fit lâcher prise. Le collier s’était littéralement enflammé. La bouche de la jeune femme était emplie du sang de l’homme. Elle haletait. Kurenai connaissait cet état.


- ...Mais...

Soudain elle se souvient de la jeune Vampire qui était à côté d’elle. Elle se sentait mal et s’était compréhensif. Kurenai ressentait aussi ce qu’elle vivait, mais surment dans une moindre mesure. Elle lui demanda si elle allait pouvoir le supportait. Puis la jeune hybride s’approcha de l’eau. Elle regardait le fond à travers la surface. Puis elle décida de rentrer dans l’eau. L’homme était peut être un ennemis. Mais elle ne pouvait pas le laisser se noyer. Et puis si c’était son acolyte qui s’en était pris à Nikayo, pourquoi courir et se jeter dans l’eau ?


*...Il devait fuir cet homme...*


Kurenai plongea. Elle avait du mal à voir sous l’eau. Ouvrir les yeux dans l’eau avait toujours été très difficile. Mais elle réussi à le trouver. Heureusement que ce n’était pas profond. Elle l’empoigna fermement et le remonta à la surface. Elle le tira jusqu'à la rive. Elle regarda un instant Amaku qui avait immobilisé l’homme. Thindrat avait l’air de plus en plus mal. Kurenai avait peur qu’elle craque et se jette sur quelqu’un.


- Thindrat ! Calme toi !

L’homme qui avait plongé s’empara du poignet de Kurenai. Elle se retourna vers lui. Il avait les cheveux longs et raides. Il avait des yeux captivant... Kurenai recentit ce qu'elle avait recentit avec l'apparition de Thindrat. Ses muscles se tendirent sous sa peau... Elle jetta un regard vers Thindrat. Elle ne savait pas quoi faire.

_________________
Amour et Haine sont des parents consanguins.
¤ Who are you ? ¤
Bataille aux bains [Terminé] Banniy11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: bataille aux bains   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime31.01.09 19:05

Je sentis le sang provenir de la bouche de Nikayo. Du sang.. avec ça j'irais mieux c'était sur.. Et puis comment résister à son appel quand on était aussi faible que moi à cet instant..

*du sang.. je..*

*Non! Tu ne peux les attaquer juste pour satisfaire tes besoins. Je te l'interdit.*

*Et comment compte tu faire? Bientôt je n'arriverai plus à me contrôler.*

*Comme ça*

A cet instant, la pierre à mon cou s'éclaira de mille feux, et engloba mon corps. Après quelques seconde, la lumière disparu.

*je.. Mais.. Qu'as tu fais?? Je ne sens plus rien!! Et puis je croyais que toi aussi tu n'avais plus d'énergie!*

*J'ai anesthésié tes sens. Tu vois le sang, mais tu ne le sens plus. Il ne te fait plus envi. C'est comme si je t'avais drogué si tu préfère. Ne t'inquiète pas, c'est temporaire. Seulement, dépêche toi d'aider ces filles et va te reposer. Tu sera vraiment très faible quand tu te réveillera. Je garde toujours des réserves, au cas où. Dans le temps, tu trouvais ça très commode..*

Bon. Au moins, je n'attaquerai personne.. Je détestais faire du mal aux gens. Plutôt mourir que de m'abaisser au rang d'animal. Je profitais donc de ce moment de lucidité pour analyser la situation. L'un des 2 hommes était aux prises avec Amaku et Nikayo. Elles semblaient avoir le dessus pour le moment.

Soudain, l'homme qui avait plongé dans l'eau s'empara de Kurenai avec force. Voulait-il en faire sa proie? Ou comptait-il l'utiliser comme otage pour lui permettre à lui et à son acolyte de reprendre le dessus? Car je le sentais, il s'agissait d'un vampire..Mes sens était atrophiés temporairement, mais mes forces avaient été décuplés, grâce à la pierre. Je pouvais très facilement neutraliser celui qui tenait Kurenai. Pour autant, devais-je accepter de leur montrer une partie de mes anciens pouvoir? Ils ne comprenaient pas encore l'étendue de mes capacités..

A ce moment la, l'homme entama un mouvement que je reconnu de suite: Il comptait attaquer Kurenai! Je ne la connaissais pas vraiment, mais elle m'avais l'air sympathique. Je décidais donc de prendre sa défense. L'instant d'après, Kurenai était hors de l'eau, le poignée rouge d'avoir été serré aussi fort, et l'homme se trouvait de l'autre côté du bain, sonné, hésitant à revenir à l'attaque.

Je commençais à sentir la fatigue. Dans une heure, je ne servirai plus à rien. Il fallait se dépêcher de se débarrasser de ces 2 gêneurs.

Réajustant inutilement ma serviette, je me préparais à attaquer, ou au moins défendre les 3 jeunes femmes que j'avais rencontré peu de temps avant. Je priais pour avoir la force de les vainque, même seule s'il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime31.01.09 21:57

J’avais mordu la main de manière si forte que je sentais quelques gouttes sur mon palet… Quelques… gouttes… de son… sang… … Je ne savais pas ce qui m’arrivais mais cet arôme, cette odeur, ce goût… ce SANG !!! Mon corps ne me répondait plus, seule ma bouche obéissait encore aux ordres de mon cerveau, et cet ordre était de boire jusqu’à la dernière goutte le sang de cet homme ! Il était bon… que dis-je, un merveilleux nectar bénis des dieux. L’homme criait dans mon dos et pourtant, c’est comme si je ne l’entendais pas, comme si j’avais un portable qui vibre à côté de moi ! Alors que je me régalais vraiment pour la première fois de ma vie, un enfoiré a eu l’idée complètement conne de me pousser sur le côté, m’obligeant à lâcher ce délicieux bétail. Si jamais j’attrape cette personne, je vais lui faire regretter d’être venue au monde!!! Malgré mon état, alors que je n’entendais pas l’homme derrière moi crier, l’autre homme devant Kurenai, et malgré la distance qui nous séparés lui et moi, je l’entendais comme si il avait été à côté de moi. Pire, comme s’il avait été dans ma tête.

« Héhéhé… C’est bien ma fille, sage petite… Je n’aurais pas eu besoin de t’apprendre les règles de basses. »

J’étais à genoux, fixant mes mains, haletant, cherchant encore à aspirer du sang. En vain. Ma tête bourdonnait, je sentais que je n’allais pas tarder à encore m’évanouir.

« Héhéhé, j’ai bien fais d’avoir emmener cet humain avec moi ! Il m’a rendue la tâche plus facile. »

Je sentis le vent dans mes cheveux, l’homme c’était posé à mes côtés, s’accroupis à ma hauteur et avais mis la main sur ma tête et caressa mes cheveux doucement, lentement, délicatement, comme si j’étais une pauvre petite chose fragile qui risque à tout moment de se casser dû à une mauvaise manœuvre. Il déboucha avec ses dents un flacon au liquide rouge foncé et me fit boire entièrement son contenu. Du sang !!! Comme une bête sauvage, je pris le cou de la personne et voulut y planter mes dents dedans, mais, mes dents se cognèrent contre un mur de béton complètement froid.

« Pas la peine, Nikayo, tu ne pourras pas me mordre… Si tu as faim, bouffe ses filles là. »

Il pointa du doigt les trois jeunes femmes que j’ai rencontrées quelques minutes plus tôt. Ma conscience en elle-même essaya de me retenir du mieux que possible, mais mon corps, ressentant une grande faim comme je n’avais jamais connue, se leva, et se dirigea vers elle.

« Aller Nikayo, montre à papa ce dont tu es capable !!!
- RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH !!! »

De quoi parle ce con encore, mon père ? C’est vrai qu’il me ressemblait trait pour trait, il avait de long cheveux bleux nuit comme moi, sauf que les miens sont plus long et les siens plus raides, ses yeux était aussi blanc que le clair de lune en ce moment même et son corps était très raffiné, très androgyne, sans sa voix et son corps, son visage tout fin me faisait pensé à une très belle jeune femme. Mais ce type ne pouvait pas être mon… Mes parents sont morts, on me l’a assez répété au cours de ma vie. Mon dos me fit encore plus mal que d’habitude, c’est d’ailleurs la première fois que je ressentais ça !!! Ma peau au niveau des omoplates commença à craquer… Aaaaargh, ça fait mal !!! Ma peau se déchira complètement vers mes omoplates et un pois immense s’enleva. Nom de… Alors que je regardais en arrière, des ailes, membraneuses telle celle des chauves-souris comme l’homme à mes côtés, étaient apparus ! L’homme en question se releva, avec un sourire en coin et regarda Kurenai d’un œil vif.

« Tu es très belle toi, je sens une grande force en toi, tu me plais beaucoup… Je pense que tu seras la prochaine élue qui portera mon enfant ! »

Kurenai répliqua quelque chose, mais je n’entendis que des vibrations. De toute façon, mis à part la voix de cet homme, plus rien dans mon entourage n’avait de couleur ou d’apparence… Je visais juste la chair de ses bonnes femmes ! Ma consciente lutta encore pour que je puisse contrôler mon corps, ce fut une immense bataille… Ma tête tourna encore plus et chauffa de plus en plus. Automatiquement, je me recrovillais sur moi-même, n’en pouvant plus. Un brouillard noir m’entoura tout le corps et me yeux devinrent blanc comme la lune. Une petite barrière blanche et fine se forma autour de moi et commença à grossir de plus en plus.

« Hola, que la fête commence ! Finalement, petite blonde, tu ne pourras pas avoir la chance d’avoir été fécondé par moi ! »

Ce que disait cette odieuse personne m’énerva encore plus et la bulle grossit de plus en plus vite. Je vis Akamu sortir également des ailes de son dos. Ses ailes ressemblaient celle d’un oiseau. Elle prit Kurenai d’un bras et Thindrat de l’autre et s’envoler avec elle par-dessus les sources. L’homme lui s’envola aussi mais bien plus haut qu’elle, on aurait dit qu’il se dirigeait vers la lune. Ma bulle blanche explosa quand mes bras et mes jambes s’ouvrirent violemment de chaque à coin de mon corps. Elle ravagea le tout sur son passage, les bambous, les rochers… Seul la station resta intacte, sans aucune raison… Elle avait une aura bleue tout autour. La boule se dispersa et mon corps retomba mollement dans l’eau à côté du cadavre. L’homme claqua des doigts et l’aura disparue.

« Pas la peine de détruire ça maintenant ma chérie, j’en ai encore besoin ! »

Puis ce fut le trou noir…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime01.02.09 15:44

Un des hommes, aux traits fins semblait communiquer avec Nikayo, sans que j'ai pu l'en empêcher il donna encore une dose de sang à boire à Nikayo. L'homme que j'avais immobilisé ne bougeait plus, je compris que c'était un cadavre que l'autre homme avit utilisé pour fair divertion en lui redonnat "vie" pour une durée limitée.
Nikayo commençait à se transformer littéralement en vampire, des ailes surgirent de son dos, dans une projection de sang. Je compris que sa transformation allait être violente. Elle nous regardait toutes trois d'un ragard meurtrier. Je laissai mes ailes grises surgirent. Pris Kurenai et Thindrat et m'envola assez haut pour ne pas risquer d'être blessées. L'homme aux cheveux nuits était lui aussi un vampire il essayait de me traquer. Sentant que Thindrat était une vampire, je murmurai une formule qui lui fit sortir ses ailes membrées, elle n'avait pas un coeur aussi sombre que notre traqueur, du regard elle me fit comprendre qu'elle allait nous aider, je lui passai Kurenai. Mon sang d'ange guerrier prit le dessu, mes yeux devinrent d'un vert étincelant, les nuages grondaient, la pluie commençait à tomber. La pluie ma plus fidèle alliée. Je murmurai une nouvelle incantation, mon armure apparue: un casque métallique aux courbes ailées, des épaulettes, puis une armure d'une matière que seul les anges pouvaient créer se colla à moi. C'étaient plusieurs plumes d'un acier léger, souple qui me recouvraient.
-"A nous deux le vampire !", mon épée souple et fine se matérialisait, et crachait la foudre.
Je fonçais sur le vampire, je réussis à lui blesser le haut de ses ailes. Il était très rapide. L'orage éclaté, la foudre tombait de toutes parts. Je ne le voyait plus. Je fermaiis les yeux pour essayer de trouver où il se trouvait. Il me hurta de plein fouet. Je tombais dans le vide, la respiration coupée, mais je réussi à prendre le dessus et m'élançai sur lui, je le manquai encore une fois de peu, celui-ci avait matérialisé également une arme tranchante que je ne connaissais pas. Il me lasséra les ailes jusqu'au sang. Je hurlai de douleur.
J'allai me blotir contre un arbre. Thindrat apparût avec Kurenai.
-"Je pense que ça va aller. Mais je ne peu pas me battre toute seule il est vraiment très fort. Thindrat il faut que tu te battes à mes côtés" celle-ci fit une grimace de déshaprobation, comme si une voix lui dictait son comportement. Je bessai les yeux sur son collier. Il s'était un peu allumé. Je le lui arraché. "Pour ce combat il faut que tu sois toi entièrement ! Tu n'as pas un coeur de pierre comme lui, tu peux arriver toutes seules à t'auto-discipliner. Je te le rendrai plus tard." Kurenai nous regardait, elle aussi avait envie de se joindre . "Kurenai, il faut que tu aides Nikayo je suis sure que tu peux l'aider."
Puis sur ceux, Thindrat et moi allions nous battre contre l'infamme vampire.
Revenir en haut Aller en bas


Kurenai Alucard

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 709
▬ Humeur : Heureuse
▬ Profession : Avocate Bureau du Procureur

▬ Fiche : ~ Song of Love ~
▬ Topics : Les gens changent mais pas toujours ce qu'ils ressentent...[Tristan Levian]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une fille à gros boobs.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

|Administratrice|
潔白 Fake Innocence 稀有


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime01.02.09 17:12

L’homme tenait fermement le poignet de Kurenai, de la même manière et à l’emplacement exacte où Roxanne avait emprisonné le bras de la jeune hybride le jour de sa rencontre avec la Vampire.


* Décidément ! *


L’homme se mis en position d’attaque. Kurenai se redit, prête à se défendre pour sauver sa vie. Soudain Kurenai se retrouva hors de l’eau, à ces côté se tenait Thindrat. L’homme était à l’autre bout du bain, il avait l’air sonné. Kurenai regarda son poignet. On pouvait voir la marque de la main de l’homme former une trace rougeâtre sur sa peau laiteuse. Puis elle se tourna vers la Vampire.


- Merci, Thindrat !

Elle avait l’air fatiguée, mais elle se prépara quand même à riposter à toute nouvelle attaque. Kurenai chercha Nikayo des yeux. Elle devait se sentir très mal. Pourquoi avait elle réagit de la sorte face au sang. Les humains ne réagissent pas ainsi... A moins que Nikayo soit une hybride… Pourquoi Kurenai ne la pas sentit ? Nikayo haletant, fixant ses mains. En a peine une fraction de seconde, l’homme qui avait voulu attaquer Kurenai se trouvait a côté de la jeune fille en état de choc. Il lui caressa les cheveux d’un geste affectueux. Il s’empara d’un flacon contenant un liquide rouge...


- ...du sang ?! ... NIKAYO NON !

Malgré son avertissement, la jeune fille bu le contenu du flacon, comme si elle étancher une soif d’un millier d’années. L’homme désigna les trois jeunes femmes. Nikayo était comme possédée. C’est alors qu’un horrible spectacle s’amorça. La peau de la jeune femme enragée, te tendit. Puis elle se mit à craquer de toute part. Kurenai porta ses mains à sa bouche. La vision était insoutenable. La jeune fille devait souffrir mille morts. Kurenai haletait. Son sang d’âme s’éveillant. Elle sentait la douleur de Nikayo. Pas autant que la jeune fille bien sûr... Mais elle décelait sa souffrance. Elle était immense. Une gerbe de sang tomba au sol, au même instant, d’immenses ailes membraneuses s’élevèrent dans le ciel à partir du dos de Nikayo.


- Tu es très belle toi, je sens une grande force en toi, tu me plais beaucoup... Je pense que tu seras la prochaine élue qui portera mon enfant !

Kurenai regarda d’où provenait la voix. Il s’agissait de l’homme qui se tenait à coté de Nikayo. Il avait un sourire en coin.

- ... Merci du compliment... Mais je ne compte pas porter l’enfant d’un vieux sadique et complètement fou !

Amaku s’empara de Kurenai et de Thindrat, déploya ses ailes grises et s’envola au dessus des sources. Entre le sang, la tension de la jeune Vampire qui se trouvait prêt d’elle, la fureur de Nikayo, Kurenai n’allait pas bien. Son sang d’Ange et son sang de Vampire menait une bataille au sein même de son corps. Un souffle puissant ravagea tout sur son passage... Kurenai regarda affoler en direction de l’hôtel là où se trouvait sa famille… Heureusement, la station était intacte. La jeune hybride soupira, soulagée. Ses parents et son petit frère devaient être morts d’inquiétude. Enfin Shoji serait inquiet pour sa sœur mais une fois la bataille fini. Il trouverait sans doute cool de voir des gens s’affronter.


* Il a une fâcheuse tendance à confondre fiction et réalité se môme...*


Amaku marmonna quelque chose qui échappa à Kurenai. De grandes ailes membranées apparurent dans le dos de Thindrat. Les mêmes ailes que Nikayo et que cet homme. Kurenai se retrouva dans les bras de la jeune vampire. L’ange grise revêtu une armure et s’engagea dans un combat sanglant contre le Vampire. Elle réussi à le blesser légèrement. L’homme en revanche lui lacéra les ailes. Amaku hurla de douleur, celle-ci trouva écho dans le sang de Kurenai. Décidément cela n’arrangait en rien son état.


- Je pense que ça va aller. Mais je ne peu pas me battre toute seule il est vraiment très fort. Thindrat il faut que tu te battes à mes côtés.

La jeune fille n’avait pas l’air de savoir quoi faire. Amaku lui arracha son collier lui promettant de lui rendre plus tard.

- Kurenai, il faut que tu aides Nikayo je suis sure que tu peux l'aider.
- Je vais essayer mais...

Les deux jeunes femmes déplièrent leurs ailes et se jetèrent dans la bataille. La jeune hybride remarqua une lueur autour du cou de Thindrat. C’était son collier. Il était de nouveau accroché à son cou... Comment c’est possible songea-t-elle ? Kurenai resta quelques secondes seules, cherchant un moyen de venir en aide à Nikayo. Elle ne voulait pas la blesser... Et si elle produisait une autre bulle destructrice et que cette fois elle comptait s’en prendre a la station, qu’est ce que Kurenai pourrait faire ? Elle pouvait toujours tenter de la raisonner, mais apparemment c’était peine perdue.


* Qu’est ce que je vais bien pouvoir faire ? Je ne suis pas un Ange... Je ne sais pas secourir les gens... Je ne peux tenter quoique ce soit qui puisse la blesser...*


Kurenai se mit à courir en direction de la jeune fille. Elle la contourna. Si elle n’arrivait pas de face se serait peut être plus facile… En hauteur, le combat faisait rage, elle entendait les armures s’entrechoquer. Elle ralentit, marchant lentement pour ne pas effrayer Nikayo. Celle-ci allongé dans une grande flaque d’eau. Autour d’elle, il y avait des débris de pierre, de bambous... La jeune hybride s’approcha et regarda la jeune fille. Elle avait les yeux vides. Kurenai pris sa main gauche et la serra entre ses mains. Elle calla son front sur celui de Nikayo, ferma les yeux et espéra de tout son être que son sang d’Ange lui soit utile en cette occasion. Plongeant au plus profond de son cœur, Kurenai ressentit une extrême souffrance. Nikayo était en train de se noyer dans son propre cœur. Il ne fallait pas qu’elle s’enferme dans son cœur ainsi, elle serait condamné... prise au piège... entre les mains de cet homme. Une voix faible mais douce s’insinua dans le cœur Nikayo… Voix qui se faisait l’écho du cœur de Kurenai…


- Reviens je t’en supplie Nikayo… Reviens parmi nous ! Reviens ! REVIENS ! ATTRAPE MA MAIN !

_________________
Amour et Haine sont des parents consanguins.
¤ Who are you ? ¤
Bataille aux bains [Terminé] Banniy11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: bataille aux bains   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime01.02.09 20:31

Après nous être envolé dans les air, Amaku me fit apparaître mes ailes.

*Pauvre folle! c'est bien trop tôt tu n'es pas encore prête à faire face à autant de choses nouvelles en même temps! Je te remettrai en état à la fin du combat ne t'en fais pas.*


Amaku engageât alors le combat avec celui qui se disait être le père de Nikayo. Mais il semblait trop fort pour elle toute seule. Elle vint donc me chercher, me libérant de la protection de Kurenai. Elle me prit également mon collier. Peine perdu. Il est moi et je suis lui, nous sommes liés de corps et d'esprit.. Ce n'était pas simplement une pierre comme venait de le dire Amaku, mais une partie de mon âme, je le sentais.. La partie de moi même qui se souvenait de mon passé et de mes connaissances perdues.. Mon mentor..
Laissant là mes réflexions, la voie dans ma tête se tut, et me montra des suites d'images, autant de possibilités et de combinaisons possible pour prendre le dessus sur le vampire.

Il était clair qu'il nous faudrait le neutraliser, le tuer.
Je regardais du coin de l'œil Kurenai se diriger vers Nikayo et lui prendre la tête dans ses mains. Ses yeux étaient pales et vides. On aurait très bien pu associer l'adolescente, à cet instant, à une poupée de porcelaine vidé de toute âme, une marionnette dans les mains de son père. Je priais ardemment pour que ça ne soit pas le cas, pour que Kurenai réussisse son coup.

Mais c'était pas le moment de regarder à côté! Amaku et moi, nous avions un combat à gagner. Pour la première fois depuis un long, très long moment, je senti en moi venir l'excitation caractéristique des combats. Mon corps tout entier fut prit d'une secousses digne d'un chien qui s'ébroue, mon collier devint lumineux, et apparurent dans mes main, mes armes d'autrefois: un sabre et une dague. De fines plaques sculptés d'un étrange métal argenté recouvrai mon corps. Je le sentais maintenant, enfin. A nous trois, nous avions de bonnes chances de nous en sortir.

Je lançais un coup d'œil vers Amaku. Elle comprit ce que je voulais, et nous nous élançâmes sur le vampire, tournâmes à toute vitesse autour, puis nous jetâmes dessus, trop rapides pour être évité. Il para l'un de nos coup, mais ne put tous les contrer. L'une de nous deux le toucha à l'épaule, ainsi qu'a la base de son aile droite. Celle ci fut assez endommagée pour qu'il ai du mal à garder son équilibre. Mieux valais pour lui de se poser, s'il voulait espérer prendre le dessus sur nous, chose cependant de moins en moins probable. Amaku enchaîna alors sur un coup par le haut, lui entamant encore d'avantage les ailes, et moi un large et rapide coup par le bas.

Cependant, il était vraiment fort. Mon coup ne lui toucha pas le bassin comme je l'espérais, mais lui frôla le bassin. En un éclair, il avait disparu, et était réapparu derrière moi.. D'un coup de sa lame, il me railla mon armure sur toute la longueur du dos, de la base du crane à la hanche gauche. Si Elle n'avais pas été si solide, j'aurais sûrement été coupé en deux.. De plus, une fois de nouveau dans la pierre, l'armure se réparerait d'elle même. Alors autant l'abîmer pour une fois qu'elle voyait la lumière du soleil..

Le coup du vampire Me projeta au loin. Le temps que je revienne dessus, L'homme se trouvait déjà sur Amaku.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime03.02.09 21:24

Thindrat fut repoussé à l'arrière, j'avais vu le coup lui fendre l'armure en deux, j'avais peur pour elle, pourvue qu'elle ne soit pas blessée! Soudain le vampire se jeta sur moi, un combat d'armes s'enclencha, ses coups étaient vraiment fort, je du tenir mon épée à deux mains. L'éléctricité ne l'atteignait pas, pourtant il pleuvait cela aurait du avoir un effet. Il n'était décidemment pas comme tous ces autres vampires. Il réussit à faire tomber mon épée, je n'avais plus que mes poings pour me défendre. L'énergie se matérialisa en elles. Je réussi à lui donner un coup dans la côte gauche, celui-ci essaya de me transpercer le visage mais je l'évitais avec grâce. J'avais un peu peur cela faisait longtemps que je ne m'étais pas battue rien qu'avec les mains. Un souvenir survint alors à ma pensée:

"Amaku, si jamais un jour tu perds ton arme, il ne te restera que tes poings. Fermes alors tes yeux et concentre-toi sur le mouvement de l'air tu pourras ainsi mieux anticiper les mouvements de ton adversaire même si celui-ci est plus rapide que toi. Tu sais danser sur un rythme, eh bien là ce sera la même chose."

J'appliquais pour la première fois le conseil de mon ancien maître. Je m'immobilisa, fermais les yeux, me concentrais, faisais abstraction de la douleur de mes blessures, je l'entendais il était juste derrière moi, je beçais et arrêtais net sa lame entre mes deux mains, la lume brûlante était entrain de faire fondre mon armure, mes mains brûlaient, mais il ne fallait pas que je sombre dans cette douleur, je fis venir l'énergie dans mes mains et cassai l'arme.A présent nous étions mains à mains, du moins le pensai-je alors que je m'apprêtais à lui enfoncer un bon coup de poing dans le ventre , j'entendis une fine lame, j'ouvrais les yeux , il me regardait heureux, je n'avais pas eu le temps de contrer cette attaque, la lame me transperça le ventre. Je tombais. Ma chute ne fit aucun bruit. Le sol était gelé. J'étais remplis de convulsions douloureuses.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime05.02.09 18:44

En me réveillant, une grande chaleur me compressa la poitrine. En me levant, je remarquais que j'étais à terre dans une petite case qui sentait bon. Une femme était debout, lisant quelque chose.

" Hum, excusez moi Madame..."

Elle tourna vivement vers moi mais ne regarda pas en face. Elle me chercha du regard dans toute la pièce mais ne me trouva pas et reprit sa lecteur. Pourquoi ne m'a-t-elle pas vue? Je me levais et me posté devant elle en la fixant de haut en bas. Elle avait de cours cheveux noirs bouclés, des yeux noirs en amandes, des lèvres pulpeuses qui affichait un petit sourire tout doux et couvert d'un rouge à lèvres bordeaux, une peau couleur caramel et un physique généreux. Elle lisait un livre avec une écriture que je ne connaissais pas et sur la table devant elle se trouvait plusieur flacons, boîtes et objets qui m'est tout aussi inconnu.

"Zina?"

Une femme avec une grande corpulence et à la peau charbon entra dans la pièce et pris les mains de la fameuse Zina (je supopose que c'est son prènom) pour l'emmener à l'extérieur. Je les suivis. A l'extérieur, d'autres petites cases était près les unes desz autres et des gens commencaient à aller dans l'une d'entre elle. Zina et l'autre femme entra dans la case auquelle tout le monde se regroupa. Ils assiserent tous autour d'un feu et quand Zina entra, ils l'acclamèrent tous. Ses créoles en or brillérent sous l'éclat du feu, comparé aux autres, elle resta debout. Une petite fille aux cheveux ras lui sauta dans les bras et se blottirent contre sa poitrine. Elle commença à parler de sa voix grave. Elle mima son récit, mais malgré ça je ne réussi pas à comprendre un trait de ce qu'elle pouvait bien raconter. A certains moment, elle passa la main au dessus du feu et quelques arabesques formèrent des images avec la fumée. Pourtant, vu la tête des gens qui l'écouter, ça devait être vraiment passionnant. Ils étaient tous noirs, les hommes et les femmes ne portèrent qu'un simple pagne pour habit, quand aux enfants, ils étaient tous nus comme des vers. Il me fut très difficile de les regarder, pourtant leurs nudités ne semblait géner personne, et certainement pas Zina qui était la seule à avoir un haut, une jupe et des chaussures. C'est quand je détaillais sa tenue que je reconnus mon maillot et mes colliers! Qui était cette femme? Pourquoi elle possède mon haut et mon collier d'arabesque? En parlant de collier, le coeur n'était plus à mon coup mais à celui de la femme.

A la fin de son récit, tout le monde rigola, tout le monde sauf une personne encapuchonné. En voyant cette personne, tout mon être frisonna... Je me sentais mal à l'aise. Je vis que Zina regarda cette personne également mais, contrairement à moi, lui sourit gentiment. L'un après les autres, tous commencèrent à se lever et à partir. La fillette embrassa la femme et parti prendre la main de son père. La personne encapuchonné fut parmi les dernières personnes à sortir, et elle parut préssé. Instinctivement, je l'a suivie. Elle quitta à pas petit pas rapide les cases et d'un puissant saut, elle sauta dans un arbre et s'assit. Elle attendait je ne sais pas quoi mais elle attendait et avec impatience vu comment elle s'exité sur sa branche. En me retournant je vis que les cases étaient regroupées de sorte à faire un petit village. Zina sortit la dernière de la case et se dirigea ici. La personne sur la branche avait disparue et se dirigea déjà vers la jeune femme. Cette dernière se baissa pour ramaser une herbe mais la personne encapuchonné l'attrapa par la gorge.

"Depuis le temps que je t'attendais...
- Moi aussi je t'attendais... Ermek..."

La personne parut choqué qu'elle connaisse son prènom. Elle baissa sa capuche et je fus horrifié de voir que c'était l'homme qui prétendait être mon paternelle!!! Ermek prit le visage de la femme entre ses mains et l'embrassa fougeusement. Ce fut un choque, je m'attendais à ce qu'il l'agresse ou quelques choses comme ça mais il ne faisait que de l'a caraissait tout en continuant de l'embrasser. Cette dernière ne faisait rien du tout, elle ne bougea pas, elle subissait en silence.

"Allons ma chère Zina, ce n'est pas très agréable tout seul, tu sais..."

Il lui mordit violemment la lèvre inférieure.

"Aaaah!"

Dans un geste vain, j'essayais de le pousser pour qu'il arrête de faire du mal à cette femme, mais je lui passais tout juste à travers. Zina se retrouva à terre et la lèvre fendu rouge de sang. Bizaremment le sang ne me fit aucun effet cette fois ci. Cette femme se faisait agressé mais ne réagissait pas, comme si elle attendait son châtiment. L'homme lui enleva son haut et retroussa sa jupe.

"Zina, faites quelque chose, je vous en prie!!! Il va..."

J'avais beau crié, j'avais beau pleuré, la femme se contenta de gémir sous les caresses bucale de cet homme immonde. Ce dernier mit sa main dans son boxer. Elle se mit à gémir plus fort. Quand il ressortit sa main, elle était couverte d'une espèce de liquide pateuse blanchâtre, et il baissa entièrement le boxer et baissa son propre bas. Il avait un sexe de couleur blanche comme la lune et il était très très laid, dire que la première que j'aurais vu sera celle de... Il écarta les cuisses de la jeune femme et bloqua un moment. Un sourire sadique et satisfait apparue sur ses fines lèvres blanche.

"Une belle femme très puissante avec de jolies formes et toujours vierge, comme je les aime... Elles sont rares de nos jours..."

Il força d'un coup et elle cria très fort...

Je mis mes mains devant mes yeux, je ne voulais pas voir cette abomination. Mais je n'entendais plus rien... En ouvrant mes yeux, j'étais à nouveau dans le noir.

"Reviens, je t'en supplie Nikayo ... Reviens parmi nous ! Reviens! REVIENS! ATTRAPE MA MAIN!"

Une petite main apparue dans le noir et comme elle me l'avait dit, je l'attrapais...

En revenant à moi, j'étais... zen, euphorique... comme sur un petit nuage, et sans que je le veuille, un petit sourire sadique et satisfait apparu sur mes lèvres, exactement le même que celui de mon père. Mes pupilles étaient toujours blanches. Je vis que d'autre personne étaient, trois vampires en plus et Amaku, gisant dans le sol... Sans réfléchir et sans savoir comment, je voulais en direction de la femme vampire et me posta devant elle.

"Enfin la voilà! Je ne vois pas pourquoi papa tient autant à elle, elle est toute maigre et n'a pas l'air... MAIS QU'EST-CE..."

Avant qu'elle puisse finir sa phrase, j'attrapa de ma main droite sa clavicule et ma main gauche travers d'un coup dans son corps. Sa peau se cassa en plusieurs morceaux de blocs, sa peau était très dur, mais je l'avais traversé sans mal, sans effort. Ma main ressortit dans son dos, le coeur de la fille battant encore. En ressortant ma main de son corps, je plantais mes crocs dans le coeur et la fille poussa un violent cris.

"Je vous le dis, je ne l'a lacherais pas facilement, et vous aurez du mal à la récupérée, elle m'appartient, c'est ma fille!"
Revenir en haut Aller en bas


Kurenai Alucard

Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 709
▬ Humeur : Heureuse
▬ Profession : Avocate Bureau du Procureur

▬ Fiche : ~ Song of Love ~
▬ Topics : Les gens changent mais pas toujours ce qu'ils ressentent...[Tristan Levian]

| D O S S I E R |
▬ Je suis : Une fille à gros boobs.
▬ Je veux : L’égalité des sexes chez les pingouins.

|Administratrice|
潔白 Fake Innocence 稀有


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime05.02.09 21:28

Kurenai tenait fermement la main de Nikayo. Ses yeux étaient clos. Son esprit voyagait dans le cœur de la jeune fille, la cherchant désespérément. Tout était si sombre. Est-ce qu’elle arriverait à la retrouver à temps ? La jeune hybride errait dans le cœur de la jeune fille. Soudain elle l’aperçut, au loin. Kurenai se mit à courir, tendant sa main, l’appelant, priant pour qu’elle l’entende. La jeune fille avait l’air perdue, elle se retourna dans la direction de la voix qui l’appelait, encore et encore. Elle tendit sa main blanche vers cette voix. Et se referma. Kurenai ne la lâcherai pas…

Son esprit refit surface en même temps que celui de Nikayo. Son cœur était si sombre, que la faible lueur de la réalité blessa les yeux de Kurenai. Elle était à genou à côté de la jeune fille. Cette dernière avait toujours les pupilles blanches. Un sourire satisfait flottait sur son visage. La pauvre hybride compris qu’elle avait échoué. Nikayo se releva, l’hybride tenant sa main. Elle suivit son regard et aperçu trois vampires, en plus du « père » de la jeune fille. La main de Kurenai se desserra. Elle savait qu’elle ne pourrait de toute façon pas l’empêcher de partir. Soudain elle aperçu un corps gisant sur le sol…


- … Amaku… non…

Kurenai se leva. Ses jambes étaient lourdes. Combien de temps était elle resté agenouiller ? Elle faillit perdre l’équilibre. Pourtant il fallait qu’elle court, et ce le plus vite possible. Elle cherchait Thindrat, n’osant imaginer ce qu’il avait bien pu se passer. Refusant de croire qu’elles pourraient être…


* NON ! C’est impossible… Impossible ! *


Arrivant prêt de Amaku, le visage de Kurenai se figea. Elle avait une énorme blessure au niveau du ventre… Est-ce qu’un Ange pouvait survivre à une telle blessure ? Pourquoi son armure ne l’avait pas protégé ? Cet homme est dangereux… Des milliers de questions, d’affirmations déferlèrent tel un tsunami, submergeant sa conscience. La peur commença à croitre, nécrosant sa raison et sa confiance en elle. Elle s’accroupit, à côté de l’Ange.


- Amaku… Tu m’entends… Répond moi… s’il te plait…

Des larmes commençaient à perler aux coins de ses yeux. Elles ne se connaissaient que depuis quelques heures… Et pourtant, Kurenai ne pouvait s’empêcher d’être accabler par le chagrin. Tout ca c’était la faute de cet homme ! La jeune hybride chercha Thindrat, et la repéra à l’autre bout des bains. Elle avait l’air sonné, mais à première vu, son armure n’était pas endommagée. Kurenai espérait qu’elle la rejoindrait au plus vite. Elle ne pouvait se résoudre à laisser Amaku.


- Réveille-toi, je t’en pris Amaku… Dis-moi ce que je dois faire pour…

La voix de Kurenai se brisa lorsqu’une odeur qu’elle connaissait parfaitement, s’éleva dans les airs. Ses sens de Vampire commencèrent à s’agiter. Elle entendit un bruit caractéristique : les battements d’un cœur. Elle se retourna dans la direction d’où provenant le son régulier, ses yeux luisant d’une couleur rouge intense…


Nikayo avait un cœur dans la main et planta ses crocs dans le muscle encore vivant. Des crocs de Vampire…Une femme poussa un cri strident. C’était un des trois Vampires qu’elle avait aperçu un peu plus tôt. Kurenai étouffa un cri d’horreur… Elle observa la blessure de Amaku… Elle perdait beaucoup de sang…


* … du sang… *


Kurenai réprima au plus profond la pensée qu’elle venait d’avoir. Elle devait faire quelque chose pour arrêter le saignement… Mais comment ? Elle entendit un léger bruit d’aile derrière elle. Elle n’osa pas se retourner…

_________________
Amour et Haine sont des parents consanguins.
¤ Who are you ? ¤
Bataille aux bains [Terminé] Banniy11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous



Invité


Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime06.02.09 19:05

Je n'entendais plus rien, je ne sentais plus la douleur. J'étais plongé dans le noir. Soudain je vis une petite fille de six ans courir avec une rose rouge dans les mains. Elle riait aux éclats, ses yeux se plissaien de bonheur. Ses longs cheveux blonds cendrés flottaient. Elle dançait sur elle-même. Dans sa jolie robe blanche. Je la reconnaissai c'était moi. Mon moi s'arrêta de tounoyer et s'approcha lentement de moi, les yeux dans les yeux. Les siens étaient tout gris "N'ai pas peur..." elle posaient délicatement les pétales rouges vives sur le long de mon ventre. Là où j'étais blessée. "Ils sont fiers de toi...", elle se remit à rires.

"- Réveille-toi, je t’en pris Amaku… Dis-moi ce que je dois faire pour…"

Soudain je revins à la réalité. Ma blessure me fesait moins mal, mais je seignais toujours autant, j'ouvrai avec peine les yeux e je voyais le visage de Kurenai, il était emplie de larmes. Ses yeux étaient perdus, inquiets.

-"Ku..Kure..." , j'avais du mal à articuler, ma bouche cracahit du sang à chaque effort pour ariculer.
Je savsis au fond de moi le for pencahnt de Kurenai, pour le sang. Mais je n'avais pas peur. Soudain une plume noire tomba sur mon nez. Derrière Kurenai se trouvait un ange noir, je n'arrivais pas à bien le distinguer. Mais il ne dégageai rien de mauvais... Cela était un peu étrange. Il fit quelques pas, je le reconnaissais. Mes yeux s'écarquillèrent. Puis je regardais Kurenai, de ma bouche s'échappait un épais jaie de sang. Je toussautais. Avec toute la force qui me restait je posai la main sur le doux visage de Kurenai, et lui fis un sourire. L'ange Noir fit un léger bon et se plaçai derière moi et m'emmenait au loin.

Cet ange noir, avait été aussi l'une des raisons de mon banissement. Je l'aimais secrétemen, même lui n'est pas au courant. Je l'avais dit un jour par inadvertanse, dans un jardin du Pardis, je pensais être "Akemi...Akemi...T'es magnifique et je sais que je ne peux t'aimer, mais c'est comme ça!" Un ange m'avait entendu et s'était empressé de le rapporter. Le chef, était venu me voir et m'avais dit:"Amaku, enfin regardes-toi n'as tu pas honte de trouver un Ange noir à ton goût? Tu dois te battre contre leurs attaques! Akemi n'est rien d'autre qu'un scélérat, je t'interdis de faire quoi que ce soit avec lui!" "Mais, il a été bon avec moi..." sur ce coup là j'en avais trop dit, durant un an je n'avais pas eu le droit de passer un examen pour aider notre armée, une honte pour un ange soldat, je devais repasser plusieurs épreuves, jusqu'à ce que je daigne l'oublier. Voyant que n'y parvenais pas les autres anges soldats de mon âge se sont regroupés et mon dit "Il y a eu une bataille Akemi est mort. " mon coeur avait cogné dans ma poitrine, les larmes aux yeux l'un d'eux s'était approché de moi et m'avais donné le collier d'Akemi."Peut-être qu'un jour il t'aidera dans ta quête de bonnes actions pour le Pardis"
Je n'avais pas saisi ces propos, mais cet ange avait parfois des visions dans l'avenir...

Je regardais cet être ailé de noir, il me fixait de ses yeux dorés à la pupille noire. Le vent glissait dans ses cheveux noirs de jais. Mes yeux se fermaient de plus en plus, j'étais épuisée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






Bataille aux bains [Terminé] Vide
MessageSujet: Re: Bataille aux bains [Terminé]   Bataille aux bains [Terminé] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Bataille aux bains [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPs Terminés-